Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

créperie la girafe - Page 3

  • LES RENDEZ VOUS DE VANVES D’UNE SEMAINE PRISE ENTRE FETE DU COMMERCE, POLEMIQUES ET CULTURE

    Ce week-end a été marqué bien sûr par le lancement de la 3éme édition du mois du Commerce, par le premier match de Basket de l’équipe première  Aviators-Vanves-GPSO  contre W.O.S.B, qu’elle a remportée devant peu de spectateurs, même si beaucoup d’élus et futurs élus avaient fait le déplacement, faute d’affiches et de communication auprès des vanvéens (comme d’habitude). Mais voilà, en cette période pré-électorale, l’équipe municipale qui cherche à maîtriser (si ce n’est contrôler) toute information, essaie aussi d’éteindre tout incendie et étouffer toute polémique. Et Bernard Gauducheau s’est ainsi attelé lors de sa permanence du quartier des Hauts de Vanves samedi à l’heure du déjeuner, à calmer les esprits car  les habitants de la rue de l’avenir et du quartier s’inquiètent du projet d’une mosquée au 14 rue de l’Avenir et demandent une réunion publique. Comme ce Blog l’avait déjà annoncé, fin Août/début Septembre, la communauté musulmane avec son association « Tous Ensemble » qui a versé des arrhes pour acheter un petit pavillon, devrait signer  ses jours-ci l’acte de vente. Mais ses membres sont divisés sur cet achat car certains trouvent le site trop excentré et  le pavillon trop petit (150 m2). Ils préféreraient 200 m2 dans un secteur plus central. Ils ont failli le trouver avec un pavillon de l’avenue A.Fratacci. Ce qui n’a pas empêché les riverains de la rue de l’avenir de s’inquiéter d’un projet qui va poser des problèmes de sécurité, de stationnement, de circulation…. dans une rue qui ne se prête pas à une fréquentation importante d’un lieu accueillant du public quel qu’il soit. C’est une question de bon sens, même si cette affaire ne relève que de la sphère privée.     

     

    Lundi 23 Septembre

    A 19H au Parc des Expositions : 1ére réunion du Comité des Riverains du parc des expositions de la Porte de Versailles (Inscription au www.viparis.com/comitériverainsportedeversailles). Les responsables de ce parc des Versailles ré-initialisent une instance de dialogue crée à l’initiative de l’ARPEX (association des Riverains Isséens et vanvéens de Paris Expo), qui se réunissait 2 fois par an et surtout à la veille de grands salons. Cette initiative intervient à un moment où se déroule le chantier de préparation de la construction de la Tour Triangle haute de 180 m, avec démolition d’une partie du hall 1 et de la passerelle reliant les Halls 1 et 2 au dessus de l’avenue E.Renan. Rappelons qu’afin de déroger à la règle qui plafonne à 37 mètres de haut, toute nouvelle construction dans la Capitale, le Conseil de Paris a voté le 12 juillet 2013 à une courte majorité (87 voix pour et 73 voix contre), la délibération 2013 DU 98 relative à la révision simplifiée du Plan Local d’Urbanisme, sur le secteur Porte de Versailles. Le « Collectif contre la Tour Triangle », rassemblant des associations opposées à ce projet urbain pharaonique, avait  l’intention de déposer un recours contentieux contre cette délibération, d’ici lundi 23 septembre 2013, minuit, près le Tribunal Administratif de Paris. 

    A 19H30 à la Mairie : Réception des nouveaux bacheliers en présence de B.Gauducheau et du proviseur du lycée Michelet, Patrick Sorin.

    Mardi 24 Septembre

    A 14H30 à l’église Saint Remy : Obséques de Claude Girouard, retraité et ancien combattant de la FNACA. Les Sœurs Bénédictines ont consacrés leur messe dominicale hier à ce vanvéen qu’un malaise cardiaque a emportée, mardi dern,ier alors qu’iol traversait la place de la République  

    A 19H au Théâtre Le Vanves : Soirée des Présidents d’associations qui suit traditionnellement le Forum des Associations

    Mercredi 25 Septembre

    A 15H au Pavillon de la Tourelle : Thé dansant  dans la cadre du mois du commerce

    A 18H30 à la galerie du théâtre : Vernissage de l’exposition de peintures et de gravures de Fabienne Yvetot

    A 19H30 à la Crêperie La Girafe : Soirée « crêpes magiques »

    Jeudi 26 Septembre

    à 9H30 au Conseil Régional : Bernard Gauducheau participe à la séance plénière de rentrée à un moment où tout d’abord une polémique s’est développée autour d’un rapport de la Cour Régionale des Comptes concernant la gestion du  personnel TOS (technique) des 460 lycées franciliens (800 salariés) et surtout leur absentéisme jugé onéreux. Ensuite où il est envisagée que le siége de la Région s’installe à Issy les Moulineaux face au Séminaire Saint Sulpice à l’emplacement du Centre de R&D de France Telecom/orange (Ex-CENT).   

    à 19H30 à la Direction Générale de la Gendarmerie Nationale : Réunion publique de l’Association des Riverains de la gare de Clamart (de Grand Paris Express) avec la participation d’André Santini

    à 20H au Théâtre Le Vanves : Présentation de la saison culturelle par José Alfarroba, qui « devrait mette en avant la jeune création contemporaine » grâce notamment à trois grands rendez-vous : L’organisation d’un festival dédié à la jeune création « Préliminaires : Passez à l’acte » ; la première édition de JT14 imaginée avec le jeune théâtre national, le théâtre de la Cité Internationale et le Nouveau théâtre de Montreuil présentant des projets de jeunes artistes issus des écoles nationales de théâtre ; la poursuite de « Fragments d’été » sur ne proposition de la Loge et Mains D’œuvres, lieux de création à Paris et Saint Ouen

    Vendredi 27 Septembre

    A 9H30 au Conseil Régional : Bernard Gauducheau participe à la séance plénière qui devrait voir l’audition du DG de la BPI (Banque Publique d’Investissement)  à un moment où le CRO (comité Régional d’Orientation) de la BPI IDF se met en place et où la Région lance de nouveaux dispositifs d’aides aux entreprises « Rebond ». 

    A 10H à Nanterre : Les prêtres des paroisses de Vanves devraient participer à la messe inaugurale des travaux de restauration de la Cathédrale (du diocése 92), Saint Geneviève, célébrée par Mgr Daucourt, Evêque des Hauts de Seine et retransmise sur KTO.

    A 20H à Paris : Pierre Meige célébre auteur-compositeur vanvéen présente son nouveau recueil « la poésie m’a sauvé la vie » (Edt de l’Ours Blanc) au bar Lounge « Le Fleurus » (10 Bd Jourdan Paris 14éme). Un concert piano coktail avec lecture de textes et chansons. 

    28 Septembre

    à 14H devant la piscine : Le camion Pizza organise un atelier pizza pour les enfants dans le cadre du mois du Commerce

    à 17H à la salle des Cinéastes : Réunion d’informations sur la JCE (Jeune Chambre Economique) de GPSO  qui souhaite créé une antenne à Vanves d’autant plus qu’une JCE Vanves/Issy avait été créé entre 1970 et 1980 à l’initiative de Jacques Cliquot de Mentque, conseiller municipal d’André Roche

    A 20H30 à la Maison du Nougat : Démonstration et ateliers de coktail autour du cidre dans le cadre du mois du commerce

    29 Septembre

    à 12H30 au terrain de Pétanque : Grillade party de l’Amicale des Pieds Noirs

  • LA RESTAURATION A VANVES : UN REVE, UNE PASSION, DEVENU REALITE !

    Avec l’ouverture de la Crêperie « La Girafe », il est intéressant de noter que sur les 3 établissements qui ont ouvert ses derniers mois leurs portes dans le Centre Ancien (Les Platanes, Le Tout Va Mieux, La Girafe), deux d’entre eux étaient des rêves d’enfants pour leurs nouveaux gérants.

     

    Eric Pottier en reprenant « Les Platanes » réalisait son rêve d’ouvrir un restaurant à Vanves où il a vécu toute son enfance. Ce vanvéen de pur souche, a fait ses écoles et ses premières armes dans des restaurants de renom qui ont regretté de le voir partir voler de ses propres ailes car il a ce métier dans la peau : « Chez Françoise », « La Coupole »… Il a créé sa propre affaire à Menecy avec « La Marinière », pendant 5 ans, avant de travailler pour d’autres, au « bistrot de Clamart »  en tant que directeur et chez « Physalis » à Montrouge. Mais il avait toujours en tête de revenir à Vanves, de prendre une affaire dans cette ville qui l’a vu naître : Il a été candidat à la reprise du Bistroquet, puis du Tout Va Mieux, mais le propriétaire était trop gourmand, demandant 1 M€ pour la reprise du restaurant et de l’appartement. « J’ai profité de l’occasion offerte par Youssef pour réaliser mon rêve », avec Les Platanes qui ne désemplie pas depuis son ouverture en Septembre dernier, avec notamment ses soirées moules frites.

     

    Pour François Feroleto et Xavier Pierre qui ont donc ouvert « La Girafe », c’était un rêve d’adolescent longtemps laissé de côté, alors qu’ils avaient suivi respectivement un apprentissage en cuisine de 3 ans pour le premier fils de restaurateur, et en école hôtelière pour le second.  Mais le premier est devenu comédien en commençant sur les planches avec Molière de la Révélation masculine en 2000 pour la piéce « A torts et à raisons » avant d’avoir des rôles dans les séries « PJ » où il a tourné 40 épisodes dans la peau de Maxime Lukas, « Plus belle la vie » aussi.  Le second a été  photographe. « J’ai toujours gardé l’idée d’ouvrir un jour mon restaurant. Le fait de cotoyer des acteurs qui s’étaient lancés m’a prouvé que les deux activités n’étaient pas incompatibles. L’été dernier, j’ai pensé que c’était le moment, avec l’envie naturelle de commencer par chercher un espace à Vanves » racontait il à Vanves Infos. Au hit parade des premiers clients : La galette chévre-lard tomate basilic, la crêpe caramel beurre, la galette à l’Andouille…

     

    Mais ils ne sont pas tout seul si l’on remonte le temps à Vanves,  avec notamment les Fréres Coupé, d’une vieilole famille vanvéenne  : Jean Louis et Christian avaient repris « Le Petit Vanves », avant que Christian ne créé « L’envie des Mets » à la fin de l’année 2004.  « Ce qui me motive c’est l’amour de la table, les rencontres humaines, et la convivialité qui régner dans mon restaurant décoré avec soin et bon goût » expliquait le second qui privilégiait la cuisine traditionnelle avec notamment le dessert maison « l’envie des mets » composé d’une glace pina coloda reposant sur une tranche d’ananas recouverte de tuile faire maison au vin rouge, nappé d’un coulis de chocolat de sucre glace et de caramel. Son frére, Jean Louis,  avait adhéré à l’association anti fast food, « Slow Food » privilégiant la cuisine du terroir, ayant participé aux animations de la ville dont notamment la semaine ou la quinzaine durant l’automne 1994 qui avait eu pôur  théme « Rabelais et Garguanta ». Il avait eu l’idée, pour susciter les contacts et les rencontres entre amateurs de bonne chére, de créer des tables d’hôtes pour des soirées gastronomiques.  D’autres y avaient participé, pour qui la cuisine du terroir était une passion depuis l’enfance avec la famille Vincent (La Pyramide), Gilbert Chauvin (l’Amandine), les époux Valeise (Pavillon de la Tourelle) et leur fils qui avait repris le flambeau de ce grand restaurant vanvéen…

     

    UNE CURIOSITE VANVENNE : LA FRITE « YAHIA »

    Pour l’instant, les meilleures frites de Vanves se dégustent aux Platanes : Elles ont désormais un nom de baptême : la frite « Yahia ». Une recette à deux, le patron qui a choisit les pommes de terres vendues par un vanvéen qui dispose d’un entrepôt à Rungis, épluchées et coupées à la machine à main par le cuisinier, ou au couteau, à l’ancienne. Elles sont ensuite cuîtes deux fois dans une huile spéciale frites changée toutes les semaines, pas à plus de 175°, car sinon c’est immangeable. Un premier bain le matin, puis un second, d’une minute à la commande. Résultat : Croustillant à l’extérieur et fondant à l’intérieur. Et lors de la digestion, pas de renvoi de frites

  • VANVES ENTRE LES ANNIVERSAIRES, LES PONTS ET LES VACANCES

    Vanves a pris un air de mois d’août durant toute la semaine dernière, délaissé par un grand nombre de ses habitants qui ont recherché ce soleil qui a tant manqué depuis l’hiver. A tel point que les agences de voyage ont été pris d’assaut, comme c’est le cas au moment des grandes vacances de Juillet/Août, les commerçants du marché en profitant pour prendre quelques jours puisqu’une très grande majorité de leurs clients leur avaient annoncé qu’ils ne seraient pas là la semaine dernière. Les rues étaient quasiment vides, sauf peut être du côté du parc des expositions à cause de la Foire de Paris.

     

    OUVERTURE : La crêperie « La Girafe » a ouvert le 1er Mai comme prévu à l’emplacement du Bistroquet (ex-central). Dés le premier jour, elle a fait le plein, tant à midi que le soir, ses patrons ayant presque manqué de vivres vu le succés et la curiosité aidant. Ils marchent sur du velours, car les crêperies ont la côte. Et à Vanves, il en manquait une…de crêperie, pas de girafe bien sûr. Il parait que le terme  « girafer » est un néologisme africain qui désigne l’éléve en train de copier sur son voisin en tendant son coup. Magnifique pour les amoureux du Français, et des crêpes, puisque ses deux vanvéens copient les bretons. Mais ce n’est pas les premiers à avoir ouvert une crêperie à Vanves puisqu’en Avril 2007, ouvrait Jean Bleuzen une « crêperie swandicherie » dénommée « La Siréne »  mais qui faisait dans la restauration rapide. Ce qii n’est pas du tout pareil, car là, les vanvéens prennent le temps de déguster

     

    ARNAQUEUR : Un des commerçants du marché de Vanves a dépassé les bornes le 4 Mai dernier. Il s’agit de ce vendeur de fruits et légumes en face de la buvette dont l’un des vendeurs n’a pas été correct avec certains clients. Une grande gueule avec des lunettes qui parle haut et fort et proposait 2 barquettes de fraises 5 € chacune + une troisiéme gratuite alors que le panneau indiquait 4,50 € la barquette. Un client a accepté cette offre, a donné 20 € et s’est vu rembourser 6,50 €  sans pouvoir protester, ayant payer finalement 4,50 € chacune de ses 3 barquettes. L’un de ses oncles tenant un autre stand depuis 20 à 25 ans à Vanves et à Malakoff n’était pas étonné du tout lorsque la personne lui a racontée cette mésaventure, puisqu’il n’a plus voulu le faire travailler à cause de ses agissements de voyous. Alors attention !

     

    BALAIS :   Les quelques militants du Front de Gauche de Vanves ont essayé de mobiliser les vanvéens à la manifestation dominicale de Jean luc Mélenchon en distribuant des tracts vendredi soir devant Champion et au marché samedi sans succés. Moins d‘une dizaine se sont déplacés à la manif.  Par contre sur les terrasses des cafés du commerce, cela discutait ferme sur la première année Hollande : «Hollande et Ayrault sont droit dans leurs bottes. Et ils ont raison ; Jamais je ne serais adhérent d’un parti où il y a deux présidents mis en examen (allusion à J.Chirac et N.Sarkozy) ! Je resterai intégre si j’étais au gouvernement ». Ou encotre : Le MPT c’est pour que tout le monde soit égal. Je me réjouis que les gars de l’UMP et les cathos intégriostes n’aient pas réussi avec leur manif à contrer ce projet de loi ».

     

    ANNIVERSAIRE : Il en a eu beaucoup cette semaine, mais le principal, dont tout le monde a patlé, concernait l’élection présidentielle de l’année dernière. La section UMP n’avait pas encore mis sur la vitrine de sa permanence la fameuse affiche où l’on voit un François Hollande trempé par la pluie avec ce mot « Echec ». – « On aurait pu dire un Président courage face à la tempête » répliquait on au PS vanvéen qui a fait comme le gouvernement. « Nous travaillons pour préparer les prochaines échéances électorales. Le PS a fait un tract national qui est en ligne sur le site Internert du PS de Vanves, avec un renvoi sur le portail du gouvernement qui présente son bilan » indiquaient Antonio dos Santos et Jean Cyril Le Goff  le 6 Mai dernier. «  Nous préférons un un gouvernement qui travaille plutôt qu’un gouvernement qui fait de la com…Les français attendent que l’on se retrousse les manches pour se battre pour l’emploi, car beaucoup de nos concitoyens sont victimes de la crise, voyant leur pouvoir d’achat baisser. L’objectif du gouvernement est de s’attaquer au chomage et inverser sa courbe » »expliquaient ils en assurant qu’il y a un cap : « On n’est pas dans le clientélisme, ni dans une politique opportuniste où on navigue en fonction de l’opinion publique. Il y a un moment où il fallait prendre des mesures claires et nettes, même s’il y a des manifestations  (MPT etc…).  On jugera sur les résultats du qiinquennat. On est à un an, plus de 55 mesures sont engagées sur les 60. 7 sont déjà tenues… »  continuaient ils  en les passant en revue : politique de l’emploi avec un changement de méthode comme ce dialogue avec les partenaires sociaux qui a aboutit à l’AMI, au pacte de compétitivité, aux  emplois d’avenir, au contrat de génération, des mesures symboliques et importantes pour sortir de la crise, une aide aux TPE/PME, un effort de la fonction publique pour réduire les dépenses inutiles, de 10 milliard sur la fiscalié ménages, de 10 milliard sur la fiscalité des entreptrises pour permetre la relance économique, un effort sur le logement pour en créer plus en donnant des terrains publiques aux communes… « Tout cela prend du temps avec le processus législatif. Un hulluberlu disait que « la période d’essai est terminé ». Je crois que l’on n’est pas sur un contrat de travail lorsqu’on est Président de la République. Le rythme des mesures, le changement est en marche, il faut un peu de temps pour récolter les fruits sans compter que l’on est dans un contexte de modialisation, économique et sociétal »

     

    8 MAI ET EUROPE : Le temps a été clément pour ce 68éme anniversaire de la victoire du 8 Mai 1945 à laquelle a participé une assemblée de vanvéens plus clairsemée qu’à l’habitude à cause des vacances et du Pont de l’Ascension. Cérémonie oécuménique à Saint François, dépôt de gerbes place du 8 Mai dont une par l’UNC et  la FNACA ensemble, ce qui est encourageant, Message du ministre des anciens combattants, discours  du maire et dépôt de gerbes place de la République, dont l’une par le conseiller général Guy Janvier avec Antonio Dos Santos, le candidat du PS pour mener sa liste aux prochaines municipales. Puis célébration de la fête de l’Europe en présence d’un représentant de l’ambassade d’Irlande, pays qui préside durant ce premier semerstre 2013, l’UE (Union Européenne)  avec dépôt de gerbe et hymne européen, après avoir pris la parole, en français, sur les grands thémes de la présidence irlandaise  (emploi et lutte contre le chomage des – de 25 ans, stabilité…) : « On reste réaliste car il y a encore beaucoup à faire ! ».

     

    INCENDIE : Beaucoup de fumée noire sur le stade municipal des sports Jeudi  vers 18H30, un vieux pavillon de la rue Mansart a pris feu, sûrement dans la cave. 4 à 5 véhicules de pompiers avec la police étaient rapidement sur les lieux. L’un des occupants est arrivé en courant voulant entrer car il pensait que ses enfants étaient à l’intérieur. Ce qui n’était pas le cas heureusement. 

     

    FOIRE DE PARIS  : La presse comme le maire sur son blog parlaient d’envahissement des quartiers par les vanvéens. Pas plus qu’à l’habitude si ce n’est peut être moins que les années précédents sauf peut être pour les riverains des parkings donnant rue Marcel Yol qui en souffrent beaucoup, et ces derniers jours, lors de ce  « viaduc » de l’Ascension plus intensif, sans embouteillages, mais avec quelques voitures garées sur les trottoirs. A noter que les frais de gardiennage occasionnés par la mise en place du dispositif de restriction de la circulaton du stationnement par la ville lors des grands salons organisés à la porte de Versailles se montent à 54 000 € en 2013. Chaque salon est remboursé à hauteur de 18 000 €.