Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

anciens combattants

  • LES ANCIENS COMBATTANTS A VANVES RECHERCHENT LE CONSENSUS POUR MIEUX ASSURER LE TRAVAIL DE MEMOIRE

    A plus d’un mois des célébrations du 11 Novembre, l’une des associations d’anciens combattants, tenait son assemblée générale, dimanche dernier à l’hôtel de ville, en présence de Bernard Gauducheau, maire de vanves, Isabelle Debré, vice présidente du Sénat et du Conseil Départemental des Hauts de Seine, Marie Françoise Goloubtzoff maire adjoint chargé des associations patriotiques. Occasion pour Paul Hajder, son président de dresser un bilan des actions de l’année passée et des projets pour 2016-17 comme une visite du musée 1914-18 de Meaux par exemple, en dehors des cérémonies patriotiques…

    Daniel Noyer, son vice président a souhaité que les associations d’anciens combattants arrêtent de se chamailler sur la date du 19 Mars. « Cela créé une confusion chez les jeunes ! Et continuer à s’écharper sur une histoire de date, ce n’est pas rendre hommage à nos morts ! Que diraient ils, s’ils revenaient » s’est il interrogé. « Il faut se mettre dans la situation ces jeunes qui ont besoin d’une lecture  des événements simplifiés et que cela ne soit pas trop complexe surtout par rapport à des querelles de dates. 19 Mars/5 Décembre ne sont pas compréhensible ! Guerre d’Algérie, ils comprennent de quoi on parle » a ajouté Marie Françoise Goloubtzoff. « Il serait bon que l’on reconnaisse le massacre du 5 Juillet à Oran » a demandé Jean Claude Abecassis, président de l’Amicale des Pieds Noirs.  

    « J’ai beaucoup travaillé à l’unité des anciens combattants. C’est une bonne chose qu’elles soient proches à Vanves. Et que l’on essaie ainsi de faire participer le plus de vanvéens aux cérémonies patriotiques » a indiqué Bernard Gauducheau en constant que « le monde est plus incertain qu’il ne l’a été auparavant. On voit la fragilité des notre monde avec le terrorisme. Il fait que nous soyons mobilisés pour faire prendre conscience de la réalité du monde ». Isabelle Debré a  insisté sur le travail de mémoire et  d’éducation des jeunes plûtot que sur le devoir mémoire : « Depuis que je m’occupe des anciens combattants dans le département, j’associe toujours des enfants lorsque je dépose une gerbe ! » a-t-elle indiqué.

  • LA RENTREE DES ASSOCIATIONS DE VANVES AVEC LE 37éme FORUM

    Quel chemin parcouru depuis 37 ans par le forum des associations qui se déroule ce week-end au parc Frédéric Pic. Le premier forum dénommé alors « kermesse » avait été organisé en 1977, toujours,  au parc F.Pic. « L’idée de la kermesse m’est venu du concours de pêche dans le parc. A l’époque, je me disais, « ce n’est pas possible, c’est affreux ! » J’en ai parlé à André Roche, maire de Vanves (1965-1980). Il m’a invité à proposer quelque chose. La première kermesse a été petite, avec peu d’associations, une vingtaine, et encore parce que j’en avais poussé quelques unes en insistant auprès de leurs présidents. Elles étaient installées dans un petit village de toile » raconte André Maréchal qui dirigeait alors le VAL (Vanves Animations Loisirs), ancêtre du PHARE, qui  regroupait alors 5 associations dont le nombre a grossit au fur et à mesure des années : 15 en 1978, 23 en 1982, 32 en 1986, mais les associations politiques, syndicales, confessionnelles n’y étaient pas encore admises. 

    Quel chemin parcouru depuis puisqu’il va rassembler dimanche  118 associations, sans compter les 17 stands occupés par les divers Services de la ville: Participation locale, L’Escal, Jumelage, Seniors, Culture etc... Conseil Général 92 et GPSO. Il est vrai qu’il était devenu l’un des temps les plus fort de l’année,  couplé avec le célébre concours de pêche autour de la pièce d’eau jusqu’à ce qu’elle soit polluée par les hydrocarbures à la fin des années 1990, et même d’un feu d’artifice à ces débuts. Il a pris de plus en plus d’ampleur au fil des années avec quelquefois des événements comme cette visite de Richard Berry et de Jane Manson dans les années 80 invités par l‘Amicale des Pieds Noirs, avec des attractions avec les structures gonflables, les poneys…qui animaient aussi la braderie du Cercle des cents de la veille, à partir de 1991, repris par le SIAAV en 2001.

    420 participants sont inscrits à la braderie de ce samedi 6 Septembre, alors qu’ils tournaient autour de 300 lorsqu’elle était organisée par le Cercle des Cents. Elle disposera d’un  espace Animation et restauration (grâce à la participatioon de Croque-Midi qui confectionnera les plateaux repas, Kiosque O’Ben, « Momo », « Phil Poulé », l’Atelier des Pâtes) qui sera d’ailleurs commun à la braderie et au Forum des Associations et des Activités,  avec quelques tables, chaises et même parasols. Tout comme les animations (gratuites) sur les structures gonflables (« Château fort » pour les 2-5 ans et « Océanis » pour les 4-12 ans), les jeux en bois et l’espace maquillage. Cette braderie devrait accueillir comme d’habitude « la bourse aux vélos » qui obtient chaque année un franc succès, grâce à l’association « Vanves en roue libre » qui sera présent  au Forum du dimanche. Comme « Le Libre vanvéen » qui propose un recyclage informatique.

    De nouvelles associations seront présentes et d’autres de retour : Le Challenger Club aura pour la première fois un stand, depuis qu’il a choisi Vanves pour siége et lieu de ses réunions, à destination des chefs d’entreprises, pour les former et constituer des réseaux. Ainsi que « Yenge Africa » une association humanitaire dont l’objectif est d’aider matériellement et moralement les enfants abandonnés de la rue, les femmes veuves avec enfants et les personnes âgées sans soutient. Elle apporte ainsi des soins aux personnes âgées (toilette et ménage), aides les enfants handicapés (promenade et toilette) notamment à Kinshasa (RDC) avec des distribution de denrée alimentaire, médicaments, vêtements, matelas, lits, draps, couverture, soutien scolaire. L’AS Expograph qui participe aux championnats de France de football  des entreprises disposera  d’un stand. Occasion de faire connaissance avec  ses équipes masculines et féminines qui essaient de se faire une place dans ce championnat spécifique depis prés de 4 ans. Le Forum voit le retour de deux associations : « Les Caractères », un collectif de musiciens professionnels, qui produit et diffuse des concerts de musique classique, et organise un accompagnement des programmes par un soutien éducatif vers les jeunes en milieu scolaire et vers le grand public à travers le concert-salon. Les amis des Arts qui est l’une des plus ancienne association vanvéenne qui regroupe une quarantaine d’artistes qui exposent ensemble une fois par dans le hall de l’hôtel de ville ou à la galerie Saint Remy

    L’actualité sera présente avec le Centenaire de la guerre 14-18 qui sera celèbré à travers un grand stand regroupant les associations des anciens combattants (CLAP, UNC, AOR92, FNACA) dans lequel les vanvéens pourront découvrir une exposition intitulée « les Français dans la grande guerre », conçue grâce à ses associations avec la ville,les Archives, les services communication, intergénérationnel, le Phare, le SIAVV… ainsi que le développement durable avec une exposition insistant sur les objectifs poursuivis par l’agenda 21 de la ville. La plupart des instances de participation seront présentes : Le CMJ animée par Sandrine Bourg, conseilllère municipale, les Conseils de Quartier en voie de renouvellement où les vanvéens pourront déposer leurs candidatures, à côté de l’ESCAL, et de l’association « Hambur Game » qui offrira un tournoi de jeux vidéo.  

    Le Comité de jumelage disposera d’un stand dans  lequel aura lieu l’habituel apéritif accompagné de spécialités des 3 villes jumelles après le discours du maire. Il sera tenu tour à tour non seulement par ses membres mais aussi pour la 1ère fois par la Conseillère Municipale chargée du Jumelage,  Hélène Greke-Gengoux qui s’est déjà rendue à Balllymoney pour représenter la ville aux cérémonies marquant le centenaire du début de la guerre 1914-18. « L’objectif est de faire connaître au public, ce qu’est le jumelage, puisque cette délégation est assez peu connue des vanvéens. Mais il en touche beaucoup, car il y a de nombreux échanges entre les jeunes et du coup les parents, dans le cadre scolaire. Le Comité de jumelage est ouvert aux candidatures pour les vanvéens qui souhaiteraient en faire partie. De nombreux supports présenteront les 3 villes jumelles, Lehrte, Ballimoney et Rosh Ayin dans ce stand » explique t-elle 

    Enfin ce forum comportera de grands pôles : Un  Espace d’animation au PMS André Roche  proposé par le Stade de Vanves: Sumo, trampoline, structures gonflables – dans le cadre de sa journée Portes Ouvertes. Le Pôle seniors qui  sera situé sur la grande pelouse « Loisirs » afin de présenter leurs activités en étant plus à l’ais. Le  Service des Sports qui sera accolé à celui des jeunes Citoyens Sports. Un double stand a été accordé à l’association  « Tous Ensemble » pour leur atelier de Calligraphie qui nécessite de la place….. Dans les coulisses, depuis de tyrès nombreuses semaines, Françoise Saimpert, maire adjointe chargée des associations et Philippe Desboussages, qui fêtera le premier anniversaire de son arrivée à la tête du PHARE  avec toute son équipe.

  • ANCIENS COMBATTANTS A VANVES : DEVOIR DE MEMOIRE ET ESPRIT DE CONCORDE : IL Y A ENCORE DU CHEMIN A FAIRE

    Seuls Bernard Gauducheau (UDI) et Isabelle Debré (UMP) étaient présents à l’assemblée générale dimanche de la 71éme section de l’UNC Vanves-Malakoff, mais pas de conseiller général PS, seul invité parmi les élus de l'opposition, contrairement à la FNACA qui les invite tous,  Antonio Dos Santos tête de liste PS ayant fait une apparition rapide, sentant qu'il n'était pas le bienvenu.

    Elle rassemble 40 membres sur les 1800 altoséquanais, mais souffre comme toutes les sections du département et de la France, pour maintenir à niveau des effectifs qui vieillissent. Malgré une ouverture vers les jeunes, notamment ceux qui ont servi dans les OPEX, comme le jeune champion olympique handisports Djamel Mastouri du Stade de Vanves, mais aussi, tous les autres en travaillant sur le devoir de mémoire. « Il faut communiquer pour faire venir des jeunes. Et nous allons vers les jeunes » a indiqué le Colonel Muller président de l’UNC des Hauts de Seine. La célébration du centenaire de la guerre 1914-18 devrait le permettre comme l’a souhaité Paul Guillaud président de l’UNC de Vanves, et Michel Judde président du CLAP (Comité Local des Anciens Combattants) qui a créé un groupe de travail sur cet anniversaire avec toutes les autres associations. 

    Une exposition est prévue lors du forum des associations. Jean Michel Valentin, président des généalogistes de Vanves qui a fait un exposé sur le carré militaire du cimétière de Vanves, devrait consacrer une conférence sur Viviani, président du Conseil à l’entrée de la guerre, et auquel il a consacré un livre. Bernard Gauducheau a insisté sur cet esprit de rassemblement, et s’est réjouit de cet esprit de concorde entre les associations d’anciens combattants, mais qui a été mis à mal, lorsque le président de la FNACA, Paul Hajder a interpellé le président de l’UNC 92 sur l’affaire, épique au demeurant, de l'édification d'un monument aux morts pour les combattants d’Afrique du Nord départemental… dont le devis parait bien excessif. Ce qui a retardé la décision de sa construction, alors que la plupart des associations d’anciens combattants  sont d’accord sur le principe.  Paul Guillaud lui a gentiment expliqué autour du verre de l’amitié que « ce sont des choses qui ne se font pas » et qu’il se serait bien gardé, lui, de faire lors d’une AG de la FNACA ». A ce moment là, quelqu’un a murmuré : « des méthodes de communistes ! »