Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

pâques

  • LES RENDEZ-VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE SAINTE

    La messe des Rameaux qui ouvre la sainte semaine est l’une des plus suivies, avec la bénédiction du buis que le pére curé de Vanves Bertrand Auville est allé cueillir le week-end dernier comme il l’a rapporté sur le site facebook des paroisses. Il y avait tellement de monde, qu’avec le respect des régles sanitaires, hier, beaucoup l’ont suivi de la place de la République devant l’entrée de l’église Saint Remy. D’autant plus cette année que les catholiques peuvent être présent alors que l’année dernière, ils avaient dû vivre ce moment important de l’Egise catholique à distance, devant les écrans de leur TV ou ordinateur, ce qui était assez frustrant, à cause du confinement

    Mardi 30 Mars

    Sur Vanves.fr : Visioconférence sur : « Alzheimer, l'importance du diagnostic » animée par Françoise Berner, psychologue et membre de France Alzheimer t maladie apparentées.  Pour Vanves 2021 est l’année Alzheimer. Tout au long de l’année, de nombreux services et moyens humains seront mobilisés, pour fédérer les professionnels du secteur et les habitants de Vanves autour des personnes malades et de leur entourage, et pour sensibiliser la population.

    Jeudi 1er Avril

    A 12H15 à Saint Remy, à 20H30 chez les bénédictines : Célébration de la Céne avec lavement des pieds

    A 20H30 sur le site internet de la paroisse : Veillée de prière et d’adoration

    Vendredi 2 Avril

    A 9H30 au Conseil départemental des Hauts de Seine (Nanterre) : Séance plénière à laquelle assiste Isabelle Debré vice présidente au cours de laquelle, le budget 2021 du département sera voté

    A 12H15 à Saint Remy : Célébration de la Passion et et vénération de la Croix

    A 15H à Saint François d’Assises et chez les Bénédictines : Chemin de Croix, avec Simon de Cyréne pour les sœurs

    A 19H chez les Bénédictines : Célébration de la Passion et de la Mort du Christ

    Samedi 3 Avril

    A 21H30 chez les Bénédictines : Vigile Pascale

    Dimanche 4 Avril

    A 7H àn Saint Remy : Vigile Pascale avec baptême confirmation et eucharistie de Jackson et première communion de Robin

    A 11H chez les Bénédictines et à 11H15 à Saint Remy : Messes solennelles de la Résurrection du Christ

  • LES RENDEZ-VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE DE RECONFINEMENT LIGHT

    « La clé de la sortie de crise, ce n’est pas le confinement, mais mais la vaccination. La question c’est comment on tient jusqu’u moment où le nombre de vaccinés aura atteint un niveau suffisant. Certains plaident pour un confinement permanent. Nous, on veut y arriver avec le moins de restrictions possible ». Si l’on doit retenir quelque chose de ce retour à un confinement light en Ile de France et dans les Hauts de Seine c’est cette explication donnée par Gabriel Attal porte parole (vanvéen) du gouvernement dans une interview au JDD hier. A un moment où justement  la lutte contre la COVID-19  dans les Hauts de Seine passera ces prochaines semaines par un renforcement des mesures en vigueur, par un déploiement massif des tests dans les établissements scolaires et l’arrivée des auto-tests et par un renforcement de la stratégie de vaccination, comme l’a annoncé Laurent Hottiaux préfet des Hauts de Seine lors de son rendez-vous régulier avec les maires, dont celui de Vanves  et les parlementaires altoséquanais comme Florence Provendier (LREM)  devenu  régulier depuis maintenant un an, et au cœur de la gestion territoriale de la crise sanitaire.

    Ainsi, à la fin du mois d’avril, le département devrait être doté de 25 000 doses de vaccin par semaine. La dotation départementale aura ainsi été multipliée par 5 depuis le début de la campagne de vaccination. L’ouverture prochaine de nouveaux centres de vaccination est prévue, peut être à Vanves (et dans ce cas à la Palestre),  sachant qu’actuellement, 18 centres sont opérationnels, répartis sur tout le territoire et ouverts à tous, sans critères de résidence. Depuis le mois de janvier, 150 000 injections ont été réalisées dans les Hauts-de-Seine. Plus de 40 000 personnes ont été vaccinées. Lancée depuis fin décembre pour les personnels soignants et les résidents d’EHPAD, la campagne de vaccination s’est renforcée ces dernières semaines avec notamment la mise en place d’un dispositif «aller-vers», ciblant les personnes âgées les plus précaires, en partenariat avec la CPAM, le département et les communes. Le développement de la vaccination en pharmacie et chez son médecin traitant, pour les personnes éligibles, vient compléter ce dispositif.

    Samedi 27 Mars

    A 9H à la Palestre : Conseil Municipal important qui votera le budget 2021 de la commune et examinera 12 délibérations avec deux avis sur la ZFE (Zone à Faible Emission), l’approbation d’une convention avec le SIPPEREC pour enfouir les réseaux de communications électroniques d’Orange, ville de la Gare, rue Clemeceau, rue Larmeroux, l’installation de deux caméras de vidéoprotection supplémentaires

    Dimanche 28 Mars

    A 10H à Saint Français, à 10H30 chez les Bénédictines, à 11H15 à Saint Remy : Messe des Rameaux  qui ouvre la semaine sainte. Malgré ce  3e confinement, les cultes restent ouverts et pourront célébrer en présentiel ce grand rendez-vous de l’église universelle en adaptant ces horaires au couvre-feu. Ce dimanche là, on célèbre l’entrée du Christ dans la ville de Jérusalem célébrée là bas dés le IVe siécle. Cinq siécles plus tard cette fête s’est répandu en Occident. Ce dimanche était d’abord celui de la passion. La liturgie a associé les deux célébrations  

  • UNE PAQUES TRES FERVENTE A VANVES AU LENDEMAIN DU DRAME DE NOTRE DAME

    Peut être que les célébrations qui ont réunies les vanvéens durant ce week-end de Pâques ont-elles plus ferventes après le drame de Notre Dame qui a marqué le début de cette semaine sainte, tant dans les églises Saint Remy et Saint François qu’au monastére Saint Bathilde chez les bénédictines. Comme chaque année, Le Chemin de Croix a été célébré avec les résidents et les encadrants du foyer Simon de Cyréne à partir de la  méditation de Jean Vannier « Dieu se révéle dans la faiblesse » avec ses 14 stations, illustrées chacune par un petit tableau peint par l’un des résident, marquées dans la crypte du Monastére, la cour d’entrée du Monastère, la salle communautaire du foyer et son jardin. Chaque texte et priére de chaque station étaient lu par un résident, notamment celle-ci : «Jésus, donne ta lumière à tous ceux qui sont cloués par la maladie et la souffrance, qu’ils découvrent que leur vie peut devenir une source qui irrigue la terre de notre monde ». Avec pour conclusion de ce chemin une chanson méconnue de Gabrel « Jésus Christ sur la Croix ! » de l’album «In Extremis » datant d’Avril 2015 : «On l’a fait marcher vers cette croix dressée / Ces mains qui n’avaient jamais fait qu’embrasser : Ca n’a pris qu’un instant pour les traverser / Je vous laisse à ces quelques larmes versées /Et des siècles et des siècles pour y penser / Les mots glissaient de son visage penché / Dans chaque cœur, il y a un printemps caché/ C’est le trésor qu’il vous faudra rechercher / Entre les pierres et sous les herbes séchées »

    Et puis comme le disent prêtres et religieux, ce fut le temps du silence samedi avec cette vigile Pascale le soir à Saint Remy où deux vanvéens furent baptisés, célébré par Bertrand Auville, curé de Vanves, avec ce chemin de la Nuit à la Lumiére, les paroissiens s’étant retrouvé devant l’église place de la République, ou chez les soeurs bénédctines dans le petit jardin au centre de leur monastére, autour d’un petit foyer pour allumer le cierge Pascal, et les bougies de chaque participant qui a renouvelé lmes vœux de son baptême. A cette occasion, le pére Jacques Turck, lors de ses homélies ,très remarquées,  samedi soir à Saint Remy, Dimanche chez les Bénédicines lors de la messe de la Résurrection a fait une allusion à double sens tant à Notre Dame qu’à Jésus, en parlant de « ses cathédrales qui ne peuvent pas partir en fumée. Personne ne sait comment tout le drame de cette semaine s’est transformé en lumière de Pâques. Nous sommes les cathédrales en feu faites de pierres vivantes ».