Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

la ruche de vanves

  • VANVES PAR LE PETIT BOUT DE L’OREILLE A L’HEURE DU DECONFINEMENT

    REPORT DU FESTIVAL CINEMA ECOLOGIE 2020 DE VANVES AU LYCEE MICHELET

    «Depuis 2008, le festival Cinéma Ecologie s'est déroulé chaque année au printemps. Vous êtes de plus en plus nombreux à y participer pour notre plus grand plaisir, et c'est une fierté pour nous de l'élaborer pour vous le faire partager. Cette année, il était prévu durant la période du 3 au 7 juin 2020 sur le thème : « Quelle économie pour un monde écologique? ». Mais compte-tenu des circonstances actuelles, vous imaginez bien qu'il ne pourra avoir lieu à ces dates. Nous envisageons de le reporter au début du Printemps 2021» ont annoncés ses organisateurs dans un communique diffusé par la Ruche de Vanves «Cependant, vous pouvez trouver sur le blog de la Ruche, alternatives écologiques et solidaires (www.laruchedevanves.org), les résumés des films que nous voulions vous proposer lors de ce festival 2020, ainsi qu’un petite bibliographie sur les sujets concernés. Cette pandémie alimente notre réflexion et nous donnera quelques thèmes supplémentaires à aborder dans les débats avec vous sur ses rapports avec le changement climatique, la mondialisation, etc... » ajoutent ils

    4 Films auraient dû être diffusé : «Tout s’accélère» (2016) de Gilles Vernet qui a abandonné son travail de trader pour devenir instituteur.. «Océan, la voix des invisible (2016)» de Mathilde Jounot qui a mis au jour les intentions réelles de certains défenseurs de l’environnement. «La nature, nouvel eldorado de la finance » (2014) de Sandrine Feydel et Denis Delestrac qui se penchent sur l’évolution du monde capitaliste tenté par les mirages de l’économie verte. Enfin «Frères des arbres, l’appel d’un chef Papou » (2017) de Marc Dozier et Luc Marescot  sur Mundiya Kepanga, chef papou de la tribu des Hulis a toujours vécu avec les siens dans cette forêt primaire, une des dernières de la planète exploitée à outrance par des multinationales 

    REPRISE DU TRAFIC

    Le déconfinement progressif se confirme sur les routes franciliennes et dans nos rues vanvéens, même si les chiffres restent encore inférieurs à la situation d'avant la crise sanitaire. Dans la semaine du 11 mai, le site Coyote a relevé une hausse de 50% du trafic en région parisienne par rapport à la semaine précédente et 70% des utilisateurs avaient repris la route, soit un peu plus que dans le reste de la France. Une tendance qui s'est confirmée la semaine suivante. Le 18 mai a vu la reprise du trafic atteindre 80% des niveaux constatés l'an dernier à la même période, n'occassionnant  toutefois pas les points de congestion habituels. Le 25 mai par exemple, le relevé du cumul des bouchons de Sytadin dépassait à peine les 75km, ce qui reste faible par rapport à la moyenne de plus de 350 km aux heures de pointe. S'il est encore trop tôt pour dresser un réel bilan qualitatif de ces flux de circulation, le maintien d'une partie des Français en télétravail peut expliquer ce retour à nuancer du trafic automobile

  • LES RENDEZ VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE SOLIDAIRE ET D’ECHANGES

    Vanves n’a pas été bloqué par les «gilets jaunes», mais certains vanvéens ont pu participer à ce mouvement qui n’a pas mobilisé de nombreux franciliens, même si certains ont bloqué le Périph, et les Champs Elysées, mais pas l’Arc de Triomphe. Mëme si Paul Guillaud, président de l’UNC Vanves et membre du Comité de la Flamme a eu du mal à le rejoindre pour le traditionnel ravivage de la flamme à 18H30, à cause de la fermeture des sorties du périph  portes Dauphine et Maillot, ou lesabords de la place de l’Etoile bloqué par la police. «Ce n’est pas des gilers jaunes qui vont empêcher cette cérémonie alors qu’elle s’est toujours déroulée malgré l’occupation en 1939/45 ». D’ailleurs le CIV (ciné Images Vanves) a célébré, à sa manière, le centenaire de l’Armistice lors de sa traditionnelle Coupe de l’Amitié, où durant la soirée de gala (sur la photo), deux courts métrages sur 1914-18 ont été projeté avec la lecture de lettres de poilus

    Après une semaine d’hommage aux poilus et morts pour la France à l’occasion du centenaire de la première guerre mondiale et de l’Armistice, Vanves entre dans une période marquée par la Solidarité, avec différents événements appelant à la générosité des vanvéens des ventes solidaires aux quêtes de la Banque Alimentaire (fin Novembre), du Téléthon (début Décembre) aux journées d’amitié et d’entraide des paroisses, comme ce fut le cas avec la Journée Mondiale des Pauvres ce week-end durant laquelle l’ équipe locale du Secours Catholique s’est mobilisé aux sorties des messes à St Remy et à St François. « Au plus proche de nous, dans notre paroisse, pauvreté et précarité sont encore présents. Des exemples récents nous le montrent : Cette mére de trois enfants scolarisés qui, du jour au lendemain, se trouve jetée à la rue, ses familles d’hébergées menacées d’expulsion, cette femme bien connue des usagers du métro décédée dans les rue après vingt ans de grande précarité » témoignait cette équipe du SC Dans le « Sel et Lumière » de ce week-end en rappelant « qu’elle s’efforce de contribuer à l’amélioration des plus démunis, en déployant des services d’écoute, d’aides alimentaires et financières, d’appui aux démarches administratives, d’animation, de partages conviviaux et de rencontres des sans abri dans les rues »  

     

    Lundi 19 novembre 2018

    A 19H à l’Hôtel Mercure : Rénion du Challenger Club de Vanves sur « les bonnes pratiquesdu home office ou comment travailler efficacement à domicile »

    A 19h30 – Préau école élémentaire Marceau : Réunion publique - Quartier du Plateau

    Mardi 20 novembre 2018

    A 19h – Salle Henry Darien : Cérémonie Les Vanvéens à l’Honneur

    Jeudi 22 novembre

    A 9H au Conseil Régional Ile de France : Séance plénière à laquelle participe le maire de Vanves

    A 20H Salle Henri-Louis Barolet (Oiscine municipale) : Dans le cadre du «Festival de la Solidarité et Festival Alimenterre » , le Groupe La Vie Nouvelle des Hauts-de-Seine, La Ruche de Vanves et le groupe local du CCFD Terre Solidaire organisent une soirée débat autour du film : «L'empire de l'or rouge» de Jean-Baptiste Malet et Xavier Deleu. Il s'agit d'un documentaire sur la filière mondialisée de la tomate d'industrie.

    Samedi 24 novembre

    A 9H salle Palestre : Braderie Coffre à jouets

    A 10H au Carrefour de l’Insurrection devant la Poste : Dans le cadre de la Semaine Européenne de réduction des déchets, la Ruche de Vanves sensibilisera les vanvéens sur ce sujet pour limiter le gaspillage alimentaire, sur l’intérêt du compostage et la la fabrication de produits ménagers limitant les déchets. A cette occasion les vanvéens pourront également déposer leurs  anciens téléphones auxquels la Ruche de Vanves offrira une seconde vie ou les fera recycler ainsi que des bouchons qui seront distribués à l’association les Fabriqueurs de Malakoff.

    A 10H15 au café Le Soleil Levant : Café Théo sur le théme « La création est un miracle »

    A 14h à l’école Marceau : 4éme Vente solidaire de l’association Parenthèse vous accueille et vous propose des produits de marque.

    A 14H à la paroisse (protestante) Saint Luc : Journée d’entraide et d’amitié

    A 20H au gymnase André Roche : Match de basket Vanves-Rennes en présence du président de GPSO et du maire de Vanves

  • 10éme FESTIVAL DE CINEMA & ECOLOGIE A VANVES SUR LE POUVOIR CITOYEN

    La 10ème édition du festival Cinéma-Ecologie de Vanves qui aura pour thème «L’écologie et le pouvoir citoyen» démarre ce soir toujours au lycée Michelet pour une semaine jusqu’au 24 mars, avec 4 soirées cinéma et débat. «Les activités humaines impactent fortement notre planète, nos vies et notre santé. En effet, que ce soit à cause de la trop grande émission des gaz à effet de serre qui modifie le climat, de la pollution plastique qui détruit la biodiversité, de l'utilisation des pesticides à outrance qui contamine nos aliments et dégrade notre santé... ça va mal. C'est pour cela qu'en novembre dernier plus de 15 000 scientifiques ont tiré la sonnette d'alarme sur l'état de notre planète.. Il est clair que nous devons changer notre façon de vivre, de consommer, de produire, ... mais qui doit faire les efforts et comment s'y prendre ? Pour beaucoup, c'est au gouvernement et aux entreprises d'initier ce changement parce qu'ils en ont le pouvoir mais qu'en est-il des citoyens ? Ne sous-estimons nous pas leur pouvoir ? Qu'en est-il du cumul des initiatives qui existent et se développent, du pouvoir que nous donne la consommation pour influencer les entreprises, du pouvoir de notre vote sur le monde politique ? ... » s’interrogent ses organisateurs (La Ruche de Vanves, Alternatives Ecologiques et Solidares, les AMAP de Vanves).

    Plusieurs films sont au programme cette année
    - «Ma vie zéro déchet» de D.Lemaitre, ce soir à 20H30, après un buffet préparé par les AMAP à 19H30 : une famille s’est fixée ce défi et la partage avec nous pour remettre en question la gestion des ordures et du gaspillage de tous les jours. UN débat rstprévu avec Zéro WasteFrance & LaFabrique à Neuf

    -«Les insurgés de la terre» de P ?Borrelle 21 Mars à 20H30  : Pour protéger la planète, certains jeunes militants écologistes vont loin dans leur engagement  et bascule délibérément dans l’illégalité. UN débat suivraanimé par Attac 

    -« La tragédie électronique » de C.Dannoritzer le 23 Mars à 2030  :  Une enquête sur le devenir des rebuts électroniques qui dévoile une chaîne complexe de responsabilités et de complicités  dans ce trafic. Un débat suivra avec les Amis de la Trre et le Libre Vanvée,

    -« Toits de Paris, des jardins extraordinaires et Solaire d'ici » de Ait-Habbouche et E. Le Runigo le 24 à 20H30 : Comment valoriser une ressource sous exploitée : les toits d'une ville ? Suivi d’un ébat avec Energies Partagées et  ALE-GPSO