Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

centre technique municipal

  • UN ETE 2016 CHAUD A VANVES QUI ANNONCE UNE RENTREE TOUTE AUSSI BRULANTE !

    Vanves au Quotidien est de retour après ces vacances de cet été 2016 qui a été marqué par des événements sanglants et tragiques. Le blog va revenir sur les événements qui ont marqué cet été à Vanves : Un attentat (à Nice)  et un horrible assassinat d’un prêtre (à Saint Etienne de Rouvray), une disparition (Gérard Clérin) un hélitreuillage (au dessus du Palais Sud du parc des expositions), une rixe (place de la République), un échec aux J0 de Rio (Jordan Coelho) mais deux succès au Championnat de France de Natation ( Noyan  Taylan,  Thomas Boursac-Cervera)… Parmi les nombreux chantiers menés dans la ville, la Société du Grand Paris a fermé le 1er Août le souterrain d’accés à la gare SNCF-Transilien de Clamart depuis Vanves. La Ville avec GPSO  et le département ont dû intervenir pour reconstruire (en type Gabion) le mur d’enceinte et de soutènement du Centre Technique Municipal  (voir la photo) où étaient apparus des fissures. Il menaçait de s’effondrer  sur la rue Larmeroux, route départementale hyper fréquentée en temps normal…Ce qui a provoqué des embouteillages surtout au début de cette semaine. Enfin depuis Juillet, une corne de brume gêne des centaines de riverains de la ligne Paris Montparnasse au niveau de Vanves/Malakoff à cause d’un chantier sur les voies ferrées. C’est malheureusement la procédure de sécurité appliquée par la SNCF pour prévenir les ouvriers d’un passage de train, fréquent sur cette ligne, même si certains riverains (noin habitués) s‘en plaignent) 

    Les problèmes ne vont pas manquer pour cette Rentrée 2016 qui est marquée à Vanves par des problèmes de sécurité et d’incivilités qui n’ont pas manqués durant  ces deux mois de vacances dont le maire a eu un aperçu lors de la rixe du 23 Juillet lorsqu’il dînait au Tout Va Mieux. D’ailleurs les riverains se posent la question de l’utilité de remettre piétonne la place de la République alors que 2 cafés-restaurants avec leurs terrasses sur 3 sont fermés, si c’est pour devenir le théâtre d’incidents divers et variés qui les ont excédé ses dernières semaines, certains n’osant plus sortir le soir. Au niveau scolaire, des familles sont furieuses que la municipalité ait refusée d’accorder une dérogation à leurs enfants pour pouvoir rester à l’école primaire  Cabourg. L’une a prévu de quitter Vanves et va vivre une année d’enfer en attendant, et l’autre a saisi le tribunal administratif d’un recours.  L’un des arguments de la ville repose sur l’arrivée de nouveaux habitants grâce aux immeubles en construction, dont certains ont pris du retard (projet First).  Enfin sur le plan politique, la gueguerre sur les réseaux sociaux a recommencé, surtout à droite, chez les Républicains entre les partisans de Sarkozy, Le Maire et Juppé qui n’éléve pas du tout le débat politique

    Le blog reviendra sur tous ces événements ces jours. Il préfère pour ce premier rendez-vous quotidien, mettre l’accent sur l’événement commercial  qui a marqué cet été jusqu’à Vanves : le lifting complet de Franprix selon le concept « Mandarine »