Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vanvesauquotidien - Page 6

  • LE DECONFINEMENT A VANVES DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    A l’ocasion de ce déconfinement, les vanvéens ont ré-investi les espaces publics, sans excés, comme ce fut le cas autour du Canal Saint Martin à Paris, les enfants en ayant beaucoup profité, avec leurs parents, place de la République notamment devant l’entrée du pac F.Pic qui reste  fermé pour l’instant,  dans les espaces piétonniers du Plateau bien sûr, devant les écoles Marceau et Gambetta, surtout en fin d’après, malgré un temps frisquet. Avant qu’ils ne retrouvent, pour certains, le chemin de l’école jeudi, alors que leurs enseignants étaient mobilisés pour la pré-rentrée avec les services de la ville, totalement différente des années précédentes depuis lundi. Et ces trois jours n’auront pas été un luxe pour s’approprier une nouvelle école, avec de nouvelles procédures et régles très strictes à respecter et à faire respecter par les écoliers. D’autres signes montraient que la ville se réanimait, comme ses jardiniers de GPSO qui installaient les bacs à fleurs, la navette municipale qui avait repris du service etc…. et tous ces commerces qui ré-ouvraient bien sûr, les coiffeurs croûlants sous les rendez-vous, Laurent le patron du salon Métamorphoses confiant qu’il était depuis Lundi sur le pied de guerre de 9H à 20H en prenant à peine un quart d’heure pour déjeuner d’un sandwich, avec ses salariès, et en respectant un protocole stricte de protection

    VANVES EN POUPE

    La boutique de vêtements (Relais Postal) Vanv’ en Poupe accueille un artiste pour sa ré-ouverture, qui ne peut pas exposer à l’ESCAL comme prévu, vu les circonstances, afin de l’aider : Il s’agit de Cyril Larvor, artiste plasticien indépendant et autodidacte, originaire de la banlieu nord de paris et vivant depuis 15 ans à Vanves. Il est le concepteur avec manuel Belhamissi Man Blue du Origami custom MBLB concept mixant l'art de l'origami et le street art selon les spécialistes qui expliquent que le Black Bird est influencé par le graffiti, le street art, l'art contemporain, le pop art, la BD, et même le manga. Il est toujours à la recherche de nouvelles aventures créatives. Il multiplie les productions murales mais aussi dans des lieux comme des bars, hôpitaux, écoles, entreprises et appartements...Ses philosophies sont le partage et le recyclage par l’art.

    Il a exposé ou expose encore en galerie ou dans d'autres lieux : Le Lavomatik art Urbains (13e), ART 21(18e), La Manufacture 111, Le court-circuit, Galerie Acacia (Boulogne), Galerie Sonia Monti (8e), dans plusieurs Mairies, etc....

    Il collabore avec plusieurs associations comme Emmaüs France, Bloom/sauvegarde des océans, les Restos du coeur. Skin et Prolific  contre le cancer, Mixart Adriana (aides aux sdf),  Art Exprim. Il organise des activités artistiques comme des ateliers Street art,  customisation d'objets de recyclages et des cours de graff dans des écoles et fêtes de quartier

     

    ACCIDENT MORTEL RUE JEAN BLEUZEN

    Le pilote d'un scooter a été tué dans une collision avec une camionnette à l’intersection des rues Jean Bleuzen, Barbés et l’avenue de Vedun en début de soirée, dimanche dernier. La camionnette double aurait grillé un feu rouge.

    Au moment de continuer sa route lorsque le feu est passé au vert, une camionnette est venue le percuter. Selon un témoin, le conducteur du véhicule, appartenant à une enseigne de location, aurait dépassé, rue Bleuzen, deux véhicules devant lui qui venaient de freiner, le feu étant passé au rouge. Il est alors entré en collision avec le jeune homme.  Le conducteur de la camionnette est en garde à vue. Une enquête a été ouverte.

  • CHRONIQUES A VANVES DU DECONFINEMENT : UNE REPRISE A L’ECOLE SELON DES REGLES STRICTES

    67% des parents souhaitent le retour de leurs enfants à l’école,  30% le retour à la cantone, et 22% le retour à l’accueil du mercredi des centres de loisirs selon les résultats d’un questionnaire transmis aux parents des 2200 enfants scolarisés à Vanves auxquels ont répondu 1800 d’entre eux, selon le maire de Vanves qui a fait le point sur la Reprise dans son intervention hebdomadaire sur le site Faceboook de la ville Vanves dernier.

    Il a indiqué que le protocole sanitaire du Ministére de l’Education Nationale fixant des normes très strictes, la ville  ne pourra ouvrir qu’une salle de classe par aile de bâtiment et par étage. Chaque groupe d’élèves sera indépendant et disposera d’un groupe sanitaire dédiée pour  faciliter les lavages de mains répétés. Un sens de circulation sera mis en place par chaque direction d’école au sein de son établissement pour respecter la distanciation physique. Les classes accueilleront de 5 à 10 enfants en maternelle, de 10 à 15 élèves en élémentaires pour respecter ces régles. «En tenant compte de ce cadre sanitaire, et des équipes d’encadrements, nous serons en capacité d’ouvrir 14 classes en maternelle et 16 en Elémentaire. 17% des enfants inscrits à l’école pourront effectivement être accueillis à compter du 14 Mai» a-t-il indiqué. «Il ne s’agit que d’un accueil scolaire restreint qu’une véritable réouverture des écoles. Parmi ses 17% d’élèves, selon les exigences du gouvernement, les directrices d’écoles devront accueillir en priorité les enfants des parents mobilisés par la crise sanitaire fortement présent dans notre département classé rouge. Puis les enfants qu’elles jugeront indispensable de re-scolariser sur site» a-t-il ajouté. Le matin, les enfants devront être déposés à la porte de l’école (les parents n’auront pas le droit de rentrer dans l’enceinte de l’école et devront respecter le marquage au sol permettant la distanciation physique) selon une entrée spécifique à chaque classe ou un horaire échelonné.

    Les temps de récréation seront eux aussi organisés en horaires échelonnés afin d’éviter que les différents groupes-classes ne se croisent. A 16h30, la sortie de l’école se déroulera dans les mêmes conditions et au même endroit que l’arrivée, le matin. Sur le plan sanitaire, un protocole très stricte est prévu : Les points de contacts comme les rampes, les poignets de porte seront nettoyés 4 fois par jour, et aprés chaque passage de groupe d’enfants, et les classes à midi, et le soir avec un produit désinfectant. Des cadres municipaux référents ont été désignés pour chaque école, pour assurer la coordination de la logistique, le traitement des imprévus en interfaces avec les équipes éducatives, d’entretien et du service éducation de la mairie. «Pour les cantines, une distanciation physique sera respectée, et pour éviter les manipulations, les enfants seront servis à tables. Des groupes de 15 enfants maximum déjeuneront pas roulement. Pendant ce temps les agents d’entretien désinfecteront les classes» a-t-il indiqué.

    Les accueils de loisirs recevront les mêmes enfants que ceux admis dans les écoles.

    Pour les créches  Boule de gomme, Caramel,Pomme Cannelle et Sucre d’orge  282 familles sont concernées. «La priorité a été donné aux enfants des parents soignants, des enseignants, des familles mono parentales, des familles ne pouvant pas poursuivre leur activité en télétravail, ou en grande précarité. 117 familles sont ainsi concernées. Les enfants de plus de 18 mois seront accueilis, car ils sont plus autonomes, et il sera plus simple pour les professionnels de mettre en ouvre les gestes barrières !». Ils seront accueillis au sein de 2 unités de 10 enfants chacune dans chaque créche, sauf à Pain d’épices qui ne pourra accueillir dans ses locaux que 8 enfants. «Les capacités d’accueil sont susceptibles d’augmenter à partir du 2 juin, en fonction de l’évolution de la situation épidémique et du retour d’expérience des trois premières semaines d’accueil» selon la mairie

  • LA PHOTO DU WEEK-END A VANVES : INONDATIONS ORAGEUSES AU CLOS MONTHOLON

    Au cours de la soirée,  samedi,de fortes pluies se sont abattues dans les Hauts-de-Seine, et notament à Vanves, dans la zone pavillonaire du Parc Municipal des Sports André Roche où les rues ont été inondées et notamment un ou deux immeubles n'ont pas été épargné avec leurs parkings inondés au débit de la rue du Docteur Arnaud. Le temps lourd et orageux des derniers jours laissait présager des journées arrosées, comme l’avait annoncé Météo-France, le réservoir/déversoir  aménagé sous le terrain de Football Y Saccard, n’ayant pas suffi cette fois-ci, les pavillons riverains se retrouvant avec 10 cm d’eau, comme l’ont monté plusieurs vidéo sur les réseaux sociaux. Beaucoup se sont fait surprendre par la montée rapide de l’eau