Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

gare fort d’issyvanvesclamart

  • REUNION PUBLIQUE DES HAUTS DE VANVES : LE POINT SUR LE CHANTIER DU GRAND PARIS EXPRESS MALGRE QUELQUES CRAINTES

    Le maire de Vanves a repris ses réunions publiques de quartier semestrielles en commençant, cette fois-ci par les Hauts de Vanves à l’école Larmeroux lundi soir, avec deux sujets récurrents pour ce quartier : le chantier de la gare du Grand Paris Express Fort d’Issy/Vanves/Clamart et les projets immobiliers dans le triangle d’or du Clos Montholon, en dehors des sujets d’actualité comme la nouvelle ligne de bus, le nouveau Vélib etc…

    Les représentants de la Société du Grand Paris (SGP) ont projeté un petit film en accéléré du ripage réalisé cet été à la mi-Août, de la dalle de 3000 tonnes qui sera le toit de la future grande salle de correspondance entre la ligne transilien et le métro automatique. « 200 riverains sont venus visiter le chantier ! Et nous les avons invité en Septembre sous la dalle, car nous avons commencé à terrasser » ont-ils indiqué. Ainsi, le groupement Horizon réalise des travaux de démolition et de terrassement pour libérer l’espace souterrain de la boîte gare, jusqu’au radier à  -26 m, entre les parois moulées  auparavant, ce qui va durer jusqu’au 3éme trimestre 2018,  avant de construire les planchers. Au fur et à mesure, des butons, sorte de grands tubes métalliques, sont progressivement mis en place pour soutenir ses parois moulées pendant la phase de creusement. Il est prévu de lourdes interventions pendant 14 week-ends en 2018 dont deux nécessiteront une interruption de  trafic en Janvier

    «Vous avez entendu des échos sur le financement. Le gouvernement n’a pas donné d’indications précises. C’est lié au projet de loi de finance 2018. A aucun moment, le tracé de la ligne 15 sud n’a été remis en question » a ajouté le maire de Vanves qui avait signé en tant que président du Comité Stratégique de la SGP avec Jean Yves Le Bouilllonnec, Président de son conseil de surveillance, une tribune dans le journal «Les échos» face aux menaces de réduction budgétaire du Grand Paris Express  et insister sur sa nécessité : « Aujourd’hui pour rejoindre nos deux villes en transport en commun, il faut quarante-trois minutes. Demain, quand le Grand Paris Express sera en service, il en faudra sept ! ». Et  sur le fait de ne pas ralentir ce projet « car la construction du Grand Paris Express représente un tremplin économique, un levier de croissance et d'emploi pour l'Ile-de-France et notre pays. Les travaux engagés sur la seule ligne 15 Sud fournissent à ce jour de l'activité à 163 PME, dont la plupart sont des entreprises franciliennes. Et ce n'est que le début... » expliquaient ils.

    «Il ne faut pas ralentir, car tout le monde attend le nouveau métro….L'élan créé par le nouveau métro ne doit pas être brisé. Ce projet d'intérêt national a été l'un des arguments forts qui a permis à Paris de décrocher les JO de 2024. Il est l'un des atouts majeurs de la candidature de la France à l'Exposition Universelle de 2025. Colonne vertébtale de la métropole, le Grand Paris Express est une réponse concrète aux enjeux de la COP21, en contribuant à la diminution de l'usage de la voiture individuelle et à l'amélioration des conditions de transport en Ile-de-France…. Moteur d'une métropole plus dynamique, plus inclusive et plus soutenable, le nouveau métro est un projet financé exclusivement par les ménages et les entreprises d'Ile-de-France. C'est un investissement pour la France qui n'impacte pas le budget de l'Etat alors qu'il profite au pays tout entier ».

    Demain : les projets immobiliers dans le triangle d’or

  • CHANTIER DU GRAND PARIS EXPRESS A VANVES : DES DEROGATIONS MALGRE LES NUISANVCES POUR EVITER LE REPORT DU RIPAGE DE LA DALLE

    A l’occasion d’une question sur les nuisances sonores du chantier de la future gare Fort d’Issy – Vanves – Clamart, localisée à la jonction d’Issy-les-Moulineaux, de Vanves, de Clamart et de Malakoff, du Grand Paris Express posée par le groupe PS au Conseil municipal du 31 Mai, Pascal Vertanessian a été amené à apporter des précision sur les mesures tendant à sécuriser le planning d’exécution des travaux du Grand Paris Express.

    « Elles consistent en la possibilité pour la Société du Grand Paris (SGP) de demander aux Maires concernés par les travaux, d’accorder une dérogation à la réglementation relative aux nuisances sonores en vigueur sur leur territoire, notamment concernant les travaux bruyants et chantiers de BTP. Sur Vanves l’arrêté municipal du 28 mai 2002 « de lutte contre le bruit » établit dans son article 6 que : « sauf urgence caractérisé, les travaux bruyants sur la voie publique ainsi que les chantiers sont interdits de 19 h à 7 h 30 les jours ouvrables, les dimanches et les jours fériés ». La SGP nous a signalé le 14 mars dernier par courrier que les travaux entraient dans leur phase de génie civil sous tabliers ferroviaire SNCF du 17 avril au 12 août 2017. Une étape décisive visant la réalisation des parois moulées de l'enceinte de la station et de la dalle préfabriquée destinée à la recouvrir, à la suite d'une opération de ripage devant se dérouler du 12 au 16 août 2017. Cette opération de ripage imposant l'interruption de la circulation des trains SNCF, sur environ 4 jours, le créneau avait été défini avec SNCF il y a plus de 3 ans. Or des aléas découlant de problématiques liées à la libération d'emprises de la SNCF ou à des aspects géotechniques ont provoqué des retards nécessitant un ajustement temporaire des horaires de chantier…Sans lequel la prochaine interruption de circulation devrait être reportée à l'été 2019, décalant d’autant la poursuite du chantier et l'ouverture de l'ensemble de la ligne 15 sud. En conséquence dans son courrier la SGP demandait un aménagement des horaires comme suit : 7h00 à 22h00, du 17 avril au 5 mai 2017 et du 6 juillet au 11 août 2017 (excepté les samedis, dimanches et jours fériés). Et, entre ces 2 périodes, sans interruption (24/24, 7/7) du 8 mai au 5 juillet 2017. L’accord donné à ces dérogations a été clairement conditionné au respect des engagements pris par la SGP pour limiter au maximum les nuisances sonores générées pour les riverains. La SGP a en effet détaillé en réunion publique du 25 avril dernier les mesures, d’ordre technique ou organisationnel, prises pour limiter les nuisances sonores notamment la nuit : Ajout de bâches acoustiques autour du chantier. Camions de livraisons (béton, ferraillage…) stockées sous la dalle, après la bâche acoustique.  Limitation au maximum des bips de recul de jour, interdiction la nuit. Aménagement de la zone de chantier afin de limiter la marche arrière des véhicules. Création d’une aire de retournement côté Montholon afin d’éviter le recul des camions de livraison. Le chantier arrivant, par ailleurs, dans une phase enterrée, les nuisances sonores devraient être atténuées » a-t-il indiqué en assurant que « la Commune reste vigilante sur cette question et travaille en étroite coordination avec la SGP ainsi que les associations de riverains qui sont régulièrement informés de tous les évènements concernant la vie du chantier et qui peuvent faire valoir leurs propositions ».

  • LES RENDEZ VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE FRISQUEE ET PEUT ETRE HISTORIQUE

    Le froid s’est abattu sur Vanves ce week-end avec des températures semblables à Janvier malgré le soleil. Cette semaine sera marquée par le retour de Laurent Lacomére (sur la photo avec Jean Marc Smaragd, maire adjoint d'Issy et Isabelle Debré dans l'ex-permanence LR) au Conseil municipal, le 98éme anniversaire de l’armistice de 1918  qui sera marquée par une cérémonie patriotique simplifiée. Les sarkozystes vanvéens devraient être ce soir au théâtre de Neuilly où toute la sarkozie altoséquanaise devrait se retrouver pour écouter l’es-chef de l’Etat. Isabelle Debré devrait défendre au Sénat un amendement dans le cadre de la loi sur la réforme du statut de Paris dont l’examen débute aujourd’hui au Sénat.

    Lundi 7 Novembre

    A 19H30 à l’hôtel de ville : Conférence autour du Grand Paris Express sur « Quelle gare pour quelle ville demain ? » qui est un des thèmes sur lesquels travaille le Comité Stratégique de la SGP présidé par Bernard Gauducheau. « Comment s'adapte le nouveau projet de gare à vos besoins, comment s'intègre-il à notre Ville? Quels impacts sur votre quotidien ? » sont des questions qui posent alors  que la nouvelle gare de Fort d'Issy-Vanves-Clamart est en cours de construction.  L’objectif de cette conférence est d’échanger et de débattre, autour de grands témoins, du bouleversement que va engendrer le Grand Paris Express dans le paysage urbain et dans la vie quotidienne des Franciliens. Le sujet sera traité d'un point de vue urbain, social et économique.

    Mercredi 9 Novembre

    A 19H à l’Hôtel de ville : Conseil Municipal qui verra l’installation de Laurent Lacomére à la suite de la démission de Anne Marie Souby dont le nom avait déjà disparu de la liste des conseillers municipaux de la majorité dans le numéro de Novembre de Vanves-Infos mais sans que soit ajouté celui de son remplaçant. A l’ordre du jour : Des demandes de subventions auprès de l’Etat pour les travaux de sécurisation des écoles dans le cadre du Fonds Interministériel de Prévention de la Délinquance, auprés du SIPPEREC pour les travaux de rénovation de l’éclairage public du 13 rue de Châtillon, auprés de la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles) de l’Ile de France, du Conseil  départemental des Hauts de Seine, de la SACEM ; avec   l’autorisation d’ouverture des commerces le dimanche, l’actualisation du tarif des exposants au village des Terroirs, la participation de la commune aux dépenses de fonctionnement d’enfants vanvéens scolarisés en écoles privés

    Vendredi 11 Novembre

    A 10H au Cimétière et au monument aux morts : Cérémonie patriotique pour le 98éme anniversaire de l’armistice du 11 Novembre 1918 dont le protocole a été profondément modifié pour de multiples raisons notamment liées à la sécurité et l’Etat d’urgence. Plus de cérémonie pour l’accueil de la flamme la veille au soir, même si des membres de la FNACA iront la chercher à l’Etoile pour la ramener à l’hôtel de ville. Plus de rendez-vous au square du 11 Novembre mais directement à l’entrée du cimetière de la rue Sadi Carnot à 10H, quelques responsables des associations patriotiques avec la maire adjointe chargée des Anciens Combattants iront fleurir la plaque du square du 11 Novembre 1918 située prés d’Audiens à 9H  

    A 15H au Théâtre Le Vanves : représentation théâtrale dans le cadre du 98éme anniversaire de l’armistice du 11 Novembre 1918 : « Les filles aux mains jaunes » de Michel Bellier jouée par la compagnie « Nom d’une troupe »

    Samedi 12 Novembre

    A 10H au Prieuré Saint Bathilde : Exposition “Jubilé” de sculptures et écrits de Anne Sophie Boutry (jusqu’au 27 Novembre) 

    A 20H au Gymnase A.Roche : Match deBasket Vanves – Cergy Pontoise Basket Ball