Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

paroisse saint françois d’assise

  • INAUGURATION D’UNE STATUE DE SAINT FRANCOIS A VANVES LE JOUR DE SA FETE

    A l’occasion de la fête de Saint François, la paroisse Saint François d’Assise de Vaves inaugure une statue de ce saint choisi parmi plusieurs projets voilà un an, à l’occasion de la Saint François 2016. Elle sera bénie par Mgr Aupetit, Evêque du diocése des Hauts de Seine (sur la photo derrière l'Autel avec le pére curé Auville à SAint François)  après la messe prévue à 19H

    «La première motivation qui est la nôtre est de manifester à l’extérieur ce qui se vit à l’intérieur de l’église. Le carrefour des rues Gambetta et Sadi-Carnot est un lieu de passage : école, collège, centre commercial, métro… Il s’agit bien là d’un projet missionnaire et prophétique ! Saint François est un saint universel. Sa figure est parlante. Il est beaucoup vénéré par le plus grand nombre. Saint François a été le chantre de la création, y compris de la création artistique. De plus, il est de tradition, dans l’Église, de passer des commandes à des artistes qui, de leur talent et de leurs mains, font naître et renaître le message du Créateur » explique le pére Bertrand Auville, curé des paroisses de Vanves

  • LES RENDEZ-VOUS DE VANVES D’UNE SEMAINE OU L’ON BRADE

    Quel temps de cochon ce week-end ! Les militants d’en Marche ont fait Kiosque au Centre commercial du Plateau à défaut de la place de l’insurrection samedi matin, le parc F.Pic était fermé Dimanche matin, à cause d’une alerte Tempête, des rencontres sportives étaient annulées (match de football d’Expograph). Malgré tout cela, le marché de Vanves samedi était de couleur jaune, pour la traditionnelle fête du Mimosas et des grands Méres, la Section Tennis organisait dimanche à midi une « party » huitres pour oublier la pluie qui tombait dru. Et les commentaires allaient bon train sur la manif Fillon au Trocadéro où quelques vanvéens étaient présents. « Pourquoi persévere t-il ? »… « Si c’est Juppé, il va prendre un sacré coup de vieux face à Macron ! »… « Et puis c’est pas mieux, un futur mis en examen et remplacé par un condamné ! »… « Il me semble que l’on va assister à un sacré chamboulement dans le personnel politique si c’est Macron qui gagne ! »    

     

    Mardi 7 Mars

    A 18H à la galerie du théâtre Le Vanves : Vernisage de l’exposition « Boxing Christmas » de Gaël Depauw

    A 19H30 à Panopée (Festival Artdanthé) : « Geisha Miracle » de Jija John

    A 21H au Théâtre Le Vanves (Festival Artdanthé) : « We solo men » de Ann Van den Broek 

    Mercredi 8 Mars

    A 8H30 à Boulogne (Espace Co-working Le Tréfle :  Le Challenge Club (de Vanves)  en partenariat avec Le Boss Club PME et So Digital organise un petit de déjeuner sur la Transition Digitale de l’Entreprise : « Évolution technologique, évolution des usages, transformation de la relation client, autant de facteurs qui rendent nécessaire de redéfinir sa stratégie globale et de faire preuve d’innovations. Michel Boukhobza et Jean-François Jezequel de C2M exploreront cette première étape clef sur la base d’expériences et projets réels lors de cet atelier : quand innovation et stratégie ne font qu’un… »

    Jeudi 9 Mars

    A 9H au Conseil Régional  (Cf la photo lors d'une suspension de séance) : Bernard Gauducheau participe au Conseil régional qui se déroule jusqu’à Jeudi avec des dossiers importants à l’ordre du jour : Un plan anti-bouchon qui devrait « décoiffer » dont V.Pécrese a donné une idée dans le JDD d’hier, la révision du Programme Prévisionnel d’Investissement des lycées qui intéresse les lycées comme Michelet et Louis Dardenne, un plan Vert….

    A 14H à Saint François : Ouverture de la braderie de printemps de Saint Francois qui se déroulera aussi vendredi et samedi de 10H à 18H 

    A 19H30 à Panopée (Festival artdanthé) : « That’s It » de Sabine Moreau

    A 21H au Théâtre Le Vanves  (Festival Ardanthé) : « Urge » de David Wampach

    Samedi 11 Mars

    A 9H à la Palestre : Braderie « Bout’ choux »organisée par le Syndicat d’Initiative

    A 9H devant Intermarché et Franprix : collecte pour les Restos du Cœur  

    A 15H à l’Hôtel de Ville : Conférence organisée par le Comité local de la Légion d’Honneur sur « la mangrove, un milieu riche, mais en danger » donné par Anne Marie Lejeune, docteur en géophysique, maitre de conférence vulcanologue à l’université Pierre et Marie Curie 

    A 19H30 au théâtre Le Vanves (festival Artdanthé) : « Strange but true » de Afshin Ghaffarian

    A 21H à Panopée (Festival Artdanthé) : « Non que ça veuille rien dire », bref entretien avec des hommes ideux, création de Perrine Mornay suivi de « When Everything is Human, The Human is an Entirely Different Thing » performance de Wild Vlees 

    Dimanche 12 Mars

    A 11H15 à l’Hôtel de Ville : Assemblée Générale de l’Amicale des Pieds Noirs suivi du couscous traditionnel

    A 15H au PMS A.Roche : Match de football Vanves – Aubervilliers C.2

  • PORTAIT DE VANVEEN : GENEVIEVE POUPARDIN, UN DES PILIERS DE L’EGLISE DE VANVES ET DE ST EX

    Une des piliers de l’église de Vanves a été enterrée Vendredi midi dans le cimetière de Vanves après des obsèques émouvantes célébrées par le pére Bouleau dans une église  Saint François d’Assise bondée. La famille, les proches, les amis de la paroisse, du collége St Exupery, de l’association Saint Vincent de Paul avec quelques uns de ses vanvéens aidés et accompagnés par cette association caritative étaient présent pour rendre hommage et accompagner dans sa dernière demeure Geneviéve Poupardin

    Cette  vanvéenne de pure souche, née dans cette ville où elle aimait vivre et agir, était bien connue des paroissiens, notamment de Saint François et du Plateau. « C’est une figure amicale qui nous quitte » selon le père Bouleau qui a rappelé briévement sa vie : « Née un 18 Décembre 1927, à Vanves, elle a reçue une éducation de bonne maîtresse de maison. Elle a été puéricultrice dans la première crèche de Vanves, a travaillée à la Croix Rouge… avec toujours ce souci d’aider les autres. Elle s’est mariée en 1948 avec Pierre et s’est éloignée quelques temps de Vanves pour s’installer à la fin des années 70 dans la maison familiale. Mais elle est très vite revenue, pour s’occuper des autres que ce soit au collège Saint Exupery ou à la Fraternité Saint Vincent de Paul et s’investir dans les oeuvres sociales. De santé précoce, malgré une apparence forte, elle a compensée par un fort caractère cette faiblesse, manifestant tout au long sa vie, courage et volonté ».

    Le professeur d’EPS du collège Saint Exupery, M.Ranchoux a rappelé tout ce qu’a fait Geneviéve Poupardin pendant 31 ans à l’Association Sportive Saint Exupery de Vanves  (ASEV). Elle s’est bien  sûr occupée de la trésorerie, mais surtout elle a participé à toutes les activités sportives, « et il y en avait tous les soirs, auxquels participait 1/3 des effectifs du collège. Toujours présente pour les enfants, les parents, tenant la permanence du Vendredi, quelquefois sur le terrain, elle a reçue, conseillée, encouragée, soignée les enfants pendant plus de 40 ans » a-t-il raconté en évoquant ses « leçons d’équitation du mardi soir » où » elle les emmenait hors de Vanves pour pratiquer une discipline unique pour un établissement scolaire…pendant 20 ans…en leur apprenant la rigueur, le respect et le soin des chevaux ». Et bien sûr le jumelage avec la Realschule de Lehrte, qui l’amenait « à accueillir chez elle des professeurs, et à sensibiliser ses jeunes au rapprochement des peuples et à l’Europe »

    De trésorière de l’ASEV, elle l’est devenue pour la Fraternité Saint Vincent de Paul de Saint François qui fait de l’accompagnement des personnes isolées et du soutien aux éprouvés de la vie. « Alors qu’un jour je la visitais, elle m’a présenté l’animateur de sports du collège Saint exupery dont elle était la trésorière. Et ce monsieur était enchanté ! Comment aurais-je pu lui refuser ce poste » raconte Alain Jaffrez alors président de cette association.  Tout en étant un pilier de Saint François, grâce à sa présence active, rendant des menus services humbles et indispensables au bon fonctionnement de la sacristie et notamment en accompagnant les paroissiens endeuillés. « Elle a trouvé satisfaction dans son  besoin d’agir et d’être utile. Le sens de la charité l’a conduit tout naturellement vers la Fraternité Saint Vincent de Paul » témoigne t -il en rappelant qu’elle a organisé la kermesse devenu les journées d’amitiés avec son fameux et célèbre stand de brocante (supprimé depuis), la distribution de colis de Noël qui a remplacé le dîner du réveillon de Noël, les goûters chantant avec Pierre Meige surtout et d’autres artistes  où était servi le célèbre chocolat chaud, l’excursion annuelle qu’elle préparait longuement s’occupant de tous les contacts avec la mairie, les restaurants, les musées. « Elle partageait un peu, mais acceptait notre coopération une fois qu’elle avait imposé le programme, savant s’y prendre pour réussir pour ce qu’elle avait entrepris. Un avantage décisif pour le trésorier car elle assurait une centralisation parfaite »

    Mais en même temps, elle était une maman, une grand mère et une arrière grande mère prévenante, fier de sa petite fille, et qui avait récemment fait la connaissance de son arrière petit fils Elliot, comme en témoignaient le père Bouleau et Alain Jaffrez constatant tous les deux qu’elle était passé d’un rôle d’accompagnant à d’accompagné, qu’elle a difficilement accepté vu son caractère. « Beaucoup, comme ma fille, avait l’impression de voir, de revivre leur maman, dans sa façon de vivre et de combattre le gaspillage » confie Alain Jaffrez qui a beaucoup échangé avec elle, jusqu’à ses derniers jours avant son hospitalisation, en échangeant des photos de leurs petits enfants.