Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

conseil de paris

  • LES RENDEZ-VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE TRES STUDIEUSE POUR NOS ELUS

    La fin de semaine a été marquée par de nombreux événements comme l’inauguration d’une résidence de Coliving  rue Larmeroux comprenant 57 chambres répartis dans 11 logements, une salle de sport et une laverie accessibles à tous les locataires, la présence d’un bus info prévention pour que les jeunes Vanvéens (13-25 ans) puissent s'informer et se renseigner sur les conduites à risques en matière de consommation de drogue le 1er Juillet devant l’hôtel de ville. En dehors des Estivales, Samedi a été marqué par de nombreux anniversaires d’enfants que les parents ont organisé dans le parc F.Pic. Et dimanche, par  la finale du tournoi Open de la section tennis du Stade Vanves le 3 Juillet…

    Les vanvéens ces jours-ci, ont remarqué, l’avancement des travaux de la brasserie Le Tout Va Mieux sur la place de la République (sur laphoto), avec ses nouvelles façades en bois,  dont l’ouverture prévue en Juillet aurait été repoussée en Septembre, à la Rentrée. Gabriel Attal , député de notre circonscription, devrait rester aux comptes publiques et être très mobilisé en ce début de vacances, au parlement avec le projet de loi sur le pouvoir d’achat, le projet de loi de finances rectificatif. Enfin, un journaliste photographe de mode vanvééen trés renommé, Emmanuele scorcelliti devrait suivre toute la semaine la Fashion Week haute couture printemps-été pour Paris Match. Mais il n'est pas prévu de défilé à Vanves 

    Mardi 5 juillet

    A 14H30 au Conseil de Paris : Débat sur la transformation du boulevard périphérique dans lequel Vanves est concerné avec le projet de réaménagement des portes de Paris, et notamment Brancion qui est un véritable « serpent de mer » depuis le protocole signé entre Bernard Gauducheau et Bertrand Delanoë, et le quasi abandon d’une partie du projet Woodeum inscrit dans le cadre de l’appel à projet « Réinventer la Métropole du Grand Paris »

    Mercredi 6 Juillet

    A 9H au Conseil Régional (saint Ouen) : Séance plénière à laquelle participe Bernard Gauducheau, conseiller régional

    A 19H30 à la maison paroissiale Saint Remy : Premier Barbecue de l’été organisé par la paroisse durant les mois de Juillet et Août. Chacun apporte de quoi garnir substantiellement le buffet

    Vendredi 8 Juillet

    A 9H30 au Conseil Départemental des Hauts de Seine ( Nanterre l’Arena Paris la Défense) : Séance plénière à laquelle participe Sandrine Bourg   

    Samedi 9 Juillet

    A 22H30 au parc F.Pic : Projection en plein air du film « Un jour sans fin » de Harold Ramis dans le cadre des Estivales de Vanves

  • MOINS D’HELICOPTERES AU DESSUSDE VANVES GRACE A LA FERMETURE DE L’HELIPORT D’ISSY

    La fermeture de l'héliport d'Issy-les-Moulineaux à nouveau en discussion au conseil de Paris ces jours-ci puisqu’il va adopter le plan bruit 2021-2026 de la municipalité. Et bien sûr, parmi les mesures proposées, figure ce serpent de mer, exprimé depuis des années  par la mairie de Paris : la fermeture partielle de l'héliport, situé à cheval entre la capitale et la ville des Hauts-de-Seine, entre l'Aquaboulevard et le parc Suzanne Lenglen. Il est installé sur un terrain de sept hectares appartenant à la mairie de Paris et exploité par le groupe Aéroports de Paris (ADP). Mais la concession qui encadre son exploitation touche à sa fin en 2024 et la ville de Paris ne souhaite pas la renouveler.

    «Nous nous sommes engagés pendant la campagne à créer un nouveau parc en remplacement de l'héliport. Nous envisageons ainsi l'extension du parc Suzanne Lenglen, la création d'une cité fertile, démonstrateur et lieu d'expérimentation d'une ville durable et agricole»  explique la mairie de Paris, en ajoutant vouloir «améliorer le cadre de vie et mettre un terme aux différentes sources de pollutions générées par les hélicoptères». Car ses nuisances sonores sont au cœur des préoccupations. Un rapport établi par Bruitparif en 2011 estime que les habitants des quartiers limitrophe de l'héliport, souffraient de nuisances pouvant atteindre 65 décibels, selon les trajectoires de vol, comme le constatent chaque jour de nombreux vanvéens

    Mais curieusement parmi ses voisins, l’héliport a ses supporters : «Il est essentiel qu'une région-capitale comme la nôtre bénéficie d'une infrastructure aéroportuaire comme l'héliport pour des missions de service public comme l'acheminement des secours, mais aussi pour répondre à des besoins régaliens en situation de crise» expliquait Sebastien Bizot, directeur général des services de la ville d'Issy-les-Moulineaux au Parisien, qui constatait que  le trafic aérien a déjà considérablement diminué : «En 1989, il y avait 32.000 mouvements (atterrissage et décollage) par an sur l'héliport. Aujourd'hui nous ne sommes plus qu'à 10.000», En 2018, les vols de service publics représentaient 40 % des mouvements. Dans un premier temps, la mairie de Paris prévoit de ne supprimer que les vols commerciaux

  • HOMMAGE A JACQUES CHIRAC A VANVES ET AILLEURS

    A Vanves, le maire, la municipalité, ses élus, ses fonctionnaires, se sont retrouvés sur le parvis de l’hôtel de ville à 15H Lundi pour la minute de silence et entonner une marseillaise à capella. Mardi soir au Chatelet, Gabriel Attal est intervenu à la soirée du Centre Français des Fonds et Fondations :  « En 2007, Jacques Chirac a dit vouloir servir la France autrement. Pour cela, il a créé une Fondation. Témoignage supplémentaire du rôle fondamental des fonds et fondations pour l’intérêt général » a-t-il expliqué. Enfin, il est intéressant de noter qu’à Clamart le maire JD Berger (LR) a annoncé donner le nom de Jacques Chirac à un Square.

    «Le nom de Jacques Chirac qui est d’ores et déjà inscrit dans l’histoire parisienne,  s'écrira bientôt en toutes lettres sur les pierres de Paris selon la choix de la famille» a assuré Anne Hidalgo mardi matin, lors d’un hommage unanime du Conseil de Paris en ouverture d’une longue session plénière. Une idée évoquée par les élus parisiens depuis la mort jeudi 26 septembre de l'ancien chef de l'État : Le parvis de l'Hôtel de Ville qu’il avait rendu au piéton en 1982, la place du Trocadéro, le théâtre du Châtelet ou encore le quai Branly sont pour l'instant les lieux les plus cités