Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

restauration collective

  • RESTAURATION SCOLAIRE A VANVES : GLOBALEMENT SATISFAIT

    Les conseillers Municipaux ont pu prendre connaissance lors du dernier conseil municipal du rapport d’activité pour l’année (scolaire) 2008/09  de la société « Avenance Enseignement & Santé » qui est charge de la restauration collective municipale et sociale depuis le 6 Novembre 2008 et pour une durée de six ans.  Ce bilan est intervenu à un moment où l’on parle beaucoup de cantines scolaires. Le Parisien titrait Lundi dernier sur ses « éléves privés cantines » en expliquant que « face à l’augmentation des demandes d’inscriptions », « certaines villes ont établi des critères d’accés ». Ce qui n’est pas le cas à Vanves, heureusement.

    Par contre, la Région, où siége Bernard Gauducheau,  a décidé lors de la dernière réunion de son assemblée plénière, de faire l’expérimentation du prix de la cantine basé sur le quotient familial dans quelques lycées.  Mais les élus du groupe UMP ont déploré que, parallèlement à celle-ci, l’exécutif régional augmente significativement pour toutes les familles les tarifs de l’ensemble des cantines des lycées franciliens : 1,7% pour les tarifs supérieurs à la moyenne régionale (3,59 € pour un tarif au ticket, 2,70 € pour une tarification au forfait 5 jours et 8,53 € pour les tarifs de pension) et 3,4% pour les lycées dont les tarifs sont inférieurs aux moyennes régionales.

    Enfin, en hommage à Henri IV, peut être que les lycéns de Michelet ont pu déguster à l’occasion de la semaine du goût, organisé par la Région et le CERVIA (Centre Régional de Valorisation et d’Innovation agricole et Alimentaire de Paris Ile-de-France) un menu « francilien » spécialement élaboré autour de la poule au pot en cette année du 400ème anniversaire de la mort du roi Henri IV  élaboré sous l’égide du grand chef Jean-Pierre Biffi (Potel et Chabot).

     

    Mais revenons à nos moutons. Entre Septembre 2008 et Août 2009, Avenance a servi 258 301 repas : 3 975 dans les créches. 237 145 dans les écoles dont 83 117 en maternelles et 122 369 en primaires sans compter les adultes (enseignants etc…) qui en représentaient 31 659. Mais il faut faire la distinction entre les repas servis les jours d’écoles (66 848 en maternelles, 107 662 en primaires) et ceux des Centres de loisirs, le mercredi (16 269 en maternelles et 14 707 en primaires).  L’un des restaurants scolaire de la ville, celui de l’école Larmeroux, est le plus fréquenté avec jusqu’à 350 repas par jour parce qu’il accueille les enfants de cette école et d’une partie du Parc Elementaire.  7490 repas ont été servis en portage à domicile et 9 691 à la Résidence Danton dont 7 861 pour le déjeuner et 1 829 pour le dîner.

    Ce rapport fait le point les travaux de la commission de restauration qui se réunit 5 à 6 fois par an, et auquels participent  la diétécicienne de la ville, des représentants des associations de parents d’éléves, des animateurs sur le temps de restauration, des responsables de satellites, d’Avenance pour les écoles, afin notamment de valider les menus des deux mois suivants et voir ce qui va ou ne va pas.  Ainsi elle a demandé de respecter les saisons dans les produits bio proposés. Les responsables des satellites réalisent désormais eux même la vinaigrette maison qui est du coup mieux apprécié. Les goûters transportables du Parc Elémentaire sont très apprécié et ont été mis en place au cours  de l’année 2009 à cause d’une forte fréquence des accueils périscolaires. Il y a des plats qui sont appréciés – omelette/pâtes, crique-monsieu – d’autres moins comme le riz car trop dur, le service de deux poissons par semaine, les merguez sont trop grasses- sachant qu’une vigilance doit être portée sur la maturité des fruits servis.

    Pour les personnes âgées, cette commission qui réunie la responsable des livraisons des repas à domicile, des représentants de personnes déjeunant à Danton, des agents de restaurantion et de la société Avenance bien sûr, a constaté que nos seniors apprécient mieux le couscous poulet que merguez, trouvent généralement les pommes trop dures, les légumes pas assez cuit,  regrettent les grillades de poissons qui ont été supprimés pour des raisons d’hygiéne à Danton.