Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

enquête d’utilité publique

  • LES RENDEZ VOUS DE VANVES D’UNE SEMAINE DE FETES DE LA SAINT FRANCOIS AU MOIS DU COMMERCE

    Ce week-end a été intense avec l’inauguration de différents équipements publics du nouveau quartier du Fort d’Issy samedi matin, dont un boulodrome couvert pour la pétanque, auquel participaient Bernard Gauducheau, Maxime Gagliardi, maire adjoint aux sports, Eric Boeuf président de la section boules lyonnaises du Stade de Vanves. Il parait qu’elle pourrait en profiter. Des créneaux horaires seraient prévus. Un peu plus tard, à l’heure de la sortie des éléves à Michelet, le comité d’organisation du 150éme anniversaire organisait une séance photo sur la grande pelouse au bas du Pavillon Mansart. 150 élèves, anciens élèves, professeurs en activité ou à la retraite ont constitué le chiffre 150 pour une photo historique sous la houlette de Mme Grandiau, professeur,  qui avait mobilisé quelques photographes. L’amicale des Anciens éléves de Michelet a organisé son buffet campagnard dans la foulée. Parmi les photographiés, quelques vanvéens connus : Martin Barral, Jacques Marillier qui accompagnait sûrement la doyenne de cette photo, âgée de 89 ans qui était à Michelet en 1925, le conseiller général Denis Laghero etc…

    Vanves a célébré hier, la Saint François dimanche, tout au moins dans la paroisse qui porte son nom sur le Plateau, avec toute la communauté Chrétienne de Vanves, tous ses prêtres dont le pére curé Vincent Hauttecoeur, tous ses laics engagés, qui ont reçu, de ses mains, leur lettre de mission, dans la catéchése, la préparation au baptême, l’animation pastorale, l’aumônerie, l’accueil… à la fin d’une messe dont tous les textes lus, et le sermon du pére Antoine Bouleau ont été consacré à Saint François. Il a bien sûr rappelé que le nouveau pape a choisi pour nom François et qu’il était à Assise Vendredi dernier. Cette célébration s’est prolongée autour d’un buffet à l’heure du déjeuner d’une présentation de l’encyclique du pape François « lumière de la foi » après.  

     

    Lundi 7 Octobre

    L’enquête publique  sur la ligne (15) Sud Rouge du Grand Paris Express entre Pont de Sévres et Noisy- Champs démarre aujourd’hui jusqu’au 18 Novembre 2013. Placé sous la présidence de Jean Pierre Chaulet, la commission d’enquête publique sera à l’écoute du public lors de permanences dans les mairies (dont celle de Vanves)  et de 3 grandes réunions publiques dont celle du 15 Octobre à Montrouge à 20H30. Lors de la présentation des architectes et bureaux d’études pour la réalisation de la ligne 15 Sud du Grand Paris Express lundi dernier au siége de la SGP (Société du Grand Paris), le nom des architectes pour les gares ont été dévoilés : Pour Fort d’Issy/Vanves/Clamart, il s’agit de l’agence Gazeau qui fera aussi la gare de Villejuif-Aragon

    A 14H30 au Conseil Général des Hauts de Seine : Commission Permanente auquel participe Guy Janvier

    A 15H à l’hôtel de ville : Remise du label 2013 à Vanves « Ville conviviale-ville solidaire » par Atanase Périfan président de la Fédération Européenne des Solidarités de Proximité et fondateur de Voisins Solidaires. Les résultats du concours « Procuration de proximité » seront promulgés à cette occasion, avec remise de cadeaux aux lauréats par Natacha Remy, directrice à la Poste de la plateforme de distribution du courrier de Vanves-Malakoff. Cette cérémonie intervient à un moment où Atanase Périfan et son équipe lance la fête des Voisins au travail prévu le 10 Octobre

    A 20H Chez les Bénédictines : Les bénédictines de Vanves proposent chaque mois, le lundi à 20H (jusqu’à 21H30) d’ouvrir la bible par petits groupes de 2,3,4 pour « découvrir la parole de Dieu, chemin de vie » complété par un week-end mensuel pour apprendre à prier dont le premier se déroulera les 20/21 Octobre sur le théme : « Dieu devant qui je me tiens »

    Mardi 8 Octobre

    A 20H30 au Théâtre Le Vanves (jusqu’au 12 Octobre) : Démarrage de la saison culturelle 2013/14 avec « Belgrade » piéce mise en scéne par Julien Fisera et Lélio Plotton

    A 20H30 au centre Albert Gazier : Bœuf Jazz pour cette première soirée de la saison 2013/14, le trio rythmique Michel Barbe au piano, Serge Ollivier à la contrebasse et Hidehiko Kan à la batterie accompagnera pour la première partie de soirée le saxophoniste Sébastien Jarrousse.

    Mercredi 9 Octobre

    A 8H30 à la Maison de la RATP : Jacques Landois, maire adjoint qui représente Vanves au SIFUREP  (Syndicat intercommunal funéraire de la Région parisienne) devrait participer à son colloque annuel sur le théme « services fnéraires : droit des usagers et valorisation des cimetières ».

    A 2OH30 à la Maison Paroissiale Saint Remy : Conférence sur « les chrétiens en terre sainte » et notamment à Bethléem par le professeur Laurent Khair. Elle sera complétée par une vente d’objets religieux confectionnés en bois d’olivier et fabriqués à la main par les artisans chrétiens de la région de Bethléem-Jérusalem lors du week-end des 12 et 13 Octobre à Saint Françoiset à Saint Remy lors des messes.  

    Jeudi 10 Octobre

    A 18h30 à la mairie de Boulogne : Conseil Communautaire de Grand Paris Seine Ouest.  En ce début d’automne, les élus du FdeG/PC des villes de GPSO dénoncent dans un communiqué « ses maires des 7 villes de la Communauté d’agglomération qui vilipendent les hausses d’impôts nationales, certains parlant d’une « hystérie fiscale », qui « font mine de se préoccuper de notre pouvoir d’achat » et qui « n’hésitent pas à faire passer le citoyen de l’agglomération GPSO à la caisse ! Car ces mêmes maires et leur majorité ont voté lors du conseil de la communauté d’agglomération GPSO du 28 mars 2013, la création d’une nouvelle taxe foncière GPSO de 0,65% et une hausse de la part GPSO de la taxe d’habitation de + 9 %. Seuls les 12 conseillers communautaires de gauche ont voté contre, quand les 72 conseillers UMP, UDI et Modem votaient pour. Cette décision génère en  fonction des situations, une hausse des impôts locaux de 40 à 80 € par foyer. Et nous ne sommes pas non plus amnésiques ; la droite en son temps avait aussi la main lourde et une forte hausse de la TVA était prévue par le gouvernement Sarkozy, qui l’aurait appliquée s’il n’avait été écarté du pouvoir par les Français.

    A 19H au Pavillon des Sports : Comité Directeur du stade de Vanves présidé par Bruno Chauvet qui devrait préparer la prochaine Assemblée Générale 

    A 20H au Tout Va Mieux : Soirée folklorique espagnol

    Vendredi 11 Octobre

    A 20H au Bristol : Soirée Karaoké

    A 20H45 à la Salle des Cinéastes : Séance publique du CIV qui reçoit Liam Anglz scénariste et réalisateur de courts métrages

    Samedi 12 Octobre

    Quelques membres de l’association pour le renouveau des orgues de l’église Saint Remy effectueront u déplacement en Alsace pour rencontrer le facteur ‘orgue, M.Kern, et visiter son entreprise.

    A 10H à La Palestre : 3éme braderie des Bout’choux organisée par le Syndicat d’Initiative

    A 14H avenue J. Jézéquel : Fête des commerces en musique avec l’inauguration de HM Optique (à 14H), Julie Coiffure qui initiera aux tresses, Menthe et violette apprendra à composer un bouquet, Tour de Chauffe testera vos connaissance « code et conduite », Krys apprendra à façonner les verres.

    A 15H30 à Sévres (Ile Monsier) : Inauguration de la  4éme édition de  « Fête le Plein d’Energie » de GPSO par PC Baguet, son président et B.Gauducheau VP chargé du Développement durable 

    A 20H au restaurant O Monçanense : soirée Folklorique portugaise

  • GRAND PARIS EXPRESS : LES RIVERAINS SE MOBILISENT AUTOUR DE LA GARE DU CLOS MONTHOLON CAR IL Y URGENCE AVANT L’ENQUETE PUBLIQUE DE NOVEMBRE ! …MAIS SANS VANVES ( ?)

    Une association des riverains de la gare de Clamart (ARGC)  s’est tout récemment créée et a tenue sa première réunion au Centre Culturel de la Fourche dans le quartier de la Gare Jeudi Soir. Prés d’une centaine de riverains s’y sont retrouvés, une grande majorité de clamartois, de malakoffios, peu d’Issy les Moulineaux et aucun de Vanves ( ?). Michel Guillon et Michel Benkemoun la coprésident avec Patrick Lamassoure, secrétaire et Pascale Audry trésoriére. « A partir de Septembre 2012, nous avons vu et reçu un faisceau d’informations et nous avons compris qu’il fallait s’y intéresser, pour voir les avantages et les inconvénients. L’idée était qu’elle soit réalisée dans l’intérêt des riverains. Il y a eu des informations, des réunions ont été organisées, par la SGP (Société du Grand Paris). Nous nous sommes dit qu’il fallait aller plus loin. Nous avons rencontré le maire de Clamart qui nous a incité à créer cette association, puis les gens de la SGP pour qu’ils nous expliquent le projet,  des contraintes. Nous avons eu des bribes de réponses. Mais pour être un interlocuteur reconnu, il fallait s’organiser, tout en  étant constructif pour essayer de faire bouger les choses ! » ont-ils expliqué en indiquant que des statuts ont été déposé et une lettre de déclaration d’intention a été envoyé. « L’idée est de créer un lien entre les acteurs du projet, les autorités publiques et les riverains ».

     

    Ils ont fait le point de la situation avant de répondre aux questions des riverains, tout en faisant circuler un plan montrant l’emplacement souterrain de la gare de Fort d’Issy/Vanves/Clamart  à cheval sous la voie SNCF Paris-Montparnasse et la gare de Clamart entre Clamart et Issy/Vanves. Ils ont surtout martelé, depuis la relance du projet par le premier Ayrault après 6 mois de flottement, que l’échéance importante est l’enquête publique sur la ligne 15 (ex-Axe Rouge Sud) entre Pont de Sévres et Noisy-Champs prévu en Novembre 2013 et qui doit faire l’objet d’un dossier. « Les choix techniques se font maintenant. Et c’est justement durant cette période qui nous sépare du démarrage de l’enquête publique que l’on peut agir. Nous sommes actuellement en phase d’études où des modifications sont possibles. On peut encore influer durant cette période. Nous avons écrit à la SGP, au garant du dialogue public, en envoyant une lettre d’intention »  ont-ils expliqué en précisant qu’ils ont pris le soin de se concentrer sur 4 points : Mieux connaître le tracé réel, la profondeur prévue, la question de la présence de carrières, le problème des déblais et de leur évacuation…. « Quelles garanties aurons-nous que tout se passera bien ? Notamment vis-à-vis du bruit, des vibrations, tant lors du chantier qu’après lorsque ce métro à grande vitesse circulera dans son tunnel ? Nous souhaitons que les solutions qui existent, soient prises en compte »

     

    Ils ont apporté des précisions intéressantes : Le tunnel est censé être profond ( -30 m) sauf au niveau de la gare de Clamart ( -25m) à cause de la présence d’un gros ouvrage d’art du SIAAP (Syndicat Interdépartemental de l’Assainissement de l’Agglomération Parisienne), le métro devant passer au dessus. La gare sera aménagée sur 3 niveaux avec la salle d’échanges et 4 accés, sous l’avenue des Fréres Vigouroux et de  l’Impasse de Vanves jusqu’à la rue du Clos Montholon, son emplacement et son  tracé pouvant varier sur une zone de 100 m tant qu’ils ne seront pas définitivement arrêté,  sachant qu’elle fera 15 m de haut et 30 m de large sous la zone pavillonnaire. Pour le chantier, il est prévu un  puit, square Mallet Joinville qui servira pendant le chantier et aprés, pour l’aération du tunnel et les évacuations d’urgence. C’est par là que seront sortis les déblais  du tunnelier qui seront évacués la nuit par la voie ferrée Paris Montparnasse – nécessitant l’aménagement d’une voie ferrée spécifique entre le puit et la gare SNCF de Clamart (à l’emplacement du parking ?)  – et le jour par des camions.

     

    Les riverains se sont inquiétés des problèmes de sécurité pour les pavillons, comme certains avaient déjà commencé à le faire lors de la réunion publique du 15 Octobre dernier à La Palestre. « On a intérêt à faire passer un huissier avant » a suggéré l’un d’entre eux. « Que deviendront les droits à construire » s’est interrogé un autre. « On a demandé d’être informé du rachat du tréfonds par la SGP. Mais on le sera que grâce à vous » ont-ils répondu en indiquant que « la SGP va faire des référés préventifs en expliquant bien que c’est un état des lieux avant prévu travaux, seul document pris en compte par les tribunaux. C’est autant dans leur intérêt que dans le nôtre »