Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

udi

  • VANVES PAR LE PETIT BOUT DE LA LORGNETTE

    ATTAL PORTE PAROLE D’EN MARCHE

    Gabriel Attal, député LRM de la 10éme circonscription (Vanves-Issy) pourrait être l’une des portes-paroles d’en Marche. Une marque de confiance de son président Castagner (sur la photo tous les deux lors de la Rentrée scolaire à Vanves). Il est vrai qu’il défend parfaitement bien la politique du gouvernement dans les médias, l’Elysée le faisant monter au créneau comme ce fut le cas pour la loi sur l’audivisuelle et des propos d’Emmanuel Macron lors d’une rencontre avec les membres de la commission culture et Education de l’Assemblée Nationale dont il fait partie. Il  est vrai aussi que les journalistes le sollicitent beaucoup. Mais comme il l’explique, il se refuse de parler des frasques et aventures du chien du président. Faut pas exagérer !

    DES BUCHES A VANVES ET A LA REGION

    Les 80 participants au repas de Noël de l’UDI de Vanves  au Tout Va Mieux, lundi soir, ont eu droit à une bûche pour le dessert d’un repas de fête, avec tartare de saumon ou salade gourmande avec foie gras à l’entrée, suprême de volaille sauce foie gras avec riz et légumes, ou un steak Espadon. Le maire de Vanves a pu trouver un réconfort pendant cette soirée amicale et conviviale alors qu’il a siégié ces trois jours au conseil régional pour sa session budgétaire. Durant lesquels, il n’a pas été le porte parole du groupe UDI sur un des chapitres budgétaires étudiés (transports ou aménagement) comme cela était généralement le cas. Et pour cause : le président très libéral du groupe Frank Cecconi, qu’il soutenait, a été débarqué par un président très clanique, Jean François Vigier, maire de Gif sur Yvette qui n’a pas fait de cadeau, remettant au pas son groupe. A tel point qu’il était prévu que le maire de Vanves qui présidait jusqu’à présent la commission des transports de l’assemblée régional, soit remplacé par Marianne Duranton. Ce qui ne s’est pas fait, puisque c’est Brice Nkonda qui lui a succédé et qui n’y connait rien parait il. Ambiance au groupe UDI au Conseil Régional

    IL MANQUE 1,5% POUR ATTEINDRE 25%

    Une petite étude d’une spécialiste de l’urbanisme de la section En Marche de Vanves montre bien que Vanves n’atteint pas encore le taux de 25% avec 3026 logements sociaux. La ville prévoit de construire 145 logements sociaux en 2018 en comptabilisant les 112 logements sociaux du Rosier Rouge, 25 rue A.Briand/R.Coche/Diderot et 8 rue R.Sahors. Mais sur les 112 logements sociaux du Rosier Rouge, avec sa créche, il n’y en a que 30 comptabilisé pour Vanves, car le Rosier Rouge s’étend aussi sur Issy les Moulineaux. Il manque donc 1,5% à Vanves pour atteindre 25% soit 190 logements sociaux qui sont une urgence avec 1256 demandes     

    DEFAITE DU STADE DE VANVES C/ PARIS 15

    « Cette rencontre peut se résumer en chiffres, car au niveau du jeu il y aurait beaucoup à dire sur le niveau des joueurs  sur le terrain, pour certains dans les têtes. Score de 3 à 0 pour PARIS 15 avec des avertissements : 6 cartons dont 2 rouges, un blessé avec une fracture du poignet. Le match s’est terminé à 9 joueurs. Rencontre à vite oublié, encore que... Espérons une meilleure entame pour 2018 » espére Jean Claude Vignal, président de la section Football du Stade de Vanves.

  • A VANVES, LES PARTIS FETENT NOEL ET PREPARENT LES RENDEZ-VOUS DE L’ANNEE NOUVELLE

    Gabriel Attal, député LRM de la 10éme circonscription a participé samedi à un tractage etune distribution de ballons sur le parvis de la Défense samedi dernier avec des collégues altoséquanais. «Cette dernière action terrain de grande ampleur sur 2017 avait pour objectif de défendre et promouvoir les mesures du gouvernement engagées en faveur de l’augmentation du pouvoir d’achat». Il participera à la réunion du comité vanvéen LRM Mardi soir au Tout Va Mieux, où la section UDI de Vanves fête ce soir Noël, avec plus de 70 adhérents et sympathisants autour du maire de Vanves. Voilà pour les dernières actions d’une année bien remplies en élections des élus et des antennes vanvéennes de l’UDI et de LRM, alors que du côté PS et des LR, c’est plutôt un électrocardiogramme plat, lorsque ce c’est la démissionnite chez les Républicains et la débendade chez les socialistes. En attendant LRM occupe le terrain sur le Grand Paris qui sera au rendez-vous du début de la nouvelle année, n otamment avec le Grand Paris.

    Ainsi la marche du Grand Paris organisé voilà plus d’une semaine, a mobilisé des centaines de marcheurs parisiens et franciliens. «À partir d'un travail réalisé depuis plusieurs semaines par un groupe de travail d'une centaine d'experts, la marche a permis de former les adhérents aux problématiques parfois complexes du Grand Paris, puis à aller à la rencontre des habitants de la métropole. Le questionnaire en ligne réalisé pour l'occasion a déjà récolté près de 2000 réponses, nous allons continuer de le diffuser. Une première synthèse sera présentée ces jours-ci et sera enrichie par la suite pour un échange avec le gouvernement et les élus» indiquait Philippe Zaouati, référent LRM de Paris qui ajoute : «La République En Marche souhaite que le projet du Grand Paris soit un vaste et ambitieux projet de développement économique, social et culturel pour la première métropole française. Nous avons pourtant le sentiment qu’il est aujourd’hui trop souvent réduit à des enjeux d’infrastructures et de transports et surtout, mal compris et éloignés des attentes concrètes des franciliens qui doivent pourtant en être les premiers bénéficiaires. C’est pourquoi, afin de rapprocher ce grand projet des citoyens, La République En Marche a lancé cette «Marche du Grand Paris» pour comprendre comment les habitants appréhendent les enjeux du Grand Paris et pour recueillir leurs attentes et préoccupations concrètes».
    LRM a d’ailleurs créé un groupe dédié au Grand Paris pour réfléchir à la contribution de LRM à ce grand projet. Ce groupe, composé de plus d’une centaine d'adhérents de la métropole, est structuré autour de plusieurs thématiques : Institutions, démocratie et citoyenneté ; Transports et mobilités ; Environnement, air, énergie et climat ; Urbanisme, aménagement et cadre de vie ; Logement, cohésion sociale et territoriale ; Développement économique, numérique et innovation. Il rassemble également plusieurs députés LREM : Pacôme Rupin, député de la 7ème circonscription de Paris, Céline Calvez, députée de la 5ème circonscription des Hauts-de-Seine et Guillaume Gouffier-Cha, député de la 6ème circonscription du Val de Marne, ainsi que Julien Bargeton, sénateur de Paris. Ue initiative à suivrede près, alors que Emmanuel Macron devrait annoncer ses intentions concernant laRégion et la métropole du Grand Paris en Janvier.

     

  • SENATORIALES : HERVE MARSEILLE (UDI) EN CAMPAGNE A VANVES

    Onze listes se présentent aux électtions sénatoriales dans les Hauts de Seine prévu le 24 Septembre dont 4 LR et 1 UDI à droite. Deux vanvéens sont présent sur une liste : Isabelle Debré à la 2éme place  de la liste LR Officielle conduite par Roger Karoutchi, et Pierre Toulouse (EELV) à la 8éme place de la liste des écologistes  conduite par Catherine Candelier conseillère municipale de Sévres

    Hervé Marseille sénateur Maire UDI  de Meudon qui conduit  La liste «Avec vous, pour nos communes»  était au Tout Va Mieux, samedi matin, pour une réunion avec quelques grands électeurs et militants UDI.  Il leur a expliqué qu’elle est constitué de personnalités qui  connaissent tous les problèmes auxquels les  élus sont régulièrement confrontés dans la gestion d’une collectivité. «Nous nous engageons résolument à préserver la décentralisation, attaquée ces dernières années par l’Etat, pour que nos communes, leurs élus, leurs  compétences soient respectés. Il s’agit de faire davantage reconnaître le rôle indispensable et le statut des élus locaux. A l’heure de la MGP (Métropole du Grand Paris),  nous devons veiller aux moyens alloués à celles et ceux qui apportent des services au quotidien, aux familles et qui préservent nos concitoyens les plus défavorisés»