Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

unc vanves

  • LA GUERRE DE 1870 A VANVES PREFIGURAIT LA COMMUNE VOILA 150 ANS

    Vanves a été marqué par la fin de la guerre de 1870, avec la chute de l’Empire,  et les événements de la Commune qui s’ensuivirent en 1871,   à cause de la proximité des forts d’Issy et de Vanves, même si la commune de Vanves a peu souffert des bombardements intensifs qu’a subit le fort d’Issy (18 000 projectiles reçus), ni de l’invasion allemande. Un monument rend hommage aux morts pour la France de ce premier conflit fanco allemand au cimetière devant lequel les membres de l’UNC Vanves qui tenaient leur assemblée général samedi matin, ont tenu à déposer une gerbe pour les 150 ans de cette guerre. Occasion de rappeler comment Vanves à vécu ce conflit qui s’est dérouler à ces portes et que la France célébrera pour la dernière fois en 2020 à travers des expositions, des cérémonies….

    La municipalité n’a pas émigré à Paris comme le firent beaucoup de municipalités du département (de la Seine) à cette époque. Une semaine après la déclaration de guerre (18 Juillet 1870), Jean Baptiste Dupont, maire de Vanves depuis 1867, déclarait lors du conseil municipal du 25 Juillet 1870 : «La guerre est déclarée. Peut être les hostilités sont-elles déjà commencées. La France doit, au prix des plus grands sacrifices, tenir haut et fort le drapeau national. Déjà, les jeunes soldats sont partis, bientôt les gardes mobiles seront appelés. Ils feront leur devoir. Faisons le nôtre ! Suivons des yeux et du cœur,  les enfants de notre communes, venons-leur en aide au moyen de secours directs, occupons-nous efficacement de ceux que le devoir les oblige à laisser derrière eux. En un mot, que les enfants de Vanves soient convaincus que notre sollicitude veille sur eux et sur ceux qui leur sont chers».

    Le Conseil municipal décidait de former un comité communal chargé de recueillir et de distribuer les dons, de créer une caisse de la famille de la famille de Vanves, une caisse de dons patriotique destinée à venir en aide aux jeunes soldats et gardes mobiles de sa commune et soulager les familles dont ils étaient les soutiens. iI  vote une somme de 1000 frs de subvention  pour habiller les «vieux garçons» c’est à dire les gardes nationaux sédentaires de la 3éme légion

    L’affaire fut vite réglé avec le déclenchement de l’offensive allemande le 4 Août, la défaite de  Wissemburg, l’invasion de l’Alsace, la capitulation de Sedan le 2 Septembre. A Vanves, entreptemps, un nouveau conseil municipal avait été installé le 1er Sepembre 1870 en exécution de la loi du 21 Juillet 1870 : M.Leplanquais remplaçait JB.Dupont à la tête de la Mairie. Alors que la IIIé République était proclamé le 4 Septembre, le conseil municipal de Vanves le même jour prêtait serment au gouvernement impérial,  puis 6 jours plus tard adressait ses »chaleureuses félicitations » au gouvernement provisoire de la République et votait une subvention de 20 000 frs pour les besoins extraordinaires de la guerre.

    UNE LIGNE DE  DEMARCATION A VANVES

    Vanves n’a pas trop souffert de l’avancée des troupes prussiennes et de l’occupation allemande, les combats se concentrant sur les forts d’Issy et de Vanves à Malakoff, défendus par des lignards, artilleurs, sapeurs. Dés le 11 Septembre, les banlieusards avaient commencé à se réfugier dans la capitale, mais pas à Vanves car la plupart de ses habitants étaient confiants grâce à la protection des forts. Mais ils entendaient le canon, apercevaient des hauteurs du Plateau, les fumées au dessus des bois de Châtillon et de Clamart, assistèrent consternés au triste défilé des soldats en déroute qui traversaient Vanves et Issy les Moulineaux. Mais  les allemands n’ont pas bougé ensuite, n’ attaquant pas en Octobre, Novembre, Décembre. Du coup les gardes mobiles qui vivaient dans une indiscipline quasi totale recevaient la visite de parents et d’amis, descendaient dans les cabarets de Vanves d’Issy, et notamment chez le pére Montel à Vanves pour se régaler de frites et de salade jusqu’à ce que les opérations militaires ne commencent en Janvier 1871, et que le 5e bataillon de mobiles revienne cantonner à Vanves.

    C’est alors que le fort d’Issy reçut 18 000 projectiles canonnés de la terrasse de Meudon,  du bois de Clamart jusqu’à la capitulation de Paris le 28 Janvier. Une convention militaire a établie ce jour là entre les lignes françaises et allemandes, une ligne de démarcation marquée à Vanves par le Bd du Lycée qui fut respectée, «les troupes allemandes n’envahirent pas Vanves dont les habitants n’ont pas trop souffert, durant le siége, de la famine comme les parisiens, bénéficiant d’un ravitaillement aisé, les produits locaux ne pouvant être expédié, étant vendus sur place et consommé» selon Hyppolite Chailley auteur d’un livre sur l’histoire de « Vanves des origines au début du XXéme siécle ». Il fait état, sitôt les bombardements terminés, de la création d’une commission par le conseil municipal de Vanves, pour relever les dégâts occasionnés par les bombardements et les dépréciations causées par les troupes, estimées à 7460 frs.  

    Finalement Vanves a plutôt souffert de la guerre civile, avec la Commune qui a suivi en 1871, Vanves étant couvert d’obus par l’artillerie versaillaise, l’hôtel de ville, l’église Saint Remy, des maisons particulières étant touchées. Mais c’est une autre histoire sur laquelle le blog revendra en  2021 

  • LES RENDEZ VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE DE VOEUX

    Les têtes de listes étaient tous sur le terrain samedi matin, notamment au marché, carrefour de l’Insurrection, Intermarché, place du Val, devant Franprix, et même au clos Montholon pour les marcheurs qui distribuaient les vœux de Séverine Edou aux Vanvéens et annonçait sa réunion du 1er Février à l’école Marceau. Les Centristes de la liste Vanves en Tête étaient vêtus d’un anorak blanc et distribuaient un tract annonçant la réunion bilan du mandat de Bernard Gauducheau de ce lundi soir à l’école Larmeroux. Les communistes arrivés un peu plus tard carrefour de l’Insurrection, sur le trottoir du square, tractaient contre le projet de réforme de la retraite alors qu’une solution paraissait possible pour tout au moins sortir de la gréve depuis la veille. Les commerçants du marché ont fait l’attention d’au moins deux des candidats : Bernard Gaudcheau qui a fait son petit tour traditionnel pour souhaiter la bonne année offrant à chacun un café/croissant dés potron minet, suivi de Séverine Edou avec le ministre Gabriel Attal en milieu de matiné, mais qui sont restés à l'extérieur pour discuter avec les vanvéens  (sur la photo à leur arrivée au marché)

    Lundi 13 Janvier

    A 19H30 à l’école larmeroux : Réunion publique de B.Gauducheau  et de la liste Vanves en Tête pour présenter le bilan du mandat 2014-2020

    Mardi 14 Janvier

    A 19H30 à la seine Musicale (Ile Seguin) : De nombreux élus et personnalités de Vanves devraient participer aux Vœux communs de Patrck Devedjian et Pierre Bédier,  Présidents des Conseils départementaux des Hauts de  Seine et des Yvelines

    Mercredi 15 Janvier

    A 19H à Saint Remy : La patoisse fête la Saint Remy par une messe solennelle animée par les Petits chanteurs du val de Seine avec une vénération des reliques deSainte Geneviéve, fillle spirituelle de  Saint Remy et une prédication de Mgr Yvon Aybram, vicaire épiscopal auteur d’une « petite vie de Sainte Geneviéve « 

    Jeudi 16 Janvier

    A 20H à Issy les Moulineaux (aux Papillons Blancs) :Vœux de Florence Provendier député de la 10e circonscription (Isssy/Vanves)

    Vendredi 17 Janvier

    A 20H à l’espace Gazier : Concert du groupe Dakoté en faveur du Téléthon 

    Samedi 18 Janvier

    A 10H au PMS A.Roche : Course du Stade de Vanves

    A 17H à l’espace Danton : Galette des Roisde l’UNC Vanves

    A 20H au Gymnase A.Roche : Match de Basket – Etoile Angers Basket 1

    Dimanche 19 Janvier

    A 12H30 au restaurant « Aux Esselières » à Villejuif : Repas du nouvel an pour les seniors

  • LES RENDEZ VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE MARQUEE PAR LE TELETHON

    En dehors du Téléthonn qui marque la fin de cette semaine, voilà 100 ans, Frédéric Pic était élu maire de Vanves. Il remplaçait Aristide Duru qui a été le maire de Vanves de la première guerre mondiale. Il entamait l’un des mandats les plus longs des maires de Vanves : 22 ans, c’est-à-dire jusqu’à la déclaration de la seconde guerre mondiale. Un record non encore battu, sauf si Bernard Gauducheau était réélu pour un quatrième mandant puisqu’il est maire depuis 18 ans pour l’instant, ayant été élu en Mars 2001. Il était en campagne samedi matin, faisant adhérer et signer à son comité de soutien avec déambulation autour du quartier de la gare,  alors que Séverine Edou, candidate LREM tenait son atelier participatif à la crêperie La Girafe sur le théme du Commerce et du développement économique. La plupart des candidats sont passés bien sûr soutenir les vanvéens qui s’étaient mobilisés pour la collecte de la banque Alimentaire devant les grandes surfaces vanvéennes et au marché.

    Mais revenons au Téléthon du prochain week-end  sur lequel se sont déjà mobilisés de nombreuses associations, artistes. Des points de ventes et de dons seront installés samedi devant Intermarché, le marché, avec le village du Téléthon sur le plateau de Vanves sous la galerie commerçante, sachant que les animations en faveur du téléthon ont commencé dés début Novembre pour se poursuivre jusqu‘à la fin de l’année, avec un loto téléthon au Square aujourd’hui à 14H, une vente de crêpe au profit du téléthon à l’ESCAL le mercredi 4 Décembre de 14H à 17H30 à Jean Monnet et Gazier, une conférence sur les Icônes du CAD le jeudi 5 Décembre à 14H à Raphaël Baes…

    Lundi 2 Dècembre

    A 11H30 sur le pont des Invalides : Paul Guillaud president de l’UNC 92 et de Vanves sera présent avec des portes drapeaux , comme c’est la tradition, pour rendre hommage aux OPEX morts pour la France, lors du passage du convoi des 13 militaires morts au Mali dans un accident d’hélicoptére, avant l’hommage official de la France cet après midi présidé par Emmanuel Macron, président de la République

    Mercredi 4 Décembre

    A 9H Dans l’hémicycle du Conseil Régioal : le maire de Vanves participe au conseil Métropolitain de la Métropole du Grand Paris

    Jeudi 5 Décembre

    A 11H30 au square des Combattants d'Afrique du nord et des Territoires d'Outre-Mer : Cérémonie à l'occasion de la journée d'hommage nationale aux "Morts pour la France" pendant la guerre d'Algérie et les combats du Maroc et de Tunisie

    A 19H à L’hôtel de ville : Réunion publique du quartier du Centre Ancien –Saint Remy

    Samedi 7 Dècembre 2019

    A 20H30 à l’espace Barolet  (Piscine municipale) : Soirée dansante caraïbes et Initiation danse carbiénne au profit du Téléthon organisée par Bachataccro

    Dimanche 8 Décembre 

    A 9H à l’espace Danton : « Pokerthon » organisé par Vanves Poker Club

    A 17H à Panopée : « Silence on tourne » de JL Angelot et « Le petit bourgeois Gentilhomme » de Luc Boulanger  donné par La Petite Galerie au profit du Téléthon