Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

déconfinement

  • VANVES DANS LE CREUX DE L’OREILLE A L’HEURE DU DECONFINEMENT

    Depuis lundi, après l’allocution du président de la République,  l'ensemble du territoire français est passé au vert, donc l’Ile de France et Vanves qui étaient restés en orange jusqu’à ce week-end. Ses cafés et les restaurant ont donc rouvert, mais pas question de serrer les gens comme avant. Les crèches, les écoles et les collèges pourront également accueillir dès le 22 juin tous les enfants dont la présence sera obligatoire. Les attestations dans les transports en commun ont été supprimés par la préfecture de Région lundi. Les théâtres et les salles de spectacle sont accessibles. Mais  pas question de les remplir comme avant pour l’instant. Décision très attendue là encore, les équipements sportifs (gymnases, parcs municipaux de sports…) vont rouvrir leurs portes. Pour les piscines,  il faudra sans doute mettre en place des créneaux horaires pour les nageurs.

    ATTAL MISSIONNE POUR TROUVER UN PREMIER EMPLOI AUX JEUNES

    Si « au cœur de la crise sanitaire, le pays adonné de lui-même pour sauver les plus âgés, dans la crise économique, il faudra un effort collectif pour sauver les plus jeunes. En mot=yenne, ceux-ci mettent déjà cinq à huit mois pour décrocher leur premier emploi. Là, ce sera certainement beaucoup plus. J’ai été missionné pour proposer un plan d’urgence sur cete question » a-t-il annoncé dans une interview au JDD, Dimanche. «Ma priorité est de lutter contre « l’effet cicatrice » :le fait qu’un jeune traîne toutesa vie des difficultés d’insertion. L’enjeu n’est pas de vendre du rêve ou de mentir sur sur les perspectives à court terme, mais de garantir à chacun, une solution d’accompagnement, des expériences pour étoffer son CV, des aides finacières ou non, pour lutter contre la précarité et s’insérer » a-t-il expliqué en se fécilitant que 300 000 français ont rejoint la réserve civique durant le confinement. «Celui est venu démentir l’idée d’une France individualiste. Nous pourrions pérénniser cette réserve

    PAROISSES DE VANVES :UN PARFUM DE FIN D’ANNEE SCOLAIRE

    Certaines activités paroissiales ont repris - soirée pour les jeunes, liturgie de Taizé, veillée de prière ce jeudi 18 Juin à 20H45 à Saint Remy avec le groupe eucharistique maial et missionnaire Abba et le pére curé Auville... dégageant un parfum de fin d’année scolaire : ordination de Vincent de Labartheen insertion pastorale à Vanves entre 2014 et 2016 le 28 Juin, messes de fin d’année, fins de mission de Charlotte ert Jean Michel Certeau qui occupaient le pavillon de Saint François avec leurs 4 enfants, pèlerinage d’été sur le chemin de Sainte Geneviève pour les18/30 ans du 26 Juillet au 2 Août entre Troyeset Arcis se Aube sur les bords de Seine… avec un rendez-vois le 23 Juin à la salle paroissiale Saint Remy : Regard croisés d’un prêtre (Bertrand Auville), d’une enseignante (Vinciane de Samie) et d’un Psychothérapeute (Vincent Landreau) sur le défi  du déconfinement, après un confinement de deux mois

    AGIR SUR LE PLATEAU  S’INQUIETE DU DEVENIR DU BATIMENT DIT « ORANGE »

    L’association « Agir pour le Plateau » a été intrigués par les travaux concernant l'ex-immeuble orange (sur la photo), entre les rues Auguste Comte et Louis Vicat  qui est entièrement enveloppé par des filets. «Il semblerait que ce soit un préliminaire à une opération de ravalement puis probablement de transformation de cet immeuble pour une utilisation inconnue » s’est inquiété cette association après du maire de Vanves. Comme il l’avait déjà dit lors d’une réunion de quartier publique, et répété dans sa réponse à cette association, cet immeuble a fait l’objet d’une mutation récente de propriété. «Dans l’immédiat, ses propriétaires m’ont fait part qu’ils étaient toujours en réflexion, concernant son avenir, et que les premières orientations seraient esquissées dans les mois à venir»

    PORTE DE VANVES : INCENDIE

    Les vanvéens n’ont pas pu avoir accès au périphérique en milieu de matinée, hier, car le Périoph a été fermé momentanément Porte de Vanves à cause d’un qui incendie s'est déclaré, peu avant 10h30, dans un immeuble du 14e arrondissement de Paris. Le feu a pris dans un appartement situé au deuxième étage d'une résidence longeant le square Julien Bartet, près de la Porte de Vanves. Un important dispositif de sécurité a été mis en place, selon des informations de BFM Paris. Une dizaine de véhicules de pompiers, dont trois grandes échelles, avaient été mobilisés.

  • VANVES ET LE CONVID-19 : 83% DES VANVEENS ONT BIEN VECU LE CONFINEMENT

    Si l’on en croir une enquête exclusive de l’Institut Paris Region menée du 5 au 19 mai 2020 avec Médiamétrie auprès de plus de 3 000 habitants de notre région,  83 % d’entre eux, dont les vanvéens  affirment avoir bien vécu le confinement, 17 % déclarent l'avoir mal vécu. Cette expérience de confinement a été mieux vécu par les ménages de 2 personnes (85%) que ceux de trois (84%), quatre (83%), cinq (80%). 

    La situation a été mieux vécu pour ceux qui ont télétravaillé (88%) et qui était au chômage partiel (85%) que ceux qui ont été travaillé sur leur lieu de travail (79%) bien évidement. 67% des actifs ont poursuivis leurs activités, 7% une activité réduite (chômage partiel).  1 francilien sur 3 a eu recours à la livraison à domicile depuis le début, 29%  achetant des produits  sur des sites de e-commerce, 20% pour des services de proximité (pharmacie, primeurs, restaurants…). La grande majorité autant qu’avant (45%), plus qu’avant (37%), moins qu’avant (18%)

    Au moment du déconfinement, Moins d’un actif  sur deux envisageait une reprise d’activité normale (45%), plus intensive que la normale (25%),  dégradée avec du chômage partiel sur une période de plusieurs mois (17%), un risque de perte d’emploi (6%). Des scénarios contrastés qui dépendent beaucoup du degré d’activité qu‘ont connu les franciliens durant le confinement, les plus optimistes (54%) étant ceux qui ont connu une activité inchangée pendant le confinement que ceux qui ont eu une activité réduite (45%).  70% pensent changer au moins une de leurs habitudes en matière d’activités culturelles, sportives de loisirs. Parmi le top 3 des activités en hausse : La marche en milieu naturel, des activités physiques en plein air, profiter des parcs et jardins. Parmi les activités les plus en baisse : le shopping, les foires et salons, les bars et restaurants.

    Ce sondage très intéressant montre qu’un francilien/vanvéen  sur six envisage de changer ses comportements de mobilité une fois l’épidémie passée : les usagers des transports en commun (48%) souhaitent en limiter l’usage, les adeptes du vélo envisagent de l’utiliser plus souvent. Ils pensent changer leurs habitudes d’achats, une fois l’épidémie passée, 39% durablement, 29% temporairement, en privilégiant les produits locaux pour 93%, et en achetant davantage des produits Made In France pour 90%.  

    41% pensent recourir à la téléconsultation médicale hors période confinement, 75% chez ceux qui l’ont déjà expérimenté, les 25-34 ans étant plus enclins à y recourir. D’ailleurs  le systéme de santé est l’une des premières préoccupations des franciliens suivi par la relocalisation des activités industrielles en France, le changement climatique, la lutte contre le chômage, et la pauvreté.

  • LA PHOTO DU WEEK-END A VANVES : CAMPAGNE CHEZ LES COMMERCANTS

    Alors que les vanvéens ont retrouvé les terrasses des cafés et restaurants de leur commune, malgré la météo de ces derniers jours, certains élus n’ont pas montré l’exemple vendredi dernier en dinant carrément à l’intérieur d’un établissement de la place de la République comme le montre une photo qui circule sur les réseaux sociaux ( ?) avec bien sûr toutes les réserves possibles vu que la période est électorale, avec de nombreuses corona-fake news.

    Mais si cela s’avérait être le cas, alors que certains cafés/restaurants ont été contrôlés par la police, ce ne serait pas exemplaire et solidaire de la part d’élus qui doivent montrer l’exemple et être irréprochable en ces temps de déconfinement. Du côté de l’opposition, les candidats de la liste Vivre Vanves (LREM) faisaient le tour des commerçants samedi, équipés d’un masque Made in Vanves