Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

crêperie la girafe

  • VANVES DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    UN COMEDIEN/RESTAURATEUR HEUREUX

    «Nous habitons cette ville depuis l'arrivée de notre deuxième fils, voilà 12ans. Nous avions envie d'une maison et d'un jardin tout en restant le plus près possible de Paris. Nous sommes à dix minutes de Montparnasse. Nous avons tous les avantages sans les inconvénients.» raconte François Feroleto, comédien (sur la photo avec le sommelier de Vanves, Emmanuel Delmas lors de la dédicade d’un de ses livres) mais aussi restaurateur puisqu’il est le propriétaire/patron de la Crêperie La Girafe, dans la presse qui s’intéresse à lui actuellement parce qu’il a repris «Trahisons» de Harold Pinter, mis en scène par Christophe Gand au Lucernaire (VIe), avant de jouer au Festival d'Avignon. Et il s'apprête à tourner un film avec Laetitia Casta et Lambert Wilson. Dans cette histoire d'amour signée Stéphan Archinard et François Prévôt-Leygonie (auteurs de la pièce Amitiés sincères), il incarnera le mari de l'ex-mannequin. 

    LA CLINIQUE VETERINAIRE DU PLATEAU FERMEE ?

    Le cabinet vétérinaire du Plateau aurait fermé  durant ses vacances de Février, définitivement ou temporairement, personne ne sait, ce qui a suscité un certain émoi dans ce quartier de Vanves. Il est intéressant de noter que cette clinique vétérinaire faisait l’objet d’un crowfunding qui consiste à assembler l’apport financier de plusieurs participants pour mener à bien, dans ce cas là,  un projet commercial, 6 persones ayant créé une  SCI, monté le dossier de financement, et assuré la gestion quotidienne (loyers, travaux, comptabilité…) grâce  à une société Baltis Capital fondé par Alexandre Toussaint et Clément Dornier qui s’est spécialisé dans le crowdfunding commercial. Le Blog de Vanves au Quotidien avait consacré à la mi Novembre un article sur cet exemple qui pouvait être une  solution pour lutter contre la crise du commerce  de centre ville qui touche Vanves puisqu’ils s’intéressent justement aux commerces de centre ville. Vanves étant la première ville des Hauts de Seine à avoir suscité leur intérêt avec cette clinique vétérinaire. Que s’est il passé. Contacté, Baltis-capital ne répond pas

    VANVES SOUS UN FROID GLACIAL ET DE NOUVEAU LA NEIGE

    Vanves a battu un record avec -6° dans la nuit de Mardi à Mercredi. D’ailleurs, ce froid glacial se traduit par un phénoméne bizzare renforcé par les vacances : Le nombre de places de stationnement libres, car les vanvéens qui ont un parking rentrent leur véhicule alors que, pâr paresse, ils le laissent dehors. Vanves devrait se réveiller aujourd’hui sous la neigne comme Paris et l’Ile de France  puisqu’un nouvel épisode neigeux était prévu cette nuit de 1H du matin au milieu de la matinée. Mais là encore, Météo France ne prévoit que "quelques flocons" sur la région. IL n'empêche que le trafic des bus est perturbé ce matin, la RATP, leur sortie des dépôts se faisant au cas par cas en fonction de l'accessibilité de la voirie

    Par ailleurs, la journée de jeudi devrait correspondre à un redoux. Les températures devraient alors redevenir largement positives et la neige céder la place à la pluie. Celle-ci se révélera cependant verglaçante. La prudence sera donc de mise pour ceux qui se rendront au travail en voiture. L’Etat n’a pas lésiné en déclenchant son plan grand Froid avec 5.344 places supplémentaires débloquées, dont 1.751 à Paris pour héberger des personnes sans abris, une cinquantaine élus franciliens ayant été à la rencontre de ceux qui sont encore dehors cette nuit. «Après un mois de janvier historiquement doux et un début février neigeux, cet épisode de froid, qui serait banal en plein cœur de l'hiver, est marquant en raison de son caractère tardif. La France n'avait pas connu une telle vague de froid à pareille époque de l'année depuis 2005 » constatait on du côté de Météo France.

  • LES RENDEZ-VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE TRES METROPOLITAINE

    Lundi 16 octobre  

    A 19h à l’Hôtel de Ville : Remise des prix du Concours « Vanves Ville fleurie 

    Mardi 17 octobre 

    A 19h30 à l’Hotel de Ville : Vernissage de l’exposition du Conseil des seniors et de sa commission des rues et des parcs  sur « La Jeunesse de nos anciens »  qui offrent à découvrir des témoignages et des anecdotes de nos anciens donnant vie aux clichés photographiques d’époque. L’exposition aura lieu du 18 octobre au 10 novembre dans les locaux du service LE PHARE, situé à l’Espace Giner au 110 avenue Victor Hugo.

    Mercredi 18 Octobre

    Au cours de cette journée, le terrain d’honneur de football maintenant en pelouse synthétique doit recevoir son homologation

    A 16H à Nogent sur Marne (94) au Pavillon Baltard : Le maire de Vanves participe à la présentation des résultats de l’appel à projet « Inventons la métropole du Grand Paris «  dont il a fait parti du jury

    A 17H à l’Hôtel de Ville : Grande soirée-conférence du Challenger Club sur le théme de « l’accompagnement de l’entrepreneur », avec La CCI 92. Plus de 20 experts de l’accompagnement de l’entrepreneur viendront s’exprimer sur le sujet au cours d’une table ronde. Une soirée qui se terminera autour d’un cocktail dînatoire et des échanges avec les intervenants sur leur stand d’exposition. « Que vous soyez sur le point de créer votre entreprise ou dans une phase de son développement, vous serez tôt ou tard confronté à des problématiques pour lesquelles il vous faudra faire appel à des experts qui vous apporteront conseils et solutions. Le Challenger Club met un point d’honneur à accompagner ses membres dans toutes les étapes de la conduite de leur entreprise. Cette conférence d’information devrait leur  permettra de découvrir les aides et les accompagnements qui peuvent être mis à votre disposition » explique Christine Vlavianos sa fondatrice . 

    Jeudi 19 Octobre

    A 19H à l’Hôtel de ville : Assemblée plénière du CESE de Vanves 3 avis sont inscrits à l’ordre du jour : « Recommandations sur les personnes en situation de précarité à Vanves » par la commission développement durable et solidarité, « Quels arbitrages budgétaires pour la ville de Vanves »par la commission Economie et Prospective, « les déplacements à Vanves » par la commission développement durable et solidarité

    A 20H à la Crêperie La Girafe : « Soirée dans les coulisses d’un tournage » dans lae cadre du mois du commerce

    Vendredi 20 Octobre

    A 10H au Conseil Départemental des Hauts de Seine : Isabelle Debré participe à la séance plénière

    A 20H au restaurant Soan : Soirée «Full Moon » dans le cadre du mois du commerce

    Samedi 21 octobre 2017

    A 20h au Théâtre de Vanves : Soirée de gala du Mois du Commerce avec Remise de trophées aux commerçants

    Dimanche 22 Octobre

    A 10H sur le terrain de pétanque : Tournoi des commerçants avec la section du Stade de Vanves

  • RETOUR SUR CET ETE 2016 A VANVES : 4 - UNE RIXE AU CENTRE ANCIEN POSE LA QUESTION D’UNE VERITABLE POLICE MUNICIPALE

     Des heurts et affrontements très grave se sont déroulés dans la soirée du 23 Juillet rue Gaudray et place de la République entre prés d’une quarantaine de jeunes qui trainaient sur la place et  a provoqué l’intervention de la police en masse et des pompiers, 2 jeunes ayant été blessés dont un très griévement, par une arme blanche, et l’autre par une barre de fer. 3 jeunes de 15, 16 et 20 ans ont été interpellés et placés en garde à  vue.  « Tout serait parti d'une « histoire de cigarettes. L'un d'eux aurait alors reçu des coups de couteau après avoir refusé d'en donner une. Une attaque rendue, quelques secondes plus tard, par des coups de barre de fer au visage d'un adversaire, dont la dentition serait « bien amochée », selon un proche de l'enquête » rapportait le Parisien le surlendemain. Il était 21H45 et le maire dinait au Tout Va Mieux (TVM). Il a essayé d’intervenir, de raisonner ces jeunes. Mais il s’est fait rabroué, insulté et même menacé – « on viendra dans ton bureau pour te buter ! » - et lorsqu’il est revenu au TVM, il s’est fait houspillé par certains clients qui lui ont demandé à quoi il servait : « Voilà à quoi, on en arrive, lorsqu’on ne fait rien pour assurer la sécurité à Vanves ! ». Le gérant du TVM  - l’ancien - lui a proposé de mobiliser une milice pour se débarrasser de ces individus.

    « Au lendemain de cette rixe, sur cette place où trône une église, les habitants ne semblent pas surpris. « Ça arrive souvent, commente la gérante d'un restaurant. Depuis plusieurs mois, il y a des rassemblements tous les jours ici. Et ça se termine parfois mal. » « On en a ras le bol. Ça fait fuir notre clientèle, renchérit un autre. Il y a même des clients qui ont été touchés par des projections de mortiers alors qu'ils étaient en terrasse. » Une habitante, qui vit depuis près de 5 ans sur la place, confirme. « Le coin est moins tranquille ces derniers temps. C'est préoccupant », regrette-t-elle » rapportait le Parisien. Cette rixe repose de nouveau la question sur la nécessité d’une véritable police municipale car elle s’avére de plus en plus nécessaire à cause d’une police nationale mobilisé sur d’autres priorités avec l’Etat d’urgence comme l’avait expliqué le commissaire de Vanves lors des réunions publiques de quartier du printemps dernier. D’autant plus que ce dernier, ne souhaitait pas faire des vagues en se limitant aux procédures administratives pour ne pas préjuger de son avenir.

    Et pendant ce temps, comme par hasard, les actes d’incivilités se sont multipliés dans différents quartiers de la ville durant tout l’été,notamment rue de Châtillon avec pneus crevés, barbecue dans la rue et en pleine nuit…  Vanves en est arrivé à un tel point, que pour vendre un appartement donnant sur la rue et la place de la République, son propriétaire et l’agence immobilière ont négocié avec les jeunes en leur versant des backshichs pour qu’ils ne soient pas présents lorsqu’un futur acquéreur viendrait le visiter. Même le père Bouleau a du laisser fermer les grilles d’acccès à la Maison paroissiale pour éviter de retrouver dans le jardin de l’église Saint remy des individus en train de se droguer, comme ce fut le cas l’été 2015, et fermer plus tôt le soir l’église Saint Remy.    

    Cet été quelque peu violent va reposer la question de la police municipale. Il paraitrait qu’après avoir obtenu l’armement des policiers municipaux vanvéens, Marie Françoise Goloubtzoff, maire adjoint chargée de la Sécurité a reconstitué un dossier réalisé par son prédécesseur Laurent Lacomère – qui doit être sur le bureau du maire – pour constituer une véritable police municipale de 15 agents 22/25 agents. Le maire s’y refuse. Mais jusqu’à quand ? Ne prend il pas une énorme responsabilité face à des vanvéens dont certains sont excédés ?