Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

gare du fort d’issyvanvesclamart

  • VANVES ET LE GRAND PARIS EXPRESS: DES TRAVAUX RENDUS ACCEPTABLES AUX RIVERAINS

    L’acceptabilité des chantiers du Grand Paris Express comme c’est le cas à la limite de Vanves-Malakoff-Clamart pour la gare du Fort d’Issy/Vanves/Clamart repose sur plusieurs éléments comme l’explique le rapport 2017 du Comité Stratégique de la Société du Grand que préside le maire de Vanves et sur lequel a planché spécifiquement un groupe de travail

    Tout d’abord, une équipe de 15 agents de proximité ont été déployés sur les lignes 15 Sud et Ouest pour assurer un travail de médiation avec les riverains et les commerçants en les informant sur les travaux du GPE comme le planning. «Nous leur apportons également des éléments de réponse sur leurs nombreux sujets d’inquiétudes. Parallèlement, nous proposons des permanences, ouvertes à tous, sur des lieux dédiés. Nous assurons également un tour de chaque site pour s’assurer de la sécurité et de la propreté des chantiers. Nous assistons aux réunions de chantiers de façon à connaître précisément l’état d’avancement des travaux» explique Elodie Lambert, agent de proximité pour les secteurs du Fort/Vanves/Clamart, Châtillon et Montrouge. Un compte rendu est transmis, chaque semaine sur la base de ses échanges, aux différentes directions de la SGP (directions de la communication, de projet, des relations territoriales). «Les demandes touchent à des questions sur le quotidien comme par exemple sur la desserte d’une ligne de bus ou des questions techniques, voire juridiques»

    Ensuite, des observatoires ont été mis en place sous différentes formes. A Clamart, un groupe de travail «Chantier»  a été mis en place par la municipalité qui a dû adapter les arrêts de bus pour que les usagers puissent circuler dans de bonnes conditions et redessiné un plan de circulation du quartier. «Conscients que ces travaux constituent des nuisances importantes pour les habitants du quartier, nous avons engagé avec la SGP plusieurs réunions de concertation et d’information ouvertes à tous. Sur ce type de chantier, il est fondamental de jouer la transparence» explique Serge Kenyayan, maire adjoint de Clamart. Ce groupe chantier a permis par exemple de baisser de 30% les nuisances sonores notamment par l’installation de bâches ceinturant le chantier et les machines industrielles. Il a mis en place un RESX (Retour d’expérience) afin de recenser et partager les bonnes pratiques qui doivent être intégrées par tous les acteurs. «Nous pourrions imaginer renforcer le rôle du groupe de travail «chantiers» en lui conférant un rôle de conseil à la maîtrise d’ouvrage sur le terrain. Nous pourrions également renforcer le «faire savoir» en accompagnement des aspects techniques. L’important est de proposer aux usagers et aux riverains toute l’information nécessaire à la bonne compréhension des enjeux sociaux, économiques et techniques mais également de mettre en place des actions concrètes en vue d’atténuer les nuisances».

  • VANVES ET LE GRAND PARIS EXPRESSS : ENCORE DES INTERRUPTIONS DE TRAFIC FERROVIAIRE

    Depuis leur lancement en juin 2016, les travaux se sont intensifiés sur la ligne 15 Sud du Grand Paris Express. La quasi-totalité des gares est maintenant en génie civil et on dénombre déjà 41 chantiers en ajoutant les ouvrages annexes et centres techniques. IL entre dans une phase lourde avec le premier tunnelier qui sera installé début Février sur le site Champigny Plateau et creusera le tunnel de raccordement reliant le centre d’exploitation Champigny à la ligne 15 Sud. Les riverains des gares vont découvrir l’ampleur de ce chantier et subir quelques nuisances.

    Les riverains  de la future gare du Fort d’Issy/Vanves/Clamart, et notamment les habitants du clos Montholon  ont déjà l’habitude depuis plus d’un an avec les travaux du ripage de la dalle effectué en Août 2017, avec les préparatifs qui ont nécessité des interruptions de trafic pendant plusieurs week-ends notamment en Janvier/février 2017, puis en Août. Des interruptions de tradic entre Paris-Montparnasse et Versailles Chantier qui se renouvelés le week-end dernier et encore ce week-end  à cause de travaux de signalisation et surtout pour créer la correspondance entre la ligne N du Transilien et la ligne 15 Sud du Grand Paris Express en gare de Clamart. «De début janvier à mi-mars 2018, des travaux de démolition et de forage de pieux sont effectués sur le quai central. Pour des raisons de sécurité, ces interventions à proximité des voies sont réalisées pendant 11 week-ends consécutifs, du vendredi soir au lundi matin, de jour et de nuit et peuvent générer du bruit » indique t-on  à la SGP (Société du Grand Paris) et à SNCF Réseau.

    Maintenant les vanvéens qui circulent entre leur commune et Clamart ont pris l’habitude d’éviter tout ce secteur très souvent embouteillé aux heures de pointe du matin et du soir. Tout comme ceux qui circulent sur les bords de Seine du côté du Pont de Sévres à Boulogne, où la RD 1 quai G.Gorse à Boulogne est coupée jusqu’en 2020 à cause des travaux nécessaires au passage du tunnelier du Grand Paris Express (GPE) L’acceptabilité des chantiers, la réduction des nuisances sont au cœur des réflexions de la SGP (Société du Grand Paris) et surtout d’un groupe de travail du Comité Stratégique de la SGP sur lesquels le Blog de Vanves Au Quotidien reviendra demain .

  • VANVES DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    GAUDUCHEAU PRESIDE LA SAERP

    La Société d'Aménagement et d'Equipement de la Région Parisienne (SAERP) a un nouveau président,  Bernard Gauducheau qui remplace Laurent Lafon, l’ex-maire de Vincennes, élu Sénateur Conseiller régional d'Île-de-France. Il se retrouve à la tête d’une société publique locale (photo du siége à Pantin)  qui est le bras armé de la Région, pour la maitrise d'ouvrage régionale, notamment pour les lycées pendant des années, avant des’élargir à d’autres domaines. Depuis 1956, la SAERP a su être à l'initiative ces dernières années pour devenir l'opérateur régional pertinent et efficace pour le développement des territoires et ainsi répondre aux attentes de ses actionnaires, au premier rang desquels la Région. Aujourd'hui, la SAERP affiche ses valeurs dans son action : son expertise et sa qualité, le développement durable, la transparence et l'intérêt général.  Elles est composée d'une équipe resserrée de 45 collaborateurs, a une expertise unique en management d'équipements publics, en conduite d'opérations de rénovation thermique avec des montages innovants et plus largement en accompagnement des collectivités locales pour une politique patrimoniale optimisée et résolument tournée vers l'avenir. Au 30 septembre 2017, la SAERP pilotait ainsi plus de 110 opérations pour un montant global d'investissement de 2,286 milliards d'euros en Île-de-France. Les indemnités seraient parait il généreuses et intéressantes (3500 € par mois). 

    GARE GRAND PARIS EXPRESS  : Suite à l’opération de ripage du toit de la gare en août dernier, à la gare du Fort d’Issy/Vanves/Clamart,  les parois moulées font l’objet de finitions. Le creusement de l’espace intérieur de la boîte gare sous la dalle est en cours, et se poursuivra jusqu’au deuxième trimestre 2019. En parallèle, SNCF poursuit les travaux de remise en état des voies de la ligne N du Transilien. La réalisation du couloir de correspondance entre la gare du Grand Paris Express et la gare Transilien débutera en 2018.

    STADE DE VANVES : A l’occasion de l’assemblée Générale du Stade de Vanves, vendredi dernier, à la salle Barolet, plusieurs diregeants et sportifs ont été misà l’honneur en étant désignés « sportifs de l’année 2017 » : Anne Marie Nedeau, ex-vice présidente, stadiste depuis 50 ans, Guy Lherminier qui s’est occupé de la comptabilité pendant des années, avec Jean Pierre Vienrout, président de la Gym Volontaire et spécialiste de l’excel au secrétariat du Stade de Vanves, Marc Laufer du Tennis Table avec deux escrimeurs, Augustin et Lucien qualifés au championnat de France Minimes, et l’équipe première de Handball.