Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

phare - Page 5

  • LES RENDEZ VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE CONSACRE A LA SCIENCE QUI SE LIVRE, LA DANSE QUI SE DECOUVRE ET…. LA CAMPAGNE QUI CONTINUE

    Petit coup de nostalgie en ce début de semaine en constatant que le dernier coup de pelleteuse détruisant le pavillon  au 30 rue Jullien face au Lycée Michelet a été donné Vendredi Dernier. C’est maintenant définitivement fini de ce lieu mythique, appelé "Le Trentre"  fermé fin 2009 où l’aumônerie catholique s’était installée pendant 35 ans.  Son propriétaire avait souhaité récupérer ce pavillon pour y construire sûrement un « superbe »  immeuble.  Mais c’est tout un pan de l’histoire cultuelle de Vanves, à laquelle ont contribué beaucoup de prêtres depuis le père Froissard jusqu’au père Pincé, des parents, des jeunes…pour faire vivre cette aumônerie. Ce week-end a été marqué par l’Assemblée Générale de l’UNC avec un exposé de JM Valentin, président des Généalogistes de Vanves sur le Carré Militaire du cimetière et une mobilisation sur les célébrations du centenaire de la guerre 14-18. Et bien sûr le premier festival pour les gestes des premiers secours organisé par l’Unité locale de la Croix Rouge Vanves-Malakoff à la Palestre.

    CARNETS DE  CAMPAGNE

    Une semaine qui sera marqué par un Conseil municipal avec le débat sur les orientations budgétaires, car malgré la campagne électorale, la vie continue (heureusement). « Ce n’est pas parce qu’il y a une campagne électorale que cela suspend la gestion de la commune. Il faut toujours s’occuper des choses et la vie continue » indique le maire interrogé par le blog car certains vanvées s’étonnaient qu’il continue d’organiser, par exemple, la réception des nouveaux vanvéens, la fête des quartiers pour le nouvel an : « la loi encadre, de façon précise, les conditions dans lesquelles un maire, un candidat,  en exercice peut continuer à gére la commune. La loi insiste sur le principe de continuité, c'est-à-dire qu’il ne faut pas faire de choses nouvelles – Si je n’avais jamais fait de réceptions des nouveaux vanvéns, je ne pourrais pas la faire – car dés l’instant où c’est répétitif, que cela existe déjà, ce n’est pas un événement nouveau, on peut le poursuivre. Pareille pour les inaugurations, où il ne faut pas profiter de ces temps de rencontres pour délivrer un message électoral » explique Bernard Gauducheau, en ajoutant : « Mais je suis assez rompu à cet exervice, le pratiquant déjà depuis de nombreuses années, et je sais bien ce que je peux faire ou pas faire ».

    Les Verts entrent en campagne avec leur première réunion publique à Larmeroux. Le Front de Gauche/PC présentera finalement une liste, puisqu’il est divisé, Claudine Charfe ayant joué la carte de l’unité avec le PS,  Boris Amoroz ayant pris la tête d’une liste qui refuse l’alliance avec les socialistes, alors qu’il avait asssuré qu’il n’en ferait rien lors des tractations Fdeg/PC – PS. La liste UMP/UDI a organisé une rencontre samedi matin, à l’heure de l’apériif, avec les ultras-marins de Vanves à l’initiative de Gérard Jeannerose qui devrait figurer sur la liste « Vanves Avec Vous ». L’ensemble des listes, surtout UDI/UMP  et PS développent les tractages et les boîtages, notamment du bilan du maire sortant pour l’UDI/UMP et du projet pour le PS, et ils ont commencé le porte à porte : « Nous recevons un très bon accueil, car il est très important d’échanger avec la population qui reste un peu éloignée de la politique. Nous les sentons désabusés par les promesses électorales du gouvernement » confie Bernard Gauducheau au blog. Il  a constaté, comme ses collégue maires que beaucoup de français, ont le réflexe du repli sur soi, de l’isolement, adoptant une attitude moins ouverte par rapport aux autres. « On sent une certaine crainte et appréhension face à l’avenir de la part de nos administrés. Il y a une certaine forme de morosité conséquence de cette crise qui dure et dont on ne voit pas (encore) l’issue ».Les socialistes ont confectionnés un petit badge avec la tête d’Antonio Dos Santos et une écharpe spécialement confectionnée par Madame Dos Santos pour être justement bien identifié durant le porte à porte.

    LES RENDEZ-VOUS

    Lundi 3 Février

    A 19H30 à Panopée (Festival Artdanthé) :  « Comme j’étais en quelque sorte  amoureux de ces fleurs là » une performance pour 4 interprétes de et avec David Farjon, Zoumana Meïte de la Compagnie des Légendes Urbaines qui propose un théâtre résolument ancré dans l’environnement urbain qui permet de décaler le point de vue véhiculé par le langage médiatique et politique sur les problématiques de la ville.  « Entre Telégraphe et Mairie des Lilas, à l’aide d’un micro, deux explorateurs candides découvrent un territoire mouvant, incertain... »

    A 21H au Théâtre Le Vanves (Festival Artdanthé) : « Nous sommes seuls » du collectif In Vitro, mise en scéne par Julie Deliquet qui est une pièce chorale en forme de portrait de famille. Le tableau d’une époque, pétrie de liberté et de contradictions

    Mardi 4 Février

    A 17H30 (pour les 8-12 ans) et à 18H40 (pour les ados et les adultes) à la Bibliothéque : Atelier « stroboscopique » dans le cadre de la Science se livre  dont le théme de la 18 édition est « le temps ». Animés par les Atomes Crochus, il s’agit d’une expérience unique à la tombée de la nuit

    A 19H au PMS André Roche (Pavillon des Sports) : Comité Directeur du Stade de Vanves

    A 20H30 à l’école Larmeroux : Réunion publique de la liste EELV de transition écologique 

    Mercredi 5 Février

    A 14H30 à la bibliothéque (La Science se livre) : Atelier pour les 8-11 ans sur « la mémoire des sens » animé par Exploradôme pour découvrir et expérimenter les mémoires sensorielles (auditive, olfactive, sensitive et gustative). 

    A 16H à la Bibliothéque (La Science se Livre) : Atelier pour les 9-11 ans sur « les caprices du temps » animé par Exploradôme : Il s’agira de fabriquer une girouette

    A 19H à l’hôtel de Ville : Conseil Municipal avec le débat d’orientation budgétaire qui sera le point de l’ordre du jour le plus important, avec le rapport d’activité 2013 de GPSO, une convention avec SCCV Roche Sogexo pour la conception, la réalisation et l’installation d’une œuvre d’art  

    A 19H30 à Panopée (Festival artdanthé) : « Baal » de Bertolt Brech, mis en chantier par Jean Phlippe Albizzati  qui est en résidence au théâtre Le Vanves pendant cette saison

    A 21H au Théâtre Le Vanves : « Debout » de (et interprêté par)  Raphaëlle Delaunay qui explore la mémoire d’un corps qui cherche et se réinvente. Et  « Naufrage » d’Aude Lachaise qui l’a mis en scéne et l’interprête. « C’est l’histoire de de quelqu’un qui a un gros problème avec sa profession, qui a développé une phobie pour son travail… »

    Jeudi 6 Février

    A 19H30 au Lycée Michelet : Dans le cadre des Conférences de Michelet et de son 150éme anniversaire, conférence sur l’art des jardins : jardin classique et jardin à l’anglaise à Michelet » de Nelly Chochillon

    Vendredi 7 Février

    A 19H30 à Panopée (Festival Artdanthé) : « Mouvinsitu » conçu et interprété par Boris Gibé et Florent Hamon qui, depuis 3 ans, interrogent le croisement entre danse, cirque et cinéma

    A 20H45 à la salle des Cinéastes : Projection publique du CIV avec des films réalisés par quelques uns de ses membres : « La Volalonga à Venise » et « Mais que cherchent ils donc ? » de Bernard Plançon, « Flânerie en Court d’Aron » et « Fantaisie Aquatique de Jean Michel Meunier, « Quatre minuts à Riga » de Jean Chevallier, « La chasse à l’aigle »de Josette Bardy, « Done-moi la main » de jean Louis Rafenaud, « Sur les traces de Papy Pal » de Jean Pierre Gojard et « 737éme ciel » d’André Decobert

    A 21H au Théâtre le Vanves (festival atdanthé) : « Woyzeck (je n’arrive pas à pleurer )» » de Jean Pierre Baro qui entrelace la tragédie ouvrière de Büchner et un autre texte fictionnel. Il s’inspire de l’histoire de son père, travailleur immigré, d’abord militaire puis ouvrier spécialisé chez Dassault, venant d’une ex-colonie française

    Samedi 8 Février

    à 14H à l’espace Jean Monnet : 5éme Rencontres Associatives avec 2 tables rondes : « Sensibilisation à l’accueil d’un public en situation d’handicap » et « Ressources humaines et association »

    A 19H30 à Panopée (Festival Artdanthé) : « Scum rodéo » mise en scéne par Mirabelle Rousseau et interprêté par Sarah Chaumette. Scum qui est un texte confidentiel  devenu culte depuis 50 ans questionne, afole, et êrsiste à invectiver l’ordre social masculin 

    à 20H au gymnase Roche : Match de Basket Vanves – Poligny Jura Basket Comte

    A 21H au théâtre Le Vanves  (Festival Atdanthé) :« Wozeck »

    Dimanche 9 Février

     

    A 11H15 à la salle des Cinéastes : Assemblée Générale de l’amicale des Pieds Noirs suivi d’un couscous traditionnel au restaurant L’Harissa 

  • LE CAP A VANVES : UN LIEU OU ON APPREND A VIVRE, A FAIRE ENSEMBLE ET A S’OUVRIR A LA VIE ! »

    « C’est un lieu où on se sent bien, où on apprend à grandir ensemble, où on s’ouvre à la ville. On est fier d’aller et de faire ensemble, de prendre nos responsabilités » témoignait l’un des membres du CAP lorsque fut célébré son arbre de Noêl et le premier anniversaire de son installation dans l’ancienne boulangerie de la rue Vieille Forge,  le 14 Décembre dernier en présence de Laurent de Cherisey et des élus vanvéens. « C’est une aventure collective dans laquelle nous nous sommes engagés » ajoutait un autre membre

    Le CAP est un GAM (Groupement d’Entraide Mutuelle) dont l’origine remonte à une dizaine d’années. Il s’agissait au départ, de permettre à des personnes en handicap psychique de se retrouver pour faire des activités ensemble, en se prenant en charge et non en étant pris en charge, les animateurs ou les encadrants étant présent comme soutien. L’initiative en revient à l’association des familles de victimes de traumatisme cranien qui a suscité une quarantaine de GAM en France dont celui de Vanves depuis depuis 2 ans. L’association Simon de Cyréne en a été quelque peu le moteur avec son appartement partagé de l’avenue du Général de Gaulle où tout a commencé et sa résidence de la rue d’Issy. Il est donc rattaché à cette association tout en ayant son identité propre. « Nous ne sommes pas le lieu d’activités de Simon de Cyréne. Nous sommes ouvert à tous les vanvéens et même isséens,  et pas seulement aux résidents de Simon de Cyréne. Notre objectif est de sortir ses adhérents de leur isolement » explique l’une de ses animatrices/encadrants.

    Ce sont ces membres qui ont choisi sa dénomination, en prenant leur temps avant de choisir « CAP » car « c’est un signal, un objectif, maintenir le cap, en étant sur le même bateau, avec les bons côtés et les aléas, et passer aussi des caps, des étapes » explique Aude, sa Vice Présidente. Ce sont eux qui ont cherché et trouvé ce local, une ex-boulangerie, rue Vieille Forge, et l’ont aménagé. « Tous ceux qui en ont le désir et la capacité peuvent être partie prenante du projet, faire parti du bureau, des animateurs d’activités, en proposant ou en prenant la responsabilité d’un atelier, en s’engageant à y donner du temps, en étant simplement un membre actif, quelles que soient leurs limites. Seul, on ne peut pas agir. Ensemble on peut, car on a confiance, on est encouragé, on créé entre nous une certaine émulation, on porte cette association » ajoute Aude. « Il faut que cela fasse plaisir à la personne de venir ici, et heureuse de donner » insiste t-elle

    De nombreuses activités sont organisés durant la semaine : Jeux de Société, cuisine, salon de beauté féminine, un club Newsletters, carrefour de l’amitié (le jeudi après-midi) pour discuter et échanger, film débat le Vendredi, Café des langues le samedi…des semaines à thémes (Ode à la musique lors du festival des musiques anciennes, puis autour de la création…). « Ces activités résultent aussi de partenariats avec des associations vanvéennes sur le tissage, la création… » indique l’une des animatrices.  A ses ateliers,  s’ajoutent des sorties une fois par mois, au théâtre, au restaurant, au cinéma, des repas partagés, et des séjours comme ce fut le cas en Normandie pour 10 membres pendant 3 jours, « pour vivre autre chose dans un autre cadre » selon Aude qui rêvait « d’aller sur la plage, de voir et de sentir l’eau ».  

    Le CAP a d’ailleurs prit contact avec le PHARE  et participe à des animations comme ce fut le cas pour la fête des Voisins, organisé dans la rue Vieille Forge. Beaucoup d’adhérents du CAP ont été touché par l’accueil des vanvéens : « C’est une ville à taille humaine, un petit village, où on se sent accueilli écouté. Nous avons participé à une réunion sur l’accessibilité à la Mairie. On a demandé une subvention à la mairie pour aménager notre cuisine » indique Aude en regardant le chemin parcouru depuis un an : « Ce n’est pas figé, car tout est possible ! On peut avoir des désirs. On en parle, on le monte, on l’essaie et on le réalise toujours ensemble, différemment si on n’y arrive pas  quite à se bousculer un peu dans ce que l’on est ! Mais on est heureux de le faire ensemble… ».

  • A VANVES UN WEEK-END RICHE EN EVENEMENTS…ET PAS SEULEMENT ASSOCIATIFS

    Les associations étaient bien sûr les vedettes de ce week-end plus ensoleillé qu’on ne l’espérait. Mais voilà, les pessimistes attendaient des pluies d’orages comme Vendredi, et ce fut un coup de tonnerre socialiste samedi matin : Alors que UMP et UDI négocient toujours pour aller ensemble à la bataille des municipales des 23 et 30 Mars 2014, les socialistes ont lancé leur campagne : Elus et militants distribuaient à la Poste, puis place de la République une carte postale avec le portrait de leur tête de liste – Antonio dos Santos – et ce slogan : « Avec Antonio Dos Santos, un nouveau souffle pour Vanves » et déjà une idée du programme sur le verso : « une ville plus unie, plus moderne et plus solidaire ». Il paraît que le Maire était blême lors de l’inauguration de la Grande Braderie en fin de matinée, car bien sûr les socialistes étaient présents et nombreux. Ils étaient une vingtaine à déjeuner au Relais de Vanvres après leur « bon coup ».   En tous les cas, cette grande braderie attiré de très nombreux vanvéens dans le parc Frédéric Pic qui était noir de monde pour trouver la petite occasion : beaucoup de vêtements, de jouets, de livres, de DVD et CD, avec quelques stands qui détonaient comme avec tous ses verres et couverts d’occasion, ou ses cartes postales….

     

     

    AU PRIEURE TEMPS DE PAIX ET D’EMOTION

    Pendant ce temps là, les soeurs bénédictines commençaient leur « journée de prière et de jeûne pour la paix »  à l’appel du Pape François avec une Eucharistie pour la Paix, suivi des Vêpres du Dimanche en fin d’après et d’une lecture intégrale de l’évangile selon Saint Marc dans la soirée. Une communauté qui a été affectée par la disparition de Sœur Marie Jean qui « est entrée dans la lumière Mardi dernier » et dont les obsèques ont été célébré Jeudi dernier. Sr Marie- Jean Chevant, née Marie-Madeleine Bressolles était dans sa 90ème année, et la 15ème année de sa Profession monastique au Prieuré sainte Bathilde de Vanves, où elle était arrivé à plus de 70 ans,  dont elle a été la mère supérieure pendant de longues années.  « Le 4 décembre 1991, sa vie basculait avec la mort de son mari, Jean. Anéantie de douleur, écrivait-elle, elle ne cessait de demander « Pourquoi ? » et comme la Prophétesse Anne, elle éprouve très vite le désir de «  vivre dans la Maison du Seigneur, dans le jeûne et la prière ». Pour une femme d’action, tournée vers les plus pauvres, absorbée par les jeunes des rues, quel appel ! Mais sa foi à déplacer des montagnes fera tout, jusqu’à la dépouiller de tout, en cette ultime étape » raconte l’une des sœurs de cette communauté sur leur site Internet qui rappelle « qu’arrivée pour sauver Vanves », elle a donné le meilleur d’elle-même dans l’entretien, les travaux, le rangement, le déménagement, la recherche d’un avenir avec la vente à Simon de Cyrène d’une partie de l’hôtellerie. Or, au moment où la communauté de Vanves vivait une nouvelle étape de refondation, elle devait successivement remettre ses charges, dès décembre 2010, minée par un cancer. Elle a tout fait pour rester debout, remonter, montrer de la vigueur, avoir la volonté à guérir, résolument partie prenante, s’intéressant à tout, et ne lâchant rien, elle a encouragé et donné son avis sans rien perdre de son caractère entier et spontané, arrondi par une grande bienveillance et tant d’expériences ! ». Beaucoup de vanvéens qui fréquentent ce prieuré lors des célébrations se souviennent bien de cette sœur qui venaient leur donner ce signe ou ce geste de paix juste avant la communion.

     

    UN FORUM DES ASSOCIATIF ET SPORTIF

    Evidemment et heureusement la vie continue, comme ont pu le constater les vanvéens qui ont participé au forum des associations Dimanche ouvert par Bernard Gauducheau maire, André Santini député, Isabelle Debré sénateur, et plusieurs adjoints autour dont Françoise Saimpert chargée des associations avec Antoinette Girondo. Occasion de saluer le dynamisme des associations vanvéens et de la ville avec son service PHARE. Mais les vanvéens étaient venus s’inscrire aux activités proposées par de multiples organismes comme l’ESCAL,  le Conservatoire, le service Jeunesse et diverses associations proposant des activités culturelles – les plus nombreuses présentes à ce rendez-vous annuel, avec celles qui animent la vie citoyenne dans la cité : Vanves Citoyenne a fait son Quiz annuel sur le théme du lycée Michelet et ses 150 ans, alors que l’Amicale des anciens éléves du Lycée Michelet présentait les différentes célébrations qui marqueront cet anniversaire. La Jeune Chambre Economique de GPSO dont les membres n’ont pas été très présents, invitait à une réunion d’information le 28 Septembre à 17H à la salle des Cinéastes. A l’association pour le Renouveau des Orgues de Saint Remy, ses animateurs indiquaient que le démontage de l’orgue actuel devrait commencer Mercredi par l’enlèvement des tuyaux qui seront ré-utilisés. Le montage du nouvel orgue est prévu pour fin Octobre/début Novembre mais l’opération la plus longue consistera à le régler. L'amicale des Pieds Noirs annonçait son méchoui traditionnel du 29 SEptembre prochain, et la LICRA sa grande soirée consacré à Albet Camus le 17 Septembre au Théâtre, avec un film inédit sur les 10 dernières années de cet écrivain.   Enfin, le Stade de Vanves qui organisait sa 3éme Portes Ouvertes, a lancé officiellement son nouveau logo, un catalogue très branché et son site Internet : « Avec ce forum des sections sportives au PMS A.Roche, vous permettez aux nouveaux vanvéens de découvrir nos équipements sportifs » constatait Bernard Gauducheau