Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

pavillon de la tourelle

  • VANVES EN MAI 68 : TOUJOURS AUTANT DE PROJETS ET DE CHANTIERS 50 ANS APRES

    Vanves comptait 25 975 habitants et n’avaient rien à voir avec la ville d‘aujourd’hui, encore marqué par un certain passé qui a complètement disparu. Certains se souviennent qu’à l’époque, subsistaient encore l’une des dernières fermes de Vanves à l‘emplacement du garage en face du Rosier Rouge, ou le grand jardin des bénédictines qui s’étendaient jusqu’à l’angle des rues Gaudray et Vieille Forge, avec leur porcherie. Les rues et les place comme Antoine Fratacci ou le carrefour de l’Insurrection, les quartiers comme le Plateau n‘avaient rien à voir avec ce qu’ils sont devenus aujourd’hui.

    La ville était dirigée alors par André Roche, maire gaulliste qui avait lancé de nombreux chantiers : Le réaménagement du Plateau avec le lancement de l’enquête préalable à la DUP (Déclaration d’Utilité Publique) de la dernière tranche (tout le secteur de l’hôtel mercure et l’ex-résidence des célibataires)  et surtout de l’enquête parcellaire de la 1ére tranche de rénovation urbaine, suscitant moultes agitations. D’ailleurs, il avait prévu une opération tiroir avec la construction d’un immeuble de logements sociaux rue Châtillon avec le Logement Français sur une parcelle de terrains appartenant au service de santé des Armées pour reloger des habitants du Plateau expropriés.

    L’un d’entre eux se souvient très d’avoir emménagé en 1970 avec ses parents après avoir quitté la rue Rabelais, et de cette voie ferrée où venait stationner des trains devant l’entrée du 30 où se sont installés les premiers habitants. D’ailleurs plusieurs immeubles étaient en projet auxquels la ville avait apporté sa garantie d’emprunt : Le logement Français à Sadi Carnet (au 59/61), à Mary Besseyre,  à Jacques Cabourd (80 logements) et dans l’îlot des Chariots (33 logements)  

    Ce qui avait amené la ville à ré-aménager les abords de l’école du Parc, « compte tenu de l’importante circulation qui régne désormais dans ce quartier de Vanves dont la population a nettement augmenté », mais aussi  de décider de la réfection des rues Falret, Vieille Forge, et du remodelage de la place du Président Kennedy. Un projet de Branche Ouest de l’A 10 soulevait l’opposition des habitants de Vanves et de ses voisines : Il s’agissait d’une voie rapide prévu à l’emplacement actuelle de la Coulée Verte au dessus de la voie du TGV Atlantique dont une bretelle était prévue le long de la rue J.Bleuzen.

    La ville entamait le projet de construction de la piscine municipale en désignant son architecte, Pierre Bled, à l’emplacement de terrains occupé alors par la section Boules Lyonnaises du Stade Vanves. Le maire proposa de déménager leur terrain à l’emplacement des terrains de volley ball désaffectés depuis un certain temps. Avec un nouveau local qui s’est substitué à la cabane complètement vétuste dont elle disposait. Le pari adopté fut d’agrandir le club house de la section tennis pour en faire un pavillon plus vaste, et mieux équipé. Enfin, la ville avait lancé son projet de nouveau centre administratif (avec tour d’habitation, bibliothéque, théâtre, couplé avec l’élargissement de la rue Antoine Fratacci en lien avec  le Conseil Général des Hauts de Seine. Sans compter l’édification du collége Saint Exupery,  d’une Maison des Jeunes (rue Murillo) et d’un changement de direction au pavillon de la Tourelle pris en main par un certain Antonin Roche assassiné plus tard à la veille des législatives de 1978, dont la veuve, Larissa Doublet fera parler beaucoup d'elle dans les médias

    A Suivre….

  • LA PHOTO DU JOUR A VANVES : VUE DEGAGEE AU PAVILLON DE LA TOURELLE

    Vue dégagée sur la Pavillon de la Tourelle, un peu comme si une tempête était passée comme en 1999 avec des dégâts considérables dont un immense cèdre du Liban abattu. Rien de cela !   Alors que les écoliers de Vanves ont planté des arbres pour le climat dans le parc Frédéric Pic, le Pavillon de la Tourelle en a arraché, mais pour la bonne cause. Il s’agissait de renouveler les arbres et les haies notamment avec la plantation de 22 arbres pour renforcer la lisiére Nord-Ourest du parc, et requalifier des massifs plantés. Un chantier impressionnant qui devrait  coûter 300 000 € à la ville.

  • LES RENDEZ VOUS DE VANVES D’UNE SEMAINE PRISE ENTRE FETE DU COMMERCE, POLEMIQUES ET CULTURE

    Ce week-end a été marqué bien sûr par le lancement de la 3éme édition du mois du Commerce, par le premier match de Basket de l’équipe première  Aviators-Vanves-GPSO  contre W.O.S.B, qu’elle a remportée devant peu de spectateurs, même si beaucoup d’élus et futurs élus avaient fait le déplacement, faute d’affiches et de communication auprès des vanvéens (comme d’habitude). Mais voilà, en cette période pré-électorale, l’équipe municipale qui cherche à maîtriser (si ce n’est contrôler) toute information, essaie aussi d’éteindre tout incendie et étouffer toute polémique. Et Bernard Gauducheau s’est ainsi attelé lors de sa permanence du quartier des Hauts de Vanves samedi à l’heure du déjeuner, à calmer les esprits car  les habitants de la rue de l’avenir et du quartier s’inquiètent du projet d’une mosquée au 14 rue de l’Avenir et demandent une réunion publique. Comme ce Blog l’avait déjà annoncé, fin Août/début Septembre, la communauté musulmane avec son association « Tous Ensemble » qui a versé des arrhes pour acheter un petit pavillon, devrait signer  ses jours-ci l’acte de vente. Mais ses membres sont divisés sur cet achat car certains trouvent le site trop excentré et  le pavillon trop petit (150 m2). Ils préféreraient 200 m2 dans un secteur plus central. Ils ont failli le trouver avec un pavillon de l’avenue A.Fratacci. Ce qui n’a pas empêché les riverains de la rue de l’avenir de s’inquiéter d’un projet qui va poser des problèmes de sécurité, de stationnement, de circulation…. dans une rue qui ne se prête pas à une fréquentation importante d’un lieu accueillant du public quel qu’il soit. C’est une question de bon sens, même si cette affaire ne relève que de la sphère privée.     

     

    Lundi 23 Septembre

    A 19H au Parc des Expositions : 1ére réunion du Comité des Riverains du parc des expositions de la Porte de Versailles (Inscription au www.viparis.com/comitériverainsportedeversailles). Les responsables de ce parc des Versailles ré-initialisent une instance de dialogue crée à l’initiative de l’ARPEX (association des Riverains Isséens et vanvéens de Paris Expo), qui se réunissait 2 fois par an et surtout à la veille de grands salons. Cette initiative intervient à un moment où se déroule le chantier de préparation de la construction de la Tour Triangle haute de 180 m, avec démolition d’une partie du hall 1 et de la passerelle reliant les Halls 1 et 2 au dessus de l’avenue E.Renan. Rappelons qu’afin de déroger à la règle qui plafonne à 37 mètres de haut, toute nouvelle construction dans la Capitale, le Conseil de Paris a voté le 12 juillet 2013 à une courte majorité (87 voix pour et 73 voix contre), la délibération 2013 DU 98 relative à la révision simplifiée du Plan Local d’Urbanisme, sur le secteur Porte de Versailles. Le « Collectif contre la Tour Triangle », rassemblant des associations opposées à ce projet urbain pharaonique, avait  l’intention de déposer un recours contentieux contre cette délibération, d’ici lundi 23 septembre 2013, minuit, près le Tribunal Administratif de Paris. 

    A 19H30 à la Mairie : Réception des nouveaux bacheliers en présence de B.Gauducheau et du proviseur du lycée Michelet, Patrick Sorin.

    Mardi 24 Septembre

    A 14H30 à l’église Saint Remy : Obséques de Claude Girouard, retraité et ancien combattant de la FNACA. Les Sœurs Bénédictines ont consacrés leur messe dominicale hier à ce vanvéen qu’un malaise cardiaque a emportée, mardi dern,ier alors qu’iol traversait la place de la République  

    A 19H au Théâtre Le Vanves : Soirée des Présidents d’associations qui suit traditionnellement le Forum des Associations

    Mercredi 25 Septembre

    A 15H au Pavillon de la Tourelle : Thé dansant  dans la cadre du mois du commerce

    A 18H30 à la galerie du théâtre : Vernissage de l’exposition de peintures et de gravures de Fabienne Yvetot

    A 19H30 à la Crêperie La Girafe : Soirée « crêpes magiques »

    Jeudi 26 Septembre

    à 9H30 au Conseil Régional : Bernard Gauducheau participe à la séance plénière de rentrée à un moment où tout d’abord une polémique s’est développée autour d’un rapport de la Cour Régionale des Comptes concernant la gestion du  personnel TOS (technique) des 460 lycées franciliens (800 salariés) et surtout leur absentéisme jugé onéreux. Ensuite où il est envisagée que le siége de la Région s’installe à Issy les Moulineaux face au Séminaire Saint Sulpice à l’emplacement du Centre de R&D de France Telecom/orange (Ex-CENT).   

    à 19H30 à la Direction Générale de la Gendarmerie Nationale : Réunion publique de l’Association des Riverains de la gare de Clamart (de Grand Paris Express) avec la participation d’André Santini

    à 20H au Théâtre Le Vanves : Présentation de la saison culturelle par José Alfarroba, qui « devrait mette en avant la jeune création contemporaine » grâce notamment à trois grands rendez-vous : L’organisation d’un festival dédié à la jeune création « Préliminaires : Passez à l’acte » ; la première édition de JT14 imaginée avec le jeune théâtre national, le théâtre de la Cité Internationale et le Nouveau théâtre de Montreuil présentant des projets de jeunes artistes issus des écoles nationales de théâtre ; la poursuite de « Fragments d’été » sur ne proposition de la Loge et Mains D’œuvres, lieux de création à Paris et Saint Ouen

    Vendredi 27 Septembre

    A 9H30 au Conseil Régional : Bernard Gauducheau participe à la séance plénière qui devrait voir l’audition du DG de la BPI (Banque Publique d’Investissement)  à un moment où le CRO (comité Régional d’Orientation) de la BPI IDF se met en place et où la Région lance de nouveaux dispositifs d’aides aux entreprises « Rebond ». 

    A 10H à Nanterre : Les prêtres des paroisses de Vanves devraient participer à la messe inaugurale des travaux de restauration de la Cathédrale (du diocése 92), Saint Geneviève, célébrée par Mgr Daucourt, Evêque des Hauts de Seine et retransmise sur KTO.

    A 20H à Paris : Pierre Meige célébre auteur-compositeur vanvéen présente son nouveau recueil « la poésie m’a sauvé la vie » (Edt de l’Ours Blanc) au bar Lounge « Le Fleurus » (10 Bd Jourdan Paris 14éme). Un concert piano coktail avec lecture de textes et chansons. 

    28 Septembre

    à 14H devant la piscine : Le camion Pizza organise un atelier pizza pour les enfants dans le cadre du mois du Commerce

    à 17H à la salle des Cinéastes : Réunion d’informations sur la JCE (Jeune Chambre Economique) de GPSO  qui souhaite créé une antenne à Vanves d’autant plus qu’une JCE Vanves/Issy avait été créé entre 1970 et 1980 à l’initiative de Jacques Cliquot de Mentque, conseiller municipal d’André Roche

    A 20H30 à la Maison du Nougat : Démonstration et ateliers de coktail autour du cidre dans le cadre du mois du commerce

    29 Septembre

    à 12H30 au terrain de Pétanque : Grillade party de l’Amicale des Pieds Noirs