Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

pierre meige - Page 4

  • LES RENDEZ VOUS DE VANVES D’UNE SEMAINE PRISE ENTRE FETE DU COMMERCE, POLEMIQUES ET CULTURE

    Ce week-end a été marqué bien sûr par le lancement de la 3éme édition du mois du Commerce, par le premier match de Basket de l’équipe première  Aviators-Vanves-GPSO  contre W.O.S.B, qu’elle a remportée devant peu de spectateurs, même si beaucoup d’élus et futurs élus avaient fait le déplacement, faute d’affiches et de communication auprès des vanvéens (comme d’habitude). Mais voilà, en cette période pré-électorale, l’équipe municipale qui cherche à maîtriser (si ce n’est contrôler) toute information, essaie aussi d’éteindre tout incendie et étouffer toute polémique. Et Bernard Gauducheau s’est ainsi attelé lors de sa permanence du quartier des Hauts de Vanves samedi à l’heure du déjeuner, à calmer les esprits car  les habitants de la rue de l’avenir et du quartier s’inquiètent du projet d’une mosquée au 14 rue de l’Avenir et demandent une réunion publique. Comme ce Blog l’avait déjà annoncé, fin Août/début Septembre, la communauté musulmane avec son association « Tous Ensemble » qui a versé des arrhes pour acheter un petit pavillon, devrait signer  ses jours-ci l’acte de vente. Mais ses membres sont divisés sur cet achat car certains trouvent le site trop excentré et  le pavillon trop petit (150 m2). Ils préféreraient 200 m2 dans un secteur plus central. Ils ont failli le trouver avec un pavillon de l’avenue A.Fratacci. Ce qui n’a pas empêché les riverains de la rue de l’avenir de s’inquiéter d’un projet qui va poser des problèmes de sécurité, de stationnement, de circulation…. dans une rue qui ne se prête pas à une fréquentation importante d’un lieu accueillant du public quel qu’il soit. C’est une question de bon sens, même si cette affaire ne relève que de la sphère privée.     

     

    Lundi 23 Septembre

    A 19H au Parc des Expositions : 1ére réunion du Comité des Riverains du parc des expositions de la Porte de Versailles (Inscription au www.viparis.com/comitériverainsportedeversailles). Les responsables de ce parc des Versailles ré-initialisent une instance de dialogue crée à l’initiative de l’ARPEX (association des Riverains Isséens et vanvéens de Paris Expo), qui se réunissait 2 fois par an et surtout à la veille de grands salons. Cette initiative intervient à un moment où se déroule le chantier de préparation de la construction de la Tour Triangle haute de 180 m, avec démolition d’une partie du hall 1 et de la passerelle reliant les Halls 1 et 2 au dessus de l’avenue E.Renan. Rappelons qu’afin de déroger à la règle qui plafonne à 37 mètres de haut, toute nouvelle construction dans la Capitale, le Conseil de Paris a voté le 12 juillet 2013 à une courte majorité (87 voix pour et 73 voix contre), la délibération 2013 DU 98 relative à la révision simplifiée du Plan Local d’Urbanisme, sur le secteur Porte de Versailles. Le « Collectif contre la Tour Triangle », rassemblant des associations opposées à ce projet urbain pharaonique, avait  l’intention de déposer un recours contentieux contre cette délibération, d’ici lundi 23 septembre 2013, minuit, près le Tribunal Administratif de Paris. 

    A 19H30 à la Mairie : Réception des nouveaux bacheliers en présence de B.Gauducheau et du proviseur du lycée Michelet, Patrick Sorin.

    Mardi 24 Septembre

    A 14H30 à l’église Saint Remy : Obséques de Claude Girouard, retraité et ancien combattant de la FNACA. Les Sœurs Bénédictines ont consacrés leur messe dominicale hier à ce vanvéen qu’un malaise cardiaque a emportée, mardi dern,ier alors qu’iol traversait la place de la République  

    A 19H au Théâtre Le Vanves : Soirée des Présidents d’associations qui suit traditionnellement le Forum des Associations

    Mercredi 25 Septembre

    A 15H au Pavillon de la Tourelle : Thé dansant  dans la cadre du mois du commerce

    A 18H30 à la galerie du théâtre : Vernissage de l’exposition de peintures et de gravures de Fabienne Yvetot

    A 19H30 à la Crêperie La Girafe : Soirée « crêpes magiques »

    Jeudi 26 Septembre

    à 9H30 au Conseil Régional : Bernard Gauducheau participe à la séance plénière de rentrée à un moment où tout d’abord une polémique s’est développée autour d’un rapport de la Cour Régionale des Comptes concernant la gestion du  personnel TOS (technique) des 460 lycées franciliens (800 salariés) et surtout leur absentéisme jugé onéreux. Ensuite où il est envisagée que le siége de la Région s’installe à Issy les Moulineaux face au Séminaire Saint Sulpice à l’emplacement du Centre de R&D de France Telecom/orange (Ex-CENT).   

    à 19H30 à la Direction Générale de la Gendarmerie Nationale : Réunion publique de l’Association des Riverains de la gare de Clamart (de Grand Paris Express) avec la participation d’André Santini

    à 20H au Théâtre Le Vanves : Présentation de la saison culturelle par José Alfarroba, qui « devrait mette en avant la jeune création contemporaine » grâce notamment à trois grands rendez-vous : L’organisation d’un festival dédié à la jeune création « Préliminaires : Passez à l’acte » ; la première édition de JT14 imaginée avec le jeune théâtre national, le théâtre de la Cité Internationale et le Nouveau théâtre de Montreuil présentant des projets de jeunes artistes issus des écoles nationales de théâtre ; la poursuite de « Fragments d’été » sur ne proposition de la Loge et Mains D’œuvres, lieux de création à Paris et Saint Ouen

    Vendredi 27 Septembre

    A 9H30 au Conseil Régional : Bernard Gauducheau participe à la séance plénière qui devrait voir l’audition du DG de la BPI (Banque Publique d’Investissement)  à un moment où le CRO (comité Régional d’Orientation) de la BPI IDF se met en place et où la Région lance de nouveaux dispositifs d’aides aux entreprises « Rebond ». 

    A 10H à Nanterre : Les prêtres des paroisses de Vanves devraient participer à la messe inaugurale des travaux de restauration de la Cathédrale (du diocése 92), Saint Geneviève, célébrée par Mgr Daucourt, Evêque des Hauts de Seine et retransmise sur KTO.

    A 20H à Paris : Pierre Meige célébre auteur-compositeur vanvéen présente son nouveau recueil « la poésie m’a sauvé la vie » (Edt de l’Ours Blanc) au bar Lounge « Le Fleurus » (10 Bd Jourdan Paris 14éme). Un concert piano coktail avec lecture de textes et chansons. 

    28 Septembre

    à 14H devant la piscine : Le camion Pizza organise un atelier pizza pour les enfants dans le cadre du mois du Commerce

    à 17H à la salle des Cinéastes : Réunion d’informations sur la JCE (Jeune Chambre Economique) de GPSO  qui souhaite créé une antenne à Vanves d’autant plus qu’une JCE Vanves/Issy avait été créé entre 1970 et 1980 à l’initiative de Jacques Cliquot de Mentque, conseiller municipal d’André Roche

    A 20H30 à la Maison du Nougat : Démonstration et ateliers de coktail autour du cidre dans le cadre du mois du commerce

    29 Septembre

    à 12H30 au terrain de Pétanque : Grillade party de l’Amicale des Pieds Noirs

  • LANCEMENT DU MOIS DE COMMERCE A VANVES : « Mettre à l’honneur des commerçants qui ont un rôle moteur »

    Pour le lancement de la 3éme édition du mois du Commerce, le service économique de la ville avec Karine la Manager du Commerce, avait bien fait les choses : Discours du maire Bernard Gauducheau entouré par Alain Toubiana conseiller municipal délégué au commerce et de M. Buat vice président de la Chambre de commerce et d’Industrie des Hauts de Seine en charge du commerce, buffet garni par de nombreux commerçants (traiteurs, restaurateurs) de la ville, soirée dansante. Le maire n’en a pas moins étonné certains membres de l’assistance avec cette affirmation : « Vanves est la seule commune…de France, des Hauts de Seine, à organiser un mois du commerce »…alors qu’était présent dans cette salle de la Palestre l’un des coordinateurs du manager du Commerce de la CCI Hts de Seine qui devait rejoindre Montrouge pour le lancement…de son mois du commerce (?). Guy Janvier (PS) conseiller général, entourée par JC Le Goff, Valérie Mathey, Antonio Dos Santos, Claudine Charfe, n’en revenait pas. Comme les municipales ne sont pas loin, tout le monde était présent, d’Isabelle Debré Sénateur à Françoise Saimpert, Jacques Landois… et bien sûr des commerçants qui avaient pu se libérer comme Laurent,le patron du  salon de coiffure « Métamorphoses », l’ex-Président du GEV, P.Buffet,  etc….

     

    Le maire n’a pu raconter son anecdote annuelle qui revient comme un marronnier : « Lorsqu’Alain et Karine m’ont proposé d’organiser un mois du commerce, je leur ai répondu : « Un jour c’est déjà difficile, une semaine n’en parlons pas ! Mais un mois ? ». Et pourtant ». Si 100 commerçants avaient participé à l’édition 2012, ils sont 135 pour l’édition 2013  sans compter les commerçants du marché, une cinquantaine,  qui seront très présent à cette manifestation, avec 18 ateliers et 12 soirées. Ce qui n’est pas mal pour une ville de 30 000 habitants étendus sur 150 ha, cette situation favorisant les échanges et les contacts, ainsi que la convivialité et la proximité qui sont les principes directeurs de cette manifestation. Il a rappelé bien sûr le souvenir de  Patrick Philippe décédé brutalement le 23 juillet dernier, à l’âge de 45 ans : « Cela a été un choc pour un grand nombre d’entre nous. Son épouse a été touchée et émue par les nombreux témoignages qu’elle a reçue ». Alain Toubiana qui le connaissait très bien, confiait qu’il a du mal à entrer dans sa cuisine comme il le faisait souvent lorsque Patrick était aux fourneaux des « Plaisirs des Mets »  

     

    Le maire a reconnu que ce mois du commerce est devenu un temps fort de la commune au même titre que le forum des associations, le village des terroirs etc… « C’est devenu une institution, occasion de promouvoir le Made In Vanves. On ne trouve pas tout à Vanves. Mais si on consomme tous à Vanes, on pourra en faire venir ! » expliqua t-il en citant un poissonnier, par exemple… « Le dynamisme commercial préserve Vanves de la crise, car on est devenu une ville attractive et recherchée » a-t-il continué en citant quelques uns de ses nouveaux commerçants qui se sont installés depuis peu -  Soan avec Sophia et Antoine en face de MacDonald qui ouvre Lundi, Vanves’n Poupe qui permet à Vanves de retrouver un magasin de vêtements qui manquait, HM Optique, Histoire de Couture…  - et les grands chantiers en cours qui devraient faire venir de nouveaux consommateurs, comme Hachette Livre avec une centaine de salariés. « Avec ce mois du commerce, nous avons voulu mettre à l’honneur nos commerçants qui ont un rôle moteur essentiel. Ils sont souvent en première ligne, en matière de sécurité notamment. Et vous veillons à ce que vous exerciez votre métier en toute sécurité ». Seule allusion à l’actualité   

     

    Les exercices pratiques ont commencés dés le lendemain dans le Centre Ancien, avec le village des Artistes dans une ambiance jazz sous un soleil estival, Bio C’ Bon distribuant des paniers découvertes. Un peu plus loin, place du Val (De Lattre de Tassigny), le patron du Relais de Vanvres, Luc Arias,  offrait l’apéritif avec une excellente Sangria au son de la musique et des chansons de Pierre Meige. « On voit, comme par hasard, de nouvelles têtes, qui ne fréquentent pas habituellement ces lieux » constatait ironiquement un habitué, alors que les groupies de P.Meige s’étaient installées à une table pour l’écouter. La soirée, après le match de basket de rentrée au gymnase André Roche s’est terminée aux Platanes archi-comble, tant pour le maire et quelques élus, que les élus socialistes avec leur candidat. Pour une soirée moules/frites animée par Pierre Meige où son patron inaugurait une nouvelle recette : Les Moules à la Vanvéenne, avec une sauce à base de beurre d’ail avec vin blanc, créme fraîche oignons et lardons. Ses oreilles avaient dû siffler Vendredi Soir lorsque Bernard Gauducheau avait rendu hommage à « cet enfant du pays qui a repris les Platanes, et qui le fait vivre avec enthousiasme ».

  • LES PLATANES A VANVES UN AN APRES : CA PLANE POUR ERIC, MEDHI ET YAYA

    Voilà un an, Eric Pottier qui cherchait depuis longtemps une affaire sur Vanves, a eu l’opportunité de prendre la gérance des Platanes. Un an après, ce nouveau restaurant est devenu un point de rendez-vous des vanvéens qui apprécient la cuisine traditionnelle. Beaucoup viennent de loin, et même quelques personnalités du show biz comme Anémone, Bernard Monteil… Il est vrai qu’il est face aux studios Arte et beaucoup d’équipes de tournages viennent déjeuner chez lui, quelquefois à des heures impossibles, mais il est toujours disponible, même pour leur faire un plat à emporter sur le Plateau (de tournage) ou un sandwich. C’est cela avoir la fibre du commerce.

     

    Vanves Au Quotidien -  Les Platanes, un an après ?

    Eric Pottier : « On est parti de loin ! On arrive à 200/250 couverts semaine, ce qui est ne bonne progression avec un record journalier à 110 couverts, alors que la moyenne est de 40 à 50 couverts le midi. Avec les soirées moules/frites dont beaucoup sont animés par Pierre Meige, choucroute etc… On espère que cela va continuer comme cela.

     

    VAQ - Qu’est-ce que tes clients apprécient aux Platanes

    E.P. : « Les plats du terroir comme cette semaine avec Rôti de porc Orloff (Mardi), bœuf bourguignon (Mercredi), Filet mignon de porc à la Normande (Jeudi), Parmentier de canard (Vendredi)… mais aussi choucroute, pot au feu. L’objectif est de rester dans le traditionnel, le terroir. On ne  change pas de recettes qui gagnent

     

    VAQ - Ainsi que la formule « buffet » pour les entrées ?

    E.P. : « Il y a des clients qui ne viennent que pour cela, qui ne prennent que le buffet, voire un dessert après. Tout est fait maison, on rape les carottes, le chou…

     

    VAQ - Ainsi que les frites ?

    E.P. : « Elles sont faîtes « maison » par Yahia, mais c’est une recette à deux, je choisis les pommes de terres vendues par un vanvéen qui dispose d’un entrepôt à Rungis, épluchées et coupées à la machine à main par notre cuisinier Yahia, ou au couteau, à l’ancienne. Elles sont ensuite cuites deux fois dans une huile spéciale frites changée toutes les semaines, pas à plus de 175°, car sinon c’est immangeable. Un premier bain le matin, puis un second, d’une minute à la commande. Résultat : Croustillant à l’extérieur et fondant à l’intérieur.

     

    VAQ - Quelles nouveautés pour 2013/14 ?

    E.P. : « Nous allons multiplier les soirées à thème, avec une fête de la bière (de printemps) en Mars prochain, le Beaujolais nouveau le 3éme jeudi de Novembre et nous commençons par le mois du Commerce avec le 21 Septembre…

    Mais ce n’est pas tout, car nous organiserons des soirées football, car depuis Septembre, nous disposons d’une TV qui permettra de regarder tous les matchs important. Et nous sommes abonnés à BeIn Sports.

     

    VAQ - Qu’est-ce qui vous différencie de vos concurrents ?

    E.P. : « Nous n’avons pas de carte. Nous proposons deux plats du jour qui changent quotidiennement, un buffet d’entrée…en ne travaillant que du frais. Avec des prix raisonnables puisque les formules vont de 9 à 14€