Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vanv’en poupe - Page 2

  • LANCEMENT DU MOIS DU COMMERCE A VANVES SOUS TENSION

    La soirée de lancement du 5éme mois du commerce de Vanves, à la Palestre vendredi soir,  a été quelque peu particulière. Peut être l’effet de la pleine lune. Moins de monde qu’à l’accoutumée, une tension perceptible entre les élus de la majorité qu’ont ressenti les commerçants et artisans invités sans en comprendre les raisons, même si à la fin de son intervention, le maire s’est fait menaçant -  mais vis-à-vis de qui ( ?)  -  en déclarant : « Il faut avoir de la proximité avec les vanvéens et sa commune. Toute personne qui dérogerait à cela, aurait affaire avec moi et il y aurait remise en cause » ?  Ce qui ne les a pas empêché de profiter ensuite du buffet et d’une soirée qui se voulait conviviale.

    « L’équipe municipale est attaché à ce temps de convivialité » a pourtant déclaré d’emblée Bernard Gauducheau entouré par Alain Toubiana, maire adjoint chargé du commerce et Carine Jamet manager du commerce et maître d’œuvre de ce 5éme mois du Commerce. Il a rappelé que Vanves revenait de loin, en ayant inversé la tendance au prix d’efforts  importants : Après des disparitions de commerces, la fermeture de rideaux fers, 30 nouveaux commerces ont pu être créé depuis 2013/14, 11 ont reçu le label Eco-défi, permettant à la ville de compter 200 artisans/commerçants et une cinquantaine au marché. Il a expliqué que la mairie les rencontre régulièrement lors de cafés commerçants/artisans/chefs d’enreprises,  de réunions techniques sur des thèmes comme la mise en accessibilité des cabinets ou boutiques, les licences…et lorsque bien sûr des travaux sont effectués dans leur quartier comme ce fut le cas pour le réaménagement et la requalification de la rue Jacques Jezequel.

    La dernière initiative est la création d’un Comité consultatif du commerce le 8 Septembre dernier  qui sera un lieu d’échanges, de dialogues de consultations animé par Alain Toubiana et Carine Jamet. « Nous avons deux défis à l’horizon : l’arrivée d’un millier de nouveaux habitants avec la livraison des chantiers de construction de la rue Aristide Briand, avec le projet Niwa de Boyugues Immobilier qui ouvre un bureau de ventes place de l’Insurrection et a commencé à distribuer sa plaquettte sur cette réalisation. Et la mise en œuvre du chantier du Grand Paris Express et de sa station qui devrait entraîner une dynamique commerciale et urbaine dans ce secteur du Clos Montholon ». 

    Ainsi, le maire a lancé ce nouveau mois du commerce qui célèbre son 5éme anniversaire auquel participent 140 commerces pour cette édition, grâce un couple (professionnel bien sûr ) qui a tout fait pour qu’il soit une réussite comme l’a rappelé Alain Toubiana avec humour. Ce qui représente beaucoup de travail bien sûr.  Avec,  dés le lendemain, les premières animations qui se sont déroulées sur la place de la République avec le défilé de mode de Vanv’en Poupe qui a attiré beaucoup de spectateurs.  

  • LE DEFILE DE MODE DE VANV’EN POUPE OUVRE LE MOIS DU COMMERCE A VANVES

    Vanv’En Poupe devrait inaugurer le 5éme mois du Commerce de Vanves samedi à 18H sur la place de la République avec son second défilé de mode. Même s’il le sera ce soir par une grande soirée inaugurale à la Palestre. Mais voilà, comme à l’habitude à Vanves, il y a vraiment un problème d’informations et de communication, car aucun programme n’avait été publié dans le V.I. de Septembre comme à l’habitude, ni affiches, ni tracts ou dépliants, ni informations sur le site Internet de la ville ( en début de semaine), même si des affiches et des petits drapeaux sont apparus dans certains commerces. Rappelons que la dernière édition en 214 avait vu la participation de 180 commerces et l’organisation de très nombreuses manifestations avec 20 ateliers et 15 soirées. Pour un budget de 50 000 € dont la moitié  a été financé par 21 sponsors.

    Mais Barbara, l’initiatrice de ce défilé de mode n’en a pas été pour autant découragé car elle peut compter sur le bouche à oreille de toute sa clientèle qui s’est bien étoffé depuis 2 ans, et toutes les familles concernées au premier chef.  « J’organise ce second défilé surtout à la demande des clients sans compter que j’avais un énorme casting, avec beaucoup de petites filles. J’ai dû sélectionner malheureusement, avec 24 mannequins dont  la benjamine a 6 ans, 4 adultes et 5 adolescents. Ce sera un défilé des marques pour enfants que l’on trouve dans mon magasin : Mini Mignon, LFM (Les Feux de la Mode), Novostyle… » indique t-elle. « Les spectateurs pourront voir le large choix proposé dans ce magasin, étant donné qu’il y a une nouvelle collection tous les quinze jours, que je sélectionne moi-même. C’est l’objectif que je me suis fixé en ouvrant ce magasin : toujours renouveler mes collections » ajoute t-elle  en expliquant qu’elle chine régulièrement pour trouver de nouvelles marques, de nouveaux styles…dans le quartier du Bon Sentier en poussant quelquefois jusqu’à Popincourt, Aubervilliers « où il y a beaucoup de matières »

    La mode aujour’hui est aux couleurs camel et rouge, beige et blanc, moutarde et kaki, avec beaucoup de franges,  de panchos, de gilets, de fourrures avec ce côté indien et de jupes patineuses qui reviennent en force… Avec les accessoires qu’elle propose, écharpes, ceintures, bijoux, bonnets, chapeaux…Ainsi depuis 2 ans, elle a développé une clientèle d’habitués vanvéenne mais aussi isséenne, clamartoise… « Ce n’est pas encore l’afflux que j’espère ! D’où l’idée de ce défilé de mode pour asseoir ma notoriété. Mais l’événementiel est aussi une seconde passion. Et ma satisfaction est de voir ses jeunes filles heureuses de représenter « Barbara » reconnaît elle. D’ailleurs la plupart ne dise pas à leurs parents « je vais à Vanv’en Poupe » mais « chez Barbara ». 

  • LES RENDEZ-VOUS A VANVES ET AILLEURS D’UNE SEMAINE ENCORE DE RENTREE

    Alors que la plupart des élus de l’opposition nationale se préoccupaient du devenir de leurs communes, un patrimoine qui remonte au temps des « paroisses » lors d’un week-end justement consacré aux richesses de notre passé, les élus vanvéens se sont encore distingués : A L’UDI, avec le maire, ils étaient à une université d’été à huis clos sur l’Ile Saint Germain. A L’UMP, ils tractaient pour le meeting de rentrée de V.Pécresse pour les élections régionales à Nogent sur Marne. Pourtant, ils disposent d’un très beau stand au marché, délaissé depuis les dernières élections municipales, où habituellement les élus, lors de l’ancienne mandature, tenaient permanence pour rencontrer les vanvéens. Personne n’a eu l’idée, ce samedi,  de marché, de le tenir de nouveau et de faire signer la pétition comme dans d’autres communes. Mais il est vrai qu’ils sont passés au 1er tour et qu’ils s’en foutent  comme certains le laissent entendre !    Dommage pour la commune, car contrairement à ce que le gouvernement socialiste a voulu faire croire, ce mouvement n’avait rien à voir avec une opération politicienne. Les Maires de France ont vraiment exprimé une inquiétude face à l’attitude d’un Etat quel que soit la majorité en place. Pascal Vertanesssian (UDI)  maire adjoint a représenté le maire dans la délégation d’élus qui a rencontré le Préfet des Hauts de Seine à cette occasion. 

    Ce fut d’ailleurs « service minimum » tout au long de ce week-end consacré au patrimoine. En dehors du dévoilement d’une plaque marquant le séjour de Marguerite Duras au 16 avenue Victoir Hugo, ses journées du européennes du Patrimoine sont restées très classiques, même si les visites organisées du lycée Michelet, du siège de France 3 Paris iIe de France, du  parc F.Pic, du monastére des Bénédictines, de l’orgue de Saint Remy… ont attiré du monde. D’autres événements ont marqué ce week-end : le mariage de Nicolas Monte, conseiller municipal L.R.  après celui d’Anna Sasportas fin Juillet. Le nouveau père curé Bertrand Auville (sur la photo à la sortie de la messe)  célébrait dimanche  la messe de  renteée des catéchistes à Saint Remy, l’équipe première de basket jouait un match d’entraînement avant le début du championnat dans un gymnase vide…

    Lundi 21 Septembre

    A 14H30 au Conseil Départemental des Hauts de Seine : Isabelle Débré, Vice Présidente, participe à la Commission Permanente 

    Mardi 22 Septembre

    A 19H au Théâtre : Coktail des Présidents d’associations comme c’est le cas après chaque forum des associations

    Jeudi 24 Septembre

    A 9H30 au Conseil Régional : Bernard Gauducheau participe à la dernière séance plénière du conseil régional avant les élections régionales au cours de laquelle les élus voteront un plan d’urgence en faveur des réfugiés. 

    A 19H30 à la Tuilerie : Assemblée Général de la JCE GPSO pour sa 3éme année d’existence, présidé par Guillaume Benhamou

    A 19H30 à l’espace Giner : Réunion de rentrée du Challenger Club sur le théme : « Comment générer du cash avec l’assurance-crédit : Mécanismes et avantages »

    A 20H au Théâtre : Présentation de la saison culturelle au théâtre

    Vendredi 25 Septembre

    A 19H30 à la Palestre : Lancement du mois du commerce

    Samedi 26 Septembre

    A 18H place de la République : Défilé de mode, organisé pour la seconde fois, par le magasin de mode Vanv’en Poupe dans le cadre du mois du commerce