Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

amap - Page 4

  • LES RENDEZ VOUS DE VANVES D’UNE SEMAINE DECRISPEE ET TRES DIVERSE

    La température remonte cette semaine, après ce long hiver qui, à Vanves, n’a pas calmé les esprits. Il est vrai que les élections municipales se profilent à l'horizon.  En attendant l’affaire Cahuzac fait des vagues. L'opposition tente d'expliqur à juste raison : « On ne fait pas parti des élus « bling-bling » ! Alors que la Majorité du côté de l’UMP et des sarkozystes répond : « Le Fouquet’s à côté c’est de la rigolade ! ». Isabelle Debré a passé son week-end au Sénat avec le débat sur le Mariage pour Tous. Bernard Gauducheau était sur le terrain vanvéen à l'AG de l'Amicale desx Pieds Noirs, au Challenge Jaunas de la Boule Lyonnaise, aprés une  matinée au marché de Vanves samedi avec sa casquette de vice président de GPSO sur le théme du Développement Durable.      

     

    Lundi 8 Avril

    A 19H à la Palestre : Soirée commémorative de Yom HaShoah A l'occasion de cette journée commémorative à la mémoire des victimes de la Shoah, l'Association Culturelle de la Communauté Israélite de Vanves (ACCIV)organise une soirée commémorative  sur le thème des "Justes parmi les Nations" qui sera ponctuée par la présence exceptionnelle de Marthe Barnet-Cambou, résistante et Juste de France, professeur au collège de Murat (Auvergne) durant la Seconde Guerre mondiale. Elle a aidé avec ses collègues et les habitants de la région de nombreuses familles juives persécutées par le régime de Vichy. En 1943, 25 enfants israélites furent ainsi placés dans des familles de la région, et une douzaine scolarisés à Murat sous des noms d’emprunt. Aucun de ces enfants ne furent arrêtés. Parallèlement à cette soirée commémorative, une exposition réalisée par le Mémorial de la Shoah, qui retrace l'action des Justes de France en 18 panneaux, sera présentée dans le hall du Centre administratif du 9 au  22 avril 2013.

    A 21H rue Larmeroux : Réfection totale de la chaussée du CD RD130 programmée chaque nuit jusqu’au 12 avril 2013  entre 21h et 5h30 par les services du Conseil Général des Hauts-de-Seine en partenariat avec la ville. Elle entraînera des restrictions de circulation et de stationnement, et notamment la fermeture de la circulation sera fermée  cette voie avec des déviations. « Au moment de l’application de l’enrobé à chaud (150 à 180°), à savoir la dernière nuit, aucun véhicule ne sera autorisé à circuler afin d’éviter d’endommager les pneus et la couche de roulement » indique un comuniqué en ajoutant que « ce chantier s’inscrit dans une démarche de rénovation de la route départementale pour diminuer au maximum les nuisances sonores et mécaniques (vibrations) actuelles subies par les riverains et usagers, dues à la circulation notamment des bus et poids lourds ». Un chantier semblable avait été mené l’année dernière Bd du Lycée et avenue du Général de Gaulle. 

    Mardi 9 Avril

    A 8H30 au Parc Floral de Paris : Bernard Gauducheau, maire de Vanves devrait passer la journée aux 17éme Assises de l’Association des Maies d’Ilede France pour une réunion du Bureau de Paris Métropole, puis la visite inaugurale du salon qui l’accompagne avec les discours officiels, le déjeunzer inaugural des maires, l’atelier sur le Grand Paris et la Remise officielle de la 2ème fleur à la Ville de Vanves par le concours des Villes et Villages fleuris de France au Parc floral

    A 19h à l’école Cabourg  : Réunion de riverains sur le projet d'aménagement de la rue Dardenne

    A 20H30 à A. Gazier : Bœuf Jazz avec le clarinettiste Sylvain Hamel

    Mercredi 10 Avril

    A 18h30 à l’espace Giner  : Vernissage de l'exposition « Couleurs de France »

    Vendredi 12 Avril

    A 18h30 à l’Hôtel de Ville : Vernissage de l'exposition des Amis des Arts

    A 19H à Panopée (Festival Artdanthé – Carte Blanche à Armel Roussel) : « Mélo » d’après Reza Abdho (Work In Progress). « Ce projet est né d’un besoin impérieux d’en découdre avec le souvenir d’un spectacle pour lequel Armel Roussel accompagné de Vincent Minne, s’était enflammé. Celui-ci est resté pour eux une référence depuis sa découverte au Festival d’Automne en 1993. Il avait pour titre « The Hip hop Waltz of Eurydice » mis en scéne par l’irano-américain Reza Abdho. Il décrivait dans un style outrancier un monde futuriste dans lequel l’amour devait être banni. 20 ans plus tard, le premier réflexe d’Armel Roussel, toujours accompagné de Vincent Minne, a été de vouloir s’emparer du texte pour en donner une version nouvelle et éprouver le souvenir de ce qui fut, pour eux, un déclic, en travaillant sur la mémoire et le temps  - en termes d’évolution, de durée et de transformation ». Après un travail de transformation, Mélo sera présenté sous la forme d’un « work in progress » au cours duquel les acteurs raconteront la façon même dont il s’est construit, élaborer et continue de s’élaborer. 

    A 20H30 à Panopée (Festival Artdanthé) : « la Vecchia Vacca » qui est le premier spectacle écrit, mis en scéne et joué par Salvatore Calcagno. « Une belle histoire d’amoiur » qui rappelle sa famille, quelque part enttre la Sicile et Charleroi.

    A 22H au Théâtre (Festival Artdanthé) : « Hako Onna (la femme/boîte) d’Uiko Watanabe, danseuse formée au Japon, en Hollande et en France qui a créé et interpréte ce spectacle d’après un livre très connu au Japon « Hako Otoko » qui signifie l’homme boîte de l’écrivain Kôbô Abe. Dans cette création, une femme trouve son bonheur dans les saisons et regarde sa vie de l’intérieur, du point de vue de la boîte

    Samedi 13 Avril

    A 9H à La Palestre : 2éme édition de la braderie Bout’choux organisé par le syndicat d’initiative (SIAAV)

    A 15H au Théâtre (Festival Artdanthé – Carte Blanche à Armel Roussel) : « Mélo » d’après Reza Abdho (Work In Progress).

    A 16H30 au PMS A.Roche  : Match Expograph Vanves – APSAP 94 E.Roux 1 dans le cadre du championna DH Ligue de Paris

    A 16H30 à Panopée (Festival Artdanthé) : « la Vecchia Vacca » de Salvatore Calcagno

    A 18H au Théâtre (Festival Artdanthé) : « Hako Onna (la femme/boîte) d’Uiko Watanabe

    A 20H à Meudon (Gymnase Marcel Bec) : Match de Hand Vanves contre Massy

    A 20H30 au Lycée Michelet : Ouverture du 5éme festival du film Cinéma-Ecologie organisé (jusqu’au 20 Avril) par le lycée avec La Ruche de Vanves et l’AMAP avec pour fil conducteur : « la croissance pour quoi faire et à quel prix ». Avec ce soir projection de « l’énergie au pouvoir » de David Chernu Sehenko

    Dimanche 14 Avril

    A 17H à la Palestre : Spectacle  au profit de l’association SolidaritéVanves-Mali.  

  • COMPTE RENDU DE MANDAT DU CONSEIL GENERAL PS DE VANVES : GUY JANVIER EN TERRE VANVEENNE UDI ET UMP

    Après avoir animé avec ses 6 collégues du groupe PS au Conseil Général un compte rendu de mandat le 24 Novembre dernier dernier devant une assemblée de militants socialistes altoséquanais, Guy Janvier a fait préau d’école comble à Max Fourestier mercredi soir pour son compte rendu de mandat annuel devant les vanvéens. L’ensemble des élus de l’opposition municipal,  de Claire Papy (EELV) à Claudine Charfe (FdeG/PC) avec Lucile Schmid (EELV), et tous les élus PS….était présent à cette réunion qui fut très animée avec beaucoup de questions et d’interventions

     

    « Beaucoup d’événements se sont déroulés depuis le 8 Décembre 2011, date de mon précédent compte rendu de mandat : un président, un premier ministre, un  gouvernement de gauche. Un livre : « itinéraire d’un socialiste en pays sarkozyste » où je parle des raisons de faire de la politique » a-t-il d’emblée déclaré en reprenant l’exposé voilà plus de quinze jours sur « un département riche mais inégalitaire » et sur « une politique départementale qui aggrave les inégalités » avec quelques chiffres significatifs : 26,6% de logements locatifs sociaux, 13 villes sur 36 ne respectant pas le seuil légal de 20% de logement sociaux. 19,55% de logements sociaux à GPSO et 23% à Vanves « ce qui permet à Bernard Gauducheau de dire que l’on passera bientôt à 25%. Mais ce n’est pas cela qui résoudra le problème du logement social à Vanves, ce qui est assez inquiétant ». 

     

    RSA

    Un potentiel fiscal par habitant de 1 034 € qui varie de 570 € à Bagneux à 2 258 € à Levallois. 35 571 allocataires du RSA dans le 92 dont 4000 à Villeneuve La Garenne, 1971 à Gennevilliers,  266  à Bourg La Reine… et plus de 400 à Vanves. Lucile Schmid (EELV) a demandé « si le passage du RMI au RSA avait permis une meilleure insertion ? » - « Aucune action d’insertion n’est menée par le département. Les allocataires ont seulement droit à un accompagnement ! » a-t-il répondu en insistant sur le fait que « Patrick Devedjian dépense plus pour la Vallée de la culture que le social » et  en démontrant que « les dépenses de solidarité sont inférieures dans le 92 (57,3%) à la moyenne nationale (61,2%) alors que nous devrions mettre beaucoup plus l’accent là-dessus. Le Conseil général diminue les dépenses  d’aides sociales (-0,2%), de prévention sociale et médico-sociales (-3,45%), les subventions aux associations d’aides sociales lorsqu’il ne les supprime pas, les crédits pour la prévention spécialisée, le fonds solidarité logement (FLS), le fonds d’insertion des Jeunes (FIJ)…sans parler du désengagement des centres PMI et des postes non pourvus dans les CVS (circonscription de la vie sociale) » 

     

    CARTE SCOLAIRE

    Il a insisté sur les deux dossiers qui lui tiennent à cœur et sur lesquels il se bat depuis qu’il est conseiller général, et qui ont avancé : la rénovation du collége Saint Exupery, inscrit au PPI des colléges par le Conseil général. Et la réfection des équipements sportifs du lycée Michelet inscrit au PPI Lycée par le Conseil régional. Et sur un troisiéme qui est sous-jacent : le trop grand nombre d’éléves à Michelet – plus de 2000 – qui entraînent des dégradations des conditions de travail. « L’idée est de diminuer le nombre d’éleves au collége Michelet pour les mettre à Saint Exupery. 100 éléves peuvent y être transférés (lorsque la rénovation aura été faite bien sûr). Nous pouvons changer la carte scolaire, mais le maire freine des 4 fers. Et elle dépend du Conseil général pour les colléges » reconnaissait Guy Janvier. « La question se posait déjà en 1995 ! » a indiqué Pierre Bousquet ex-proviseur du lycée Michelet à la retraite, pour qui « la rénovatin du lycée a entraîné la création de divisions qui sont dévoreuses d’espaces. Et on s’est rendu compte de problèmes de locaux. Nous avions deux solutions avec les mercredis après-midi et les samedis. Mais la solution préconisée était de répartir les éléves dans les colléges ».

     

    ARISTIDE BRIAND

    Guy Janvier  a fait part de ses inquiétudes sur le devenir de la CVS (circoncription de la vie sociale) et des terrains de la rue Aristide Briand (5237 m2) à proximité de la gare Vanves-Malakoff. « Une partie appartient à la ville  où se trouve la PMI, la CVS et le CMP. Le Conseil municipal de Vanves a passé contrat avec Seine Ouest Aménagement. Et le maire a décidé de vendre ce terrain, en expliquant que cela permettra de désendetter la ville après l’opération cabourg. L’autre partie appartient au Conseil Général, avec l’ex-CPAM, la DDE. J’ai du mal à croire que le maire n’ait pas regardé de prés les possibilités de constructibilité sur ces terains. Selon le directeur de la Vie Sociale, le maire aurait dit « pas touche aux services sociaux ! ». Et bien je demande : « prouvez-nous le ! ». La discussion s’est alors engagée avec la salle sur notamment la pétition initiée par les élus municipaux de gauche à l’initiative d’Anne Laure Mondon  et mis en ligne sur le site du PS. « On s’est fixé 1000 signataires » a-t-elle indiqué. Alors que Claudine Charfe constatait qu’il n’y avait « rien de nouveau pour le personnel de la CVS qui s’attend à déménager de Vanves ».

     

    UN TROISIEME GYMNASE ?

    Jacques Dumont a posé la question d’un troisiéme gymnase sur ces terrains Aristide Briand, notamment pour « le hand qui a dû mal à s’entraîner et à jouer à Vanves, come à Issy les Moulineaux et à Malakoff. Sans parler des zizanies avec le basket. Et ce gymnase pourrait servir à d’autres sections du Stade Vanves qui ont du mal à trouver des salles ». Guy Janvier a botté en touche : « Cela reléve de la mairie ! ». Du coup Lucile Schmid en a rajouté une couche : « On ne peut pas considérer que ne pouvoir aller à Issy les Moulineaux est impossible. La Région a financé à 33% ce Palais des Sports dédié à l’interco ! C’est une question importante. Car André Santini le loue à des entreprises ! ». Puis elle a expliqué que « le risque, avec cette question de la CVS, est de voir partir des services publics à Issy, de devenir un satellite d’Issy, de se retrouver dans une ruralité urbaine car on est à côté d’une grande commune ».

     

    Le Conseiller général a terminé son compte rendu en souhaitant aider les AMAP de Vanves à se développer, et créer un SEL (Service d’Echange Local), avec quelques mots sur la réforme territoriale, en regrettant que Patrick Devedjian ait refusé d’organiser un débat sur la gouvernance du Grand Paris, et la décentralisationn qui devrait voir les cantons évoluer avec une extension à 70 000 habitants, deux représentants, un homme et une femme -  Guy Janvier et Valérie Mathey sont candidats a-t-on compris -  et surtout la suppression du conseiller territoriale avalisé par le parlement voilà quelques semaines.

  • AU FIL DES JOURS, L’ACTUALITE DE VANVES : GRIMACES DES CYCLISTES ET SOURIRES DE NOEL

    ZONE 30 : IL FAUT DU TEMPS…POUR LES CYCLISTES  !

    Généralement à chaque réunion publique à Vanves comme ailleurs, les participants sont à peu prés sûr d’assister à un débat entre les cyclistes et les piétons ou les autmobilistes si l’un d’entre eux vient à poser une question sur ces deux roues qui ne respectent pas les feux tricolores ou les trottoirs, et les exemples abondent, ou si les automobilistes s’étonnent que la circulation en double sens des cyclistes dans les zones 30 soit la régle surtout s’ils roulent dans une rue en sens unique. Cette nouveauté instituée par un décret en 2008 est diversement appliquée et ressentie par les maires…et les habitants qui sont très partagés... sachant que les collectivités locales avaient deux ans pour se mettre en conformité, c'est-à-dire en Juillet 2010. Et c’est le cas à Vanves depuis l’institution de zones 30 et 20 (dites de rencontres) dans la ville. Il faut savoir que toutes les rues passées en zone 30 sont devenues des doubles sens cyclables sauf les rues Louis Dardenne, et Victor Hugo car trop dangereux et trop étroit, en tous les cas dans leur partie très pentue. Heureusement, car les cyclistes qui montent la rue Victor Hugo en danseuse sont un danger public pour les automobilistes qu’ils ralentissent. Alors si en plus, ces derniers devaient prendre en compte ceux qui descendent à toute allure, ce serait la bérézina.  Heureusement, pour ceux qui ne sont pas des adeptes du vélo, il est prévu plusieurs choses à l’entrée de ces zones 30 : Des panneaux de signalisation et des aménagements de voirie, c'est-à-dire un plateau surelevé, avec un pavage « zone 30 » à chaque entrée, en résine, imitant le granit, donc pas glissant en cas de pluie, parait il. Mais voilà, ce n’est pas encore le cas, car l’interco (GPSO) doit budgeter tous ces travaux pour 2011, après avoir réalisé une étude, en cours de finition, sur tous les aménagements, le marquage, la matérialisation des voies.  

     

    SOURIRES DE NOEL

    Après avoir parlé hier de l’initiative de Voisins solidaire pour Noël, nous continuons aujourd’hui en parlant d’une autre initiative « Sourire de Noël » généré par l’Institut des Hauts de Seine pour lutter contre la solitude des personnes âgées, handicapées, des enfants malades et des familles en situation de précarité dans le département. L’ensemble  des CCAS, des maisons de retraites, des instituts médico-pédagogiques, des écoles, des centres de loisirs dont ceux de Vanves participent à cette opération. Et leurs bénéficiaires devraient pouvoir assister à un grand spectacle sur glace « Circus on Ice » du cirque d’hiver Bouglione sous un grand chapiteau installé au parc départemental de Nanterre, ou bénficier de colis de Noël.

     

    L’AMAP AU MARCHE

    Alors que la distribution des produits provenant d’un maraîcher francilien s’effectuait régulièrement sur le parking de la paroisse St François, la Mairie de Vanves a accepté de mettre à la disposition de l’AMAP (Association de maintien de l’agriculture Paysanne) un lieu plus approprié en ces temps hivernaux (et neigeux comme hier) c'est-à-dire un coin du marché avec électricitré parait il.