Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

seniors

  • LES VOEUX TRES METROPOLITAIN DU MAIRE DE VANVES DU STIF A LA SGP

    Le maire de Vanves a dû être très présent, cette semaine, aux différents vœux organisés par des institutions régionales où il siége, d’autant plus hier soir, à la Fabrique du Métro, où il était l’une des trois puissantes invitantes, pour les vœux de la Société du Grand Paris(SGP). Il officiait en tant que président du Comité stratégique de la SGP aux cotés de Jean Yves Le Bouillonnec, président de son Conseil de Surveillance, et Thierry Dallart, président de son directoire. 

    Occasion d’inaugurer une exposition  photo  « Métro en vues » des étudiants de l’École nationale supérieure Louis-Lumière sur les chantiers titanesques du Grand Paris Express et les mutations qu’il annonce…dans un lieu magique - La  Fabrique du métro, installée à saint Ouen, véritable espace de conception du Grand Paris Express – et de revenir pour ses responsables sur le bilan 2018 de la SGP et surtout le démarrage des tunneliers installés et baptisés à la fin de l’année derniére, notamment sur la ligne 15 Sud dans le Val de Marne et dans les Hauts deSeine à Bagneux, en direction de la garedu Fort d’Issy/Vanves/Clamart

    Aupravant, il a du participé, cette semaine, dans  l’un des lieux à la mode de Paris, prés de la place Clichy - «Le dernier étage», sorte de rooflog  avec un espace couvert et vitré de 650 m2, avec terrasse,  au sommet d’un parking, avec vue panoramique sur tout le  (grand) Paris – aux vœux du STIF (devenue en 2018 IDF Mobilités) où il siége, et aux voeux de la Métropole du Grand Paris mardi,  pour souffler la 3éme bougie de la création de la MGP.

    Au premier, il a entendu, Valérie Pécresse annoncer  un pass navigo à demi tarif pour tous les seniors franciliens sans condition de ressources pour la fin de l’année 2019, qui devrait profiter aux vanvéens.

    Au second, Patrick Ollier, président de la MGP,  a confirmé la création de la zone à faibles émissions (ZFE) adoptée par le conseil métropolitain en novembre dernier, qui doit entrer en application, en théorie, dès le 1er juillet 2019,  à l'intérieur de la zone intra-A86 francilienne, sur lequel les collectivités intéressées sont consultées. «La ZFE sera mise en place… Nous ne pouvons plus ignorer les 6.000 morts liés à la pollution atmosphérique.  Il existe 227 zones à faibles émissions en Europe, nous ne pouvons pas être les derniers à en créer une pour protéger les populations» a martelé le président de la MGP, préoccupé par sa mise en place pratique : «nous voulons laisser le temps à la population de prendre en compte les aides pour qu'on soit au même niveau d'interdiction qu'à Paris». Il a annoncé que la  MGP va  lancer une campagne de communication et de concertation pour rappeler aux Grand-parisiens qu'ils bénéficient de 9.000 à 16.000 € d'aides cumulées selon qu'ils achètent un véhicule d'occasion ou neuf

  • A VANVES, ILS ONT EU LA PEAU DU BANC SUR LA PLACE DU VAL

    La vie du banc de la place du VAL (De Lattre de Tassigny) ne tenait qu’à un fil depuis la transformation de la boulangerie à la Rentrée de Septembre 2017. Il gênait manifestement la nouvelle terrasse extérieure des Toqués du Pain. Il avait déjà résisté à un premier enlévement, mais les habitués de cette petite place avait protesté, dont l’ex-libraire, un certain monsieur Dayan, qui venait profiter du beau temps. Et personne n’osait y toucher tant que M.Bettane était vivant, car il en profitait bien venant souvent s’installer (comme sur la photo) quotidiennement avec son épouse, ses amis. Malheureusement la mort l’a emporté en Décembre. Mais Ils n’ont pas osé y toucher jusqu’au départ à la retraite de Luc Atias, le patron du Relais de Vanvres.

    Et la semaine derniére, ils l’ont enlevé. Il parait que madame Bettane est outrée et que des riverains n’en pensent pas moins. D’ailleurs ses détracteurs ont un argument imparable : "ce banc attirait les clochards, gênant pour nos commerces". A part ou deux clochards ou individus alccolisés, ce sont surtout les jeunes qui en profitaient les beaux jours, du lycée Michelet ou les jeunes habitués de Vanv’En Poupe. Les services de la ville aurait pu le déplacer s’il gênait la terrasse des Toqués du Pain. Non, ils ont préféré l’enlever car comme cela, plus personne ne pourra profiter de cette charmante petite place, sauf à devoir s’installer sur la terrasse de la boulangerie. Et s’ils n’en ont pas envie. Circulez ! Y a rien à s’asseoir !  
    Il est intéressant de noter, alors que beaucoup d’études et de colloques réfléchissent  à « comment adapter la ville aux seniors » dont le nombre va augmenter dans les années à venir, que Vanves fait tout le contraire de ce qui est préconisé en matière de mobilier urbain : Ainsi au lieu de multiplier les bancs pour les seniors qui ont du mal à marcher et leur permettre de souffler sur le trajet emprunté entre leur domicile et les commerces de proximité et même dans le marché de Vanves, on les supprime pour des raisons bassement commerciale ou sécuritaire. Et on voit des seniors qui vont chercher leur pain, faire leurs courses à Franprix ou à la charcuterie, marcher difficilement entre les places du VAL, de la République ou du président Kennedy, sans pouvoir s’asseoir pour respirer un peu, sauf sur les petits murets en face de l'église.

  • VANVES DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    EXPOGRAPH VANVES : ET DE 3 !!!!

    Jamais 2 sans trois!!  Troisième défaite consécutive pour Expograph. « Une première mi-temps encourageante 0/0, suivie d'une 2e oú  sur les 2 seules incursions de l'adversaire, nos joueurs se sont retrouvés menés 2/0. Deux erreurs payées cach ,et ensuite,la maladresse de nos attaquants a fait la différence..! C'est à dire aucune!  Troisième défaite qui éloigne encore plus le titre! Que faut-il faire? Seuls les joueurs détiennent la vérité ...! À quand la victoire.? » commente jean Royer, le coach impuissant (pour le moment)   

    PERSONNES AGEES : TOUJOURS MOINS !

    Les seniors ne sont pas à la fête ! Avec les restrictions budgétaires décidées pour boucler le budget communal 2016, la mairie aurait l’intention de supprimer le service d’accompagnement personnalisé (en voiture) des personnes âgées pour des démarches administratives. Depuis un certain temps, c’est toujours moins pour le troisième âge. Beaucoup  de seniors regrettent le restaurant du Foyer Danton qui était l’occasion de sortir pour les aînés isolés. Ce ne sont pas des sorties au restaurant à Vanves qui remplaceront ce déjeuner quotidien très utile en contact tant pour les résidents de ce foyer que pour des personnées agées qui venaient de l’extérieur et sortaient de chez elles. D’ailleurs les résidents du Foyer Danton se demandent pourquoi on a supprimé le petit banc à l’entrée! Encore quelque chose de supprimé !