Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

général de gaulle - Page 7

  • LES RENDEZ DE VANVES D’UNE SEMAINE CONSACREE AUX VŒUX, A LA GALETTE, AU LOGEMENT ET AUX SOUVENIRS

    Ils ont commencé notamment à la Préfecture des Hauts de Seine où était présent bien sûr, Bernard Gauducheau maire de Vanves qui a rencontré tous ces collégues de GPSO et des Hauts de Seine, et continueront au Conseil Général Mardi soir où Patrick Devedjian reçoit les personnalités altoséquanaises, ainsi que Vendredi  à Issy les Moulineaux où André Santini organise ses vœux à la Halle aux Sports Carpentier. Il était d’ailleurs à Vanves Samedi matin pour dédicacer son livre/dictionnaire « Le Santini » à la libraire Blondel qui avait bien fait les choses, de nombreux vanvéens s’étant déplacé à cette occasion pour rencontrer leur député, en pleine forme, avec toujours un bon mot pour l’un et pour l’autre. Bernard Gauducheau qui était présent avait fait, aupravant, le tour des commerçants du marché pour offrir café et croissants pour la nouvelle année. Une tradition qu’il avait inauguré lorsqu’il était conseiller général de Vanves alors que Guy Janvier était maire de Vanves. D’ailleurs ce dernier faisait ses courses à la même heure au marché puis à Champion, signalant à tous ses intercoluteurs d’aller sur son blog dans lequel il revenait sur la dernière proposition de Nicolas Sarkozy, « La taxe Robin à la Française :  un bluff indécent », en reprenant le communiqué de presse d’ATTAC. Dimanche, les chrétiens de Vanves ont célébré l’Epiphanie notamment lors d’une messe avec les familles à Saint Remy qui s’est terminé par une galette des Rois. Enfin, puisque personne n’en parle depuis maintenant deux Saint Sylvestre,  et notamment la Préfecture des Hauts de Seine avec le ministére de l’Intérieur, il n’y a pas eu de voitures brulées à Vanves, sauf deux 2 roues dont un scooter. Alors qu’il y a eu 50 voitures brulées dans les Hauts de Seine.  

     

    Mardi 10 Janvier 2012

    A 14H30 au Conseil Régional : Bernard Gauducheau participe à une courte séance plénière du Conseil Régonal pour désigner de nouveaux membres à la Commission Permanente où il siége.

    Mercredi 11 janvier 2012

    A 20H au Rosier Rouge : Galette des Rois et Vœux

    Vendredi 13 Janvier 2012

    A 19H au pavillon Dauphine : Soirée du personnel communal 

    Samedi 14 Janvier 2012

    Les associations de Vanves comme le Secours Catholique, Saint Vincent de Paul, SNL participeront au Forum « Quel Avenir pour le logement dans les Hauts de Seine » qui se dérouleront à 14H à Asnières (Théâtre du Forum), en présence de Mgr Daucourt qui a initié cette campagne l’année dernière avec la création d’Observatoire citoyens du logement dans chaque commune. Les participants auront à répondre à cette question : « Comment résoudre les défis démographiques, sociaux et financiers pour que le projet du Grand Paris se concrétise : Construire beaucoup de logements et favoriser la mixité sociale. La loi sur le Grand Paris fixe comme objectif de construire 11 600 logements par an dans les Hauts de Seine (70 000 en Ile de France)  alors qu’actuellement, moins de la moitié sont construits annuellement. De surcroît, 14 communes des Hauts de Seine ont moins de 20% de logements sociaux et 3 communes plus de 50% ».

    A 15H au Cinéma Le Vanves : Projection du film « les intouchables » dans le cadre du réseau « Ciné Ma Différence »

    A 15H Salle La Palestre : Fêtes des 3 Conseils de Quartier pour le Nouvel An

    Dimanche 15 janvier 2012

    Isabelle Debré participera le 15 Janvier  à la célébration du centenaire de la naissance de Michel Debré pére de la constitution de 1958 et premier 1er ministre de la Véme République et du Général de Gaulle. Elle se déroulera en présence de toute la famille Debré au grand complet avec le Président de la République Nicolas Sarkozy.  « Avec une arrivée fixée vers 11h. Le président irait se recueillir sur la tombe du célèbre défunt, premier des gaullistes. Il passerait un moment place Michel-Debré au pied du château, et visiterait peut-être le château, ainsi que deux ou trois commerces où l'ancien Premier ministre avait coutume d'aller, notamment la fameuse pâtisserie Bigot où « Christiane », la patronne, entretient religieusement la table sur laquelle « Michou la colère », ministre et académicien, venait goûter quelques gâteries. Une rencontre républicaine, « discours sur les institutions », est incontournable, peut-être dans le gymnase, et on attend beaucoup de monde et d'officiels. Un échange plus intime est envisagé avec anciens et nouveaux élus de la commune » indiquait la presse locale (La Nouvelle République).  Rappelons à cette occasion, que l’ancien premier ministre du Général de Gaulle a bien connu Vanves, lorsqu’il venait dans le pavillon de la rue Victor Hugo, où habitait alors Isabelle Debré. Cette célébration intervient à un moment où disparait – samedi dernier -  le fondateur de la Fondation Charles de Gaulle, Pierre Lefranc, ex-directeur de campagne présidentielle du Général en 1965 qui avait été l’un des organisateurs de la grade manifestation des gaullistes à l’Etoile en 1968. Il avait raconté, à l’initiative de l’auteur de ce blog, la visite du Général de Gaulle à Vanves le 11 Mars 1951 et son discours à la Conférence des Jeunes du RPF, dans le Vanves Infos de Novembre 1990. 

    Pendant ce temps là, à Vanves :    

    A 11H à Saint Remy : Messe pour la fête la Saint Remy suivi d’un apéritif et d’un repas

    A 15H à Saint François : Galette des Rois de l’association Saint Vincent de Paul

    A 17h30 au Cinéma Le Vanves : Diffusion du film « Intouchables », en présence de membres de l'association Simon de Cyrène

     

    LORSQUE LES TROPHEES DU BICENTENAIRE ONT ECHAPPE A LA BEREZINA

     

    Les passionnés des jeux de stratégies se sont affrontés ce week-end dans la salle des fêtes de la Mairie,  lors du  XVéme Trophée du Bicentenaire en hommage bien sûr à Napoléon et aux guerres napoléoniennes. Une compétition internationale de jeux de stratègies d’après les grandes batailles de la révolution et l’empire organisé par un vanvéen, Frédéric Bey,  passionné par les batailles napoléoniennes qui a eu fort à faire ce week-end, notamment lorsqu’il s’est retrouvé devant le café-restaurant Les Platanes fermé samedi soir avec 24 participants sur la centaine de présents dont beaucoup venaient de toute la France,  et certains de Suisse et de Belgique dont le vainqueur du Trophée 2012. Heureusement le Relais de Vranves a pu les accueillir prestement.  Il paraîtrait que Les Platanes ont été vendus la semaine dernière. Est-ce une raison pour faire défaut à un engagement de longue date ? En tous les cas le patron du Relais de Vanvres les a sauvé de la Bérézina.

    André Santini était bien sûr présent lors de la remise des prix, Dimanche soir, avec Bernard Gauducheau où nos deux élus ont excellé dans les références à Napoléon. D’après Bernard Gauducheau, Wallington aurait séjourné à Vanves, et l’ex-commissariat de Vanves situé dans un pavillon où s’est installé le service Jeunesse aurait été habité un général de l’armée Napoléonienne. André Santini a rappelé le souvenir de l’un de ces ancêtres (Cf son dictionnaire « Le Santini » aux noms propres) : « Giovanni Natale (Jean Noël) Santini incorporé dans l’armée de Napoléeon à 14 ans, tambour, puis tirailleur et courrier du quartier Impérial. Il a accompagné l’empereur à l’ile d’Elbe, et l’a suivi à Sainte Héléne, et a même imaginé tuer Hudson Lowe, l’haineur geôlier » a-t-il raconté devant l’ensemble des partcipants dont trois membres de l’Ecole de guerre et deux gendarmes, avant de saluer leur « authenticité ».

  • LES RENDEZ-VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE DOUCE, HUMIDE, MARQUEE PAR LA CRISE, ET LES ANNIVERSAIRES DE LA DISPARITION DU GENERAL DE GAULLE ET DU 11 NOVEMBRE 1918

    C’est comme une reprise et une Rentrée (Bis) après ce long week-end de la Toussaint et une semaine passée très écourté. Les vanvéens n’en restent pas moins étonné pas la douceur du temps à cette période de l’année, même s’il pleut beaucoup. La terre est tellement chaude que lorsqu’il pleut le soir, très souvent ces derniers jours,   une petite brume s’éleve juste au dessus des terrains de football du PMS André Roche.  D’ailleurs des chamboulements concerneront le quartier Arnaud-Gresset-Mansart à l’entrée du stade où commencent aujourd’hui des travaux d'enfouissement des réseaux de distribution publique d'électricité et de communications électroniques dans ce quartier réalisés par le SIPPEREC et devraienty s’étaler jusqu’au 9 Mars 2012. La ville devrait en profiter pour réaliser la réfection des trottoirs de ses rues, de l'éclairage public ainsi que la mise aux normes d'accessibilité du carrefour Arnaud-Gresset-Mansart avec abaissement de bordures au droit des passages piétons, changement de mobilier urbain. Un autre quartier de Vanves (Le Plateau et les rues jouxtant le parc des Expositions, devrait connaitre quelques perturbations habituelles avec le salon Bâtimat qui ouvre ses portes aujourd’hui pour une semaine. Les vanvéens débattront de la crise à l’occasion de deux rendez-vous politique organisés par le NC Lundi et EELV Mardi et se souviendront du Général de Gaulle Mercredi, et  des morts pour la France durant le premier conflit mondial le 11 Novembre, avec des cérémonies pour la première fois sans anciens poilus, dont beaucoup souhaitent que cette date deviennent le « D Day » français.

     

    Lundi 7 Novembre

    A 17H à l’Hôtel de Ville : Remise des lots du jeu-concours du Mois du Commerce par le Maire de Vanves qui en profitera pour saluer le départ à la retraite de Georges Perreux, commerçant du marché plus connu sous le nm de « Jojo »

    A 20H salle Panopée : Conférence débat sur « L’Europe face à la crise financière et internationale » organisée par le NC de Vanves avec JM Cavada, député Européen

    Mardi 8 Novembre

    A 20H au café Le Bistroquet : 2éme café politique des Verts de Vanves sur le théme « Comment sortir de la crise? La

    conversion écologique de l'économie est-elle une solution? » avec Eva Sas, Responsable du projet économique et social 2012 d’EELV.

    Mercredi 9 Novembre

    A 19H à la Mairie de Vanves : Conseil Municipal dont l'ordre du jour reste inconnu puisqu'indisponible sur le nouveau site internet de la ville de Vanves.

    A 20H30 à l’église Saint François d’Assise : 1ére soirée découverte de Sant François d’assise dans le cadre du Jubilé de cette église sur le théme : François dans le monde de son temps » avevec le pére Luc Matthieu, franciscain professeur de théologie, spécialiste de Saint François

    Jeudi 10 Novembre

    A 19H30 à l’Hôtel de Ville : Cérémonie d’arrivée de la flamme dans le cadre du 93éme anniversaire du 11 Novembre 1918

    Vendredi 11Novembre

    A 10 au square du 11 Novembre : Début de la cérémonie commémorative du 11 Novembre 1918 au square du 11 Novembre (Ilôt du Métro)

    A 15H au Cinéma Le Vanves : Dans le cadre des cérémonies patriotiques du 11 Novembre, projection du film « Le discours d’un roi ».  

     

    LE 11 NOVEMBRE 1918 A VANVES, 93 ANS PLUS TÔT !

    Ce jour là, à 11H00, un lundi, le clairon, puis des milliers sonnent le cessez-le-feu. Au front, les soldats sortent encore incrédules des tranchées où ils vivent depuis quatre ans. A l'arrière, des dizaines de milliers de cloches battent à toute volée. Moins de six heures plus tôt à 5h20, la délégation allemande a accepté l'armistice des Alliés dans le wagon de Foch à Rethondes. A Paris, on danse au son d'un orchestre noir installé sur les marches de l'Opéra. Sur la place de la Concorde, la foule entoure les canons allemands saisis pendant l'offensive des Ardennes en juillet 1918. Des centaines de passants acclament le président du Conseil Georges Clemenceau qui remonte à pied le boulevard Saint Germain pour recevoir à la Chambre l'hommage des députés. A 16h00, « Le Tigre » monte à la tribune de la Chambre et donne lecture des conditions de l'armistice dans un silence religieux avant que n'éclate La Marseillaise chantée par tous les députés debout. Enfin, à  Vanves, un Conseil municipal extraordinaire a été convoqué à 21H. Aristide Duru, maire de Vanves, qui a assisté à la séance historique de l’Assemblée Nationale,  donne lecture de ce texte lu par le « Tigre » qui occupe 7 pages du compte rendu de cette réunion, et qui est aklors acclamé. Le Conseil Municipal salue alors la mémoire de ceux qui sont morts pour la France et décide de mettre à l’étude plusieurs projets : un monument aux morts au cimetière, un tableau à la Mairie destiné à perpétuer le souvenir des héros dans la commune. Il salue le retour à la « Mére Patrie »de l’Alsace et de la Lorraine. Ce n’est que plus tard que la plaque artistique « indestructible » destinée à perpétuer les noms des enfants morts pour la France a été inaugurée le 2 Novembre 1919 par Aristide Duru. D’autres plaques commémoratives seront apposées dont 2 à l’église Saint Remy inaugurées le 30 Octobre 1921.  Ce sera plus long pour le monument aux morts qui sera  finalement installé en 1922 face à la Justice de Paix (ex-Mairie) à l’entrée de l’avenue qui monte au marché, sur un terrain planté d’arbres donnant sur la rue de la Mairie (av.A.Fratacci) jusqu’au début des annnées 1970 où il a été réinstallé à son emplacement actuel.   

  • VANVES ENTRE MEMOIRE ET FETES DE LA MUSIQUE AVANT L’HEURE

    Après les deux week-ends prolongés de l’Ascension et de la Pentecôte, il en restait peu de temps avant les vacances d’été pour les fêtes d’écoles, du Rosier Rouge…qui ont marqués ses derniers 3 jours. Plus de 300 parents d’éléves avec leurs enfants ont découvert samedi matin les nouveaux bâtiments des écoles maternelle et primaire du Centre en compagnie du maire et de quelques élus. Les défenseurs et adeptes du vélo rassemblés par « Mieux se déplacer à bicyclette » (MOB) créée par  ont fait dimanche matin leur « circuit de la convergnence » entre la station de Métro Vanves-Malakoff  où le maire de Vanves était au départ, et le Champ de Mars.  L’UNC a organisé son traditionnel pot d’avant vacances d’été dans son local de la rue Sadi Carnot dimanche matin en présence de Bernard Gauducheau, Jacques Landois, Marie Françoise Goloubtzoff, Françoise Saimpert et Bernard Roche. Deux équipes de la section Boules Lyonnaises sont allés jusqu’en finale du Championnat départemental quadrette dimanche, ayant échoué à 3 points et à une boule.  Enfin et surtout, la ville reçoit jusqu’à Mercredi les professeurs de l’école de musique de Rosh Ha Ayin   qui ont organisé  une mastzer class avec les musiciens du groupe Ocho Y Média qui a donné une idée des résultats hier soir place de la République. Les musiciens israéliens devraiebnt faire une apparition aujourd’hui à Suresnes et Mardi soir  en première patrie d’Hindi Zara dans le cadre du Festival Jazz de la Défense et peut être devant le président du Conseil Général des Hauts de Seine, Patrick Devedjian qui sera présent à ce spectacle.

     

    LE ROSIER ROUGE FAIT SON CINE

    Pendant que la municipalité rendait hommage à ses sportifs du Stade de Vanves au Pavillon de la Tourelle, Pierre Niclas directeur du Rosier Rouge et son équipe de direction faisait de même avec le personnel, les amis et  les bénévoles, du chargé d’accueil/réceptionniste à l’accompagnant, mlais aussi les animateurs des ateliers d’arts plastiques, théâtre, goûter d’expression…et les résidents de cet établissement du Secours Catholique qui a 38 ans d’existence. Son directeur a fait le point sur la vie du Rosier Rouge cet année 2010/11 où furent réalisées certaines prestations, rénovation des sanitaires, des sols et murs des parties communes, développement de l’animation avec des sorties à Paris, l’expérimentation de l’hospitalisation à domicile qui fait partie du projet d’extension de ce foyer d’accueil. Beaucoup de monde s’était déplacé, dont la déléguée à la Polynésie Française,  Guy Janvier, conseiller général PS  et une conseillére municipale de la majorité…Elle a été animée par Auguste et sa troupe de musique des îles, et surtout par ces quelques scénettes de films renommés interprêtés par la troupe théâtrale : Le diner de cons, Jean de Floerette, le cercle des poêtés disparus…

     

    VANVES CELEBRE LE 18 JUIN

    Comme presque toutes les communes de France, nombreux sont les citoyens qui ont honoré la mémoire du Général de Gaulle et réfléchit au message qu’il leur a laissé, samedi 18 Juin tout d’abord devant sa stéle square Marceau, pour quelques vanvéens. C’est le carré des fidéles gaullistes vanvéens qui s’y retrouvent aussi chaque 9 Novembre, cette fois après une visite au Mémorial Charles de Gaulle des Invalides pour certains d’entre eux. Isabelle Debré, sénateur des Hauts de Seine et 1ére maire adjoint de Vanves avait participé aux cérémonies du Mont Valérien présidé par le présidentde la République, Nicolas Sarkozy. Ensuite devant le monument aux morts de la commune pour l’hommage officiel de la municipalité. Tout simplement parce que « le 18 Juin est une date aujourd’hui gravée à jamais, dans la mémoire de notre peuple » a déclaré Isabelle Debré en rappelant le genése du texte de l’Appel sur lequel le Général de Gaulle a longuement travaillé. « Je suis certaine qu’il a ressenti au plus profond de lui-même qu’il écrivait ce jouir là une des plus grande et belle page de l’histoire de France : De la France qui ne peut être la France sans grandeur », « de la vieille France accablée d’histoire, meurtrie de guerres et de révolutions, allant et venant sans relâche de la grandeur au déclin, mais redressée, de siécle en siécle par le énie du renouveau ».

    Et d’inviter ses interlocuteurs à se tourner vers leurs enfants : « N’ayons pas peur de leur rappeler la leçon de volonté, de dignité et de courage dont a fait preuce le général de Gaulle, et ceux qui l’ont rejoint pour qu’ils puissent dire un jour à leur tour, comme le Général : « Ah mére, tels que nous sommes, nous voici pour vous servir. Nous sommes souvent loin de ce sacrifice de l’individu en, faveur de son pays, sacrifice qui a toute sa signification pour les anciens combattants à qui nous devons notre liberté d’aujourd’hui. Mais il ne fauit pas se complaire dans un pessismer de bon ton. Nombreux sont ceux qui se dévouent quotidiennement, servent la nation, dans la modestie de l’anonymat, parfois au péril de leur vie ou de leur santé » a-t-elle déclaré en pensant et en rendant hommage aux jeunes des associations humanitaires, membres des ONG, soldats envoyés par la France tenir son rang dans des opérations internationales, militants fidéles des causes généreuses et grandes.