Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

tennis

  • VANVES DANS LE CREUX DE L'OREILLE

    SUPRESSIONS : APRES LA NAVETTE, Le MARCHE DU MARDI

    Décidement, la Rentrée à Vanves risque d’être morose et marquée par des suppressions. Comme le Blog l’avait annoncé, une étude est menée par la ville et GPSO sur une suppression de la navette municipale puisque sa fréquentation a fortement baissée… depuis qu‘elle est payante, après avoir été gratuite pendant 30 ans. Pourquoi ne pas envisager le retour de la gratuité plutôt que la solution de la supprimer ? Enfin, il serait envisagé de fermer le marché le mardi vu le peu de commerçants présents : 3 mardi dernier

    DES TERRAINS EN TERRE BATTUE TOUT TEMPS A LA SECTION TENNIS DU STADE DE VANVES

    L’un des chantiers qui a le mieux avancé au PMS André Roche est la transformation des deux terrains de tennis en terre battue, en « terrains tout temps ». Ce qui explique la fermeture de l’accés au parc par la rue Jean Baptiste Potin, du baxc  à sable et des jeux pour enfants le long du Parc Municipal des Sports transformé en zone de chantier. Les deux courts 3 et 4 les proches de la piscine et des terrains couverts  bénéficient d’un support moquette constitué d’une membrane textile recouvert de brique pillée, plus résistante accompagnée d’un systéme d’arrossage semi-automatique. « l’avantage est de pouvoir utliser ces deux terrains même en cas de gel, le temps de séchage étant rapide en cas de pluie » indisque Michéle Rigaudn présidente de la section Tennis du Stade de Vanves. « Pour les joueurs de tennis, le rebond et la vitesse des balles rrstera identique » 

  • EURO 2016, TOURNOI DE VANVES : LE MATCH FOOTBALL-TENNIS

    Cette fin d’année scolaire à quelques jours du début des vacances d’été est très sportive tant à Vanves qu’en France. Avec le football bien sûr et l’Euro que suivent de très nombreux vanvéens comme hier soir pour le France-Suisse, chez eux, ou ensemble dans des cafés ou à l’espace Jean Monnet. Mais aussi les victoires des équipes de football locales : Rappelons la victoire samedi de l’AS EXpograph Vanves contre l’ASPTT Cergy en Coupe d’Ile de France, qu’elle remporte pour la seconde fois, la première ayant été en 2014. Mais aussi la très bonne saison de l’équipe première de football de la section du stade de Vanves qui monte, 20  ans après,  en Promotion d’Honneur à la fin de cette saison 2015/16 comme en 1995/96  qui lui  permettra  de jouer en Ligue régional Ile de France.

    Mais il n’y a pas que le football, avec le tennis. A Vanves, le tournoi de la section du Stade de Vanves a commencé depuis Jeudi dernier, avec une finale prévue le 10 Juillet prochain : 400 participants sont inscrits. Comme pour Roland Garros, les débuts de ce tournoi souffrent des intempéries qui bousculent quelque peu le calendrier des matchs. Il est intéressant de noter alors que l’Euro 2016 et le tournoi de tennis de Vanves battent leur plein qu’une étude de l’Institut Régional de Développement du sports (IRDS) Ile de France vient de publier une étude sur la pratique du sports en IDF et les conséquences d’une compétition d’envergure européenne sur le nombre de licenciés. Chacun sait que le football est depuis longtemps le sport le plus pratiqué, de manière encadré par les français. Et ses dirigeants s’attendent à un nouvel engouement aprésl’euro si… Mais notre région capitale fait figure d’exception dans le paysage sportif, le football arrive en 2éme place derrière le tennis pour le nombre de licenciés : 550 000 franciliens jouent jouent régulièrement au football, mais le tennis est le 1er sport en nombre de licenciés avec 250 085 Licenciés contre 229 977 pour le football, et notamment à Paris, les Hauts de Seine et les Yvelines. Mais il y a une explication : « Si le football ne dépasse pas largement les autres sports en terme delicenciés, c’est qu’il reste avant un sport très masculin (96% d’hommes) ».   

  • INAUGURATION DES GREEN SET DU TENNIS DE VANVES TRANSFORME EN «BLUE SET »

    Après leur assemblée générale, samedi dernier, les stadistes de la section tennis ont inauguré  leurs terrains green set entièrement rénové, en présence du maire, de Maxime Gagliadi etPhilippe Thieffine maire adjoint et conseiller municipal délégués aux sports, Bruno Chauvet président du Stade de Vanves, Michéle Rigaud présidente de cette section. Mais ce n’est pas elle qui a pris la parole pour rappeler l’historique de ces terrains, mais François Houy, vice président 

    Ces terrains en green set ont presque 40 ans d’existence, aménagés sur un plateau multisport alors dégradé, derrière l’ancien pavillon du tennis qui était tournée plutôt vers les courts en terre battue le long du parc F.Pic entre la rue JB Potin et la Piscine. « Les réactions, à l’époque, étaient mitigées, la section tennis préférant des terrains en terre battue, même si elle gagnait 3 nouveaux courts. Pendant quelques temps, ils ont été les mal aimés, fréquentés par les débutants et les joueurs du « dimanche ». Mais ils ont acquis une certaine renommée, notamment lorsque la section s’est recentrée autour de l’actuel pavillon des sports qui  a été construit au début des années 1990 » a t-il rappelé. Mais au fil du temps, énormément fréquenté, ils se sont usés. Une première  rénovation avait été réalisée voilà une quinzaine d’années, et quelques interventions avaient été effectuées depuis,  pour des remises en état partielles. Mais ils s’abîmaient à cause des racines des arbres avoisinants qui provoquaient des trous ou des termitierres.  « On ne pouvait pas jouer correctement à cause des rebonds » indiquait Michéle Rigaud à l’auteur de ce blog.  

    Elle a eu la chance que la ville ait pu,  plus rapidement que prévu, débloquer un  budget pour cette rénovation qui s’est déroulée en plusieurs phases : ponçage, goudronnage, plusieurs couches de peintures, séchage, traçage des lignes, puis des poteaux et des filets,  réalisées par des cadors dans leur métier, qui ont étonné plus d’un stadiste de cette section qui les ont regardé faire.  Ils sont passés d’un bleu vert invisible à un  vert et bleu ciel turquoise, pour marquer l’espace  de jeu, et légérement bombé pour éviter que l’eau stagne. « Maintenant, on fait faire un rêve : Voir ces courts couverts ! » a t-il conclu. « Il faut toujours avoir des projets ! Quand ? On ne sait pas ? » a répondu le maire