Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

agression youriy

  • UNE PREMIERE A VANVES : UNE REUNION PUBLIQUE VIRTUELLE DE LA MUNICIPALITE SUR ZOOM

    «Une grande première en raison des circonstances. Il m’a semblé important de rétablir le contact avec les vanvéens, même si je les rencontre au marché, sur le chemin de l’école…,  de vous retrouver et échanger comme nous le faisions auparavant deux fois par an, avec ses réunions publiques à  chaque printemps et à chaque automne. Nous avons trouvé ce moyen de substitution pour pouvoir échanger» a expliqué le Maire en introduction.  Elle a réuni lundi soir 250 participants entre 19H30 et 21H50 et suscité 160 questions. Il n’a pas été répondu à toutes, mais les vanvéens recevront une réponse ensuite par courrier. Cette réunion a été animée par Julie Messier, maire adjoint à la communication qui a donné la parole aux maires adjoints, après avoir lue les questions envoyées. Et là encore une première, la parole n’a pas été monopolisée par le maire, chaque adjoint ayant pu s’exprimer et répondre aux questions.

    Le jeu des questions répondre a commencé après une vidéo présentant un bilan de ses six premiers de la mandature  axées bien sûr l’action de la municipalité face à la crise pour venir en soutien à ses habitants,  à son tissu économique, ce qui n’a pas empêché de continuer à mener ses actions au quotidien en réalisant par exemple des aménagements (square de l’Insurrection, Square du 11 Novembre, petit cimetière, pistes cyclables)… «L’invité surprise a été cette crise qui nous mobilie encore. Ce qui m’a marqué, c’est l’importante mobilisation des services, de nombreux vanvéens qui se sont investis dans le réseau municipal de solidarité (150) et qui sont toujours là ! » a-t-il expliqué. Sandrine Bourg, maire adjoint aux affaires sociales a dressé le bilan de ces actions « bouclier » contre cette crise sanitaire que la ville a mis en place. Bertrand Voisine maire adjoint aux finances qui aura l’occasion d’y revenir lors du débat d’orientation budgétaire au conseil municipal de samedi prochain, a donné une idée de l’impact de cette crise sur les finances de la ville avec des baisses de recettes (taxe de séjour, entrée piscine, théâtre, cinéma etc…), des dépenses supplémentaires (masques, gel,  centre de vaccinations…)

    Le blog reviendra sur les réponses apportées à certaines questions, mais deux informations ont été donnée concernant l’urbanisme : Tout d’abord sur le projet de construction d’un immeuble de 5000 m2 (100 logements)  d’Effiage à l’emplacement de deux pavillons rue Antoine Fratacci qui est en cours d’instruction. Pascal Vertanessian, adjoint au Maire à l’urbanisme a indiqué qur la ville n’y est pas favorable, ni l’architecte des Bâtiments de France (ABF). Il a indiqué, ensuite, qu’il n’y a aucun projet concernant la villa Dupont (sur la photo), ensemble patrimoniale pavillonnaire protégé par le PLU. GPSO a engagé un diagnostic patrimonial et paysager qu’il a confié au CAUE 92 dont les conclusions devraient être bientôt présentés

    Enfin, sur l’agression de Youriy, le maire n’a pas caché que «j’aurais préféré que l’on parle de Vanves d’une autre façon. Les médias en ont beaucoup parlé pour sa brutalité. Et les éléments en notre possession sont peu nombreux. Des mineurs vanvéens sont impliqués. On en saura plus sur le déroulement des faits avec lenquête. Mais il faut raison garder ! » a-t-il demandé. «On n’a pas de bandes structurées à Vanves. Ces situations arrivent souvent, car des individus se rassemblent en fonction des circonstances. Nous n’avons pas que des anges parmi nos jeunes ! » a-il ajouté. Il devrait réunir le CLSPD prochainement pour renforcer l’action de prévention vis-à-vis des jeunes, identifier les problèmes et prendre desmesures le plus tôt possible.

    A Suivre… 

  • VANVES DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    ANDRE SANTINI VACCINE

    C’est la photo de la semaine : André Santini s’est fait vacciner avec photo à l’appui. Une sorte d’invitation à chacune d’entre nous à en faire de même dès que notre classe d’âge le permettra. Occasion d’indiquer que d’’ici au 12 février, 1 561 personnes auront été vaccinées (première dose) dans le centre d’Issy-Vanves qu’il avait visité le 18 Javier lors de son ouverture. Occasion de confier  qu’il s’était fait vacciner, en déclarant dans son langage cru et imagé aux seniors présents : « Rien à craindre ! Il n’y a pas d’effets secondaires. Cela m’a donné la c… » C’est Santini dans toute sa splendeur ! 

    PERQUISITIONS SUR LE PLATEAU

    Deux nouveaux jeunes ont été interpellés, pour l’agression du jeune Youriy aux abords du centre commercial Beaugrenelle, dans le 15e arrondissement de Paris. Ce qui porte à onze mineurs et un majeur, le nombre de jeunes arrêtés jeudi et vendredi par les enquêteurs. Les enquêteurs étudient l’hypothèse d’un règlement de comptes sur fond de rivalité entre des bandes de Vanves (Hauts-de-Seine) et de Beaugrenelle. Pour les identifier, les policiers se sont appuyés sur les images captées par les caméras de vidéosurveillance, notamment celles du métro. Ils ont aussi exploité les témoignages recueillis et lancé des analyses ADN sur un marteau et une barre de fer retrouvés sur les lieux. Des perquisitions auraient été réalisées jeudi et vendredi  aux domiciles des suspects. D’où la présence d’une quarantaine de policiers sur le Plateau ces jours-ci. Mais rien ne permet pour l’heure d’affirmer que Yuriy faisait partie ou non d’une bande ou s’il a été une victime collatérale.

    INCIDENT RACISTE

    Maé, un collégien vanvéen a été insulté ces derniers jours  parce qu’il portait un bonnet ressemblant à une kipa de éleves à la sortie de Note Dame de France à Malakoff. Ses parents et ses proches sont attérés et scandalisés surtout lorsqu’il leur rapporté les propose de ces agresseurs : « Juif..ça gaz ». Les prents ont appelé le directeur de cet établissement privé qui leur a répondu qu’il ferait un simple appel aux parents. « Si les enfants pensent et rapportent ce type de propos, on peut imaginer l'éducation qui se cache derrière par probablement des parents antisemites et racistes

    APPEL POUR SAUVEGARDER LES COMMERCES

    Les présidents de la CCI92 (Patrick Ponthier), du MEDEF 92 (Lionnel Rainfray)  de la CPME 92 (Isabelle Lajeune et de la CMA92 (Daniel Goupillat) ont souhaité faire savoir, ensemble, la nécessité économique et sociale de maintenir ouverts les commerces et les activités de proximité, en cas d'un troisième confinement et ainsi sauvegarder le tissu économique de nos villes et le moral des chefs d'entreprise et commerçants. Alors que l’annonce d’un troisième confinement se précise, ces acteurs du tissu économique des Hauts-de-Seine demandent le maintien des commerces ouverts et l’abandon de la distinction essentiels / non essentiels : «Une troisième fermeture plongerait de très nombreux commerçants des Hauts-de-Seine dans des difficultés financières insurmontables, une grande précarité, un profond découragement et une grande incompréhension. Les commerçants sont des chefs d’entreprise responsables, qui ont mis en place des protocoles sanitaires qu’ils font respecter. Les commerces ne sont pas des lieux de contamination.  Il y a nécessité de maintenir une activité économique de proximité au coeur de nos villes et de répondre aux besoins d’achat et de consommation des habitants.  Un juste équilibre entre maintien des commerces ouverts et lutte contre la pandémie doit être trouvé»