Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

les glacières

  • RETOUR SUR LA PREMIERE REUNION PUBLIQUE VIRTUELLE DE LA MUNICIPALITE SUR ZOOM (Suite et fin) :

    Durant cette réunion de 2H20 mn, de multiplesquestions ont été posées concernant le projet municipal : «On a commencé à analyser les priorités sur les 120 projets inscrits au programme de notre équipe municipale» a indiqué Ury Israël, maire adjoint chargé du projet municipal  et notamment deux : Etendre l’action des médiateurs de rue  durant la période de l’été, et l’insertion de la transition écologique dans le PLU.

    Le patrimoine a été abordé avec les glacières du parc Frédéric Pic (sir la photo) qui ont été retenus par le loto du patrimoine : «La ville se préocupe depuis 30 ans de ce patrimoine classé, unique, privilégié, inaccessible (pour des raisons de sécurité. Mais le projet de rénovation est onéreux. C’est pour quoi ce loto du patrimoine est une aubaine. Mais le montant restant à la charge de la ville, est important » a indiqué Dominique Boez maire  adjoint à la culture.

    L’adjoint à l’urbanisme a fait le point sur le chantier du Grand Paris Express : « les différents planchers ont été mis en place, mais pas tous, car si le tunnelier Ellen est arrvéede Bagneux le tunnelier Laurence parti du pont de Sévres arrivera à l’autimne 2021. Les tavaux de génie civil pourront continuer avec l’émergence côté rue du Clos Montholon, suivi du réaménagement de la gare SNCF-Transilien sur la ligne Paris Montparnase et du tunnel piétonnier » a-t-il indiqué. «De nombreuses réunions sont en cours pour réaménager le quartier, sa circulation et les transports en commun entre les 4 Villes concernés, les deux intercommunalités et le département ».

    Ainsi que sur les déplacements en ville en déployant plusieurs projets : le passage en ville 30 km/h, la généralisation du double sens pour les vélos, la création de pistes cyclables notamment sur l’axe du CD 50 (E.Laval, A.Fratacci, Bd du Lycée), la sensibilisation au partage de l’espace public. Un vanvéen a d’ailleurs fait remarquer que les lycéens de Michelet remontaient toute la rue Mary Besseyre jusqu’à la place de l’Insurrection et roulaient sur les trottpirs entre l’hôtel de ville et ce carrefour. «C’est un souci ! Des vanvéens se plaignent ! » Un autre s’est inquiété de la propreté de la rue Louis vicat, question récurente aux réunions publiques du Plateau : « Un travail important est réalisé avec la ville de Paris  et la mairie du XVe sur cette rue mal considérée. On leur rappelle que c’est une rue qui leur appartient, et qu'elle doit l’entretenir » a-t-il indiqué en précisant «qu’un travail en commun est en cours pour la réaménager avec la requalification des immeubles donnant sur cette voie parisienne »