Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

salon nautique

  • VANVES PAR LE PETIT BOUT DE LA LORGNETTE

    PASCAL  VERTANESSIAN : L’année 2015 a bien commencée pour Pascal Vertanessian, maire adjoint de Vanves et passionné de « plaisance » puisque son  projet Linky Tac présenté  au Salon Nautique de Paris a rencontré un réel succès à la fois auprès des visiteurs, que de la presse et des professionnels. Mais surtout il lui a permit d’être finaliste du concours de StartUp du Salon Nautique en étant de surcroît en tête du concours de StartUp organisé par la société ORANGE qui a pris fin hier. Rappelons que l'idée fondatrice de ce projet, dédié à la plaisance, est de proposer aux plaisanciers un assistant d’alertes et de sauvetage en mer, principalement axé autour d’une procédure d’homme à la mer accessible, toujours disponible auprès des plaisanciers et simple à mettre en oeuvre sur leurs téléphones mobiles.  « Couplée à de petits capteurs remis à chaque équipier, l'application mobile permet d’automatiser, d’accélérer et de suivre les procédures de déclenchement de ce type d’alerte et de faciliter le sauvetage. Son réseau communautaire faisant appel à la solidarité des gens de mer, l'application permet d’alerter automatiquement et en temps réel tous les plaisanciers présents à proximité de la zone de l’incident. Il est également possible de signaler aisément, aux membres du réseau, les dangers rencontrés en mer (OFNIs, plongeurs, filets,…) ainsi que les incidents et avaries éventuelles qu'ils subiraient » expliquait il sur son stand.

  • LE VILLAGE DES TERROIS A VANVES : UNE DIXIEME EDITION BRUMEUSE ET TRES ARROSEE

    « Le Village des terroirs est l’une des plus belles manifestations de Vanves » constatait Bernard Gauducheau maire de Vanves à l’occasion de l’inauguration de sa 10éme édition, vendredi soir, place de la République, entouré de nombreux élus et personnalités. « C’est un village authentique, avec des produits bien français, artisanaux » a-t-il même rajouté en faisant référence à Anne Hidalgo, la maire de Paris, socialiste, qui regrettait, parait il que ce ne soit pas le cas pour le village de Noël sur les Champs Elysées. Du coup Valéry Mathey, conseillère municipal (PS) qui dégustait d’excellentes frites artisanales constatait « qu’il ne peut pas s’empêcher de s’en prendre aux socialistes, même dans cette atmosphére conviviale ». Il est vrai, et cela a été dit depuis longtemps, que les organisateurs, ville de Vanves, avec le PHARE,  Pari fermier, Archipel des créateurs veillent au grain, sous la pression de ceux qui souhaiteraient participer à ce village mais ne respectent pas ce « made in France » et surtout artisanal. Occasion, durant cette inauguration,  d’apprendre de la part d’Antoinette Girondo et Danièle Wantiez co-responsable pour l’AFM (Association Française des myopathes) que le téléthon a permis de récolter 130 000 € de dons, alors que d’autres manifestations prévus ces prochaines semaines, devraient gonfler ce chiffre.

    Mais pour ce vendredi, le village des Terroirs, avec ses 84 exposants,  n’était pas le seul endroit où il fallait être et paraître. Il y avait bien sûr la réunion-compte rendu de mandat de Guy Janvier, Conseiller Général de Vanves (sur laquelle le blog reviendra) à l’école Max Fourestier qui a été l’occasion de parler aussi de la Métropole du Grand paris grâce à Anne Laure Mondon.  Mais surtout la soirée au salon Nautique sur le stand de la start up « Linky Tag » qui présentait  le premier capteur GPS destiné à la plaisance connecté. Une société créée par Pascal Vertanessian maire adjoint, passionné de yachting qui sablait le champagne au cours de cette soirée où se sont pressés quelques élus vanvéens. 

     Le lendemain samedi, une partie des élus vanvéens, dont Isabelle Debré (UMP) vice  présidente du Sénat, Guy Janvier (PS)  conseiller général, Jean Cyril Le Goff (PS) conseiller municipal, était au terminus de la ligne 13 à Châtilon/Montrouge pour l’inauguration du tramway T6 qui relie le centre commercial de Velizy Villacoublay en moins de 40 mn. Une autre très infime puisqu’il était deux (Maxime Gagliardi et Philipper Thieffine), encourageait les 250 enfants réunis par la section athlétisme pour la Course de Noël du Stade de Vanves, avec les parents, malgré la pluie, ce qui faisait plus de 400 personnes sur la piste d’athlétisme et dans le gymnase A.Roche pour les récompenses et le chocolat chaud. La pluie a quelque peu perturbée cette manifestation et les journées d’Amitié de la paroisse Saint Remy, où était vendu le « miel du curé », produit vedette de cette manifestation. Il parait que les deux rûches installées dans le jardin de la maison paroissiale, ont produit 140 kg de miel en 2014.

    Ainsi pour ce week-end  terroirs, c’était « pluie et brouillard », avec un samedi grisâtre idéal pour « marmotter », et un dimanche brumeux célébré par le photographe Thomas Campion, sur son blog,  avec une  photo du parc F.Pic dans le brouillard avec ce commentaire : « On nous a volé notre parc Pic ». Des personnes déguisées en pére noël traversaient la place de la République en ce début de matinée dominicale, pour se rendre à la Corrida d’Issy les Moulineaux où de nombreux vanvéens y ont participé pendant qu’une messe dominicale était célébré à Saint Remy en mémoire du pére Thirion, le père de Vanves, décédé voilà un an. Le village des terroirs était alors très fréquenté tout comme les Journées d’Amitiés de Remy à la sortie de la messe pour l’apéritif-dégustation d’huîtres. Un regret pour le village des terroirs : l’absence du volailler qui permettait à beaucoup de commander leur dinde de Noël.

  • LE SALON NAUTIQUE AUX PORTES DE VANVES : VERTANESSIAN CHANTRE DE LA VOILE ET DE LA PLAISANCE CONNECTEE ET BRANCHEE

    Le salon nautique ouvre demain ses portes au Parc des Expositions jusqu’au 14 Décembre. Beaucoup de vanvéens passionnés par la voile vont faire un tour, dont certains sont connus des vanvéens, comme l’architecte François Bossard qui partage sa vie entre Vanves et la Bretagne,  Michel Glavany, l'un des frères du ministre, passionné de voile au long cours  et bien sûr  Pascal Vertanessian, maire adjoint, qui participe au salon nautique (du 5 au 14 Décembre) en tant que chef d’entreprise, sur un stand tenu par une start up « Linky Tag » qui présentera lors d’une conférence de presse à 13H Vendredi,  le premier capteur GPS destiné à la plaisance,  connecté à une simple application sur un téléphone portable  destinée à la sécurité autour d’une procédure « d’homme à la mer – man over board (MOB) ». Il a prévenu par mail ses collègues élus qu’il serait quelque peu occupé durant cete semaine de salon nautique 

    Pascal Vertanessian, est un habitué du salon nautique depuis très longtemps et un vanvéen très entreprenant dans ce domaine. Il a ainsi  présenté le 1er site  internet communautaire de la voile classique et des yachts de tradition « Classic Yacht Club » (http://www.classyachtclub.com), au début des années 2010 qui a regroupé jusqu’à 800 membres dont la page facebook était suivie par 1500 fans à travers le monde.  Ce portail permettait aux passionnés de poster ses photos et vidéos, présenter ses activités et projets maritimes, des bons plans de « voileux », ses anecdotes de cabotages… avec forum, messagerie, espace de petites annonces, bourse aux équipiers. Il comportait une partie magazine organisée par rubriques (Régates & Courses, Croisiéres, Techniques & sécurité, Portraits, Equipements, Histoire & culture, revue de presse…) avec des dossiers de fonds, permettant à chacun matière à s’informer, rêver et comprendre. Enfin, une partie encyclopédique « Wiki Yachtng »  regorgeait d’informations précises et pertinentes sur les classes, les séries, les architectes, les chantiers et les yachts classiques…et Brokerage réservée aux professionnels, avec un annuaire des chantiers, clubs, associations, équipementiers, shipchandlers, conciergeries, ports…

    Quelques salons nautiques après, il lançait le premier guide des montres nautiques : « Naviguer à l’heure de la mer » Son auteur, HC Schroeder, faisait un point très complet de la production de montres nautiques, avec le témoignage de plusieurs skippers renommés sur l’importance de la maîtrise du temps en mer et d’un chronographe multifonction spécialisé à bord. En 2014, il lance le premier capteur GPS destiné à la plaisance connecté à une simple application sur un téléphone portable, après un constat simple : « La navigation de plaisance en France représente en 2013/14 une flotte de plus d’un million d’unités dont 75%  sont des navires à moteur et 72,5% d’une longueur inférieur à 6 m. Sachant que la majorité des plaisanciers sont équipés de téléphones mobiles, l’idée fondatrice de ce projet est de proposer aux utilisateurs qui naviguent dans la zone dite côtière à moins de 6 nautiques, majoritairement couverte par les opérateurs GSM, un assistant d’alerte et de sauvetage en mer. Il est principalement axé autour d’une procédure d’homme à la mer (MOB) accessible à tous et simple à mettre en œuvre, sachant qu’il ne remplace pas les matériels de sécurité obligatoire à bord des embarcations » précise Pascal Vertanessian.

    Couplée à un ou plusieurs capteurs GPS, sorte de petit boîtier étanche équipé d’une puce GPS communiquant en bluetoooth lowenergy avec le mobile, l’applicaton disponible sous IOS et Android permet d’automatiser, accélérer et suivre les procédures d’alerte,  de faciliter le sauvetage. Elle affiche la position GPS du bateau, sa vitesse, son cap et celui du naufragé  ainsi que l’écart entre ses deux valeurs eh cas du déclenchement de procédure d’homme à la mer. Tous les utilisateurs  de l’application sur zone voit apparaitre sur leur portable une notification de se rendre vers le lieu de l’incident. « Une version incluant une connexion GSM est en développement à destination des sports de glisse (planche à voile, kitesurf, scooter de mer, kayak…permettant le déclenchement autonome d’une alerte à partir du capteur intégré dans un bracelet montre » indique t-il. « A terme, l’idée est de proposer aux plaisanciers de petites unités, un tableau de bord complet sur téléphone mobile, reprenant via des capteurs, différent outils de navigation et de surveillance de leurs embarcations (mob, girouette, sondeur, ancre, incendie…) ».