Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

rosier rouge

  • PASSAGE DE RELAIS A VANVES A LA TETE DES AMIS DU ROSIER ROUGE

    L’association ARDEV  et la Compagnie du Pont Marie  donne dimanche à 17H,  un Concerto « Oratorio » à la chapelle du Rosier Rouge  au profit de l’association des «Amis du Rosier Rouge»  qui a 27 ans d’existence et vient de vivre un passage de relais à sa tête entre Claude Marckens et Marc Jurado.

    Elle avait été créé en 1991 parce que la société gestionnaire de ce foyer d’accueil des familles d’hospitalisés en Ile de France, ne pouvait pas recevoir des dons. Or beaucoup d’anciens résidents  comme des donateurs divers et variés souhaitaient en faire, satisfaits des séjours pour les premiers dans ce foyer si particulier et attachant, ou voulant aider le Secours Catholique dans cette action de solidarité pour les autres.  Elle rassemble ainsi plus de 2000 adhérents dont 1/3 ont plus de 10 et 15 ans de présence. «Le but était de pallier à ce que ne pouvait faire le Rosier Rouge, par exemple des choses aussi simple qu’acheter les fleurs pour agrémenter les  couloirs , les salles du rez-de-chaussée ou la chapelle» indique Claude Merckens en donnant quelques exemples : «Nous avons pris en chare la sortie en bateau-mouche, très prisée, pour visiter Paris le soir, la bonne marche des ateliers (Maille/tricot, Arts Créatifs, bien être et santé après la sophrologie), l’achat d’ordinateur pour l’atelier informatique et des livres pour la bibiothéque que l’on renouvelle, le café partagé en accord avec l’équipe du secours catholique  de Vanves, et bien sûr la mobilisation de bénévoles pour accompagner avec leurs voitures, les résidents à l’hopital » indique t-il en précisant qu’un tiers du budget de l’association est consacré à ces ateliers et achats. Evidemment, beaucoup se souviennent de ses « rendez-vous scientifiques » qui ont marqué pendant quelques années le Rosier Rouge, organisé alors par l’infatigable M.Bourdier qui grâce à une famille de médecins, avait ses entrées dans le monde hospitalier et a permis aux résidents et aux amis du Rosier Rouge d’assister à des conférences de grande professeurs du monde médical.

    Cette association soutient les familles grâce à des aides  sociales, notamment pour financer leur séjour et leur transport, lorsqu’elles n’ont pas de gros moyens. Les dossiers sont bien sûr présentés par la direction. Elle finance aussi des travaux de rénovation et de confort comme ce fut le cas lors de l’installation de postes TV dans les chambres, et aujourd’hui, avec la nouvelle cuisine pour les résidents (sur la photo) où ils peuvent confectionner des plats de leur pays. Elle finance le nouveau site Internet du Rosier Rouge et devrait participer à l’achat d’un nouveau vidéoprojecteur. Elle vient de vivre un petit événement puisque Claude Merckens président depuis 2007 vient de passer le relais à Marc Jurado. «Ces 10 ans passées au sein à la tête de cette association ont été pour moi une expérience enrichissante à de nombreux égards. Elles m’ont sensibilisé au vécu des résidents, à leurs difficultés et leurs peines mais également à leur satisfaction et leur reconnaissance au cours des rencontres» confie Claude Merckens qui a accepté d’être le président d’honneur.  

  • UN ETE DE PROMOTION IMMOBILIERE ET DE PETITIONS A VANVES

    De nombreux chantiers de constructions neuves arrivent à terme durant cet été alors que les nouveaux font l’objet de pétitions : La résidence social au Rosier Rouge : Prés de 130 logements porté par le Secours Catholique, Toît et Joie, le cabinet d’architecte Haour (60 studios de 18 m² pour les étudiants, 43 studios de 18 à 20m² et 24 deux pièces de 45 m² en moyenne pour les jeunes actifs), gérées par l’Association des Cités Du Secours Catholique (ACSC), dont l’ouverture est prévue en Octobre. L’immeuble de 38 logements de MDH, à l’angle  des rues de la République et Raymond Marcheron  face à l’école primaire Larmeroux,  la résidence Niwa de Bouygues Immobilier rue A.Briand (158 logements dont 36 sociaux), France Logis aux 34/36 rue Marcel Yol ( 36 logements) face au Palais Sud du parc des Expositions avec la résidence hôteliére de grand standing à l’angle des rues H/Martin/M.Yoll, Le 39 rue S.Carnot avec ses 64 logements qui sont terminés mais dont les travaux d’assainissement ont bloqué la rue pendant plusieurs semaines, et le 14 bis rue V.Hugo (13 logements) à l’emplacement d’un pavillon, porté par la SCC VH14   

    Alors que des projets immobiliers qui ont obtenu leur permis de construire,  font l’objet de pétitions :  Franco Suisse à l’angle des rues Jullien/Gabrielle d’Estrée à l’emplacement de deux pavillons, et le projet à l’angle de la rue Raymond Marcheron et Villa Julienne de Wills  de 5 étages à l’emplacement de 2 à 3 pavillons avec local commercial au rez-de-chaussée qui pourrait être utilisé par Intermarché pour faire une extension avec un magasin bio… d’autres sont en cours de constructions – Les maisons de Ville d’Immobiliére 3 F,  rue Sadi Carnot face au marché,  les deux résidences face à la mairie - du groupe Accueil Immobilier qui a écoulé 17 appartements sur 36 à un prix moyen de 8.000 euros du mètre carré, et du promoteur Legendre  - ou  annoncés : Ce qui est le cas avec cette résidence du promoteur Ogic & Care Promotion à l’angle des rues M.Martinie et R.Sahors ( photo du site avant travaux) dont le promoteur vante déjà les qualités sur les réseaux sociaux : «  Appartements d’exception du studio au 5 pièces baignés de lumière, avec loggia, balcon, ou terrasse, avec vues imprenables ! Une résidence à l’architecture épurée et raffinée mettant à l’honneur des matériaux de grande qualité ! Un rooftop partagé, végétalisé et aménagé de 140 m2 avec des vues imprenables sur Paris et la Tour Eiffel, pensé pour le bien-être de tous les résident.  Des prestations de standing : un beau jardin paysager en cœur d’Îlot, des matériaux nobles, comme du parquet massif et de la pierre en façade. Privilégiant la lumière naturelle, les parties communes, traitées par une décoratrice de renom !... ».

    Ce projet a fait l’objet d’une convention de projet urbain patrimonial entre l’EPT GPSO et ses deux sociétés pour le financement d’une partie des travaux de réaménagement et d’extension du groupe scolaire du Parc (65% de la réalisation de deux classes). « la ville a trouvé cette solution pour demander un effort aux promoteurs afin de participer à l’effort d’équipement public qu’implique leur nouvelle construction » avait expliqué le maire de Vanves lors du dernier conseil municipal. Enfin, un chantier semble se préparer rue de la République au niveau de l’ex-entreprise BTH presqu’en face du nouvel immeuble MDH

    A Suivre…

  • LES ANNIVERSAIRES DE L’ANNEE 2018 A VANVES : VOILA 10 ANS, EN 2008

    Comme Vanves Au Quotidien le fait chaque année à cette période de l’année, un petit rappel de quelques anniversaires qui marqueront cette année 2018, tout au long de cette semaine, en commençant bien sûr par 2008 

    Le lycée Michelet signait une convention avec HEC qui ouvrait à la Rentrée 2007 une classe préparatoire économique et sociale, voie technologique. La salle Panopée était inaugurée ainsi que l’espace Giner et le Skate Park (1 ére version) pendant la campagne des municipales. Le maire de Vanves était réélu en Mars avec 55% des voix contre 44% pour G.Janvier (PS)  lors d’une élection municipal qui avait vu la présence d’une liste de jeunes « Vanves En Mieux » qui avait fait sensation.

    La Congrégation des Franciscaines Missionnaires de Marie quittait Vanves après 116 ans de présence. Ces franciscaines avaient déménagé au début des années 70 de  leur couvent où s’était installé le Rosier Rouge, foyer d’accueil du Secours Catholique, dénommé ainsi en souvenirs des sœurs martyres.

    La place de la République a été le théâtre d’une première avec la passation de commandement de la 6éme Compagnie du IIIéme Groupement de la BSPP (Brigade des Sapeurs Pompiers de Paris) dont dépend Vanves. Guy Ducoloné, député de Vanves/Malakoff/Issy les Moulineaux disparaissait avec Guy Ducoloné (PC).

    GPSO était créé à partir de la fusion des deux interco Arc de Seine dont faisait partie Vanves et Val de Seine (avec Boulogne et Sévres). Le projet de la Tour Triange était lancé par B.Delanoë, ce qui avait suscité des réactions et une réunion publique à Vanves. Vanves entamait d’ailleurs à la fin 2008 la révision de son PLU actuel.

    Enfin, Vanves devenait l’une des 28 scènes conventionnées pour la danse, suite à l’obtention au printemps dernier, par le Théâtre de Vanves de ce label décerné par la DRAC Ile-de-France / Ministére de la Culture.

    A suivre…