Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

valérie pécresse - Page 5

  • DEUX ANNEES DE « RABE » POUR LES CONSEILLERS REGIONAL ET GENERAL DE VANVES

    Avec la réforme territoriale relancée par Manuel Valls, premier ministre, fusion des régions et disparition des départements (et fusion pour la Petite Couronne), s’est reposée, bien évidemment, la question du report des élections cantonales et régionales, déjà reportées d’un an à 2015, mais cette fois-ci à 2016. Bernard Gauducheau (UDI) effectuerait un mandant normal de conseiller régional  de 6 ans, alors que son mandat avait été raccourci, rappelez-vous par la création du Conseiller Territorial voulu par Nicolas Sarkozy pour réunir en un seul élu, les conseillers régional et général, et abandonné par les socialistes après la victoire de F.Hollande aux élections présidentielles. Et Guy Janvier (PS) effectuerait un mandat de conseiller général de 5 ans au lieu de 3 pour les mêmes raisons (alors qu’il était de 6 normalement).

    Il apparait très nettement que le gouvernement devrait obtenir ce nouveau report des élections régionales et cantonales avec ses projets, car justement ils apportent un élément nouveau qui peut être pris en compte par les hommes de loi du Conseil d’Etat et du Conseil Constitutionnel : réduire les différents échelons administratifs et électifs - déjà dessinés par de nombreux spécialistes, universitaires, politiques, à l’Europe, l’Etat, les Régions, les intercommunalités et les communes. Le président de la Région Lorraine, seul à droite de son espèce, a même demandé du temps. Le Président de la Région (PS) Huchon expliquait hier que cette nouvelle architecture territoriale rendait le report possible, tout comme d’ailleurs le sénateur Roger Karoutchi (UMP)

    Evidemment, les responsables de l’UMP et de l'UDI ne l’entendent pas ainsi dénonçant «un « déni de démocratie » comme Valérie Pécresse présidente du groupe UMP à la Région :« Les socialistes nous ont annoncé repousser d’un an ses élections, en 2016, sous la pression des présidents des associations Régions et Départements de France (ARF et ADF). Alors que Manuel Valls disait le contraire au début, maintenant il défend cette solution, avec cette proposition de fusion des régions en un an alors qu’ils n’ont pas réussi un découpage cantonal » expliquait elle en citant de nombreux recours devant le Conseil d’Etat (dont celui de la sénateur Isabelle Debré). En tous les cas, les avis sont partagés et pas seulement entre droite et gauche.

  • LES RENDEZ VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE SOUS LE SIGNE DE L’EUROPE (?)

     

    Encore une semaine écourtée pour ceux qui ont la chance de faire une nouvelle fois, le pont le week-end prochain. Une semaine marqué par les cérémonies du 8 Mai 1945 et la Journée de l’Europe le 9 Mai célébré à Vanves le 8 Mai 2014 par un dépôt de gerbe à la fin de la cérémonie patriotique avec l’hymne européen. Ce sera le seul temps  fort d’une campagne européenne à Vanves qui se déroule dans l’indifférence totale, nos élus ayant d’autres échéances en tête comme les régionales de Mars 2015 par exemple. Notamment du côté de l’UMP. Ce qui n’empêchera pas quelques meetings européens mais plutôt la semaine prochaine dans les Hauts de Seine notamment à Chaville, Boulogne et La Garenne Colombes dirigée par un député Européen (Philippe Juvin). Les centristes organisent un pique-nique le 9 Mai sur l’esplanade du Château de Vincennes. Et les socialistes altoséquanais un meeting à Clichy le soir avec Pervenche Bérés leur tête de liste en Ile de France.  

    Le blog de Suisse Magazine installé à Vanves, nous a fait part d’une bonne nouvelle : Le prochain été devrait être en chaud : « Selon la tradition, cela devrait être le cas puisque le "Böögg", le "bonhomme hiver" auquel les Zurichois mettent le feu chaque année pour fêter la fin de l'hiver, s'est consumé rapidement : sa tête a explosé au bout de 7 min et 23 secondes. Or, plus vite la tête explose, plus l'été sera chaud, selon les spécialistes de cette tradition ». Ce blog est une mine d’informations sur nos voisins suisses, même s’il n’a pas expliqué encore pourquoi François Hollande avait reporté sa visite officielle 

    L’Equipe d’Animation Paroissiale (EAP) de Saint François et de Saint Remy vient de prendre une initiative qui se situe tout à fait dans la lignée de Voisins Solidaires lancée par Atanase Périfan avec sa fête des Voisins qui se déroulera le 23 Mai prochain : Le veilleur de Proximité » . « Cette initiative qui s’inscrit dans le cadre de « Diacona » et « l’année de la Foi », « est accessible à tous, destinés à tous, avec des objectifs simples » explique l’EAP dans le dernier « Sel et Lumière » distribué  ce week-end : « Il s’agit simplement de s’engager à prêter attention, avec le cœur à  ses voisins. Donner un sourire, bavarder quelques instants, être prêt à rendre un petit service, savoir se faire aider aussi… »… »Etre veilleur de proximité, ce n’est pas « faire «  quelque chose, c’est « être auprès de l’un et de l’autre ». C’est une attitude du cœur qui se manifeste par l’attention, le sourire, la priére. Chacun de nous est concernés ». Une réunion d’information est  prévue Les 3 juin à 20H30 à Saint François et 6 Juin à 10H à Saint Remy.

    Enfin, quelques vanvéens ont participé comme le pére Vincent Hauttecoeur, curé de Vanves, et assisté, comme la mére supérieure des Bénédictines de Vanves, à la messe d’installation de Mgr Michel Aupetit nouvel Evêque du diocèse de Nanterre  (Hts de Seine) hier après midi à la cathédrale Sainte Geneviéve. Une cérémonie présidée par l’archevêque de Paris, Mgr Vingt-Trois auxquels assistaient quelques élus dont le député de Vanves, André Santini : « Votre collaboration est importante pour le bien commun » leur a-t-il déclaré

    Lundi 5 mai 2014 :

    A 20h30 à Panopée : « Dom Juan » Moliére donné par la Compagnie Turtle Bay,  avec Sophie-Paul Mortimer

    A 20H30 à Clamart (Théâtre Jean Arp) : Isabelle Debré avec des élus et des militants UMP de Vanves devraient participer à la réunion pour les Hauts de Seine de « Notre Ile de France 2020 » qui se répétera dans chaque département francilien. Valérie Pécresse qui sera la candidate pour l’UMP aux Régionales de 2015 en Ile de France vient ainsi à la rencontre des militants de l’UMP mais aussi de toute l’opposition « pour échanger avec eux et  faire ainsi émerger des idées neuves pour notre région ». Elle a bien sûr choisie une ville reprise au PS par Jean Didier Berger (UMP) qui est aussi conseiller régional.

    Mercredi 7 Mai

    A 15H30 au café Le Bristol : Le Café des Aidants de Vanves sur le théme : « comment vivre avec un proche malade ou dépendant ». Cette initiative s’adresse à ceux qui apportent une aide régulière à une personne de son entourage souffrant d’une maladie, d’une situation de handicap ou d’une perte d’autonomie pour échanger conseils et expériences autour d’un thème et d’un verre

    Jeudi 8 Mai

    A 10H30 Place du 8 Mai 1945 : Cérémonies de la Victoire du 8 Mai 1945 qui débutent par une cérémonie oecuménique à l’église Saint François, se poursuit par un dépôt de gerbe place du 8 Mai, et se poursuivent place de la République avec dépôts de gerbe tant pour célébrer la fin de ce second conflit mondial mais aussi l’Europe qui s’est construit depuis, à quelques semaines de l’élection des parlementaires européens . La campagne se déroule d’ailleurs à Vanves dans une indifférence totale, sans aucune manifestation, ni réunion publique. Seule la JCE GPSO devrait organiser à Issy les Moulineaux  le 14 Mai 2014 une dégustation vins/fromages ouvertes à tous, à l'image de ce qu'a réalisé la section vanvéenne du Mouvement Européen.

    Dimanche 11 Mai

    14H30 à l’église Saint Remy : Concert et visite découverte de l’orgue  avec Loïc de Lacombe, organiste titulaire dans le cadre de la 3éme  journée de l’Orgue, qui a reçu le soutien et le parrainage du ministére de la culture, auquel participe pour la première fois Vanves. L' Association pour le Renouveau des Orgues de Saint-Rémy de Vanves s’est s'associée à cet événement national après l'inauguration et la bénédiction en mars 2014 du grand orgue Kern de Saint-Rémy. Au prpgrame à 14H30 : Accueil et inscription aux visites ; à 14h45 : Présentation de l'orgue et audition par Loïc de Lacombe, organiste titulaire ; à 16H, 16H20, 16h40 et 17H : visites commentées de la tribune en petits groupes (Attention, pour les visites les places sont limitées, il est nécessaire de s'inscrire sur place)

  • L’UMP ET L’UDI A L’HEURE DE LA RECONQUETE A VANVES ET A LA REGION

    Isabelle Debré, sénateur et 1ére Adjointe et Maxime Galiardi, maire adjoint chargé des Sports, étaient présent au pique-nique organisé à l’Ile Saint Germain, samedi dernier,  par Valérie Pécresse, chef de file de l’UMP dans la Région Capitale. Il  a réunit plus de 800 militants et élus avec plusieurs candidats UMP de moins de 35 ans qui partent à la bataille des municipales, à la veille d’un conseil régional,  jeudi et Vendredi prochain, où les sujets de polémiques ne vont pas manquer. Le groupe UMP va s’emparer du rapport de la chambre régionale des comptes (CRC) qui « qualifie d’élevé et d'onéreux » le taux d'absentéisme des quelque 8.000 personnels techniques des 469 lycées d'Ile-de-France employés par le Conseil régional,  pour dénoncer « l'absence de pilotage en matière de gestion des personnels ». Le groupe UDI devrait « dénoncer le manque de transparence de la critérisation  applicable à l’ensemble des subventions régionales » que reléve un rapport de la chambre régionale de la Cour des comptes à propos des crèches «  Quinze ans de gestion socialiste, ça suffit ! Il est grand temps de reconquérir notre région ! » clame ce groupe dont fait parti Bernard Gauducheau

     

    Au moins quelque chose sur lesquels sont d’accord les deux principaux groupes de l’opposition régionale. Certains représentants de l’UDI étaient présents à ce pique-nique de l’UMP comme André Santini, député de Vanves-Issy Les Moulineaux qui a passée au crible la politique gouvernementale en dénonçant « l'amoindrissement des pouvoirs des maires » à qui « il restera la fête des voisins et le mariage gay » avec ce projet de loi sur la métropole du Grand Paris, comme son collègue Devedjian sur « la recentralisation du pouvoir par la création de la Métropole qui permettra de bétonner l’IDF ». Il s’est même fait interpellé par Camille Bedin, 27 ans, candidate UMP à Nanterre qui était venu à Vanves animer une réunion UMP  qui  demandé au Président de l’UDI 92 « de jouer le jeu de l’union  avec l’UMP pour les élections municipales à Nanterre ». Sans être entendue, puisque  le député maire d’Issy était déjà parti vaquer à d’autres obligations. «  Nous allons lancer la longue marche de l'alternance qui présage des victoires » et elle comportera « trois étapes: les municipales, les départementales et régionales, et la présidentielle » a expliqué Valérie Pécresse . « Pensez à la déception de ceux qui ont voté Hollande, le ras le bol (fiscal), l’angoisse du déclassement économique et social. Les classes moyennes partent pour la province, et les jeunes pour des villes comme Londres…On ne peut pas laisser les franciliens et les parisiens comme cela face à une alternative entre une gauche qui veut se succéder à elle-même et un FN qui veut en profiter » a tonné Nathalie Kosciusko Morizet qui a fait une apparition rapide.

     

    Mais c’est Roger Karoutchi, sénateur que les vanvéens connaissent bien pour l’avoir vu sur le marché de Vanves et animer quelques réunions qui  a volé la vedette à Valérie Pécresse avec son interview au Figaro où il annonçait qu’il ne serait pas candidat aux Régionales de mars 201. « Je ne serai pas candidat à la primaire. Pour quoi faire? Du sang en interne? Dès que c'est la division, nous sommes battus » a rappelé cet ex-secrétaire d'Etat au Parlement de Nicolas Sarkozy « J’avais envisagé d’être candidat en IDF pour conduire la bataille. Elle va être rude, avec un vrai risque de triangulaire avec le FN au second tour. Aussi, très soucieux de l’unité de notre camp et cherchant à éviter les divisions du passé, je ne serai pas candidat car j’ai toujours souhaité soutenir le mieux placé pour l’emporter, et aujourd’hui, j’estime que Valérie Pécrese est mieux placée que moi ». Ce n’est pas pour autant un départ à la retraite, même s’il tournera une page en Mars 2015 après avoir siégé pendant plus de 20 ans à la Région, où il avait été vice président chargé des Universités de Michel Giraud et chef de file du groupe l’UMP (ex-RPR) entre 1998 et 2010. Il a même plusieurs projets en tête car  il a l’intention  de contribuer au retour de la droite au pouvoir que ce soit avec Nicolas Sarkozy ou Jean François Copé: Il envisagerait ainsi de se présenter aux élections cantonales dans les Hauts de Seine. Il viserait même la présidence du groupe UMP au Sénat, dans lequel siége Isabelle Debré, en bénéficiant du soutien des copéistes et des fillonistes après cette décision.