Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

festival artdanthé

  • LES RENDEZ VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE ECOURTEE ET SECCOUEE PAR LES GREVES ET D’AUTRES SOUCIS

     Malgré la gréve perlée des syndicats pour protester contre la réforme de la SNCF, l’actualité à Vanves sera marquée par la clôture du festival Artdanthé avec un spectacle très osé samedi soir, un conseil territorial de GPSO qui devrait voter son budget 2018 

    MARDI 3 AVRIL 2018

    A 19H30 à Panopée (Festival ArtDanthé) : « Improvisation » de Erwan Keravec & Emmanuelle Huyhn

    A 21H au Théâtre (Festival Artdanthé) : « Polis » de Emmanuel Eggermont

    JEUDI 5 AVRIL 2018

    A18H30 à la mairie de Boulogne : Conseil territorial de l’EPT GPSO qui devrait voter son budget 2018 dont serait absente la subvention de 100 000 € promise à la section basket de Vanves prévue dans le cadre de la constitution d’une équipe intercommunale de premier plan, pour des raisons purement administratives parait il. Ce qui devrait poser quelques soucis de trésorerie non seulement à la section basket mais aussi au Stade de Vanves dans la foulée, si une solution n'est pas trouvée. La mairie pourrait elle y remédier en avançant cette subvention exceptionnelle? Quelques présidents de sections s’en seraient inquiétés. 

    A19H30 à Panopée : « Horion »de Malika Djardi suivi de « Roger Préfiguration » de Guillaume Marie

    A 21H au Théâtre (Festival Artdanthé) : «The challenge of this particular show was to have words ending in o » de Maarten Seghers

    VENDREDI 6 AVRIL 2018

    A19H à la Palestre : Rencontre «Chorales» organiisé par L’association « les Amis de Madina » qui soutient le développement de l’éducation et de la lecture dans le village de Madina, situé à 40 km de Kayes à l’Ouest du Mali. Depuis 2011, l’association favorise le fonctionnement de l’école du village et assure chaque année de la dotation en fournitures scolaires pour les 6 classes.

    SAMEDI 07 AVRIL 2018

    A10H15 à la Girafe : Café théo sur lt héme «Le pardon au quotidien »

    A17H au Théâtre (Festival Artdanthé) : Soirée clôture du festival plein de surprises et de d’une fête avec  « Le grand jeu » de Perrine Mornay & Sébastien Rouiller suivi  à 17H de « Madame V. la voyante et son double »de Violaine Lochu,  suivi e laperformance « Run run baby run run» de Mehdi-Georges Lahlou, puis de  « The upside down man (the son of the road)» étape de travail  de Mohamed Toukabri ; pui du spectacle « Concept for a band facing the wrong way » étape de travail de  Maarten Seghers et  à 21H du spectacle « D no body # transcending »  1ère française  de Dario Tortorelli

    DIMANCHE 8 AVRIL

    A 16H à la Maison paroissiale Saint Remy : Rencontre débat sue le logement « Jamais sans toit, un  problème, une opportunité »  avec Solidarités Nouvelles Pour le Logement (SNL)

    A 17H à l’église Saint Remy : Concret autour de l’artiste vanvéen Xavier Julien-Laferrière et de jeunes musiciens

  • LES RENDEZ-VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE SAINTE

    Le lancement de la campagne de LREM sur l’Europe a été reportée à cause de l’attentat de Trèbes prés de Carcassonne. Gabriel Attal  présider une réunion à Issy les Moulineaux avec Bruno Le Maire pour les Hauts de Seine samedi alors que les militants vanvéens devaient tracter devant la Poste et le Marché. D’ailleurs le maire de Vanves a déposé une gerbe devant le monument aux morts dimanche en hommage au gendarne Arnaud Beltrame à l’occasion de l’assemblée générale de la 71éme section de l’UNC de Vanves-Malakoff qui se conclut toujours  par un dépôt de gerbe en hommage aux vanvéens morts pour la France   

    MARDI 27 MARS 2018

    A 19H à la Piscine (dans le cadre du festival Artdanthé) : « Cent mètre papillon » une création in situ de et avec Maxime Taffanel. Une sacrée performance car  « Cent Mètres Papillon » raconte l’histoire de Larie, un adolescent épris de natation. Il nage et questionne « la glisse ». Il suit le courant en quête de sensations, d’intensité et de vertiges. Au rythme de rudes entraînements, et de compétitions éprouvantes, il rêve d’être un grand champion. Son récit témoigne de ses joies et de ses doutes « au fil de l’eau ». Ici se joue l’étonnant parcours d’un nageur de haut niveau. C’est aussi l’histoire de Maxime Taffanel, nageur de haut niveau devenu comédien, l’histoire de son corps poisson devenu corps de scène, happé par le chant des sirènes

    A  21H à Panopée (Festival ArtDanthé) et le 28 à 19H : « Ogres » de  Yann Verburgh er Eugen Jebeleanu

    MERCREDI 28 MARS 2018

    A 19H à l’Hôtel de ville : Conseil Municipal avec 24 délibérations inscrites à l’ordre du jour : L’élection d’un nouvel maire adjoint, le budget 2018, protocole de vente d’une partie des terrains appartenant à l’Etat à l’angle des rues L.Vicat et J.BLeuzen avec la société Woodeum pour le projet du concours »Inventons la MGP », vœu  relatif à l’avant projet de loi concernant la politique du logement

    A 21H au Théâtre (Festival Artdanthé) et le 29 « Tunnel Boring Machine » de  Yuval Rozman

    JEUDI 29 MARS 2018

    A 10H au Conseil Départemental des Hauts de Seine : Isabelle Debré, vice présidente  participe à la séance plénière

    A 16h30 au Square des Droits de l’Enfant : Inauguration

    A 19H30 à Panopée (Festival Artdanthé) : « MIX » d’ Herman Diephuis

    A19H30 Chez les Bénédictines et  à 20H45 à Saint Remy : Eucharistie de la Scéne du Seigneur

    A 21H au théâtre (Festival Artdanthé): « Tunnel Boring Machine » de  Yuval Rozman

    VENDREDI 30 MARS

     A12H15 à Saint François, à 15H à Saint Remy : Chemin de croix

    A 14H30 Chez les Bénédictines : Lecture de la Passion suivie du chemin de Croix avec Simon de Cyréne

    A 19H chez les Bénédicines et à 20H45 à Saint Remy : Célébration de la passion

    SAMEDI 31 MARS 2018

    A 16H30 à l’ODE (Festival Artdanthé) : « Réserve Naturelle » de  Kubilai Khan investigations et Frank Micheletti

    A 18H à Panopée (Festival Artdanthé) : « La poursuite du cyclone » une  étape de travail de  Kevin Jean

    à 20h30 à L’Ode  (Festival Artdanthé) : Rencontres Chorégraphiques avec  Jérémie Scheidler

    « Hypermnésie »,  Kubilai Khan investigations /Frank Micheletti avec "Siyin", Vincent Thomasset

    Avec « Ensemble Ensemble", et les concerts de The Noise Consort  et  MAULWÜRFE

    A 20H45 à Saint François et à 22H chez les Bénédictines : Vigile Pascal

    DIMANCHE 1ER AVRIL

    A 10H à Saint François, à 10H30 Chez les Bénédictines, à 11H15 à Saint Remy : Messe du dimanche de Pâques

  • LE COUT DU FESTIVAL D’ARTDANTHE DE VANVES : DIFFICILE DE SAVOIR ?

    La commission Education et culture du CESEV (Conseil Economique, social et Environnemental de Vanves), s’était penché sur l’action culturelle de Vanves, en abordant toutes les questions en 2016. Dont l’une d’entre elle, brûlante, concernait le coût du festival Artdanthé  organisé depuis 20 ans. Evidemment, les membres de cette commission s’était vu répondre que l'on ne pouvait isoler ces dépenses de l'ensemble du budget global du théâtre,  «ce qui était une manière déguisée de ne pas répondre à la question » selon l’un de ses membres qui avait tout de même constaté que le déficit de l'année 2014 se montait à 428 348 €  alors que  José Alfarroba était encore directeur du théâtre Le Vanves avant de prendre sa retraite.  Il avait diminué sensiblement en 2015, première année où la programmation d'Ardanthé avait été réduit pour raisons de contraintes budgétaires, puisqu'il n'était plus que de 162 909 €, et de 134 603 € pour 2016.

    «Vous aurez remarqué que globalement l'écart constaté représente environ 1 point de fiscalité et cela a duré pendant 16 ans !!! » constate ce vanvéen spécialiste des finances publiques locales qui avait proposé « pour être positif et constructif de mettre en place  une comptabilité analytique en liaison avec la direction  financière de la Ville ce qui aurait permis un suivi des dépenses non seulement par nature mais aussi par destination et ainsi de bâtir des comptes d'exploitation par service ou évènement. Proposition qui à ce jour n'a pas eu de retour et qui n'en aura jamais » indiquait-il. 

    Il reconnait néanmoins que ce déficit était compensé par la recherche de subventions qui a permis à la ville de recevoir 165 000 € de subventions  provenant en majorité de la Région ainsi que du département. «  Or ces subventions, nous les payons dans nos impôts locaux à travers les taux de ces  différentes collectivités. L'addition est donc encore plus lourde ! » selon ses calculs.  «Que de gabegie pour flatter l'ego de certains alors qu'il faut savoir que plus des 3/4 des spectateurs sont extérieurs à Vanves ! Nos impôts doivent-ils servir à cela ! »