Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

conseil municipal devanves

  • UN CONSEIL MUNICIPAL TRES COURT MAIS NECESSAIRE A CAUSE DU MARCHE DE VANVES

    Ce conseil municipal du mercredi 25 Mai 2016 n’aura pas duré plus d’une heure avec 11 délibérations inscrites à l’ordre du jour. Mais il était nécessaire pour ne pas trop alourdir le prochain conseil municipal prévu le 22 Juin 2016 et surtout parce qu’il fallait que le conseil municipal se prononce sur le renouvellement de la délégation de Service public qui arrivait à échéance le 1er Juillet 2016.

    Trois entreprises étaient candidates dont EGS qui a remporté de nouveau ce marché grâce à une offre des plus avantageuses selon la commission d’appel d’offres. « Quel est le devenir du marché Jean Jaurés dans l’offre EGS ? Où en est on ?» a demandé Jean Cyril Le Goff (PS). « Notre volonté est d’avoir plus  de commerçants que les trois actuellement »a répondu Xavier Lemaire, maire adjoint chargé du commerce. Le groupe socialiste s’est aussi inquiété de la création d’une place de la convivialité dans le marché couvert qui pourrait faire concurrence à la buvette. « Plus ce marché se développera, mieux ce sera pour Vanves » a répondu le maire adjoint. A la condition qu’il ne fasse pas de victimes parmi les commerçants plus anciens qui se battent pour rester, comme l’a démontré l’arrivée d’un nouveau stand boulangerie et suscitant les craintes du tenant de la buvette du marché lorsqu'on voit se multiplier les petits cafés, dont un notamment ambulant 

    A l’occasion d’une délibération sur le mois du Commerce 2016, Valérie Mathey (PS) a eu un échange assez vif avec le maire de Vanves lorsqu’elle lui a demandée : « Beaucoup de vanvéens ont demandé le 23 Mai dernier,  de savoir quels étaient les nouveaux commerces à Vanves, pas les reprises ? » - « Un vanvéen ! » a répliqué Bernard Gauducheau : « Puisque vous étiez là lors de la réunion publique de Marceau le 23 Mai dernier, vous avez la réponse ! » ajouta t-il en donnant l’exemple de la boulangerie qui s’est installé en face de la gare SNCF de Vanves-Malakoff. « Vous êtes sensé connaître votre ville ! » continua t-il en s’interrogeant sur une telle question de la part d’une élue municipale. « On pourrait ajouter le restaurant (colombien) exotique qui s’est installé en face du conservatoire de musique ». Xavier Lemaire ajouta un nouveau coiffeur. « Cela ne sert pas le commerce local que d’entendre leur propre  représentant de parler d’un pseudo affaiblissement ! Il vaut mieux les soutenir ! »

  • LES RENDEZ VOUS D’UNE SEMAINE POST-ELECTORALE AVANT NOEL

    Vanves entame la dernière semaine avant la trêve des confisseurs marqué par un week-end riche en événements locaux, régionaux et mondiaux. Aucun vanvéen n’a pu être insensible au succès la Conférence Internationale contre le dérèglement climatique après ses dernières journées intenses qui ont débutée Mercredi dernier et qu’a vécu, en partie Lucile Schmid, conseillére municipale et Vice Président de la Fondation de l’Ecologie politique qui disposait d’un stand dans l’espace Génération Climat. Ce qui ne l’a pas empêché de tenir un bureau de vote dimanche comme d’autres écologistes, notamment Claire Papy, pour ce 2éme tour des élections régionales. Elles n’ont pas pu profiter de cette 11éme édition du village des terroirs qui a attiré toujours autant de monde, notamment ce dimanche, malgré un ciel gris. La galéche a été très apprécié des enfants et des familles (voir la photo), ainsi que cette fanfare, hier à l’heure de l’apéritif. Et la police municipale avec le service de sécurité privé a su se faire discréte pour assurer et préserver la tranquillité de cette manifestation conviviale. Mais il est vrai que la police nationale s’était arrangée pour intervenir d’une manière efficace, quelques jours auparavant, sur un point de fixation,  pour éviter tout dérapage.     

    Mardi 15 Décembre

    A 19H à l’Hôtel de Ville : Conseil Municipal avec 29 délibérations inscrites à l’ordre du jouravec unn débat sur les orientations du projet de révision  du règlement global de publicité communal puis de GPSO , l’approbation d’une modification (n°1) au PLU et d’un avenan tà la convention entre Vanves et l’Etablissement Public Foncier des Hauts de Seine qui doit disparaître au 1er Janvier 2016 au profit d’un EPF régional, de la constitution de deux groupements de commandes au sein de GPSO concernant les navettes urbaines (campagne de communication) et les transports en autocars (passation de marchés). Il doit approuver les rapports d’activités du SIPPEREC et du SIFUREP pour 2014, de la convention avec l’association « Lire et faire lire », de la convention d’objectifs avec le Stade de Vanves qui pourrait être retiré de l’ordre de jour (à cause de non approbation par l’AG du Stade de Vanves), d’une convention de mandat pour la requalification du tunnel du métro entre la ville et GPSO. Il doit élire un conseiller métropolitain et 5 conseillers territoriaux au Conseil de territoure de l’EPT (Etablissement Public Territorial ) de GPSO  ainsi que les représentants de la ville à la commission locale d’évaluation des charges transférés (CLECT) de l’EPT GPSO

    Mercredi 16 Décembre

    A 18H30 à la mairie de Boulogne : Conseil Communautaire de GPSO

    Vendredi 18 Décembre

    A 9H30 au Conseil  Régional : Installation de la nouvelle assemblée régionale élue le 13 Décembre dernier et élection du président

    A 14H au 12 rue Diderot : Portes Ouvertes de l’Association Hemisph’Erik

    Dimanche 20 Décembre

    A 14H au 12 rue Diderot : Portes Ouvertes de l’Association Hemisph’Erik

  • UN CONSEIL MUNICIPAL COURT ET TRES TECHNIQUE MAIS TRES INSTRUCTIF

    Ce conseil municipal qui s’est déroulé au lendemain du 11 Novembre s’est déroulé en moins de deux heures, sans véritables débats politiques. Le prochain, prévu le 15 Décembre « sera plus dense » a promis le maire. Mais il a permis de clarifier les choses. Tout d’abord, Omar Ijaz a été installé comme conseiller municipal à la suite de la démission de Jeremy Coste, puisqu’il était le suivant de la liste de la majorité municipale appelé à « monter » comme on dit, après Anne Marie Souby et avant Antoinette Girondo. « On connaît bien son engagement pour la ville de Vanves » a constaté le maire. « J’essaierai d’être à la hauteur parmi vous » a-t-il répondu. Ensuite il apparaît bien qu’Erwan Martin (UDI) sera le successeur de Jeremy Coste (UDI) comme maire adjoint aux écoles et à la jeunesse même si le maire s’est borné à répondre « qu’il assure la transition » à la question de Jean Cyril Le Goff (PS) : « Jeremy Coste était adjoint à l’Education. Allez-vous procéder à la nomination d’un maire adjoint ? ». Ce qui mettra un terme à la course à la succession à laquelle s’étaient livré certains élus UDI. « Et puis, pour nous, Erwan Martin est un bon choix, car il a montré qu’il maîtrise bien les dossiers. De surcroit, la maire adjoint chargé des anciens combattants est parfaite à ce poste, comme elle l’a montrée lors des cérémonies du 11 Novembre, en veillant au bon ordonnancement du défilé, au bon emplacement de chacun au cimétière, devant le monument, allant jusqu’à montrer la ligne blanche marqué au sol » constatait un élu socialiste

    Ce conseil municipal très technique a été aussi très consensuel, notamment sur le renouvellement de la charte « ville amie des enfants », avec certes des votes négatifs de l’opposition, mais même différencié à propos de la délibération concernant la participation de la ville aux dépenses de fonctionnement aux écoles privées ou celle sur le projet éducatif territorial (PEdT) dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires et de la convention passé avec la CAF. « On est favorable au PEdT même si on regrette la remise en cause de la gratuité des NAP. Il y a eu une sécurisation du fonds annoncé par le premier ministre. Les NAP seront ainsi financés à 50% avec la convention renouvelée avec la CAF » a calculé Jean Cyril Le Goff (PS) qui n’a pas arrêté de poser des questions, notamment sur l’arbre de Noël des enfants du personnel communal. Occasion d’apprendre que le spectacle extérieur était supprimé qui impliquait une dépense de 7000 € si l’on comptait les places d’entrée, le déplacement en car. ..mais pas les cadeaux aux enfants sous différentes formes (jouets, bons d’achats…). « On réfléchit à une formule plus locale » a laissé entendre le maire. Comme la diffusion d’un film à l’auditorium du nouveau conservatoire par exemple etc…

    Ce conseil municipal s’est terminé sur deux questions orales posées par Anne Laure Mondon et Jean Cyril Le Goff (PS) : La station GNV prévue rue Louis Vicat auquel a répondu Françoise Djian en reprenant les éléments donnés par le maire et les rresponables du SIGIEF lors de la réunon publique de lundi dernier. « C’est pour prendre date et acter cela en conseil municipal » expliquait on au groupe PS. Les nuisances du chantier du hall 7 dans le parc des expositions dont souffrent les riverains notamment la nuit, et la coconmittance de plusieurs salons comme ce fut le cas avec les salons des jeux Vidéo et du Chocolat, et la semaine prochaine avec le Congrés de France et le salon Educatech. Pascal Vertanessian a rappelé qu’un Comité des riverains avait été mis en place, qu’un effort est réalisé sur la collectedes déchets et les livraisons. « Il est clair que l’activité du parc n’est pas neutre. La ville a insisté sur l’activité Congrès plutôt que salons du Parc, dans la mesure où leurs participants utilisent les transports en commun. D’autant plus que les places de stationnement (du Palais Sud) seront divisées de moitié ». Mais il est vrai que sur ce point là, la ville ne peut plus être très offensive ou se faire très critique depuis que Viparis finance, en partie, la requalification du tunnel du métro, comme l’a annoncé le maire lors de sa réunion publique de quartier lundi dernier. La preuve : Elle accepte sans sourciller une diminution de moitié des places de parkings, ce qui va reporter le stationnement (sauvage) dans les rues riveraines.