Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

tour triangle

  • VANVES ET LA TOUR TRIANGLE : LE CHANTIER AVANCE ET LES ENNUIS JUDICIAIRES CONTINUENT

    Nouveau rebondissement dans l’affaire de la Tour Triangle : Le projet, lancé en 2008 lorsque Bertrand Delanoë était maire, continue de faire polémique. Une enquête préliminaire pour «favoritisme» avait été ouverte à l’automne 2021, par le Parquet national financier (PNF),  après un signalement en 2020 de la maire LR du 7e arrondissement, Rachida Dati, et le dépôt début 2021 d'une plainte par l'association Anticor. Elles s'appuyaient sur un rapport de la chambre régionale des comptes d'Ile-de-France de juillet 2020 qui estimait que le projet de la Tour Triangle avait été «inséré de façon critiquable dans l'enceinte du Parc des expositions». Le 19 Mai dernier, un juge a été nommé pour mener une information judiciaire durant laquelle, il devra notamment déterminer l’existence d’une infraction et ses auteurs.

    Les travaux de cette tour de 180 mètres de haut et 42 étages qui doit être érigée dans l'enceinte du Parc des expositions de la porte de Versailles, ont commencés depuis Février dernier devrait durer jusqu’en 2026.  Elle doit notamment héberger un hôtel quatre étoiles, plus de 2.000 mètres carrés d'espace de travail partagé, un centre de santé et un espace culturel. 

    L’information judiciaire devrait notamment déterminer le rôle d’Anne hidalgo qui était 1ére adjointe au maire, , mais aussi celui de la nouvelle Première ministre Elisabeth Borne qui était alors  Directrice de l’urbanisme  et aurait longtemps travaillé sur le dossier tour Triangle : «À l’époque où le choix du nouvel attributaire a été fait et où les conditions des nouveaux contrats ont été définies, j’avais quitté mes fonctions depuis plusieurs mois» faisait elle remarqué au Canard Enchainé. Mercredi dernier, la mairie de Paris a écrit à son ancienne collègue pour la féliciter de sa nomination à Matignon  et lui proposer de la rencontrer pour évoquer ensemble les dossiers parisiens selon le journal Libération

  • VANVES ET LA TOUR TRIANGLE : DES NUISANCES ET DU BRUIT PENDANT 4 ANS

    Après deux mois de travaux préparatoires, le chantier de la tour Triangle a débuté avenue Ernest-Renan. Alors qu’il devrait être terminé à l’horizon 2026, Philippe Goujon maire LR du 15ème arrondissement fulmine : « On va passer de 30 à 100 camions par jour pendant quatre ans ! Le quartier est déjà saturé depuis l’arrivée du tramway, sans compter les embouteillages engendrés par les grands événements type salon ee l’agriculture et Foire de Paris», poursuit-il, sans compter  « la saturation des lignes 8 et 12 du métro. La Ville nous avait promis que la congestion serait compensée par la création du métro Paris Grand Express, la ligne 15 Ouest, mais elle ne sera pas réalisée avant 2030. Pour dire, le trafic a augmenté de +50% depuis 2013 sur la ligne 8 du métro selon la RATP ». 

    Les riverains de la Tour Triangle redoutent « quatre ans de bruit », toujours partagés sur le projet urbanistique et les conséquences des travaux. Une pétition, lancée par France Nature Environnement (FNE) Paris en novembre dernier, a réunit plus de 15.000 signatures. « lls ont construit un potager sur le toit du Parc des Expositions pour promouvoir la biodiversité et maintenant ils construisent une immense tour à côt.  Il n’y a aucune cohérence» se désolait l’un d’entre eux.  « Ils n’ont pas attendu notre avis. Avant même de nous en parler, ils avaient déjà rasé une partie du Parc des Expositions pour accueillir la tour » ajoutait un autre. « De toute façon, qu’est-ce que vous voulez faire ?  Les travaux ont commencé, la mairie ne va plus revenir en arriére. il n’y a plus qu’à attendre de voir ce que cela va donner. » ajoutait un troisuélme résigné.

    Il y a plus d’une semaine, le 9 Mars, un conseil de quartier a été organisé dans la mairie du 15e arrondissement pour parler du projet où les riverains se sont fait entendre : « Chantier dantesque », « hydre à cinq têtes »… Les mots n’étaient pas assez durs face aux représentants du promoteur Unibail-Rodamco-WEstfied venus faire un point d’étape sur les travaux lancés en Février : Après des travaux préparatoires achevés au premier trimestre 2022, la phase dédiée aux infrastructures (fondations notamment) est en cours. Elle devrait s’achever au deuxième trimestre 2023. « C’est en 2023 que la tour commencera à sortir de terre»  selon Elias Raouf, directeur construction d’Unibail-Rodamco-Westfield, alors que le chantier se concentrera sur la superstructure du deuxième trimestre 2023 à la fin de l’année 2024. Dans le même temps, une partie du chantier sera consacrée aux façades. Enfin, les travaux de finitions devraient s’étendre de la fin 2024 au premier trimestre 2026. Une pause sera observée lors des Jeux olympiques de Paris

    Si Elias Raouf, directeur construction, a assuré « que le niveau sonore est surveillé de près avec trois capteurs disséminés sur le site dont un au sud de la Tour et un deuxième boulevard des Maréchaux et un trafic routier encadré », les élus ne sont pas convaincus.  Jean-Yves Pinet, adjoint en charge de la voirie, a d’ores et déjà déploré « la propreté qui laissait à désirer avec des tas de terre sur la voie publique, une piste cyclable déportée sur un passage piéton, neuf silos à béton installés alors que la Préfecture avait donné l’autorisation pour quatre et des stationnements illicites aux abords du site ». 

  • VANVES DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    EXPOGRAPH VANVES

    «À 15 minutes du coup de sifflet final l’inquiétude des coaches était palpable. En effet, après une première mi-temps très équilibrée , entre l’AS Roissy-France  second du classement, 6 victoires consécutives et l’AS EXpograph, 5 matches sans défaite ,terminée  sur un score de parité 1/1, les joueurs vanvéens se sont retrouvés menés 2/1 après avoir frôlé plusieurs fois la catastrophe. Roissy fort de son football, essayait de jouer au chat et à la souris avec nos joueurs qui ne rompaient pas. Bien leur en pris car suite à un pressing soudain, une récupération sur le coté droit et un centre au cordeau le grand greg Fenelon catapulte le ballon au fond des filets.2/2» témoigne jan Royer Co-président qui était samedi aprés midi sur le banc de touche du terrain d’honneur du  PMS A Roche (sur la photo).

    «Il reste 12 minutes! Le camp vanvéen y croit de nouveau fait le pressing et Johann DeBlaise déborde encore sur la droite centre fort, le ballon est repris à bout portant par François Gilbert et c’est le 3 éme but! Tout s’est inversé, Expograph est maintenant en confiance et Roissy-France doute . Il reste 3 minutes., le suspens est à son comble!! Les vanvéens vont ils encore craquer dans les dernières minutes ! Hé bien non car après un dernier corner contre les locaux l’arbitre siffle la délivrance et le banc exulte, Expograph continue sa série d’invincibilité et match après match gagne en confiance.La Remontada continue.!!! » s’sst il exclamé en félicitant tous les joueurs qui ont toujours cru en la victoire même si le staff était plus dubitatif, et plus particulièrement les buteurs,  les 2 frères Fenelon, et François Gilbert auteur du but victorieux et le capitaine d’un jour Christophe Himmer auteur d’un match plein de sang froid et de vista malgré un genou usé et douloureux. «Les années ne se voient pas sur lui ,un exemple pour tous! Qu’elle est belle cette victoire. Continuons».

    TOUR TRIANGLE

    Le chantier de la très controversée Tour Triangle a débuté dans le 15e arrondissement, porte de Versailles, a annoncé le groupe Unibail-Rodamco-Westfield. Des silos de plusieurs mètres de haut ont été installés sur le chantier le long de l’avenue Ernest Renan qui sépare les deux parties du parc des expositions. Cette Tour qui doit faire 180 mètres de haut pour 42 étages est destinée à accueillir un hôtel quatre étoiles, des espaces de travail partagés, un espace culturel et un centre de santé. Le projet, lancé en 2008, pendant le mandat de l’ancien maire de Paris, Bertrand Delanoë, et validé en 2015 sous la mandature d’Anne Hidalgo a fait se dresser bon nombre d’opposants. Les élus écologistes critiquent un projet au bilan carbone « catastrophique » et fustigent une construction «économiquement anachronique et hors sol» pendant que Philippe Goujon (LR) maire du 15e arrondissement s’indigne auprès de l’AFP que «le quartier devrait être sinistré pendant plusieurs années, avec un ballet ininterrompu de camions qui vont délivrer du béton et quatre grues géantes… ». La Tour Triangle devrait être achevée en 2026, pour un coût estimé de 660 M€. Elle sera alors le troisième bâtiment le plus haut de Paris, derrière la tour Eiffel et la tour Montparnasse.