Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

tour triangle

  • LES ANNIVERSAIRES DE L’ANNEE 2018 A VANVES : VOILA 10 ANS, EN 2008

    Comme Vanves Au Quotidien le fait chaque année à cette période de l’année, un petit rappel de quelques anniversaires qui marqueront cette année 2018, tout au long de cette semaine, en commençant bien sûr par 2008 

    Le lycée Michelet signait une convention avec HEC qui ouvrait à la Rentrée 2007 une classe préparatoire économique et sociale, voie technologique. La salle Panopée était inaugurée ainsi que l’espace Giner et le Skate Park (1 ére version) pendant la campagne des municipales. Le maire de Vanves était réélu en Mars avec 55% des voix contre 44% pour G.Janvier (PS)  lors d’une élection municipal qui avait vu la présence d’une liste de jeunes « Vanves En Mieux » qui avait fait sensation.

    La Congrégation des Franciscaines Missionnaires de Marie quittait Vanves après 116 ans de présence. Ces franciscaines avaient déménagé au début des années 70 de  leur couvent où s’était installé le Rosier Rouge, foyer d’accueil du Secours Catholique, dénommé ainsi en souvenirs des sœurs martyres.

    La place de la République a été le théâtre d’une première avec la passation de commandement de la 6éme Compagnie du IIIéme Groupement de la BSPP (Brigade des Sapeurs Pompiers de Paris) dont dépend Vanves. Guy Ducoloné, député de Vanves/Malakoff/Issy les Moulineaux disparaissait avec Guy Ducoloné (PC).

    GPSO était créé à partir de la fusion des deux interco Arc de Seine dont faisait partie Vanves et Val de Seine (avec Boulogne et Sévres). Le projet de la Tour Triange était lancé par B.Delanoë, ce qui avait suscité des réactions et une réunion publique à Vanves. Vanves entamait d’ailleurs à la fin 2008 la révision de son PLU actuel.

    Enfin, Vanves devenait l’une des 28 scènes conventionnées pour la danse, suite à l’obtention au printemps dernier, par le Théâtre de Vanves de ce label décerné par la DRAC Ile-de-France / Ministére de la Culture.

    A suivre…

  • LES ANNIVERSAIRES DE L’ANNEE 2018 A VANVES : VOILA 10 ANS, EN 2008

    Comme Vanves Au Quotidien le fait chaque année à cette période de l’année, un petit rappel de quelques anniversaires qui marqueront cette année 2018, tout au long de cette semaine, en commençant bien sûr par 2008 

    Le lycée Michelet signait une convention avec HEC qui ouvrait à la Rentrée 2007 une classe préparatoire économique et sociale, voie technologique. La salle Panopée était inaugurée ainsi que l’espace Giner et le Skate Park (1 ére version) pendant la campagne des municipales. Le maire de Vanves était réélu en Mars avec 55% des voix contre 44% pour G.Janvier (PS)  lors d’une élection municipal qui avait vu la présence d’une liste de jeunes « Vanves En Mieux » qui avait fait sensation.

    La Congrégation des Franciscaines Missionnaires de Marie quittait Vanves après 116 ans de présence. Ces franciscaines avaient déménagé au début des années 70 de  leur couvent où s’était installé le Rosier Rouge, foyer d’accueil du Secours Catholique, dénommé ainsi en souvenirs des sœurs martyres.

    La place de la République a été le théâtre d’une première avec la passation de commandement de la 6éme Compagnie du IIIéme Groupement de la BSPP (Brigade des Sapeurs Pompiers de Paris) dont dépend Vanves. Guy Ducoloné, député de Vanves/Malakoff/Issy les Moulineaux disparaissait avec Guy Ducoloné (PC).

    GPSO était créé à partir de la fusion des deux interco Arc de Seine dont faisait partie Vanves et Val de Seine (avec Boulogne et Sévres). Le projet de la Tour Triange était lancé par B.Delanoë, ce qui avait suscité des réactions et une réunion publique à Vanves. Vanves entamait d’ailleurs à la fin 2008 la révision de son PLU actuel.

    Enfin, Vanves devenait l’une des 28 scènes conventionnées pour la danse, suite à l’obtention au printemps dernier, par le Théâtre de Vanves de ce label décerné par la DRAC Ile-de-France / Ministére de la Culture.

    A suivre…

  • NOUVEAU FRONT CONTRE LA TOUR TRIANGLE A COTE DE VANVES

    Trois nouvelles associations  - France Nature Environnement (FNE IDF), L’Association pour le développement harmonieuxde la porte de Versailles  (ADHAPEV) et SOS Paris - qui s'opposent à la future construction de la tour Triangle pour « atteinte inacceptable au grand paysage de Paris » selon elles, ont déposé mercredi dernier un recours devant le tribunal administratif pour demander l'annulation du permis de construire du 28 avril 2017.

    Elles ont envoyé une lettre recommandée, à la maire PS de Paris Anne Hidalgo, pour  demander « la résiliation de sa promesse de bail à construction » à la SCI Tour Triangle, filiale du groupe Unibail-Rodamco qui porte le projet. Selon leur avocat, le recourss’appuie sur « l'insuffisance d'étude d'impact paysager qui n'a pris en compte que des points de vue de la rive droite très lointains, et non de la rive gauche », ce qui « ne permet pas au public d'avoir une bonne compréhension » de cet impact. Il estime que « l'autorisation donnée à la SCI est illégale car il aurait fallu une procédure de mise en concurrence ». Selon le collectif d'opposants, le projet « n'est pas d'intérêt général » alors que « Paris n'a pas besoin d'espaces de bureaux supplémentaires » et que la tour représente une « négation de la ville, prévue pour exister en totale autarcie, coupée de la ville en la dominant de toute sa hauteur et toute son ombre » indique le collectif dans un communiqué.

    La mairie de Paris n’est pas vraiment étonnée par ce nouveau front dans la bataille autour de la tour triangle : « Ce recours ne nous surprend pas vraiment ? Ce sont des associations hostiles à la construction de tours qui font de la procédure. Le commissaire-enquêteur, le 1er février 2017, a donné un avis favorable. Ils arguent d'un vice de procédure, c'est un schéma classique » Jean Louis Missika  adjoint au maire à l’urbanisme en rappelant qu'il est toujours prévu que la première pierre de la tour soit posée avant 2020 pour une ouverture avant les jeux Olympiques en 2024. Très contesté, le projet avait été une première fois rejeté en novembre 2014 puis approuvé avec quelques modifications par le Conseil de Paris le 30 juin 2015, à une courte majorité. Mme Hidalgo avait alors rappelé que la construction du gratte-ciel représentait un investissement privé de 500 M€ et la promesse de 5.000 emplois.