Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

associations

  • LE CONSEIL MUNICIPAL DE VANVES DU 30 JUIN EN BREF

    PLAN DE RELANCE DES ASSOCIATIONS

    La Ville de Vanves souhaite accompagner les activités associatives à travers un plan de relance local. Parmi les aides proposées aux associations, la Ville de Vanves propose une subvention exceptionnelle dédiée au numérique à hauteur de 150€ maximum chacune. Il s’agit du Challenger Club, du club d’échecs e Vanves, la Compagnie l’Echauguette, Du grain à moudre, Du sport et plus, Le Cap, Les Caractéres, Les généalogistes de Vanves, Musicio Aris Paris, Passion Latina, Pré textes, Scrabble Club de Vanves, Vanves Art e culture, Vanves Billard Club, Viet Vo Dao de Vanves

    ADHESION A L’ASSOCIATION «LES BOïTES A VELO»

    La ville serait la première collectivité à adhérer à cette association auprès du collectif local d’Ile-de-France après la décision du conseil municipal. Née en 2012, cette association a pour but d’encourager et soutenir l’entreprenariat à vélo en France dans un objectif non partisan, d’utilité sociale et d’intérêt général afin de promouvoir l’usage du vélo comme mode de déplacement professionnel principal en alternative aux véhicules motorisés, autant pour le transport des biens que des personnes. Elle  prône un cadre de vie apaisé et un ancrage territorial fort et fonctionne sur une logique constructive en faisant appel à la proposition, la pédagogie et la collaboration. «Ainsi la commune pourrait avoir dans l’accès à un partage de connaissance, d’expériences et dans la mutualisation d’outils autour de la mobilité» selon Charles de Van de Casteele conseiller municipal délégué aux espaces verts, qui a précisé que « ce choix s’explique  car elle est complémentaire aux appels à projets lancés par GPSO sur le sujet», lorsque les écologistes se sont étonnés que la municipalité n’aient pas fait appel appel à des associations plus pertinentes que cette association qui se concentre sur l’entrepreneuriat à vélo.

    DES INFOS SUR GPSO

    A l’occasion de l’approbation de la convention relative à l’organisation de la mise en maquette, de la mise en page et de l’impression des articles consacrés à l’EPT (établissement public territorial) GPSO  Grand Paris Seine Ouesy) dans le journal communal de Vanves, Thibault Ljeune (EELV) a proposé  que GPSO puisse disposer d’un cahier détachable (au même titre que le cahier « culture ») dans Vanves Le Mag pour valoriser son action sur le territoire, et Jean Cyril Le Goff (LREM) a regrette qu’il n’y ait que 5 pages par an consacrées à l’action de GPSO, qui dispose pourtant de beaucoup de compétences sur la ville de Vanves. Et c’est le bien le drame de cette interco qui ne communique pas en dehors de l’information institutionnelle, comme d’autres en Ile de France grâce à des conférences ou des communiqués de presse, des retransmission de ses conseils territoriaux sur Internet etc…alors que ces décisions influent beaucoup sur la vie des vanvéens dans de nombreux domaines. D’autant plus que GPSO n’est pas une petite interco

     MISE EN PLACE DU PLAN DU MERCREDI  

    Durant l’été 2018, le gouvernement a lancé un nouveau dispositif appelé « PEdT/Plan Mercredi », pour soutenir le développement d’accueil de loisirs de qualité sur les mercredis en complémentarité avec le temps scolaire à l’occasion de la repriss d’un rythme scolaire de quatre jours (lundi, mardi, jeudi et vendredi) er le PEdT a n’a donc pas été renouvelé.  Or, ce dispositif prévoit un taux d’encadrement adapté pour les accueils périscolaires et un soutien financier accru pour les accueils du mercredi. Pour cela, la commune doit s’engager dans une convention tripartite avec l’Etat (les services de l’Education Nationale) et la Caisse d’Allocations Familiales (CAF).  Ainsi, la convention approuvée par le conseil municipal, définit les modalités de pilotage et coordination, les objectifs et les moyens ainsi que l’organisation de ce « PEdT/Plan Mercredi ». Les principaux objectifs sont les suivants : Favoriser et proposer des activités de qualité et diversifiées culturelles et sportives, assurer la mise en cohérence du projet d’école et des projets pédagogiques des accueils périscolaires, veiller au respect des rythmes de vie de l’enfant en tenant compte de la spécificité du mercredi, favoriser l’accueil de tous les publics.

  • BUDGET 2021 DE VANVES : LES SUBVENTIONS AUX ASSOCIATIONS S’ELEVENT A 1,4 M€

    Le montant des subventions versées aux associations s’élévera  à  1,040 184,10 €  en 2021,  sachant que Vanves compte 195 associations actives sur le terrain sur 300  qui ont leur iége dans la ville «Elles souffrent depuis un an dans leurs structures, leurs activités. Desactions sont menées par le Phare auprés d’elles. Nous préparons la Rentrée 2021 avec le Forum des associations le 12 Septembre 2021. Avec des mesures de soutien : Une communication pour encourager les vanvéens à redécouvrir leur association, un dispositif d’aides complémentaires pour renforcer leur numétrisation» a indiqué Erwan Martin, maire adjoint chargé de la vie associative

     

    CULTURE : 213 725 €   :  Les Amis des Arts : 150 €) ; Art Evolution :5 000 €  ; Ateliers d’Expression : 10 000 € ;  Biblioclub 100 000 € ; Les Caractéres : 1000€  ; Image Vanves (CIV) : 1000 € ;  Cie Files : 200 € ; Cie des Miuses (En) : 200 € ;  Du Grain à Moudre : 200€ ; Hauts de Seine Chansons : 900 €     ; Impro Vanves : 300 € ; Lézards en Scéne : 400 € ; Lire et Faire Lire : 375 € ; Musici Artis Paris : 1300 € ; Œuvre Partticipative : 500 € ; Orgues de Vanves: 700 € ; Omé : 100 € ; Les Petits Chanteurs du Val e Seie : 500 € ;  Rives Méditéranéenne : 200  €; Vanves Art &Culture (dont une aide exceptionnelle de 500 € pour son anniversaire ) : 700 € 

    SPORTS : 492 106 € :  ASLD (Association Sportive du Lycée Louis Dardenne) : 1000 €; Association Sportive Expogaph  A section féminine de football : 2500 € ;SSEV (Association Sportive Saint Exupery de Vanves) : 5 510  €;  Arc de Seine Kayak : 200 € ;  Stade de Vanves : 375 000 € pour ses activités 81 700 € pour le sport de haut niveau, 12 206,10 € pourl ’aide à l'administration générale ;  Comité des Médaillés de la Jeunesse et des Sports 92 (CDMJDS 92) : Institut de Goryyuju Karaté Do France : 10 000 € ; UACM/UALM (Union Athlétic du collége et du lycée Michelet) : 3800 € 

    SANTE, SOCIAL, SOLIDARITE  : 29 250 €  :  Les Amis de Madina : 300 € ; Les  Amis du Rosier Rouge : 300 € ; ASTI : 300 € ; Balmaya : 300 € ;   La Croix d’Or (Alcool Assistance) : 250 €;  La Croix Rouge : 2500  € dont une aide exceptionnelle de 1500 € pour l’achat d’un véhicule ;  Du Sport et Plus : 300 € ; Ecole des Sables : 300 € ; Enfance Benin :300  €; France Alzheimer : 1000 € ; Institut Lannelongue pour le fonctionnement : 13 000 €  et pour l’accueil de Jour : 6 000 €;  La Licra : 200 € ; Protection civile de Vanves-Malakoff : 2500 € dont une aide exceptionnelle de 1500 € pour l’achat de matériel médical  ; Réseau eNorme : 500 € ;  SAIS92 : 500 € ;  Solidarité Vanves – Mali : 300  €; Votre Ecole chez nous : 500 €

    ANIMATIONS ET LOISIRS : 118 100 € : Club d’échec de Vanves (150 €), Club Vanvéen de Danse Sportive (350 €) ;  La Fabrique à Brac ( 450 ); Les Généalogistes de Vanves (150) ; Mikado (150€) ; Saint Exupery Amitiés ( 600 ) SIAVV (Syndicat d’Initiative) avec  25 000  et  90 000 pour le personnel ; Vanves Billard Club (900 €) ; Vanves Pocker Club (150€). Zeste de Zen  (350 €)

    ENFANCE ET JEUNESSE : 1700 €   : Entraide Scolaire Amicale (ESA) : 500 € ; Scouts Unitaires de France (St Benoit Issy-Vanves) : 8000 ; En sortant de l’Ecole : 500 ; Randscouts et randguidesde Vanves : 400 €

    MEMOIRE : 2150 €  : AOR 92 (Association des Officiers et Militaires de Réserves des Hauts de Seine) : 200 € ; FNACA :750 € ; Société d’Entraide des Membres de la Légion d’Honneur : 450 € ; UNC : 750 €

    RESSOURCES HUMAINES : 92 000 €  : Caisse de Solidarité du Personnel communal : 92 000 € 

    SECURITE : 500 €  :  ADAVIP 92 (Association d’aides aux victimes d’infractions pénales) : 200 € ; Association Sportive et culturelle des policiers de Vanves : 200 € ; Prévention Routière : 100 €

    PETITE ENFANCE : 87 653 € : Coup de Pouce : 500 € ;  Elphy (Jardin d’enfants)  : 48 178 € ;  Association Grenadine : 2200 € ; Les P’tites Canailles : 37  275 €

    VIE ECONOMIQUE : 3000 € : Challenger Club : 3000 €

  • LE CONSEIL MUNICIPAL DE VANVES VOTE SON BUDGET AVEC DES ELUS ECOLOGISTES AUX QUESTIONS PERTINENTES ET PRECISES MAIS DEPASSES PAR LEURS TROUPES

    Par rapport au dernier conseil municipal du 6 Février, à cause de l’aggravation du contexte sanitaire, et du nouvel emballement  de l’épidémie en ile de France, à cause d’un variant plus virulent, cette nouvelle assemblée municipale s’est réunion hier matin, salle La Palestre, avec un effectif réduit à 50% des élus présents,  avec des places plus espacés et limités tant pour les élus que pour le public. Les écologistes ont déploré le maintien du Conseil municipal. «On aurait jugé plus judicieux dec le faire en visio-conférence» a remarqué Aurélie Zaluski (EELV). «C’est une hypothése envisagé. Mais il fallait une présence physique et donner une certaine solennité à cette séance  et montrer qu’on peut passer à une jauge de 50%. Ce qui est une premiére» a répondu Bernard Gauducheau, maire de Vanves , ce qui se comprend car le vote du budget chaque année est une étape  importante de la mandature pour chaque équipe municipale quel que soit sa couleur (politique).

    Une occasion pour le maire d’expliquer qu’il a été touché par tous les messages de soutien venus de tout milieu, de tout bord qui « facilitent la remise en forme. C’est la preuve que l’on peut dépasser nos clivages qui est le quotidien de la vie politique. J’espére que nous pourrons passer au travers grâce à la vaccination. C’est la seule porte pour nous en sortir» a-t-il conclu en commençant l’examen de ses 13 délibérations dont le budget, avec des questions quelquefois très technique,  en 2H30 sur lesquels le Blog reviendra au cours de la semaine

    Avec un incident de séance tout à fait typique des agissements des écologistes que ce soit à Vanves ou ailleurs. Alors qu’Erwan Martin, maire adjoint chargé des associations avait présenté les actions prévus en 2021, et  les subventions qui leur seront versées, en répondant positivement à la demande des écologistes de connaitre les critères d’attributions, le maire les invitant à s’adresser au PHARE, un tweet envoyé sur les réseaux sociaux en plein conseil municipal, dénonçait l’opacité de la municipalité en la matière. Ce qui a fait réagir Erwan Martin en pleine séance en dénonçant ce double discours, et le maire qui constatait que «cela ne correspond pas à la teneur  nos échanges !». Ce qui a pris de cours Aurélie Zaluski (EELV) et ses collègues présent, donnant l’impression qu’ils ne tiennent pas leurs troupes, car elle a bien expliqué «qu’elle n’en était pas à l’origine », et pour preuve, elle n’a  pas pianoté sur son portable durant la séance, comme elle l’a fait remarquer. Peut être alors qu’un militant écologiste présent dans le public durant le conseil.a tweeté plus vite que son ombre.

    Durant ses 2H30, le conseil a donné un avis favorable au renforcement de la ZFE (zone à Faible émission) qui vise à interdire la circulation aux véhicules les plus polluants à l’intérieur du périmètre de l’A 86 (Véhicules Crit’Air 4 et 5 et non classé quels que soit leur motorisation, diesel ou essence). Les écologistes qui se sont abstenus auraient préféré la mise en place de zone à trafic limité comme l’a expliqué Pierre Toulouse (EELV) car l’objectif est plutôt de diminuer l’usage de la voiture. Il a entériné l’installation de caméras de vidéosurveillance au niveau du parking réaménagé de la piscine, ce qui permettra de protéger l’entrée de la piscine, du futur CTM  et le gymnase A.Roche, les écologistes s’abstenant.  

    Trois questions orales, en fin de séance,  ont été posé par les deux groupes de l’opposition :

    Tout d’abord sur la révision du PLU(Plan local d’Urbanisme) de Vanves par les écologistes qui s’étonnaient de révisions partielles, la dernière étant intervenue pour permettre l’édification d’un projet hôtelier prés du Mercure. Pascal Vertanessian, maire adjoint,  a indiqué que ce ne sera possible que lorsque GPSO aura voté son PLUI (LU Intercommunal).

    Ensuite sur la célébration de la commune de Paris, en cours dans la capîtale, à Vanves qui a été touché par ses 72 jours de soulévement, comme l’a fait remarquer Jean Cyril Le Goff (LREM).  Elle sera célébré lors des journées du patrimoine  avec un circuit historique qui ménera les visiteurs du Monument aux morts au cimetière avec le monument dédié à la guerre de 1870 et l’hôtel de Ville et  dans la salle Darien ave cses fresques. Elle accueillera une exposition  de documents d’archives sur cet  événement et la guerre de 1870,

    Enfin, Aurélie Zaluski (EELV) a souhaité connaitre les actions de la ville pour former et sensibiliser son personnel  pour détecter et accueillir les victimes d’agressions sexuelles. Xavière Martin, maire adjoint à l’Education, a indiqué que «la ville st très attentive. Le personnel d’encadrement des créches est formés et sensibilisés à ces questions. Le personnel communal dans les écoles et les centres de loisirs sont à l’écoute. Avec des interventions en milieu scolaire, des documents. On a décidé de la mise en place d’une formation »