Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lucile schmid - Page 3

  • LA REUNION « POLITIQUE FICTION » DES ECOLOGISTES A VANVES : « Imaginer le Vanves du Futur en 2020 »

    Les écologistes ont organisé mardi soir dans le préau de l’école Larmeroux, une réunion politique « fiction » pour réfléchir à la façon dont Vanves pourrait être en 2020, en invitant 500 vanvéens sélectionnés par tirage au sort à partir de la liste électorale qui ont reçu une invitation reprenant le tract distribué ces derniers jours et les invitant à « Proposez des choses concrétes  pour changer la ville dont nous tiendrons compte dans le programme que nous présenterons ». Peu se sont déplacés à cause peut être du match de football Nantes-PSG en Coupe de France

    « Nous avons voulu faire une réunion politique qui ne soit pas comme les autres pour deux raisons : Nous souhaitons lui donner un caractére un peu visionnaire, imaginer le Vanves du futur en 2020, comme nous l’avons esquissé sur notre site de campagne, en assumant cette vision prospective. Cessons de croire que Vanves est un village. Elle est dans une métropole plongée au cœur du monde. Ce qui oblige à faire travailler son imagination et retrouver la créativité qui souvent, nous manque en période de crise. Comme les écologistes portent un projet de transformation, cela nous a semblé adapté aux valeurs que nous portons » a expliqué Lucile Schmid qui conduit la liste Verte, associative et citoyenne avec Pierre Toulouse. « On cherche à convaincre les vanvéens de voter pour l’original et non la copie. On a introduit l’idée d’une coopérative, car on veut aller vers une vie vivable mais pas tout seul avec des mouvements qui vont dans le même sens. On ne veut pas faire seulement un programme vert, mais des projets concrets pour Vanves que nous avons commencé à décrire sur notre site Internet, avec l’idée de changer de paradigme, de schémas mentaux » a ajouté ce dernier  avant que tout le monde se répartisse dans 5 ateliers.

     

    Ils ont ainsi, à plusieurs, planchés sur plusieurs thémes :  

    - « Alimentation et agriculture » à un moment où les écologistes franciliens ménent une campagne « l’IDF dans son assiette » et préconisent l’installation de ruches, de jardins partagés, de potagers sur les toits « qui sont loin d’être une utopie »  

    - « Transports et urbanisme » puisque « tout le monde veut une ville avec moins de voitures et plus agréable à vivre ! Mais je ne suis pas assez sûr que tout le monde veut se donner les moyens de cette politique » constate Pierre Toulouse 

    - « Lutte contre les inégalités » car « nous attachons une importance particulière aux liens entre questions sociales et avenir écologique, qui est un point très important dans une ville de diversité sociale comme Vanves » constate Lucile Schmid

    - « Education et péri-scolaire-petite enfance » avec «  une très grande imbrication entre les compétences de l’Etat et des communes, avec la réforme des rythme scolaires qui entraine une concertation avec ceux qui participent à la question éducatrice, avec la question de l’égalité d’accés à l’éducation » ;

    - « le Grand Paris et l’association des citoyens aux décisions » pour « essayer de savoir ce qui va arriver à Vanves dans le cadre de la MGP (Métropole du Grand Paris)  qui va faire décroitre les intercos classique ». Ils ne cachent pas que «  les Verts s’interrogent  sur la manière dont cette métropole va priver les citoyens de leur possibilité de décision, craignent une technocratisation de la métropole, l’éloignement,  la complexité, le millefeuille, et le fait que les grands élus confisquent la décision… Comment rapproche la métropole du citoyen  et comment lui donne t-on des objectifs de solidarité et qui correspondent au projet écologique ».

    « C’est parce que nous avons des citoyens avec nous que nous avons voulu faire des ateliers, avec l’idée que les choses ne soient pas écrites à l’avance. Et que dans la période que nous vivons, ce soit en quelque sorte, dans les dernières semaines avant la fin de campagne, que l’on puisse discuter entre nous, de nos propositions, et en adjoindre une issue de chaque atelier thématique pour compléter le programme sur lequel nous avons travaillé depuis plusieurs mois » confiait Lucile Schmid ce soir là. « Nous ne faisons pas notre programme ce soir.  Il est d’ailleurs déjà assez élaboré. Et il est en continuité des propositions présentées en 2001, en 2008, car l’écologie se place dans une perspective de long terme, et transformer une ville, prend du temps. Ce qui nous intéresse est d’apporter des idées, quite à les voir  être reprise. Cela nous parait important de les pousser à ce moment là, car elles seront recopiées. Mais nous allons les développer, avec des démonstrations concrétes des propositions sur la circulation et la voirie où on peut être assez ambitieux par rapport à ce qui a été développé. Nous ne cherchons pas à faire plaisir. On veut récolter les voix de gens qui ont envie que cela bouge et que cela change. Et ils sont nombreux à Vanves ! » constatent ils en souriant lorsque certains internautes ont réagis en allant sur leur site Internet : « Mais les verts ont fumé la moquette ! » : « Si tu oses au fond dire que les choses peuvent changer, on  te dit que tu as fumé la moquette. A Vanves, il y a énormément de personnes qui aimerait que Vanves bouge – et c’était le théme de la liste « Vanves en Mieux » en 2008,  et ce que l’on veut faire,  correspond à ce que cette liste voulait faire »

    Une participante à cette réunion a souhaité comprendre pourquoi d’autres écologistes étaient inscrits sur une autre liste, et notamment celle du PS. « Nous voyons apparaitre à chaque élection, certains logos écologiques qui ne sont pas des partis organisés, car il y a toujours une nébuleuse écologiste » ont-ils répondu en assurant que « l’on s’est vu avec les socialistes, et nous leur avons dit qu’on se rassemblerait au 2éme tour ». Cette vanvéenne a insisté en donnant son impression : « Le public était beaucoup plus mélangé à la réunion socialiste. Il est plus élitiste chez vous » - « Il est évident qu’au PS, il y a une force militante plus forte. On n’a pas fait un choix élitiste. C’est l’inverse que nous avons choisit » a répond Lucile Schmid en confiant peu après : « On a choisit de faire une campagne différente, car on n’a pas les moyens des autres. On est là pour travailler pour la ville et pas pour essayer de montrer qu’on est les plus forts. On méme plutôt une campagne d’idée que d’image trop politique ou personnalisée ». Pierre toulouse réagissait en expliquant « que cela pose la distinction entre EELV et les autres partis. On ne réduit pas l’écologie à la défense de l’environnement, on se préoccupe de ses conséquences sociales. C’est cela l’écologie politique »

  • LES RENDEZ VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE TRES SOLIDAIRE

     

    Avec ce premier dimanche de Décembre, Vanves s’est bien inscrit dans ce mois de fêtes mais aussi de solidarité, avec la collecte de la banque alimentauire, qui a marqué ce week-end très gris malgré quelques percées ensoleillées,  mais riche dans les cœurs. Tous les élus de tous bords politiques en avaient bien besoin en entamant ce week-end par l’inauguration des rues refectionnées par GPSO, après avoir appris le décés de l’une d’entre eux : Nabiha Attia, 59 ans, conseillère municipale depuis 2001, chargée du logement auprés de Marie Anne Sorensen, maire adjointe Le maire aura l’occasion de rendre hommage à cette femme d’origine tunisienne, auquel beaucoup d’élus et vanvéens étaient attachés, qui s’était engagé dans la vie publique pour servir les vanvéens.

    Quelques uns d’entre eux se sont arrêtés à la Chapelle Saint Luc pour  la journée d’amitiés de cette paroisse protestante où sénateur, maire et  quelques adjoints,  ont pu acheter quelques confitures, confectionnées maison et renommées. L’une des paroisiennes a montré  au maire les photos du chantier Hachette prises du balcon de son immeuble de l’avenue de Verdun. D’autres ont terminé la soirée au Tout Va Mieux qui organisait une soirée choucroute de la mer–Jazz au profit du Téléthon avec une semaine d’avance, et a fait le plein. Enfin, Dimanche, en dehors des événements sportifs, a été marqué par la vente exceptionnelle organisé à l’espace Latapie au profit de l’Enfant bleu-Enfance maltraitée grâce à la mobilisation de la fille d’Isabelle Debré et de nombreux vanvéens

     

    Mais ce n’est pas tout, car sur le plan politique, les Verts ont fait beaucoup parlé d’eux, grâce à des personnes qui ne sont pas inconnues à Vanves : Emmanuel Cosse, dénommé « Emma », nouvelle Secrétaire Générale d’EELV est une habituée de Vanves : Elle est souvent venue chez Marc Lipinski à la Fonderie, rue J.Bleuzen, référence en matière d’habitat participatif qui a animé un certain 13 Février 2012 au soir, un café politique au relais de Vanvres sur le théme  « Comment s’en sortir…du mal logement « ? : « Nous sommes identifié sur les transports, pas sur le logement. Et pour les Verts, le logement ce n’est pas uniquement l’habitat PVC ou participatif » expliquait cette vice présidente de la Région Ile de France chargée du logement qui défendait voilà prés de 2 semaines  plusieurs dossiers devant le conseil régional avec sa collègue Rufet, VP Environnement, comme le renforcement des mesures en faveur de l’efficacité énergétique et de lutte contre la précarité énergétique et sociale dans les politiques régionales en faveur du logement et énergie climat. Et bien, sûr Lucile Schmid conseillére municipale qui avait défendu une  motion lors de ce congrés qui n’a pas recueilli la majorité des voix mais la classe parmi les « khmers verts » c'est-à-dire ceux qui préconisent une sortie des verts du gouvernement après tous les couleuvres que leur ont fait avaler les socialistes. C’est peut être la raison pour laquelle elle aurait réussi à décider ses co-listiers à monter une liste autonome pour les élections de Mars 2014 

     

    3 Décembre

    A 19H30 à l’hôtel de Ville : Réunion publique du quartier Centre-Saint Remy du Maire avec à l’ordre du jour, le projet de réaménagement de l’avenue Jacques Jézéquel.   

    5 Décembre : CONFERENCE

    à 11H30 avenue de Verdun : Cérémonie d’hommage aux morts pour la France pendant la guerre d’Algérie et les combats du Maroc et de la Tunisie 

    A 19H30 au lycée Michelet : Les Jeudis de Michelet, série de conférences mensuelles reprennent avec une conférence de Patrick Fourmillier sur « Du lycée Michelet au métier de ce chef d’orchestre, un art, une passion ».

    A 19H30 à l’espace de la Tuilerie (sur plateau) : Cconférence de J.L. Robert-Esil, scientifique vanvéen et dédicace de son ouvrage « le beau livre de l’univers » organisée par la Librairie Blondel

    Vendredi 6 Décembre : TELETHON

    A 19H au Club Murillo : Démarrage des 24H de poker organisé par le Vanves Poker Club

    à 20H45 à la salle des Cinéastes : Séance publique du CIV avec 8 courts métrages tournés en Afrique, de l’Algérie à l’Ethiopie, du Sénégal au Mali

    Samedi 7 Décembre : TELETHON

    A 9H au Centre Commercial du Plateau : Village du Téléthon  avec une grande tombola des commerçants, des ventes d’ordinateurs par le Libre Vanvéen, de créations originales par les Ateliers d’Arts plastiques, des dégustations de plats orientaux par les associations Tous Ensemble et l’ACCIV

    A 10H au PMS A.Roche : 3éme édition des Courses de Noël du Stade de Vanves avec 200 enfants, qui devrait donner un aspect particulier et spectaculaire à cette matinée  du samedi qui voit généralement prés de 250 vanvéens courir, de 7 à 77 ans comme on dit, adhérents à la sectionathlétisme. Là, 400 à 500 stadistes sont attendus pour marquer Noël et encadrer cette manifestation conviviale qui se termine par un chocolat chaud au gymnase A.Roche.

    A 14H30 au gymnase M.Magne : Sporthon organisé par le Stade de Vanves avec les sections Escrime, Hand, Tennis de table

    A 16H30 au PMS A.Roche : Match de football Expograph-Vanves HSBC France 

    A 19H30 à la Palestre : Soirée cabaret

    A 20H aux Platanes : Soirée Moules frites

    à 20H à Issy les Moulineaux au Palais des Sports de GPSO  : Match de Basket Vanves – St Charles Charenton St Maurice

    8 Décembre

    A 15H30 au PMS A.Roche : Match de Football Vanves – Clamart CSM Foot

    A 16H à l’église Saint Remy : Concert spirituel « cantate Domino » des chorales paroissiales de Vanves et d’Issy les Moulineaux sur le théme de la louange dans la musique et la paix

    A 17H30 à la Palestre : « Fragments » donné par la classe de danse du conservatoire de musique

  • PAS QUESTION D’ARMISTICE EN NOVEMBRE A VANVES… A CAUSE DES MUNICIPALES

    Plusieurs rendez-vous sont prévus durant ce mois de Novembre qui vont permettre aux élus de Vanves d’être très présents et plus que d’habitude sur le terrain : Soirée de clôture du mois du Commerce le 12Novembre, l’inauguration de la mini-créche Pain d’épice de la rue de Châtillon le 16 Novembre avec la soirée de gala de la Coupe de l’Amitié du CIV le même jour, la semaine de la solidarité active entre le 15 et le 24 Novembre, la 4éme édition des journées de musiques anciennes du 22 au 24 Novembre etc…. avec la signature du CDT (Contrat de Développement territorial ) de GPSO (grand Paris Seine ouest) le 13 Novembre.

     

    Pendant ce temps, la campagne des municipales se prépare activement mais en catimini du côté de la majorité municipale qui part unie. Les militants UDI ont passé ses derniers jours à aménager la permanence de campagne de Bernard Gauducheau qui se trouve rue Jean Bleuzen dans l’ex-magasin de luminaire à l’entrée du grand bâtiment Chenel et à côté du siége de France 3 Paris Ile de France. Elle devrait être inauguré en grande pompe bientôt, peut être en novembre

     

    Du côté de l’opposition, le PS avec son candidat Antonio dos Santos s’est lancé depuis la Rentrée dans une campane de notoriété qui l’améne à être présent partout à Vanves, à chaque manifestation municipale, au pied des immeubles en fin d’après midi. Ses élus et ses militants reconnaissent que le gouvernement ne les aide pas beaucoup en ce moment. Les élus et miltants PS ont eu l’occasion d’en parler lors de leur dernier comité fédéral du PS 92 à Boulogne voilà une quinzaine de jours. Les plus pessimistes d’entre eux parlent d’une baisse de 10% dans les intentions de vote en faveur du PS lors de ces élections municipales dans certaines villes du département.

     

    Dans les autres partis de la gauche, c’est le temps des négociations pour le FdeG/PC qui n’a pas encore pris la décision de rejoindre le PS même si la tentation est grande du côté de sa sortante Claudine Charfe. Quant aux Verts, ils auraient décidés  de faire liste séparée, conduite par Lucile Schmid et Pierre Toulouse, sachant qu’ils jouent à quite ou double vu leurs scores aux présidentielles avec un PS qui n’est pas décidé à s’en laisser compter, et moins qu’avant.

     

    Enfin, le Modem où la situation n’est pas simple depuis les tentatives de rapprochement François Bayrou-Jean Louis Borloo. Cela tangue même car ses militants vanvéens se situent plutôt au centre gauche et se sont toujours, jusqu’à présent, opposé au maire UDI  sortant. D’ailleurs à l’UDI,  certains militants ne sont pas prêts à accepter ce rapprochement avec le Modem qui a appelé à voter à gauche aux présidentielles. Ambiance.