Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

tour triangle

  • VANVES DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    SOPHIE CLUZZEL, UNE VANVEENNE MILITANTE DEVENUE MINISTRE 

    Le blog de Vanves au Quotidien en annonçant hier que la nouvelle secrétaire d’Etat chargé des personnes handicapées est une vanvéenne et une  militante, avait rappelé que son combat avait commencé à Vanves,  en créant avec d’autres parents d’élèves  l’association « Grandir à l’école » pour favoriser la scolarisation des enfants trisomiques,  puis le collectif d’associations « SAIS 92 » (service d’accompagnement et d’information pour la scolarisation des enfants handicapés)  qui milite pour le soutien et l’accompagnement à l’intégration scolaire grâce à des auxiliaires de vie scolaire (AVS). « L’essentiel est de favoriser la scolarisation jusqu’à l’insertion professionnelle dans le respect, bien sûr, du développement individuel de l’enfant » expliquait  alors cette mére de famille. Elle préside depuis 2011 la Fédération nationale des associations au service des élèves présentant une situation de handicap. Elle s’est fait connaître en 2012 en organisant le premier Grenelle de l’intégration des jeunes handicapés dans la société, avec une cinquantaine d’associations. Pour elle, l’équipe d’Emmanuel Macron avait saisi l’enjeu actuel, celui d’avancer dans la scolarisation en « milieu ordinaire » : « La solution n’est plus hors des murs de l’école. Elle est dans les murs de l’école. Pour nous les familles, et je pense qu’Emmanuel Macron a compris cela, la solution est dans la formation,  dans l’accompagnement des enseignants, dans le travail sur l’environnement pour que l’on change ce regard et que cette scolarisation devienne vraiment effective. » expliquait elle sur France Culture lors de la campagne  

    TOUR TRIANGLE : PERMIS DE CONSTRUIRE VALIDE ET SIGNE

    Le site Valgirardin a annoncé que la maire de Paris a accordé le permis de construire à la tour triangle le 10 Mai dernier,  la demande de permis de construire ayant  été validée le 28 avril dernier.  La Tour s’élèvera sur 43 étages et accueillera plus de 78 000 m2 de bureaux, un hôtel, des commerces et des équipements publics, un  parking souterrain de 251 places de stationnement. La tour Triangle s’inscrit dans le projet global de restructuration en cours du parc des expositions, même si ce dossier est traité séparément. Elle sera située le long de l’actuel Pavillon 1, rue Ernest Renan.Les opposants à la Tour, dont le collectif d’associations  ont désormais deux mois pour contester ce permis de construire, ce qu’ils ne manqueront pas de faire

    LA NAVETTE MUNICIPALE PEUT ETRE SAUVEE ?

    Depuis qu’elle est payante, la navette municipale n’est plus du tout fréquentée, surtout par les aînés et les seniors vanvéens qui ont été habitués à sa gratuité depuis 30 ans. Le prix d’un ticket de métro revient très cher pour une petite distance pour des vanvéens qui ont une petite retraite. La municipalité aurait trouvée une solution pour éviter de la supprimer : instaurer une carte de réduction pour les retraités, selon quelques sources bien informées

    STADE DE VANVES C/ TAVERNY : 3 A 1

    « Une première victoire sur les trois matches pour terminer cette saison où nous avons besoin de faire le plein de points afin de " rêver " encore au maintien, même si nous ne sommes plus maître de la situation. En effet 5 clubs sont concernés mathématiquement pour rester en Ligue Paris IDF avec des confrontations directes dès dimanche pour Vanves à Franconville. A condition de l'emporter ceweek-end,  la dernière journée sera déterminante.Nous recevrons Gennevilliers, Malakoff va au Racing » indique Jean Claude Vignal après le match de dimanche dernier.Classements des cinq derniers: Vanves 35 pts, Malakoff 38 pts, Racing 38 pts, Franconville 40 pts, Taverny 41 pts…Sachant qu'une victoire c'est 4 pts, un nul 2 pts, une défaite 1 point.

  • LA TOUR TRIANGLE A COTE DE VANVES RECOIT UN AVIS FABORABLE DU COMMISSAIRE ENQUETEUR

    La commission chargée de l’enquête publique  relative au permis de construire concernant la Tour Triangle qui s’était déroulée entre Septembre et Octobre 2016, vient de rendre un avis favorable, après avoir fait la synthèse des observations et examiné les différents aspects du projet et de son environnement : attractivité de Paris et de la Métropole, accessibilité, éléments programmatiques, etc...Pour l’instant aucune réaction du collectif contre la Tour Triangle  qui  attend une date d’audience pour son action en justice auprès de la Cour d’appel du Tribunal Administratif de Paris, contre une délibération votée par le Conseil de Paris en 2013 permettant de déroger aux règles de plafonnement parisien fixé à 37 mètres de haut sur le secteur  «Petit Parc» du Parc des Expositions de la Porte de Versailles, et des conclusions de la Commission sollicitée par Jean Yves Le Drian, Ministre de la Défense qui avait mis en doute la pertinence de construire un IGH de 180 mètres de haut, à proximité du nouveau Ministère de la Défense Balard.

    La ville de Paris a tout de suite réagit à cefeu vert : « Il s’agit d’une étape décisive en vue de la réalisation de ce bâtiment, symbole de l’attractivité de Paris et de la Métropole du Grand Paris (MGP).  C’est une excellente nouvelle, qui confirme la pertinence de ce projet qui vise à renforcer l’attractivité métropolitaine. Dans un contexte post-Brexit, c’est un signal fort qui est envoyé aux entreprises qui réfléchissent à une implantation à Paris et dans le marché européen » saluait Jean-Louis Missika, adjoint à la Maire en charge de l’urbanisme.

    Cet avis positif est assorti tout de même de de deux réserves. La première porte sur l’amélioration des performances énergétiques du bâtiment, par la fixation d’objectifs de consommation énergétique, qui devront faire l’objet de clauses de suivi innovantes. « Cela rejoint les préoccupations d’Anne Hidalgo, de faire de Paris la capitale de la transition énergétique. Les demandes de la commission d’enquête sur ce point font écho à ce que nous avons mis en place pour les projets lauréats de la consultation Réinventer Paris » détaillait Jean-Louis Missika.

    La seconde réserve porte sur l’application de mesures complémentaires de sécurité, demandées par la Préfecture de Police, en raison notamment de la proximité avec le ministère de la Défense. « Le promoteur devra intégrer ces points dans sa demande de permis de construire. Ce sont des mesures nécessaires et utiles, qui ne représentent pas de changements majeurs dans le projet » jugeait Jean-Louis Missika.

    La commission d’enquête a par ailleurs formulé neuf recommandations, relatives aux traitements des espaces adjacents à la Tour ou encore à la végétalisation des abords, qui permettront d’enrichir le projet. 

    La prise en compte des deux réserves et les réponses aux recommandations de la commission d’enquête par la SCI Tour Triangle, qui porte le projet, permettront de passer aux étapes suivantes : la délivrance du permis de construire puis l’ouverture du chantier, avec une pose de la première pierre à horizon 2020. « Ainsi, la Tour Triangle pourra être réalisée, contribuant à la stratégie de requalification du secteur de la porte de Versailles, à l’attractivité métropolitaine de Paris, aux attentes des acteurs économiques qui portent ce projet de longue date et à l’innovation et l’enrichissement architectural de Paris » ajoutait il. « Ce bâtiment phare contribuera à l’attractivité et à l’identité parisienne, tout en étant véritablement ouvert sur la ville et la métropole. Un quart de ses surfaces sera dédié à des équipements et services ouverts au public. En outre, son positionnement, perpendiculaire au boulevard périphérique, permettra grâce à l’animation commerciale à rez-de-chaussée de constituer un véritable lien avec Issy-les-Moulineaux et Vanves ».

  • A COTE DE VANVES : LA TOUR TRIANGLE VICTIME DE L’ARMEE OU DU BREXIT ?

    L’armée sera-t-elle plus efficace que le collectif d’associations  « Contre la Tour Triangle » (ADAHPE, SOS Paris, Monts 14, ACTEVI, Touche pas à mon ciel, Issy Ecologie, Jeunes Parisiens de Paris)  pour obtenir la peau de la tour Triangle, prévu d’être construit porte de Versailles à côté de Vanves

    Ce building de 180 m de haut à quelques centaines de mètres du « Pentagone Français », dont le projet est porté par le promoteur Unibail-Rodamco vient de faire l’ibjet d’une enquête publique qui s’est achevé le à la mi Octobre, son permis de construire déposé le 24 décembre 2015 à la direction de l’urbanisme de Paris étant en cours d’instruction. La question s’était déjà posé,  lors du choix de ce terrain entre 2007 et 2009 et de son chantier, de savoir si l’ex-hôtel Sofitel Sévres qui surplombait le futur nouveau ministère de la Défense tout comme l’Aquaboulevard et l’héliport pouvait représenter un risque et une cîble, bien avant ls attentats et l’Etat d’urgence.  La question avait été résolue par sa destruction car des travaux de réhabilitation auraient coûté trop cher.

    Le sujet est étudié de près par les services du ministre de la Défense, comme l’a constaté Jean-François Lamour (LR) député du XVéme, qui a interrogé le ministre Le Drian  sur la sécurisation des parcelles du ministère. « Le site de Balard constitue de fait une cible potentielle, dans un contexte caractérisé par un risque terroriste très élevé » s'inquiétait il. Le projet « fait l'objet d'une analyse approfondie de la part de l'ensemble des services concernés de mon département ministériel, afin d'évaluer les risques éventuels que pourrait entraîner l'édification d'un tel bâtiment sur la sécurité de l'Hexagone Balard » lui a répondu le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian qui  précisait que  « La Direction de la protection des installations, moyens et activités de la Défense est chargée de cette étude ».

    Le commissaire enquêteur dans le cadre de la DUP (Déclaration d’Utilité Publique)  a indiqué au collectif d’association que les résultats de cette étude serait prise en compte et mentionnée dans ces conclusions. «Ce qui donnerait un argument de plus à l’exécutif parisien et à  Unibail pour abandonner ce projet dont l’image se dégrade jour après jour.  Et Unibail pourra l’abandonner sans avoir à payer de pénalités lourdes jusqu’en 2019 » indique Olivier Rigaud, porte parole du collectif d’associations, en indiquant qu’il a engagé en procédure d’appel contre la révision simplifiée du PLU de Paris permettant cette construction, et attaquera par la suite le permis de construire. « Par ailleurs le conseil d’administration d’Unibail doit prendre en compte les conséquences financières possibles sur l’immobilier du Brexit  auxquels se rajoutent les risques liés à la bulle spéculative immobilière de bureau avec 4 millions de m2 de bureaux vides sur Paris et la petite couronne ». De leur côté, le  cabinet d’A.Hidalgo assure que « Nous n'avons jamais été saisis d'une quelconque interpellation de la part du ministère sur des questions de sécurité liées à la tour Triangle ». Et le promoteur Unibail précise que  « Nous avons travaillé avec la préfecture de police sur toutes les questions de sécurité et de sûreté ».