Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Stade de Vanves

  • TERRAINS SYNTHETIQUES A VANVES : LA MAIRIE SE VEUT RASSURANTE

    A l’occasion du dernier conseil municipal du 27 Juin, Guillaume Moucheroud (EELV) a posé une question orale sur les terrains synthétiques du PMS André Roche : «Lors de réunions publiques de quartier, dans certains conseils d’école, à de multiples occasions, les Vanvéens expriment leur inquiétude par rapport aux conséquences sur la santé des deux terrains de sport synthétiques dont nous bénéficions sur le stade, dont l’un a déjà plusieurs années. Le récent article publié dans le Vanves Infos du mois de juin tente de rassurer les sportifs et leur famille sur le sujet. Néanmoins je ne suis pas sûr que se retrancher derrière les normes en vigueur soit suffisant quand on constate la diversité des craintes suscitées par ces terrains, et plus généralement par tous les matériaux en plastique : cela va de la gêne respiratoire, brûlure en cas de glissade, jusqu’à certaines maladies graves très rares.  L’Agence chimique européenne (ECHA) a rendu l’an dernier un rapport ne déconseillant pas « la pratique de sports sur les pelouses synthétiques », mais formulant néanmoins plusieurs recommandations, dont celle d’abaisser les niveaux autorisés de substances dangereuses, et celle, pour les propriétaires et gestionnaires de terrains existants, de : « mesurer les concentrations d’HAP et d’autres substances dans les granules de caoutchouc utilisés sur leurs terrains et mettre ces informations à la disposition des parties intéressées sous une forme facilement compréhensible ». En conséquence, je voudrais savoir, Monsieur le Maire, si vous pouvez obtenir des fabricants les compositions exactes des granules des deux terrains, si vous envisagez de faire mesurer et de publier les concentrations de substances HAP sur les deux terrains de la ville, et enfin si vous allez rendre publiques les conclusions du rapport de l’ANSES attendu fin juin dont fait mention l’article du Vanves Infos» a-t-il demandé .

    «La Commune a fait le choix d’une totale transparence sur ce thème et le récent article publié dans le Vanves Infos de juin illustre cette volonté.Il ne s’agit pas sur ce sujet d’avoir une attitude de simple repli derrière les normes en vigueur mais de conserver une attention permanente afin de suivre tous les débats sur le sujet et être rapidement réactifs. A ce titre nous sommes parfaitement informés des préconisations de l’Agence Chimique Européenne. A cet effet je peux d’ores et déjà vous répondre que nous avons demandé plusieurs devis pour faire mesurer les concentrations de substances HAP (Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques).  Ces mesures seront effectivement communiquées sur simple demande. S’agissant des analyses toxicologiques relatives aux granules des deux terrains, celles-ci sont disponibles à la Direction des Sports de la Commune. Enfin nous présenterons les conclusions du rapport de l’ANSES dont fait mention l’article du Vanves Infos» s’est engagé Philippe Thieffine conseiller municipal délégué aux relations avec les associations sportives

  • FOOTBALL : VICTOIRE EN COUPE DE FRANCE DU STADE DE VANVES

    En football la saison se termine au Stade de Vanves par une victoire en coupe de France 2018/2019, deuxième tour, 6 à 3 après prolongation. «Dans l'ensemble, surtout en jeunes les U15, U17, U19 montent de division. L'exercice est satisfaisant. Nous allons repartir la saison prochaine sur un nouveau projet qui nous l' espérons, va nous conduire à retrouver la ligue régionale de Paris I.D.F. Bon repos à tous, bien mérité après une saison somme toute épuisante» a déclaré Jean Claude Vignal, président de la section football du Stade de Vanves

  • L’HOMMAGE DE FRANCOIS PRAUD PRESIDENT D’HONNEUR DU STADE DE VANVES A JEAN PIERRE MALAGANE

    François Praud était bien sûr présent à l’hommage rendu le 16 Mai dernier à Jean Pierre Malagane, en présence de membres de la section tennis et de dirigeants du Stade de Vanves : « Jean Pierre Malagane nous a quitté, à l’âge de 72 ans, le dimanche 13 mai 2018, des suites d’une longue maladie qui l’a fait souffrir pendant deux longues années. Il aura lutté jusqu’au bout, sans jamais se plaindre, se battant à chaque instant pour recouvrer sa santé, lui qui était si "costaud", et qui nous paraissait être une force de la nature » a-t-il écrit sur son blog à la veille d’un week-end sportif important à Vanves et du démarrage du tournoi de Roland Garros que vont suivre de prés les membres de cette section,  en rappelant quelques souvenirs .

    «Jean Pierre était un garçon charmant, affable, toujours souriant, de bonne humeur. Joyeux, il aimait la vie. C’était un bon vivant. D’un contact agréable, nous étions toujours heureux de le rencontrer. Il nous accueillait toujours avec son grand sourire, qui faisait que nous étions contents du moment que nous avions passé avec lui. Jean Pierre aimait les gens et tout le monde aimait Jean Pierre. C’était un «colosse», joueur de tennis dès l’enfance, il avait un service «énorme», et quand ça passait valait mieux reculer pour avoir une chance de lui renvoyer la balle...Membre de la section tennis du Stade de Vanves, classé, il a multiplié les parties sur nos courts, ne refusant jamais de jouer avec qui le lui demandait.C’était un partenaire excquis. J’ai plus souvent perdu que gagné quand je jouais contre lui, mais c’était toujours avec plaisir que nous nous rafraichissions après avoir transpiré ensemble.

    Jean Pierre a aussi été un bon joueur de handball, et compte tenu de sa corpulance, on imagine aisément qu’il ne devait pas être facile de le contourner ...Membre de la section handball du Stade, il en est vite devenu dirigeant, puis président, de 1995 à 2002. C’était un rassembleur qui sut mobiliser et motiver ses troupes. Il était heureux et fier des résultats obtenus par les équipes de sa section qui se hissèrent plus tard en nationale, sur les bases de ce qui avait été mis en place du temps de son action. Il défendait energiquement sa section au moment de la répartition des budgets, trouvant, comme bon nombre de présidents de section, que ce qui lui était alloué, ne correspondait pas totalement à ses attentes, mais, faisant contre mauvaise fortune bon coeur, il respectait tout le temps les engagements pris.

    Stadiste convaincu, Jean Pierre intégra rapidement le comité directeur du Stade, et devint membre du Bureau. Il fut Trésorier de notre association de 1992 à 2002. Il a signé des milliers de chèques pour le compte des sections, jusqu’à tard le soir, sans jamais se départir de sa bonne humeur. Avec Guy Lherminier, notre comptable émérite, il a formé un binôme exceptionnel.

    A eux deux ils tinrent, bénévolement, les cordons de la bourse de façon remarquable. Jamais une « embrouille », et chaque année notre commissaire aux comptes pouvait certifier nos finances, quasiment les yeux fermés. La force du Stade. Jean Pierre va nous manquer. Mais nous ne l’oublierons pas et lorsque nous penserons à lui, nous aurons encore un sourire aux lèvres, car lui, il l’avait toujours. Repose en paix mon ami. Tu as bien vécu, même si ce fut trop court ».

     

    Francois Praud

    Président d’honneur du Stade

    21/05/2018