Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

saint françois - Page 3

  • JOUR DE FETES DANS LA PAROISSE DE VANVES : 100 ans pour Saint Luc et 40 ans pour le Rosier Rouge

    Ces jours de fêtes à Vanves permettent de retrouver un certain esprit de paroisse, ancêtre de ces communes ancrées dans le territoire parisien comme pronvincial. Et c’est le cas ce week-end avec justement la kermesse des paroisses de Vanves  à Saint François qui se déroulent en même temps que la Brocante du plateau aujourd’hui. Tout le monde va s’y retrouver en fin de matinée, vers 11H30, le député André Santini pour une visite avec le maire Bernard Gauducheau, la Sénateur Isabelle Debré avec Maxime Gagliardi, de nombreux élus UDI et UMP, l’Opposition avec le conseiller Général Guy Janvier, Antonio Dos Santos qui conduira la liste aux élections municipales de Mars 2014, les élus PS. L’acualité sera présente, avec les municipales de Mars 2014 en toile de fond qui les améne tous à être là. Guy Janvier a été l’un des rares élus PS à avoir réagi à la disparition de Pierre Mauroy, premier des premiers ministres de François Mitterrand : « J’ai assisté à son discours d’investiture en 1981 à l’Assemlblée nationale. IL allait redonner espoir aux classes populaitres. Nous allions pouvoir changer la vie avec lui. Il avait le socialisme chevillé au corps » témoignait il comme ses milliers de français et surtout ces gens du Nord qui viennent signer des témoignages et des remerciements sur les livres de condoléances à la mairie de Lille. Il se souvient l’avoir reçu à Vanves, avec les maires socialistes de France, lors du Congrés des Maires à la Mi-Novembre, lorsqu’il dirigeait la ville de Vanves. Il avait pris l’habitude d’organiser un petit déjeuner le Mercredi matin entre 1995 et 2001, où il a ainsi reçu, mais sans qu’il s’exprime, Pierre Mauroy, avec Lionel Jospin, et François Hollande.

     

    Deux lieux emblématiques de Vanves seront finalement les vedettes de cette semaine à Vanves qui célébre un annibversaire le week-end prochain  : Tout d’abord la paroisse Saint Luc qui célébrera le centenaire de sa chapelle construite en 1913 et qui vient d’être rénovée. Une initiatuve du pasteur alsacien Buschenchutz qui faisait la cathéchisme dans une salle à manger d’une paroisienne qui souhaitait absolument avoir une église à Vanves. Il a alors lancé un appel à tous les protestants luthériens de Vanves qui se sont cotisés pour construire cette chapelle sur un terrain alors disponible place du Général Leclerc. Ainsi sa création est liée à une communauté alsacienne qui était fortement implantée à Vanves, après avoir immigré, consituée ded jeunes femmes alsaciennes employées de maison. La chapelle était tout en bois, parce que provisoire, ses batisseurs s’étant inspirés des de l’intérieur de ces petites chapelles de Scandinavie. Il n’y avait que ce corps de bâtiment central sans l’orgue, ni la petite pièce à coté avec cuisine et commodités. Elle a été modifiée et agrandie dans les années 1960/61 à défait d’un projet plus ambitieux  à cause de son coût. « On se chauffait àl’époque avec des poëles à mazout. Quelqu’un venait le dimanche matin à 8H pour allumer afin qu’à 10H30/11H, il y ait de la chaleur. En 1970/75,  nous avons installé le chauffage central, l’irgue en kit a été installé grâce au pasteur Rudwig qui l’a monté » raconte l’un des paroissiens. Elle a pris le nom de Saint Luc le 23 avril 1965 grâce à ce pasteur. « C’est une tradition dans l’église Luthérienne d’avoir un nom qui n’est pas lié à un saint mais à un évangéliste, l’un des 4 auteurs de l’évangile ou un nom qui parle de la vertu comme la résirrection, la rédemption. Saint Luc est l’évangéliste de la misécorde »

     

    Ensuite le Rosier qui célébre les 40 ans de ce foyer d’hébergement des familles de malades hospitalisés dont l’ouverture remonte au 1e Juillet 1973 sur lequel le Blog reviendra. Mais au départ, c’était un couvent qui a ouvert ses portes en 1892 à l’initiative de la Congrégation des Sœurs franciscaines de Marie fondée en 1877 par Marie de la Passion. Il avait été construit pour accueillir ces sœurs missionnaires qui parcouraient le monde sur tous les continents. L’aspect du bâtiment n’a pas changé même s’il y a eu des extensions, ou des modifications : La chapelle où Mgr Rodhain a fait ajouter des roses aux vitraux pour rappeler le martyr de ces cinq soeurs en Chine à Taï Yang Fou le 19 Juillet 1900, une cheminée dans l’une des salles de séjour sur laquelle est inscrit cette devise : « Deus Meus et Omnia » (Mon dieu et mon tout), et le cloitre fermée, comme à Rome, à cause du climat parisien qui entoure un charmant jardin. Prés d’une centaine de sœurs ont vécu là, entre 1892 et 1972,  participant de prés aux actions religieuses et sociales des paroisses de Vanves. Beaucoup  de vieux vanvéens se souviennent de cette imprimerie qui leur rapportait des subsides pour financer leurs missions à l’étranger, d’où sortait une revue « Annales » lieu de fraternité entre toutes ses sœurs et les missions. D’autres de ce patronage, de ce jardin d’enfant qu’elles avaient ouvert où étaient accueillis de jeunes vanvéens. Mais lorsque leur effectif s’est réduit du fait des missions à l’étranger, elles ont cherché à vendre leur bâtiment, que le secours Catholique a acheté pour y installer le premier foyer de ce type en France. Et son fondateur-président, Mgr Rodhain, a souhaité le débnommer « Rosier Rouge » en souvenir des « sœurs martyrs ».  

  • VANVES ET LE PROJET DE MPT : BEAUCOUP DE VANVEENS A LA MANIF DOMINICALE

    Rappelons que les paroissiens de Vanves se sont donnés  deux rendez-vous pour partir ensemble à la manifestation, à 12H au métro Plateau de Vanves/Malakoff et à 12H30 devant Saint Remy pour rejoindre le cortége qui partira de Denfert Rochereau à 13H pour le Champ de Mars. . « Nous sommes tous invités à nous sentir concernés par la question du « Mariage Pour Tous. C’est une question qui dépasse le clivage religieux mais qui atteint les fondements même de l’institution du mariage. La moblisation est importante. Certes, la manifestation dans la rue n’est pas la seule manière de dire notre désaccord mais elle est un moyen qui peut parler à tous » explique t-on dans Sel et Lumière en indiquant que l’évêque du diocése, Mgr Daucourt,  a invité les chrétiens à écrire à leurs députés ou leurs élus pour qu’ils puissent prendre en compte leur position.

     

    L’évêque du diocése des Hauts de Seine ne participera pas lui-même à cette manifestation contrairement à d’autres évêques comme il l’a confié à l’auteur de ce blog lors des vœux du préfet des Hauts de Seine. Il a d’ailleurs rencontré Isabelle Debré qui lui a envoyé sa tribune concernant ce projet qui était paru sur  ce blog le 18 Novembre dernier. Et elle n’a pas changée de position depuis. « Le « mariage pour tous » que s’apprête à imposer la gauche au nom d’une conception erronée de l’égalité des droits fait courir le risque d’un bouleversement majeur de notre société.Car il s’agit en effet d’un changement capital : notre civilisation, comme toutes nos religions, a fondé sa conception de la famille, et le droit qui en découle, sur l’union d’un homme et d’une femme .Il me semble donc  très dangereux d’introduire dans la précipitation, sans vrai débat et sans consultation des Français, une telle novation dans le principe même de la structure familiale que nous connaissons depuis des siècles » expliquait elle en ajoutant notamment : « Mais ne nous trompons pas : du « mariage pour tous » (formule impropre puisque le mariage consanguin ou la polygamie resteront heureusement interdits), découleront logiquement le droit à l’adoption pour les couples de même sexe et peut-être bientôt, la gestation pour autrui, c'est-à-dire les mères porteuses pour les couples masculins, et la procréation médicalement assistée pour les couples de lesbiennes ».

     

    Elle sera d’ailleurs présente à la manifestation avec des élus, militants et sympathisants de Vanves dont Maxime Gagliardi  qui a mobilisé ses troupes : « Comme vous le savez, une grande manifestation est organisée à Paris le dimanche 13 janvier 2013 pour dénoncer le projet du gouvernement d'accorder, sans débat national, et sans véritable consultation des Français, le droit, pour les couples homosexuels, de se marier et d'adopter. Si comme moi, vous considérez qu'un tel projet générerait un véritable changement de notre société, et qu’il nécessite une concertation effective, je vous invite à participer à cette manifestation avec tous les militants UMP de la 10ème circonscription et tous ceux qui souhaiteront se mobiliser ». Les vanvéens UMP se sont donnés rendez-vous à 12H30 à la station de métro du Plateau pour rejoindre Denfert Rochereau.  Bernard Gauducheau  (UDI), maire, ne sera pas présent à cette manifestation. Il avait d’ailleurs donné sa position sur notre blog en expliquant les raisons pour lesquelles  « j’accepterai de célébrer le mariage d’un couple homosexuel » et notamment celle-ci :  « Il appartient aux Maires d’appliquer la loi. C’est ce que nous faisons au quotidien. En vertu de l’article L-165 du Code Civil, le Maire a le pouvoir et la mission de célébrer les mariages en sa qualité d’officier d’état civil exercée au nom de l’Etat. Le Maire est le garant de l’application de loi, pas de la morale ! ».

     

    Les écoles catholiques devraient être très présent, et quelques vanvéens ont choisi de manifester avec elles car ils ont des enfants ou des petits enfants dans l’une d’entre elles comme F.Perhirin dont une grande partie de sa famille breton viendra tout spécialement de Bretagne : « Ils sont très remontés ! » confie t-il.  Lui-même s’est énormément mobilisé cherchant à sensibiliser beaucoup de monde autour de lui, faire prendre conscience de cette question très tôt, à susciter le débat pour « faire comprendre de quoi il s’agit », des Xavières jusqu’à la communauté paroissiale de Saint Remy. « PACS ou MPT, je ne suis pas contre le fait d’une union civile. Mais c’est brader le terme de mariage qui me choque. Et je crains que ce soit une histoire  sans fin avec la PMA, puis la gestation pour autrui etc… Et que devient l’enfant dans tout cela, un enfant désiré par un pére ou une mére ! ». Contrairement à ceux qui veulent faire croire que ce sont des « excités » qui vont défiler Dimanche, beaucoup de ses témoignages démontrent le contraire et même une certaine sagesse dans les propos.

     

    En tous les cas,  la police s’attend à un engorgement complet de la capitale, d’autant plus que ce sont 3 cortéges partant de la Porte Maillot, de la place d’Italie et de Denfert Rochereau qui convergeront vers le Champ de Mars. 12 000 jeunes volontaires devraient encadrer les manifestants qui sont appelés à venir en « bleu, blanc, rose », « code civil en main ».  Une charte de 7 recommandations sera distribuée aux participants les invitant à « sourire » face à des contre manifestants, à bannir « tout slogan de nature politique ou mettant en cause des personnes » ou à répondre à des journalistes qui les sollicitent par : « Nous sommes attachés au mariage républicain et souhaitons le retrait du projet de loi de Mariage pour Tous », et surtout d’éviter toute interview débat dans la rue. A Vanves la moblisation s’est fait sentir depuis quelques jours avec l’organisation d’une veillée de prière jeudi soir à Saint Remy. « C’est une adoration du Saint Sacrement qui se déroule tous les quinze jours et qui est un peu particulière à la veille d’un événement particulier où l’on fait part de nos intentions tant vis-à-vis de  personnes que d’un événement »a expliqué le pére Vincent Hauttecoeur,  curé de Vanves. Et un temps d’échange sur un théme tout à fait d’actualité ce matin à 10H30 au Bistroquet organisé par Café Théo qui regroupe des chrétiens catholiques et protestants de Vanves  : « Qu’est un couple ? »     

     

    Le Blog reprendra demain sa série d’articles sur le Conservatoire de Musique

  • LES RENDEZ-VOUS DE VANVES D’UNE SEMAINE APRES UN WEEK-END CONSACRE A LA SAINT « FRANCOIS »

    La 3éme édition des journées de l’Energie de GPSO organisée sous la houlette de B.Gauducheau chargé  du Développement Durable comme Vice Président de la Communauté d’Agglomération a été très bien arrosée. La visite officielle s’est effectuée samedi aprés-midi sous la pluie dans le parc nautique de l’île Monsieur pour Bernard Gauducheau, maire de Vanves, avec Pierre Christophe Baguet, maire de Boulogne et président de GPSO, François Kosciusko Morizet  maire de Sévres et Andé Santini député maire d’Issy les Moulineaux qui est resté à l’abri. Deux autres conseillers municipaix de Vanves ont participé à cette visite : Françoise Saimpert adjointe UMP, et Pierre Toulouse (EELV) qui animait la bourse aux vélos avec son association « Mieux se déplacer à Bicyclette ». Il a fait une démonstration de marquage des vélos qui permet de lutter contre les vols et a échangé avec les maires sur le contre-sens vélo dans les rues à sens unique  sur lesquels ses derniers ont énormément évolué, même si le premier magistrat de Boulogne semble encore réticent. Cette 3éme édition dont Bernard Gauducheau a dressé le bilan a reçu la visite de 1000 écoliers et de 80 entreprises. Beaucoup ont regretté le manque d’informations sur cette initiative qui aurait pu rassembler beaucoup plus de visiteurs et de participants

    Le lendemain, c’était bien sûr la fête de la Saint François. A Vanves, la Paroisse qui porte le nom de Saint François d’Assises a célébré et clôturé l’année Saint François en présence de très nombreux paroissiens autour du pére Vincent Hauttecoeur, curé de Vanves qui s’est inscrit, parait il à la section Tennis du Stade de Vanves, pour entretenir sa forme. Les élus UMP autour d’Isabelle Debré se sont déplacés à Rueil pour participer à la fête de l’UMP 92 et des « François » bien sûr. Puisque l’UMP est en pleine campagne présidentielle interne avec deux candidats Jean François Copé, soutenu par Maxime Gagliardi et  François Fillon soutenu par la sénateur de Vanves. Enfin, dans la soirée dominicale, les passionnés de football ont assisté à une tradition bien « françoise », français dans l’ancienne parler gaulois : le choc entre les deux équipes parsienne et marseillaise. Et certains, 15 à 20 vanvéens, des étudiants aux seniors,  l’ont fait dans une ambiance bien gauloise au Relais de Vanvres.  

     

    Lundi 8 octobre 2012 

    A 14H30 au Conseil Général : Commission Permanente à laquelle participe Guy Janvier 

    A 19h30 à l’Hotel de Ville : tirage au sort dans le cadre du renouvellement des conseils de quartier

    Jeudi 11 octobre 2012 :

    A 9H30 au Conseil régional : Commission Permanente du Conseil Régional d’Ile-de-France à laquelle participe Bernard Gauducheau

    A 17H (jusqu'à 22H) à la permanence du PS (82 rue S.Carnot) : vote des militants socialistes sur les 5 motions présentés au congrés fin Octobre

    A 18H30 à Boulogne (Mairie) : Conseil communautaire

    A 19H à la galerie Saint Remy : Vernissage de l’exposition Florence Pinato

    Vendredi 12 Octobre 2012

    A 15H au Conseil Général  : Réunion avec les élus des Hauts de seine sur les enjeux de la Métropoloe francilienne à laquelle participeront Bernard Gauducheau, Isabelle debré et Guy Janvier

    Samedi 13 octobre 2012

    A 14H rue Jezequel : Fête du Commerce dans le quarrier de la gare avec plusieurs ateliers, animations musicales et un goûter offert par Intermarché