Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

paroisses de vanves

  • LES RENDEZ-VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE…ENCORE DE RENTREE DANS UN CONTEXTE PARTICULIER

    C’est la rentrée pour la plupart des collectivités, départementale avec la commission départementale des Hauts de Seine aujourd’hui, régionale avec le conseilrégional  de Jeudi et Vendredi prochain dans le nouvel hémicycle de Saint Ouen, d’associations comme le Challenge Club, des paroisses de Vanves le week-end prochain. Toujours dans un contexte de crise sanitaire sur laquelle les pouvoirs publics, les scientifiques comme les médecins entretiennent un discours alarmant mais prennent en même temps des décisions contradictoires avec des instructions qui paraissent floues auxquels font difficilement face tant les élus locaux que la population. Résultat : Personne ne sait vraiment à quoi s’en tenir, tout en étant respecteux des consignes, comme on le voit à Vanves, concernant le port du masque, les gestes de distanciation, le respect des protocoles arrêtés concernant par exemple l’utilisation des équipements sportifs, l’annulation de certains événements comme la fête des Voisins vendredi dernier, le méchoui de l’ammicale des Pieds noirs prévu début Octobre…. Avec toutefois de mauvaises nouvelles – les rassemblements de plus de dix personnes sont déconseillés par  les prefectures de région et de police avec l’Agence Régionale de Santé qui mettent en garde contre «une détérioration significative de la situation» que reflètent «tous les indicateurs qui mesurent l'activité des services de soins. Dans les trois dernières semaines, le nombre d'entrées en hospitalisation conventionnelle pour Covid a augmenté de 82%, le nombre d'entrées en soins critiques de 89% et le nombre de transports pour cause de Covid de la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris a augmenté de 58%» - des bonnes nouvelles : la ré-ouverture des classes fermées aux écoles Lemel et du Parc, la distribution d’ordinateurs et de tablettes aux lycéens de Michelet la semaine dernière par la Région Ile de France, la bonne tenue, ce week-end des journées européennes du patrimoine qui a vu l’inauguration d’un bas-relief en albâtre du XVIe siècle, classé parmi les Monuments Historiques au titre des objets depuis 1971 et représentant le baiser de Judas et le Christ au prétoire et installée dans le chœur de l’église Saint-Rémy, après une restauration financée par la Ville de Vanves avec le soutien de la Direction Régionale des Affaires Culturelles d’Ile-de-France (FRAC) sur lequel reviendra le Blog, un parcours-évocation «trois lieux, trois siècles, trois artistes» dans Vanves, et l’ouverture au public du prieuré Saint Bathilde des sœurs bénédictines.

    Lundi 21 Septembre

    A 8H30 à la Mairie de Vanves (Centre Administratif – Service Urbanisme)  :  les vanvéens peuvent aujourd’hui se rendre à la mairie de Vanves pour consulter jusqu’au 15 octobre 2020, le dossier d’enquête publique sur une modification du Plan local d’urbanisme (PLU) de Vanves pour permettre la réalisation d’un projet d’hôtel dans le site du Parc des Expositions, en entrée de ville, rue du Moulin, répondant à des objectifs d’intérêt général portés au niveau régional et communal : Il s’agit d’un 2* de 270 chambres 5500 m2 face à l’hôtel Mercure qui ferait 37 m de hauteur . Il fait partie du projet Mixcité de Viparis dont le programme, par sa dimension, excède les développements d’activités complémentaires d’hôtellerie, restauration et commerce autorisés par la Ville de Paris dans la limite de 23 000 m² qui a été dénoncé par la Cour Régionale des Comptes d’Ile de France.

    A 14H30 au Coneil Départemental des Hauts de Seine : Commission permanente à laquelle assiste Isabelle Debré,Vice Président

    Mardi 22 Septembre

    A 10H à la Librairie Cheval vapeur : Ouverture de cette nouvelle librairie, retardée par le Covid-19 au cœur du quartier du Plateau, rue J.Jaurés, reconnaissable à sa façade d’un rouge brique éclatant, et tenu par Güler Le Pape : « J’avais envie de créer un lieu avec de l’espace où les gens puissent flâner, choisir un livre, se changer les idées. Mon but, c’est que les Vanvéens franchissent la porte, sans pour autant se sentir obligé d’acheter un livre » explique-t-elle, en ayant l’ambition de faire du « Cheval Vapeur », un lieu de rencontre et de partage» explique -t-elle.

    Jeudi 24 Septembre

    A 9H au Conseil Régional Ile de France : Le maire de Vanves conseiller régional devrait partciper au conseil régional qui se déroule maintenant dans le nouvel hémicycle situé à Saint Ouen. Ce qui est pratique pour les vanvéens devant se rendre maintenant au Conseil Régional, car il suffit de prendre le métro (ligne 13) à Plateau de Vanves-Malakoff et descendre à mairie de Saint Ouen, 30/35 mn de transport en tout. A moins que l’administrateur d’Ile de France Mobilités utilise sa voiture de fonction comme tous ces collègues de cette haute autorité des transports qui ne se déplacent pas par les transports en commun dont ils s’occupent et parlent savamment avec parait-il l’expérience du terrain.

    A 19H à l’Hôtel Mercure : Le Challenger Club organise un « spedd dating »

    A 20H au prieuré des Bénédictines : Soirée dédicace de deux ouvrages : «Entre les mains du pére- la progression selon St Irénée» (Edt Saint Leger) de Sr Marie Madeleine Caseau, prieure et «Hommes de l’ombre » (Edt Nouvelle Cité) de Delphinr Dhombes, oblate

    Vendredi 25 Septembre

    A 19H à la Seine Musicale (Boulogne-Ile Seguin) :  Soirée hommage à Patrick Devedjian, décédé du COVID-19  auquel devraient participer plusieurs élus vanvéens dont Isabelle Debé, vice présidente du Conseil Départemental des Hauts de Seine

    Samedi 26 Septembre

    A 16H30 au PMS A.Roche : 1er match de football de rentrée à domicile  d’Expograph Vanves qui rencontrera l’équipe Antilles FC Paris 81 dans le cadre du championnat régional entreprise R1 

    Dimanche 27 Septembre

    A 10H à Saint François et à 11H15 à Saint Remy : Messe de rentrée suivi d’un apéritif et d’une présentation des grands enjeux de l’annéee

  • VANVES DANS LE CREUX DE L’OREILLE A L’HEURE DU DECONFINEMENT

    Depuis lundi, après l’allocution du président de la République,  l'ensemble du territoire français est passé au vert, donc l’Ile de France et Vanves qui étaient restés en orange jusqu’à ce week-end. Ses cafés et les restaurant ont donc rouvert, mais pas question de serrer les gens comme avant. Les crèches, les écoles et les collèges pourront également accueillir dès le 22 juin tous les enfants dont la présence sera obligatoire. Les attestations dans les transports en commun ont été supprimés par la préfecture de Région lundi. Les théâtres et les salles de spectacle sont accessibles. Mais  pas question de les remplir comme avant pour l’instant. Décision très attendue là encore, les équipements sportifs (gymnases, parcs municipaux de sports…) vont rouvrir leurs portes. Pour les piscines,  il faudra sans doute mettre en place des créneaux horaires pour les nageurs.

    ATTAL MISSIONNE POUR TROUVER UN PREMIER EMPLOI AUX JEUNES

    Si « au cœur de la crise sanitaire, le pays adonné de lui-même pour sauver les plus âgés, dans la crise économique, il faudra un effort collectif pour sauver les plus jeunes. En mot=yenne, ceux-ci mettent déjà cinq à huit mois pour décrocher leur premier emploi. Là, ce sera certainement beaucoup plus. J’ai été missionné pour proposer un plan d’urgence sur cete question » a-t-il annoncé dans une interview au JDD, Dimanche. «Ma priorité est de lutter contre « l’effet cicatrice » :le fait qu’un jeune traîne toutesa vie des difficultés d’insertion. L’enjeu n’est pas de vendre du rêve ou de mentir sur sur les perspectives à court terme, mais de garantir à chacun, une solution d’accompagnement, des expériences pour étoffer son CV, des aides finacières ou non, pour lutter contre la précarité et s’insérer » a-t-il expliqué en se fécilitant que 300 000 français ont rejoint la réserve civique durant le confinement. «Celui est venu démentir l’idée d’une France individualiste. Nous pourrions pérénniser cette réserve

    PAROISSES DE VANVES :UN PARFUM DE FIN D’ANNEE SCOLAIRE

    Certaines activités paroissiales ont repris - soirée pour les jeunes, liturgie de Taizé, veillée de prière ce jeudi 18 Juin à 20H45 à Saint Remy avec le groupe eucharistique maial et missionnaire Abba et le pére curé Auville... dégageant un parfum de fin d’année scolaire : ordination de Vincent de Labartheen insertion pastorale à Vanves entre 2014 et 2016 le 28 Juin, messes de fin d’année, fins de mission de Charlotte ert Jean Michel Certeau qui occupaient le pavillon de Saint François avec leurs 4 enfants, pèlerinage d’été sur le chemin de Sainte Geneviève pour les18/30 ans du 26 Juillet au 2 Août entre Troyeset Arcis se Aube sur les bords de Seine… avec un rendez-vois le 23 Juin à la salle paroissiale Saint Remy : Regard croisés d’un prêtre (Bertrand Auville), d’une enseignante (Vinciane de Samie) et d’un Psychothérapeute (Vincent Landreau) sur le défi  du déconfinement, après un confinement de deux mois

    AGIR SUR LE PLATEAU  S’INQUIETE DU DEVENIR DU BATIMENT DIT « ORANGE »

    L’association « Agir pour le Plateau » a été intrigués par les travaux concernant l'ex-immeuble orange (sur la photo), entre les rues Auguste Comte et Louis Vicat  qui est entièrement enveloppé par des filets. «Il semblerait que ce soit un préliminaire à une opération de ravalement puis probablement de transformation de cet immeuble pour une utilisation inconnue » s’est inquiété cette association après du maire de Vanves. Comme il l’avait déjà dit lors d’une réunion de quartier publique, et répété dans sa réponse à cette association, cet immeuble a fait l’objet d’une mutation récente de propriété. «Dans l’immédiat, ses propriétaires m’ont fait part qu’ils étaient toujours en réflexion, concernant son avenir, et que les premières orientations seraient esquissées dans les mois à venir»

    PORTE DE VANVES : INCENDIE

    Les vanvéens n’ont pas pu avoir accès au périphérique en milieu de matinée, hier, car le Périoph a été fermé momentanément Porte de Vanves à cause d’un qui incendie s'est déclaré, peu avant 10h30, dans un immeuble du 14e arrondissement de Paris. Le feu a pris dans un appartement situé au deuxième étage d'une résidence longeant le square Julien Bartet, près de la Porte de Vanves. Un important dispositif de sécurité a été mis en place, selon des informations de BFM Paris. Une dizaine de véhicules de pompiers, dont trois grandes échelles, avaient été mobilisés.

  • CHRONIQUES VANVEENNES DE CONFINEMENT : 6e week-end et 41e jour de confinement

    Comme d’habitude, lors de son point hebdomadaire de presse, vendredi, à la veille de ce week-end, le 6éme en confinement, le maire de Vanves a donné quelques informations  à quelques jours de la présentation du dispositif de déconfinement à 15H Mardi, par le premier Ministre,  devant l’assemblée Nationale dont l’application se fera en lien avec les maires, et à la veille d’un arrêté pubié au Journal Officiel  qui permet aux pharmacies de vendre des masques textiles provenant de la filière industrielle au grand public, les pharmaciens prévenant que ce n’est pas la peine de se précipiter dans leurs ofiicines dés aujour’hui, car beaucoup n’auront pas encore été livrés

    Tout d’abord sur le déconfinement qui ne pourra se faire, à ses yeux, qu’avec port du masque et respect des gestes barriéres. «nous nous adapterons aux mesures du gouvernement à la condition qu’elles soient réalistes et cohérentes» a précisé le maire. Il prépare bien sûr la rentrée des écoles, en lien avec l’inspection académique, avec remise en état et désinfection  des équipements municipaux, puisque 786 éléves de CP à CM2 reprendraient l’école, à raison de 15 enfants par classes, mais «l’accueil des autres nécessiterait, à l’entendre la mobilisation de  80 agents municipaux pour les encadrer en toute sécurité  et de disposer d’une quarantaine de lieux  pour les accueillir et respecter ainsi les régles de prévention sanitaires, ce qui constitue une prouesse que nous aurions du mal à réaliser ». Ses services municipaux travaillent sur différents scénarios pour les cantines et les accueils des centres de loisirs afin d’appliquer les mêmes régles sanitaires. Concernant la reprise du marché, pour l’instant, toutes les demandes de dérogation ont été rejetés par le Préfet des Hauts de Seine. Les huit villes de GPSO ont fait une demande commune mais sans succés. Il a donné quelques chiffres en matière de solidarité :  Le réseau municipal de Solidarité compte 161 bénévole qui viennent en aide à 160 famies, 114 personnes âgée  et fragiles qui bénéficient de courses à domiciles, 83 familles qui sont aidés dans le cadre de l’aide sociale du CCAS, reçoivent des produits de premières nécessités, 69 consultation ont été réalisé dans le cadre du point écoute famille de l’ESCAL

    Ensuite il a annoncé que la municipalité a annulé toutes les manifestations municipales d’ici le 15 Juillet, et que le  8 Mai sera célébré et se traduira par un dépôt de gerbe avec deux représentants des associations d’anciens combattants. Celles-ci au niveau national avaient réagit lorsque la secrétaire d'Etat auprès de la ministre des Armées, Geneviève Darrieussecq, avait confirmé les cérémonies mémorielles du 26 avril (journée du souvenir des victimes de la déportation) et du 8 mai étaient «annulées dans chaque département  car il n'est pas question de créer des regroupements composés bien souvent majoritairement d'anciens combattants et de porte-drapeaux. Néanmoins, ces journées seront marquées nationalement. Et le 8 Mai, une cérémonie sera organisée dans un format particulier qui sera retransmis dans la France entière.  «A quelques jours de La Rentrée des classe, alors que chacun peut aller acheter des croquettes pour nourrir ses chiens ou chats […], la France ne pourrait pas honorer ses morts?! C'est ahurissant et inconcevable ! » réagissait l’AMF (Association des Maires de France qui  invite donc chaque maire de France, en compagnie d’un porte-drapeau désigné par les associations d’anciens combattants, à déposer seul, le 8 mai prochain, une gerbe du souvenir au pied du monument commémoratif traditionnel de la commune, sans rassemblement ni autre manifestation publique.  

    Le maire est revenu sur un sujet tout à fait d’actualité en IDF.: Le vélo avec le renforcement du plan vélo communal en lien avec le plan vélo régional et en partenariat avec GPSO, et en lançant un appel aux idées sur facebook. Occasion de rappeler que GPSO a mis en peinture des marques au sol de piste cyclabes et de nombreuses attaches vélos « Notre réflexion inclue aussi la circulation vélo piétonne ! Pour faciliter l’usage du vélo, ou du gyropode, et éviter l’utilisation abusive des trottoirs, nous allons renforcer les marquages au sol, ou la signalétique directionnelles sur certains axes secondaires ou les zones de rencontres». C’est d’autant plus important que des cyclistes circulent encore sur les trottoirs alors qu’ils disposent d’une simili-piste cyclable avec marquage au sol, et même en contre-sens. Enfin, il va inciter les propriétaires de vélos à les vendre s’ils ne les utilisent pas via une braderie vélo ( ?)   avec remise en état via des prestataires sélectionnés par la ville. Plusieurs pistes devraiernt être étudié comme la promotion de livraison de vélo cargo ! Prenant au mot, le maire de Vanves, les écologistes, face à cet appel lui ont envoyé une série de proposition sans grand résultat, ni réponse, pour l’instant. Ils espérent que leur contribution servira à enrichir le plan vélo communal. Une réponse montrerait en ces temps d’appel à l’union sacrée, que nos politiques, même locaux, dépassent leurs intérêts électoraux pour faire face à cette crise sanitaire, comme l’a appelé au niveau national Gérard Larcher, président du Sénat  

    Enfin, Bertrand Auville curé de Vanves continue ses causeries spirituelles, à célébrer une messe chaque jour en portant les intentions des paroissiens sur l’autel. Depuis le week-end de Pâques, chaque dimanche à 18H, comme c’était la cas hier, il propose une visio conférence-apéro pour partager quelques nouvelles, échanger, adresser un message, donner quelques nouvelles. «Il nous tarde de nous retrouver pour célébrer ensemble notre louange au Seigneur et la Joie d’être de ces disciples. A ce jour, nous sommes en attente des décisions qui s’appliqueront à l’exercice du culte à l’issue du 11 Mai. Vous avez peut être lu dans la presse, les échanges de vues entre l’épiscopat et les instances gouvernementales. Quoiqu’il en soit, soyez sûr qu’à la paroisse de Vanves, nous avons commencé à réléchir à l’après ! » écrivait il dans le Sel et Lumière de ce week-end.