Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

les républicains

  • CAMPAGNE POUR LE LEADERSHIP DES REPUBLICAINS A VANVES ET ISSY LES MOULINEAUX

    Pour une fois, les élections internes à un mouvement politique à Vanves, deviennent intéressant, en vue des prochaines municipales, à l’occasion du renouvellement des instances du parti des Républicains. A Tel point que l’une des candidats méne campagne jusque dans les cafés comme ce sera le café le 12 Octobre en fin de journée au Tout Va Mieux, à la veille du scrutin qui se déroulera le lendemain à l’école Larmeroux entre 10H et 18H.  

    C’est dire l’enjeu, puisqu’Isabelle Débré ne brigue pas sa succession comme délégué de circonscription. D’autant plus qu’il y a deux candidats, deux adjoints au maire de Vanves, Bertrand Voisine et Sandrine Bourg. Le ton a monté tout au moins pour l’un d’entre eux, lorsque les réseaux ont fait état qu’elle était le belle fille du maire, en laissant entendre un certain entrisme des « gauduchistes » dans les instances républicaines, ce qui n’est pas nouveau la concernant  « Comme vous semblez vous intéresser bien plus à la forme qu’au fond de ma démarche, je me permets de vous rappeler au cas où cela vous aurait échappé et à moins que vous me prouviez le contraire que Madame Isabelle DEBRÉ, déléguée sortante, après 20 ans à ce poste n’a pas souffert plus que ça d’être la belle-sœur de Jean-Louis Debré et la belle-fille de Michel Debré. Pas plus d’ailleurs que mon Challenger pour cette élection dont l’épouse occupe depuis de longues années un poste salarié au sein de la fédération LR des Hauts-de-Seine avec la main mise sur toutes les opérations électorales » a-t-elle répliquée. Bonjour l’ambiance chez les Républicains.

    Du coup la vice présidente du Conseil Départemental a répliquée par un message envoyé à tous les républicains de la 11éme circonscription : « Déléguée de notre circonscription depuis près de 20 ans, j’ai décidé de ne pas briguer un nouveau mandat car, convaincue de la nécessité de l’alternance des élus à un même poste, il me semble naturel de mettre mes actes en conformité avec mes idées…. A nous de maintenir, avec une équipe renouvelée, ces belles qualités qui nous ont réunis.  Signe de démocratie au sein de notre Mouvement, plusieurs candidats se présenteront à vos suffrages. Pour ma part, c’est Bertrand Voisine que je soutiendrai au poste de délégué de circonscription. Je connais son dévouement à nos valeurs, son expérience, son intégrité, sa loyauté, sa capacité à écouter et surtout à rassembler. En effet, si notre Mouvement est aujourd’hui composé de différentes sensibilités, nous devrons impérativement rester unis afin de gagner les prochaines échéances électorales ».

    En attendant, Sandrine Bourg méne campagne : «Après nos défaites aux récentes élections, notre mouvement traverse une période difficile. Celle-ci se ressent aussi à l'échelle locale où vous êtes toujours plus nombreux à vous interroger sur l'avenir de notre mouvement et de notre section. Cette question est d'autant plus légitime à l'aube des élections européennes, durant lesquelles notre mouvement devra se rassembler et se mobiliser sur le terrain pour convaincre les citoyens. Les élections internes sont l'occasion de repartir sur de nouvelles bases et de nous renouveler. C'est le moment pour vous de faire entendre votre voix, vos attentes et votre envie de changement ! C'est surtout une occasion de ne laisser personne décider à votre place. Motivée, investie et déterminée, je souhaite travailler avec l'ensemble des adhérents volontaires pour retrouver une nouvelle dynamique dans notre circonscription» explique t-elle

    En face d’elle, Bertrand Voisine qui n’a pas l’air de mener campagne comme elle dans les cafés, mais a le soutien des vrais républicains et gaullistes. « Toujours dévoué au mouvement comme tous les membres de sa famille, agissant avec efficacité, Bertrand est le meilleur atout pour porter les combats futurs des Républicains» écrivait sur son blog l’un de ses supporters en constatant que  «face à lui, se présente une candidate de division à la très probable instigation de l’UDI qui voudrait prendre le contrôle de la section LR ! ». Un isséen bon connaisseur des méthodes santinistes! 

  • LORSQUE LAURENT WAUQUIEZ RENCONTRAIT DES MILITANTS UMP DE VANVES

    Au lendemain des résultats du vote des Républicains, cela chauffait sur les réseaux sociaux entre élus LR de Vanves. Si certains d’entre eux se réjouissaient de cette bonne nouvelle, d’autres se lamentaient « Au moins avec cette étiquette on ne risque pas de prendre la ville de Vanves !!! Fier de ne pas avoir voté. Fini pour moi tout cela ! ». Ambiance, surtout après la démission de Xavier Bertrand, président de la Région des Hauts de France et ex-secrétaire général de l’UMP.

    Il n’empêche, qu’à une certaine époque, Laurent Wauquiez était venu rencontrer des militants UMP, en présence d’Isabelle Debré, au Relais de Vanvres le 28 Juin 2012   A l’époque, les militants UMP préparaient le congrès de l’UMP de Novembre et Laurent Wauquiez venait de se prononcer pour soutenir François Fillon dans le Figaro. Il était venu tater le pouls des militants. Et il avait dit des choses intéressantes comme celle-ci : « tous ceux qui ont fait des clins d’œil au FN, ont perdus. Et je n’ai pas cherché à en faire en parlant de sécurité, de nos valeurs, de notre identité » tout en ajoutant : « Il ne faut ni diaboliser le FN, ni dire qu’on a les mêmes valeurs. Il ne faut pas adopter ses discours, ses soluitions. Nous devons élaborer nos propres thématiques qui peuvent rassembler le centre et la droite ». Si cela pouvait encore être vrai ?

  • SENATORIALES A VANVES : UNE BEREZINA S’ANNONCE !

    Est-ce que Isabelle Debré est assurée d’être réélue pour un troisième mandat au Sénat le 24 Septembre prochain ? Rien n’est moins sûr, tel que cela se dessine. C’est la crainte de l’été depuis que les Républicains ont investis Roger Karoutchi, Isabelle Debré et Jacques Gautier. Les grands maires altoséquanais qui ont été battus ménent la danse : Philippe Pemezec maire du Plessis constituerait une liste avec ses collégues du Sud des Hauts de Seine dont Georges Siffredi, maire de Chatenay. Pierre Christophe Baguet pousserait Marie Laure Godin candidate malheureuse à Boulogne contre Thierry Solére à tirer une liste, peut être avec Eric Berdoati maire deSaint Cloud. Enfin, Manuel Aeschlimann dans le nord, verrait bien son épouse Marie Jo, à la tête d’une liste avec de grands élus du nord du département. Avec Roger Karoutchi à la tête de la liste officielle LR, celle-ci n’est pas assurée d’avoir un second siége, donc Isabelle Debré d’être réélue. Tout simplement parce que la majorité LR/UDI a pour instant 4 sièges et pouvait escompter un cinquième après la victoire de la droite aux municipales de 2014  et aux régionales de 2015. Mais il faut compter avec l’UDI, car Hervé Marseille sénateur sortant  conduira une liste UDI. Donc avec 5 listes, ce ne sont que les premiers de listes qui seraient élus. A moins qu’Isabelle Debré décide de mener une liste comme l’y pousse certains de ses collègues, mais sa fidélité à Roger Karoutchi l’en empêche… pour l’instant !  Mais jusqu’à quand ?