Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

subventions

  • BUDGET 2018 DE VANVES : LES SUBVENTIONS AUX ASSOCIATIONS

    Le montant des subventions versées aux associations s’élévera  à  1 033 222 €  (contre 1 042 152 € en 2017). Comme chaque année, Françoise Saimpert adjointe au maire chargée des associations a précisé lors du conseil municipal du 28 Mars, que l’examen de chaque demande a fait l’objet d’une étude ou d’un examen approfonde des demandes, au cas par cas. Certaines associations ont proposé elle-même d’abaisser leur subvention. D’autres n’en ont pas demandé comme l’ASTI (Association de Solidarité avec les travailleurs immigrés). Des nouvelles bénéficient de subventions : Grain à Moudre, APED 94, La Licra, MedraTribu Aït Mansour.

    CULTURE : 210 625 €  (204 100 € en 2017  ) :  Les Amis des Arts :150 ; Art Evolution :  8 000  ; Œuvre participative : 1000 ; Tourmaline Cie L’Escarboule : 3 000 ; Ateliers d’Expression :12 000 ;  Biblioclub : 178 000 ; Les Caractéres : 1800 ; Image Vanves (CIV) : 1500 ; Club Culturel Anglo Américain : 150 ; La Compagnie de l’Echaugette :1 000 ; Du Grain à Moudre : 200 ; Hauts de Seine Chansons : 800 ; Musici Artis Paris : 1300 ; Lézards en Scéne : 400 ; Lire et Faire Lire : 375 ; Pour le Renouverau des Orgues de Saint Remy : 700 ; Rives Méditéranéenne : 150 ; Vanves Art &Culture : 100

    SPORTS : 536 718 € (558 460 € en  2017 ) :  ASLD (Asssociation Sportive du Lycée Louis Dardenne) : 800 ;  ASSEV (Association Sportive Saint Exupery de Vanves) : 5 510 ;  Arc de Seine Kayak : 200 ;  Stade de Vanves : 524 808 ;  Institut de Goryuju Karaté Do France : 1500 € ; Comité des Médaillés de la Jeunesse et des Sports 92 (CDMJDS 92) : 100 € ; UACM/UALM (Union Athlétic du collége et du lycée Michelet) : 3800 

    SANTE, SOCIAL, SOLIDARITE  : 28 600 € (  31 550 € en 2017 ) :  APED 94 : 100 ;  Les Amis de Madina : 300 ; Les  Amis du Rosier Rouge : 300 ;Balmaya : 200 ;  La Croix d’Or (Alcool Assistance) : 300 ; La Croix Rouge :1 300  ; Ecole des Sables : 300 ; Enfance Benin :300 ; France Alzheimer : 700 ; Institut Lannelongue pour le fonctuionement : 15 000  et pour l’accueil de Jour : 5 500 ; La Licra : 500 ; Medra Tribu Aït Mansour : : 100 € ; Parenthése : 800 € ; Protection civile de Vanves-Malakoff : -à0 ; SAIS92 : 500 € ; Solidarité et Entraide Saint Luc de Vanves : 1000 ; Solidarité Vanves – Mali : 300 ; Votre Ecole chez nous : 500

    ANIMATIONS ET LOISIRS : 102 400 € (97 840 € en 2017 ) : Club Vanvéen de Danse Sportive : « 50 ;  La Fabrique à Brac : 450 ; Les Généalogistes de Vanves : 150 ;   Scrabble Club de Vanves :150 ; Saint Exupery Amitiés : 600 ; SIAVV (Syndicat d’Initiative) : 25 000 et è( 000 pour le personnel ; Vanves Billard Club : 400 ; Vanves Pocker Club :150 . Zeste de Zen : 150 €

    ENFANCE ET JEUNESSE : 1250 € (1450 € en 2017 )  : Scouts Unitaires de France (St Benoit Issy-Vanves) : 350 ; En sortant de l’Ecole : 500 ; Randscouts et randguides de Vanves : 400 €

    MEMOIRE : 2150 € ( 1250 en 2017  ) : AOR 92 (Association des Officiers et Militaires de Réserves des Hauts de Seine) : 200 ; FNACA :750 ; Société d’Entraide des Membres de la Légion d’Honneur : 450 ; UNC : 750

    RESSOURCES HUMAINES : 91 000 € ( 91 000 en 2017 ) : Caisse de Solidarité du Personnel communal : 91 000 € 

    SECURITE : 500 € ( 500 € en 2017)    :  ADAVIP 92 (Association d’aides aux victimes d’infractions pénales) : 200 ; Association Sportive et culturelle des policiers de Vanves : 200 ; Prévention Routière : 100 

    PETITE ENFANCE  59 979 € (55 092 € en 201è ): Elphy (Jardin d’enfants)  : 28 926 ;  Association Grenadine :3 909; Les P’tites Canailles : 27 144

  • LE CONSEIL MUNICIPAL DE VANVES DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    BILAN DES FLUIDES AU CONSEIL MUNICIPAL

    Pour la première fois, le Conseil Municipal du 28 Juin, a eu le droit à une présentation du bilan des fluides en 2015 présenté par Pascal Vertanessian, maire adjoint chargé du développement durable. Vanves a connu une hausse de 4% de sa consommation d’électricité du fait de la hausse des tarifs de 15%. Les consommateurs les plus importantes sont la piscine, le Centre Administratif et le groupe scolaire Cabourg (+ 10 000 kwh pour chacune des écoles entre 2014 et 2015). La consommation de gaz  de- 4% est dû à la régulation du chauffage : 17 000 € d’économie et – 20% de consommation grâce à des travaux d’amélioration de performances énergétiques. La piscine, le groupe scolaire Cabourg et Marceau sont les consommateurs les plus importants. Enfin la consommation d’eau a augmenté de15% à cause de travaux à la piscine, des créches et au PMS André Roche qui devra faire des efforts d’économie. « Je découvre à quel point la piscine est consommatrice de fluides » indiquait Lucile Schmid (EELV). « Quand on fait un tel bilan, on s’aperçoit qu’il est difficile de faire un plan d’économie général. On compense grâce aux usages. C’est pourquoi, la sensibilisation sur ce point, est importante »

    LA CHASSE AUX SUBVENTIONS

    Le maire est un chasseur, non pas de tête, mais de subventions, hors pair. Il indiquait ainsi, lors du débat sur le compte administratif 2015 examiné lors du Conseil Municipal du 28 Juin dernier, que « les subventions extérieures représentaient plus de 2 100  000 € perçus en 2015, soit un niveau record jamais atteint ». Et chaque conseil municipal a son lot de demande de subventions. Ainsi ce 28 Juin, le SIPPEREC était sollicité 3 fois pour les travaux d’isolation des toitiures terrasses de l’école élementaire Marceau (24 000 € sur un coût total de 134 000 €), les travaux de rénovation de l’éclairage du service des ressources humaines  situés au 1er étage du centre administratif (4666 € sur un coût total de 19 313 €) et pour la reprise de la façade des locaux de la police municipale dans le cadre des travaux inscrits à l’agenda d’accessibilité (4157 € sur un coût total de 7943 €). La Réserve parlementaire était aussi sollicité 3 fois auprés de trois de nos parlementaires fidéles à Vanves : Hervé Maerseille pour les travaux du gymnase Magne qui s’éléve à 3 M€, André Santini pour les travaux de ravalement de la piscine municipale  pour un coût de 325 000 €, et Isabelle Debré pour les travaux de transformation de la surface du terrain d’honneur en gazon synthétique pour un coût de 807 000 €. Le groupe socialiste s’est d’ailleurs inquiété du devenir de certaines disciplines de la section athlétisme. Le maire les a rassuré en partie, en arguant du fait que les installations sportives du lycée Michelet seront accessibles pour les accueillir après leur rénovation bien sûr.  

    TARIFS : ENTRE HAUSSE ET BAISSE

    Comme d’habitude, ce dernier conseil municipal avant les vacances vote un certain nombre de modifications ou d’actualisations de tarifs qui s’appliqueront à partir de la Rentrée comme les locations de salles, les spectacles vivants du théâtre, du bar et es ateliers de l’ESCAL, et de la piscine bien sûr. A cette occasion, le groupe PS a demandé la prise en compte du quotient familial pour les tarifs de l’ESCAL.  Valérie Mathey (PS) s’est interrogée : « Ne faudrait pas mener une autre politique vis à visde la piscine pour la rendre plus attractive ? ». Maxime Gagliardi, maire adjoint chargé des sports a reconnu une baisse de la fréquentation en 2015 qui est dû à l’effet de curiosité qu’a suscité la nouvelle piscine du fort d’Issy les Moulineaux. Mais l’avantage de la piscine de Vanves est d’avoir un traitement de l’eau à l’ozone, ce qui est encore rare. Mais cela, il ne l’a pas dit.

    QUESTIONS DIVERSES ET  REPONSES VARIEES:   

    Les délibérations du Conseil Municipal donnent souvent l’occasion à l’opposition de poser des questions (hors sujets). Le groupe PS a regretté, « malgré la création du SQUARE, la suppression du restaurant du foyer Danton  où les personnes âgées aimaient se retrouver, seule sortie de chez elle pour certaines d’entre elles et de contacte avec d’autres personnes » tout en reconnaissant que des travaux importants étaient nécessaires pour remettre aux normes la cuisine ou l’office. Mais le maire n’a pas changé sa position. « Quelques personnes ont regretté sa disparition. Mais le nombre de participants étaient faibles (15). Ce service ne se justifiaient plus avec 3 persnnes pour servir 15 personnes » a répondu Bernard Gauducheau qui en a profité, à la suite d’une autre question de JC Le Goff (PS) pour confirmer le départ de M.Martin, directeur du service Education de la mairie après 7 ans passé à sa tête. Il a aussi indiqué que les travaux du tunnel du métro devraient commencer cet été et devrait faire l’objet d’une convention de financement avec Viparis. Boris Amoroz (FG/PC) a demandé l’aménagement d’une piste cyclable à cette occasion. « C’est compliqué, et même pas recommandé ! ».     

  • VANVES DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    ECONOMIES DRASTIQUES : La municipalité racle les fonds de tiroirs pour arriver à trouver 2 M€ d’économie dans son budget 2016. Elle a supprimée plusieurs manifestations comme le feu d’artifice du 14 Juillet et les Trophées du Sports, et s’apprête à abandonner  la course « La Vanvéenne » organisée en Juin pour une fête des sports  qui se réduit à une peau de chagrin. Après avoir augmenté certains tarifs comme ceux du Cinéma et de la Piscine (+13%) et fait payer des services jusqu’à présent gratuit (NAP pour les écoliers et piscine pour les seniors), elle passe maintenant à la baisse des subventions versées aux associations comme ce sera inscrit dans la prochaine convention de partenariat avec le Stade de Vanves et étalée sur 4 ans. Les présidents de section en ont été informés samedi matin, par le maire adjoint chargé des sports et le directeur général des services. Certains ont prévenu qu’ils seront obligés de refuser des jeunes faute de pouvoir payer éducateurs et entraîneurs. Mais cela va beaucoup plus loin, puisqu’elle demande à certains fonctionnaires ou contractuels de rembourser la part de la retraite additionnelle de la fonction publique qu’elle a versée à leur place voilà prés de 10 ans pour ceux qui ont accompagnés les études du soir dans les écoles primaires. De toute façon l’augmentation des impôts locaux que la Municipalité veut évitée sera inéluctable à ce régime là. Certains vanvéens l’ont senti avec la taxe foncière.

    LAUDATO SI : Les vanvéens ont jusqu’au 1er Novembre pour découvrir et visiter une exposition qui illustre la nouvelle encyclique du pape François « Laudato Si » consacrée à l’environnement. Il suffit de pousser la porte du Prieuré Sainte Bathilde des bénédictines de Vanves, d’aller à l’accueil et demander d’ouvrir la salle juste à côté. Des œuvres de Sœur Marie Boniface et d’Anne Sophie Boutry illustrent cette encyclique à partir de 7 mots, choisis par la mére prieure, sœur Marie Madeleine Caseau – Matière, vertige, être, science, conscience, révolution, fraternité -   grâce à un agencement subtil d’œuvres qui illustrent les propos du pape,  des dessins et des peintures de soeur Boniface, des croquis et des sculptures d’Anne Sohie Boutry : « L’art chante et nous apprend à chanter notre vie » expliquait la mére supérieur en faisant visiter cette exposition, la semaine dernière, avec Anne Sophie Boutry, lors d’unevisite guidée.

    REFERENDUM : La section socialiste de Vanves sera mobilisée pour organiser le référendum sur « l’Unité de la gauche » le week-end prochain. Certains craignent que ce soit un fiasco, les troupes militantes étant loin de déborder d’enthousiasme. Mais à Vanves comme en Ile de France, dans le cadre de la campagne électorale pour les Régionales, c’est l’occasion de rappeler ce qu’a fait « la gauche rassemblée » pour la Région Ile de France : Le pass navigo unique à 70 €, le quotient familial dans les cantines des lycées, l’accueil des réfugiés… « Dans un contexte où l’extrême droite se banalise et où la droite se radicalise, nous voulons travailler à rassembler la gauche sur des propositions communes pour une Ile de France solidaire, écologique et sociale » expliquent ils dans un tract où ils annoncent les jours, les heures et les lieux de vote : La permanence PS du 82 Sadi Carnot pendant les 16-17-18 Octobre, pratiquement toute la journée avec une coupure à l’heure du déjeuner, le 17 Octobre au carrefour de l’insurrection et place de la République durant la matinée. IL parait que l’on peut voter même si on n’’est pas socialiste mais qu’on partage les valeurs de gauche

    EXPOGRAPH VANVES : « Si l'équipe B d'Expograph s'est qualifiée pour le tour suivant de la coupe d'île de France, en alliant le très bon en 1ère mi-temps (3/0 à la pause) avec 3 buts de belle facture dont un doublé de Karim Bouzidi, et le beaucoup moins bon en seconde, ou les joueurs de l'Hopital Raymond Poincare sont revenus à 3/2 ,bénéficiant de la suffisance de nos joueurs trop faciles, notre équipe À en a rajouté une couche en abordant le match avant une négligence de l'adversaire qui a réussi son entame,et s'est permis le luxe de mener 1/0 sur nos terres à la mi- temps. Inutile de vous dire, qu'un des 2 présidents... fulminait dans son coin !!! » raconte le coach  qui a sorti alors…le savon… « pour nettoyer les suffisances et la seconde période est devenue beaucoup plus tranquille, après une égalisation de Jeff, un but du gauche de la crevette Himmer, sur un tir un peu raté, un nouveau but de Jeff (ses premiers avec l'équipe A), un coup franc magnifique de Chems au 2ème poteau d'un tir excentré aux 25 mètres et pour finir, après un crochet du droit en plein axe suivi d'une frappe explosive dans la lucarne droite du gardien adverse, auteur malgré tout d' un très gros match, le but de Lamine qui nous a promis de recommencer très vite..!  5/1, score sans bavure, mais Expograph n'a joué que 45 minutes après s'être fait peur! En route pour les 32e de finale du Championnat de France ».