Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

piscine municipale

  • LES RENDEZ-VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE DE SOLIDARITE

    L’événement du week-end fut samedi la braderie Bout’choux à la Palestre  (sur la photo) qui a rassemblé de nombreux vanvéens et l’illumination en bleu de l’hôtel de ville jusqu’au 24 novembre, car Vanves « Ville Amie des Enfants » du réseau UNICEF depuis 15 ans, participe à l’action « Lumière sur les droits de l’enfant » afin de célébrer  la Journée mondiale de l’enfance et le 32ème anniversaire de la Convention internationale relative aux droits de l’enfant.

    Lundi 22 Novembre

    A 14H30 au Conseil Départemental des Hauts de Seine : Commission Permanentecà lzquelle paryocipe Sandrine Bourg

    Mercredi 24 Novembre 

    A 19H à Issy les Moulineaux (centre de loisirs de l’Abbé Derry) : Réunion bilan de mandat de Florence Provendier, député d’Issy-Vanves (10e circonscription) en présence de Gabriel Attal porte parole du gouvernement  

    Jeudi 25 Novembre

    A 19H à la Piscine municipale  : Soirée spéciale  Acquacrazy

    A 20H à la salle Barolet (Piscine Municipale) : Projection-débat du film «Sur le champ»  de Michaël Antoine, Nicolas Bier et Jean Simon Gérard par les associations La Vie Nouvelle, la Ruches de Vanves, alternatives écologiques et solidaires et le CCFD-Terre Solidaire  dans le cadre du festival des solidarités. Dans ce film très pédagogique sont abordés des problématiques communes aux agriculteurs du monde entier. Les comparaisons entre territoires et les changements d’échelle (niveau local/international) ouvrent le débat sur des enjeux planétaires.

    Vendredi 26  Novembre

    A patrir de la fin de l’après Midi à Carrefour Market, Intermarché, Franpris (jusqu’à Dimanche matin) : grande collecte nationale de la banque alimentaire L'antenne relais de la Banque alimentaire de Vanves a besoin de bénévoles pour l'organisation de ces journées de collecte.

    Samedi 27 Novembre

    A 18H à Saint Remy : A l’occasion de l’entrée dans l’Avent, la paroisse organise une «nuit d’adoration pour entrer de l’Avant». L’église restera ouverte toute le nuit et le Saint Sacrement sera exposé sur l’autel de la fin de la messe de 18H le samedi soir jusqu’au lendemain, dimanche, à 8H. L’équipe de veille assurera une animation entre 20H et 23H

  • RETOUR SUR LA PREMIERE REUNION PUBLIQUE VIRTUELLE DE LA MUNICIPALITE SUR ZOOM : Etudes, travaux, commerces …

    De nombreuses questions ont été posées, lundi lors de cette première réunion publique virtuelle sur Zoom, plus de 160 questions, les vanvéens n’ayant pas eu de réponse en auront une par courriel ou courriel. Le blog revient sur cette cette réunion animée par Julie Messier, maire adjoint à la communication qui a donné la parole aux maires adjoints, après avoir lue les questions envoyées, avec des commentaires ou des précisions du maire quelquefois

    Plusieurs études ont été lancées, notamment un diagnostic patrimoniale et paysager par GPSO et confié au CAUE (Conseil d’Architecture, d’urbanisme et de l’environnement des Hauts de Seine), une étude pour repenser les déplacements dans la commune et apaiser l’espace public  a annoncé Pascal Vertanessian, adjoint au maire chargé de l’Urbanisme. Une troisième menée par GPSO est réalisée pour rendre moins glissante la place de la République (Photo lorsde précédentes interventions sur la chaussée) . «On avait le même souci à l’entrée du passage des Reflets. Nous avons dû refaire son pavage compte tenu de sa pente, grâce à une pierre moins glissante. Mais c’est différent pour la place de la République car le site est historique et protégé, et on peut difficement refaire sur ce site ce qui l’a été pour le passage des Reflets. Mais il faudra reprendre les pavés et la chaussée face à l’église ».  

    Sa collégue, Xavière Martin chargée des écoles a rassuré concernant l’impact sur les écoles de l’arrivée de nouveaux vanvéens - « On n’a aucun souci pour accueillir leurs enfants. On a une population de jeunes en baisse, mais sans suppression de classes »  - et notamment avec ce quartier du Clos Montholon qui se transforme : « l’école du Parc sera rénové et agrandie en passant de 11 à 13 classes en école élémentaire ».  Un des futurs grands chantiers de la ville avec celui du centre technique municipal et du garage municipal  qui vont s’installer dans le sous sol de la piscine avec la création de deux ascenseurs, le réaménagement du parking de la piscine avec 3 emplacements pour les PMR (Personnes à mobilité réduite), un parking vélo, et la plantation d’arbres comme l’a annoncé le maire adjoint chargé de l’urbanisme, en ayant rappelé qu’il s’agit de travaux programmés comme cela été le cas pour le ravalement de la piscine, l’étanchéité du bassin, la moderbisation de la chaufferie, avec la création d’un second solarium plus discret , la réfection de la salle omnisports. Il reste à refaire les vestiaires et les sanitaires. Dominique Broëz sa collègue de la culture a indiqué que «les travaux de la médiathéque devrait commencer en Juin 2021 à cause de cette pandémie qui les a retardé. Ils devraient se terminer à la mi-2022. L’ex-bibliothéque sera alors réaménagé pour une réouverture en 2023».    

    Un intervenant s’est inquiété concernant le commerce notamment dans le centre ancien et du devenir du Tout va mieux : «Ce centre semble bien triste » a reconnu Christine Vlavianos, adjoint au maire chargé du commerce. «Mais nous vivons une période exceptionnelle, surtout concernant les cafés-bistrots-restaurant. Tout dépend de l’évolution de la crise et des banques, que ce soit pour le Tout va Mieux, que la Société Générale. Notre rôle est d’être très proche des commerçants pour les accompagner, assurer une veille sur les aides de GPSO, du département, de la Région. On reste optimiste sur l’ouverture de nouveaux commerces » a -t-elle assuré. L’un des participants s’est inquiété du devenir du projet de restaurant-épicerie prévu dans un des pavillons du parc F.Pic à côté de l’école Larmeroux. «Le chantier avance, mais il a été retardé à cause de la crise. Son créateur n’a pas l’intention de l’ouvrir durant cette période (peu propice), et en profite pour terminer les travaux (en prenant son temps) ; Mais il est toujours prêt à l’ouvrir lorsque ce sera possible » a indiqué le maire de Vanves  

    A Suivre

  • VASTE OPERATION TIROIR POUR L’ECOLE DU PARC DE VANVES

    Dans le cadre du nouveau contrat développement Département-Ville  (2019-2021) pour Vanves qui  a été voté par la Commission permanente du Conseil départemental des Hauts de Seine, le 21 Mai dernier, Vanves recevra  1 630 000 € en investissement pour la construction-réhabilitation du groupe scolaire du Parc (1,2 M€). Une bonne nouvelle qui est intervenu le jour même où Bernard Gauducheau présentait ce projet lors de la réunion publique de quartier du Centre Ancien-Saint Remy.

    «Elle a vieilli. Elle doit être remise aux normes. On a choisi la démolition-reconstruction pour l’agrandir afin d’accueillir les enfants des nouveaux habitants qui s’installeront dans les nouveaux immeubles du Clos Montholon » a indiqué le maire de Vanves en précisant que cette opération s’effectuera sur la même emprise foncière de l’école actuellement édifiée dans les années 60, le schéma de réalisation étant en cours d’élaboration ainsi que l’étude de l’architecte, avec un niveau de plus pour l’école maternelle

    Cette opération va donner lieu à une vaste opération tiroir : les ateliers municipaux devraient déménager dans le vaste espace existant dans le sous sol de la piscine au niveau du terrain de football annexe J.Saccard. Un espace occupé en partie par une butte en terre datant sûrement de l’origine qui a avait été enlevé voilà quelques années lorsqu’il était destiné à accueillir un espace sportif (salle de musculation etc…) dont le projet a été abadonné. Le site desesateliers avec le garage municipal est appelé à être détruit pour une opération immobilière. Mais entretemps, ce terrain libéré servira à accueillir l’école du parc provisoire pendant les travaux, comme ce fut le cas pour l’école du Centre sur les terrains A.Briand avant la construction  de la résidence Niwa, pendant les travaux de l’îlôt Cabourg