Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

toussaint

  • LES MORTS CELEBRES ET MECONNUS DU CIMETIERE DE VANVES

    Les vanvéens ont retrouvé le chemin de leur cimetière comme tous les français durant ce week-end de Toussaint, et plus particulièrement, hier, pour le jour des défunts où des prêtres de la paroisse avec leur curé, ont bénis en fin d’après midi des tombes en présence des familles. Voilà maintenant 210 ans que les vanvéens retrouvent le chemin de ce cimetière situé entre les rues Marcel Martinie, René Sahors et Sadi Carnot. Mais ce ne fut pas le premier de Vanves

    Des ossements découverts lors de l'aménagement du passage des écoles voilà maintenant quelques années, ont démontrés que le premier cimetière de Vanves entourait l'église Saint Remy comme dans n'importe quel village. Il a été transféré, après une décision du conseil municipal en 1811, sur un terrain acheté 600 fr (de l'époque) sur le plateau le long de la rue Sadi Carnot, mais où il fallait encore que la municipalité dépense 2600 fr pour mettre une clôture et des plantations, et qu'elle prévoit un char car son accès était très difficile, pour transporter les cercueils. Il a connu plusieurs extensions entre 1836 et 1876, allant jusqu'à franchir l'avenue Marcel Martinie. Il s'étend sur 10 640 m2 aujourd'hui et compte prés de 4200 concessions dont 60% seraient perpétuelles. Et il accueille notamment une tombe militaire renfermant les 67 corps de soldats tués pendant la guerre de 1870-71, là où il y a une grosse croix érigée en 1890. Ainsi qu'un carré militaire 1914-18 qui a vu le jour en 1931, à la suite de travaux dans le cimetière où  ont été rassemblés les corps de tous les morts pour la France, sans distinction religieuse : 212 dont 113 Vanvéens, 15 russes, 9 musulmans dont 2 tirailleurs algériens, 3 tirailleurs tunisiens, 4 soldas du bataillon sénégalais.  La tombe du Général Zveguinzoff, général russe de l'armée blanche, établi en France durant l'entre deux guerres, est peut être l'une des plus intéressantes du cimetière. Elle constitue l'un des derniers témoins de ces croix orthodoxes traditionnellement en bois et qui ont été remplacées par des monuments plus cossus. La présence de cette croix à double traverse couverte d'un toit à deux pentes, rappelle l'installation d'une communauté russe à Vanves, encore présente aujourd'hui que perpétue la chapelle derrière l'hôtel Mercure.  Des résistants de la dernière guerre y reposent : René Sahors (1889-1942), Mary Besseyre (1907-42) et Ernest Laval (1901-42) qui reposent côte à côte, Albert Legris (1885-1944), résistant abattu au camp de Struthof, Raymond Marcheron (1920-44) fusillé (dans le carré A), et Louis Dardenne (1910-44) fusillé.

    La plus ancienne tombe remonterait à 1919 où seraient enterrés un certain Coigniet. De nombreuses personnalités qui ont marqué la vie de Vanves, sont enterrées dans notre cimetière : Hyppolite Noël (1828-1894) peintre, Lucien Coédel(1899-1947) acteur, Paul Marme (1894-1989) architecte de nombreux bâtiments vanvéens, Lucien Roux (1894-1956) pionnier du cinéma dans le Carré G. Félix Voisin (1794-1872) qui s'est voué à la médecine et a crée en 1822 à Vanves, une maison de santé pour les aliénés mentaux dans une grande propriété acheté avec le docteur Jean Pierre Falret, et qui été maire de Vanves (1832 à 1839),  Louis Marie Larmeroux, bienfaiteur de la commune, Henri Chrétien (1882-1951) architecte, Georges Lagosse (1862-1935) médecin et bienfaiteur dans la Division B. Louis Dardenne (1910-44) résistant fusillé , Colette Blanco (1906-98) actrice connue sous le nom de Colette Darfeuil  dans la Division C.  Avec d'anciens maires : Louis Kerautret (1940-44), André Roche (1965-80). Enfin un columbarium a été aménagé depuis la Toussaint 1994 afin de donner la possibilité aux familles désirant déposer des urnes funéraires, de le faire à un endroit propice au recueillement du souvenir. Enfin, une concession appartient aux Soeurs Franciscaines où sont enterrées des religieuses.

  • VANVES DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    EMBOUTEILLAGES

    Comme prévu, les travaux de rénovation du secteur pavé rue de la République qui ont débuté lundi dernier, ont provoqué des embouteillages avec de logues files de véhicules sur l’axe Larmeroux et Raymond Marcheron (sur la photo) mais aussi dans la rue Antoine Fratacci avec tous ceux qui rejoignaient Issy les Moulineaux, Boulogne ou le périph, par le CD 50,  sans parler du bus 189. La pression devrait peut être moins se faire sentir durant ces deux semaines de vacances scolaires

    TRAVAUX DE VOIRIE RUE HOCHE

    Des travaux de voirie débute aujourd’hui rue Hoche jusqu’au 26 Novembre. En raison de l'état dégradé du revêtement de la chaussée et des trottoirs de la rue Hoche, des travaux de réfection étaient devenus nécessaire. Ils consisteront à rénover les trottoirs et la chaussée. Le stationnement des véhicules sera interdit de 8h à 17h30. La circulation des véhicules pourra être ponctuellement interdite. L'accès des riverains et des véhicules de secours sera maintenu.

    CAMBRIOLAGES : +95,24%

    Une édition du Parisien de la semaine dernière que si le nombre de cambrioolages avait baissé de 22,62% dans les Hauts de Seine,  entre 2019 et 2021, ce n’est pas le cas dans certaines communes dont Vanves : +95,24 % puisqu’ils sont passés de 42 en 2019 à 82 en 2021, mais aissi ses voisines comme Malakoff (+21,57%), Issy les Mouineaux (+1,63%) «La municipalité en est bien informée et il s’agit d’un point d’attention» soulignait Bernard Gauducheau, maire de Vanves. Il mettait notamment en avant les mesures prises, comme «la lutte contre les squats, qui abritent parfois les auteurs de ces faits, et la surveillance quotidienne de lieux repérés comme futurs lieux de squat afin d’éviter toute nouvelle installation».

    TOUSSAINT

    A Vanves, la Toussaint sera célébré lundi 1er novembre aux heures normales des messes, 10H à Saint François, 10H30 Chez les sœurs bénédictines, 11H30 à Sait  Remy. Les prêtres seront présent à 16H le mardi 2 Novembre à 16H pour bénir les tombes. Les messes pour les défunts, ce jour là se dérouleront à 12H à Saint François, à 18H30 chez les sœurs bénédictines et à 19H à Saint Remy

  • LES RENDEZ-VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE DE RENTREE INEDITE ET RECONFINEE

    Des établissements scolaires vont connaître une rentrée particulière avec l’hommage consacré à Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie assassiné le 16 Octobre dernier. La rentrée a été décalée à 10H pour permettre aux enseignants de se préparer et d’échanger. Un deuxiéme temps qui devait être consacré à une  «séquence  pédagogique» dans les classes pour reparler des faits et affirmer les principes républicains comme la liberté d’expression, a été supprimé par l’Education Nationale suscitant la polémique. Du coup les éléves avec leurs professeurs passeront directement au 3e temps prévu en se rassemblant à 11H  pour une lecture de la lettre aux instituteurs et aux institutrices de Jean Jaurés, et une minute de silence. Par la suite, les lycéens de Michelet devraient recevoir, comme tous les autres, à l’initiative des présidents de région, un ouvrage rassemblant les caricatures religieuses et politiques les plus marquantes parues dans la presse régionale aux côtés de celles parues dans la presse nationale. «Par ce geste, dans le respect de nos compétences, nous voulons témoigner de nos engagements à défendre les valeurs de la République et le droit fondamental de chacun et chacune de nos concitoyens à vivre en paix et dans la liberté» ont-ils indiqué par la voix de Roland Muselier président de l’association des Régions de France.

    Le maitre de Vanves s’est de nouveau exprimé sur le site facebook de la ville ce week-end comme il le fera régulièrement,  ce qu'il avait fait au printemps drnier. Il a expliqué ce qui est possible de faire ou de ne pas faire, en appelant à la responsabilité individuelle des Vanvéens, à un moment où le ministre de la santé prévenait "plus le confinement sera respecté, moins il sera long". Il a indiqué que les services municipaux restent en activité,  le marché reste ouvert ave de noueau un protocole sanitaire plus stricte,  mais que l’ensemble des salles réservées aux activités sociaux-cultuelles, sportives, sont fermées. Dans les créches et les écoles, un protocole sanitaire renforcé s’applique, avec port du masque dés l’âge de six ans, les directeurs disposant d’un stock de secours au cas où des parents auraient des difficultés à en acheter, car c'est malheureusement à leurs charges comme l'a décidé le gouvernement,  et les cantines restent ouvertes. Enfin, suite aux attentats, la surveillance a été renforcée autour des écoles et des lieux de culte depuis Vendredi. ET le réseau municipal de solidarité a été ré-énitié. 

    Lundi 2 Novembre

    A 10H dans les écoles, collèges et lycée de Vanves : Rentrée des vacances de la Toussaint avec un hommage à Samuel Paty professeur d’histoire-géographique victime d’un terroriste

    A 12H15 à Saint François, à 18H30 Chez les Bénédictines et à 19H30 à Saint Remy : Messe des défunts qui a été maintenu mais en respectant les régles de distanciation et le port du masque commence fut le cas pour les messes célébrant la Toussaint hier (Cf photo de l’église St Remy) La Mairie avait installé, ce week-end,  un stand de vente de fleurs à l'entrée du cimetière rue Marcel Martinie pour permettre à chacun d’acheter des fleurs et de fleurir les tombes de ses défunts. Une voiturette électrique a été mis à disposition  pour aider les personnes ayant des difficultés de déplacement, à se rendre au cimetière

    Mercredi 4 Novenbre

    A 19H30 par web conférence : La soirée de présentation de l’encyclique «Fratelli Tutti » par le pére curé B.Auville qui proposera une lecture guidée de ce document publié par le pape Français de la fête de Saint François d’Assise, est maintenue mais par web-conférence

    Samedi 7 Novembre

    A 10H15 Sur Zoom : Café Théo à distance. «C’est la solution trouvée après le report de ses réunions à cause du confinement puis du contexte qui ne nous permet pas d’organiser nos rencontres comme par le passé, et ce pour quelques mois au moins. Beaucoup d’entre nous sont, selon la terminologie officielle, «fragiles» et nous ne voulons faire prendre aucun risque à personne» expliquent ses animateurs dans un mail envoyé aux participants habituels. C’est pourquoi ils ont décidé d’organiser cette première rencontre, par zoom (OD de réunion : 757 6367 6593 - Code Secret : nN9yrJ), pour échanger sur cette période et la façon dont ils l’ont traversé, et sur cette année 2020/21 qui risque d’être aussi particulière, avec ce reconfinement

    A 16H30 au PMS A.Roche : Le Match de football prévu entre Expograph Vanves – Grande Vigie FC 81 dans le cadre du criterium R1 a été annulé comme celui de samedi dernier puisque seul les clubs professionnels peuvent continuer à s’entrainer et à se rencontrer dans le cadre des championnats