Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

marc lipinski - Page 2

  • RENDEZ-VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE SAINTE A LA VEILLE DE VACANCES ET D’ELECTIONS PRESIDENTIELLES

    Avec le Dimanche des Rameaux qui rassemble beaucoup de chrétiens dans les églises, comme cela a pu se vérifier hier à Saint François et à Saint Remy, Vanves a entamé sa semaine sainte à la veille de vacances qui vont éloigner beaucoup de vanvéens de leur ville. Ce week-end avait d’ailleurs mal débuté vendredi après-midi avec cet incendie qui a ravagé 2 à 3 appartements rue Rabelais sur le Plateau, et fait quelques blessés. Il s’est poursuivi par une porte ouverte dans les créches alors que la petite enfance est l’une des 3 priorités pour les maires franciliens avec le logement avant la sécurité, la soirée de clôture du festrival Artdanthé, un concours de boules lyonnaises avec le challenge Jaunas remporté par une équipe du Club de Vanves.  

    Cette semaine devrait être marquée par plusieurs événements : Les assises des Maires franciliens auquel devrait participer Bernard Gauducheau. Pendant trois journées, les Maires franciliens vont débattre à travers  9 ateliers sur les gares du Grand Paris, la prévention des risques, la sécurité, la santé, les finances, les NTIC, le logement, la coopération décentralisée et l’environnement. Ils ont envoyé via leur association, un questionnaire à l’ensemble des candidats aux élections présidentielles sur les sujets qui intéressent les maires franciliens sur le Grand Paris, la gouvernance… en espérant que quelques uns viendront les rencontrer au Parc Floral pendant ses 3 jours.

     

     

    Mardi 3 Avril 2012

    A 19H à l’hôtel de Ville : Réunion publique d’information sur la 3éme et dernière tranche des travaux du Mail Sadi Carnot entre la rue de Solférino et la rue A.Fratacci.

    A 20H30 au Théâtre du Lycée Michelet dans le cadre du festival « Cinéma et Ecologie » : « Water Makes Money » de Leslie Franke, Herdolor Lorenz (2010). « Les groupes français Veolia et Suez sont les leaders incontestés du marché mondial de l’eau privatisée. Dès qu’une commune cherche à remanier sa gestion de l’eau, les deux plus importants groupes mondiaux se disputent le marché. Ils sont présents sur tous les continents et constituent un oligopole qui pèse sur toute la surface du globe. En éclaircissant les pratiques obscures des grands groupes privés et en montrant l’importance des décisions publiques, le documentaire Water Makes Money cherche à alimenter le nécessaire débat sur la gestion de l’eau, ressource vitale universelle et objet des prochains troubles mondiaux… » Débat avec Anne Le Strat, présidente d'Eau de Paris

    Mercredi 4 Avril 2012

    A 19H à la Mairie : Conseil Municipal  consacré principalement au vote du budget 2012 de la commune avec l’examen de 26 délibérations : Permis de construire d’une créche au 1 rue de Châtillon avec demandes de subventions auprès de la CAF, du Conseil Régional, et du Conseil Général,  aménagement d’un abri containers sur la placette S.Carnot, réaménagement des sanitaires de l’école élémentaire du Parc  et du  satellite de restauration de l’école élémentaire Larmeroux, avec demande de subvention auprés du Conseil Général, marchés pour la climatisation, l’entretien et les grosses réparations dans les bâtiments communaux, subventions aux associations dont deux exceptionnelles accordées à l’Amicale des Pieds Noirs, et à la Ligue contre le Cancer, convention de partenariat avec l’association de service d’accompagnement et d’information pour la scolarisation des enfants handicapés (SAIS 92), convention avec l’association « Lire et faire lire » , convention de subvention de la CAF en faveur de l’informatisation du relais Bergamote,   modification de la compétence facultative de soutien aux Clubs ou Sections sportifs de haut niveau exercé par GPSO qui fait la part belle à Issy les Moulineaux puisque cette délibération consiste à réserver cette aide uniquement au sport féminin de haut niveau, soit le Hand et le foot féminin isséen. Ainsi  si l’équipe première de  basket du Stade Vanves  montait de nouveau à la fin de la saison 2012/13, elle ne bénéficierait d’aucune aide de GPSO. Ce qui parait il fait du « randam » au sein des associations sportives des autres villes, dont bien sûr le Stade de Vanves .

    A 20H30 au Théâtre du Lycée Michelet dans le casdre du festival « Cinéma et Ecologie » : « déchets, le cauchemar nucléaire »  Si l'énergie nucléaire, « réputée propre et sobre est souvent présentée comme une formidable alternative à l'épuisement des ressources fossiles' », qu'en est-il des déchets que ' »l'industrie prétend pouvoir recycler''? ''Qu'en est-il réellement, quel héritage pour nos enfants, et les enfants du futur ?' », s'interrogent les auteurs qui ont mené une enquête en France, Allemagne, Grande Bretagne, Etats-Unis et Russie. En partant à la quête de « la vérité sur les déchets », le film « Déchets, le cauchemar du nucléaire » a l'ambition de donner enfin à chacun les clefs pour comprendre des choix qui pèsent lourd dans l'avenir de l'humanité ». Débat avec Éric Guéret, réalisateur

    Jeudi 5 Avril 2012

    A 19H à Saint François : Mémoire de la Céne du seigneur

    A 20H à Issy Les Moulineaux (Café Le Stella) : 5éme Café politique d’EELV sur le théme « comment s’en sortir ? » à l’initiative de Lucile Schmid codatate aux légistauives sur la 10éme Circonscription (Vanves/Issy) et Philippe Berrée son suppléant  qui ont invité Guillaume Duva rédacteur en chef du magazibne Alternatives Econmiques, Marc Lipînski, directeur de Recherche au CNRS  et Benoït Theulin, fondateur de La Netcouasde, à débattere sur le théme : « Peut on changher les réhles du jeu économique ? ». Innovation, recherche, starts up, énergies alternatives, démocratie, jeunesse, Europe…La crise et les difficultés d’emploi, de logement, de vie sont notre quotidien et ne cessent de s’aggraver. Pourtant le rythme d’innovation et de création s’accélère dans nos sociétés. Comment mettre cette dynamique au service d’un bel avenir équitable pour tous? Nous avons besoin de nouvelles règles du jeu: plus de régulation, des investissements durables, un pari résolu sur la recherche et l’innovation, un soutien sans faille à l’éducation et à la jeunesse. Nous avons besoin de nouveaux espaces de réflexion, de débats et de décision: à l’échelon européen, dans les territoires ».

    A 20H30 au Théâtre du Lycée Michelet dans le cadre du festival « Cinéma et Ecologie » : « La Casa à la Rue »
    de Daniel Coche et Simone Fluhr (2006). « À la manière d’un carnet de notes et d’images tenus entre 2000 et 2006, ce film témoigne des dérives à travers Strasbourg de groupes de demandeurs d’asile. À la fois parcours d’endurance administratif et défilé protestataire, la triste équipée de personnes isolées et de familles en quête d’un abri et d’une reconnaissance. Quand les lieux familiers de la ville deviennent le théâtre de la détresse sociale, hantés par des corps fatigués, traversés de regards perdus » .Débat avec Thérèse Locoh, directrice de recherche retraitée à l'institut national d'études démographiques, auteur de Migrations et Discriminations.

    A 20H30 à Saint Remy : Mémoire de la Céne du Seigneur

    Vendredi 6 Avril 2012 

    A 12H à Saint François et à 15H à Saint Remy : Chemin de croix

    A 20H30 à Saint françois :  Office de la Passion

    Samedi 7 Avril  2012

    A 21H30 à Saint Remy : Veillée Pascale

    Dimanche 8 Avril

    A 10H à Saint François et à 11H15 à Saint Remy : Messe de réssurection du seigneur

  • LES RENDEZ VOUS DE VANVES D’UNE SEMAINE DE DEGEL APRES UN WEEK-END GIVRE QUI N’A PAS EMPECHE CONVIVIALITE ET CHALEUR HUMAINE

    Après ce week-end givré, l’atmosphére va se réchauffer dans tous les sens du terme à Vanves durant cette semaine avec ses réunions politiques dans le cadre des présidentielles, avec l’annonce de la candidature de Nicolas Sarkozy qui doit intervenir d’ici Jeudi prochain alors que ce jour là, l’UMP Vanves se bougera pour recevoir le ministre Laurent Wauquiez à l’école du Parc,  alors que ses miltants n’étaient pas du tout présents sur le terrain (le marché notamment samedi) pour distribuer le bilan de 5 ans d’action de Nicolas Sarkozy comme l’annonçaient les médias. Mais d’autres les remplacent comme ses enseignants notamment vanvéens qui manifesteront ce jour là, devant les écoles Marceau et Gambetta contre les suppressions de postes et de RASED.

    Ce week-end glacial a été marqué par trois événements : Tout d’abord les 3éme Rencontre Associatives  qui ont réunie 30 associations et une quarantaine de responsables bénévoles pour des échanges sur l’année du bénévolat et sur la nécessité de communiquer par Internet qui a énormément intéressé les participants. Françoise Saimpert et Antoinette Girondo étaient omniprésentes à cette demi journée très conviviale et instructive. Elles ont données quelques chiffres intéressants avec Antoine Pasticier : Vanves compterait 300 associations dont 200 actives sur la ville et plus d’une centaine ouvertes aux vanvéens, le plas ancienne étant bien sûr l’amicale des Anciens éléves du Lycée Michelet avec l’école de Musique, le Stade de Vanves, la Conférence Saint Vincent de Paul etc….

     

    Ses deux élus n’ont pas pu participer à la remise de la médaille de chevalier dans l’ordre national du mérite à Simone Cottard, fondatrice/présidente du CAD (club Amitiés Détente) et qui a donné son essor à la section natation du Stade de Vanves, c'est-à-dire une actrice majeure de la vie associative vanvéenne. Quel plus beau hommage à tous ces responsables associatifs anonymes qui se mobilisent pour la bonne cause ! La salle des Fêtes de la Mairie était archi comble du Maire Bernard Gauducheau qui a officié, à André Santini et Isabelle Debré, les deux parlementaires de Vanves, aux adjoints présents comme Gérard Laubier qui a animé avec elle cette section natation, et l’ensemble des membres du CAD. Le maire a rappelé toute la vie et l’action de cette vanvéenne qui a commencé comme institutrice, dont la passion pour les voyages lui a fait rencontrer son mari avec lequel elle a eu 3 garçons  qui lui ont donné 6 petites filles, tous là autour d’elle ce jour là. C’est à cause de ses fils qu’elle s’est engagé dans la vie associative : Elle a finalement pris la tête de la section natation parce qu’elle y avait inscrit l’un d’entre eux en 1967, développant l’acqua gym et la plongée, et s’occupant même après avoir passé le relais en 1996 à une autre femme, toujours de l’initiation des jeunes, « ces petits grenouilles » comme elle les nomme et qu’elle a du mal à reconnaitre lorsqu’adultes, ils viennent la saluer chaleureusement, comme cet immense barbu rencontré dans un restaurant ou ce moniteur de natation dont elle est à l’initiative de la vocation :  « Ils ont la gentillesse de me reconnaitre ! » dit elle tout simplement.  Et elle a créé le CAD en 1970 avec  Marthe, présente à cette cérémonie,  qu’elle rencontrait souvent à l’école du Parc lorsqu’elles accompagnaient ou venaient chercher toutes les deux  leurs enfants. Avec 10 activités hebdomadaires, 900 manifestations exceptionnelles, elle a développé ce club jusqu’à aujourd’hui avec ses 3 mots d’ordres : « participer, accueillir, partager ». « S’engager c’est tenter de s’adresser aux aures » a rappelé Bernard Gauducheau. « Il n’y a pas grand mérite à faire ce que l’on aime. J’ai toujours eu beaucoup de chance : Des parents courageux, un mari d’une espéce rare, toujours de bonne humeur, des enfants et des petits engants dont on est fier, des municipalités qui ont prêtés une oreille attentive » a-t-elle répondue en dédiant cette distinction  à tous ces nageurs et ses CADistes

     

    Enfin, à l’occasion du match de basket Vanves-Rennes qui s’est mal terminé, Vanves étant battue à 73 contre 83 après plusieurs fautes en fin de match, les responsables du Stade de Vanves avec la municipalité recevaient les mécénes et soutiens pour un petit pot d’après match, et officialiser le lancement du Fonds de Dotation  pour le Sports à Vanves présidé par Pascal Vertanessian : « Nous sommes en pleine phase transitoire entre le Club Partenaire et le FDSV qui se met en place » a expliqué ce dernier en citant les 25 partenaires qui « nous ont fait confiance pour dynamiser le Stade de Vanves ». « C’est un concept nouveau, défini par la loi pour permettre à des partenaires d’aider le sport et de bénéficier d’avantages fiscaux en contrepartie. Nous sommes une des rares villes à bénéficier de soutiens aussi importants de sponsors » a reconnu Berbard Gauducheau de son côté

     

    LUNDI 13 FEVRIER

    A 10H15 à Issy les Moulineaux : Bernard Gauducheau (NC) et Isabelle Debré participent à l’inauguration du siége de la gendarmerie au Fort d’Issy par Nicolas Sarkozy, président de la République

    A 19H30 au Théâtre dans le cadre du festival Artdanthé :  Représentation de « Phédre » mis en scéne par  Thomas Bouvet qui tient un rôle (d’Ariciel). Une piéce de Jean Racine vu par une jeune Compagnie « Del Maira » que ce  jeune assistant  directeur du centre d’art Dramatique de Gennevilliers, a fondé en 2005.

    A 20H au Relais de Vanvres : Café politique d’EELV sur « comment s’en sortir » consacré à la question brûlante (en Ile de France) du logement avec Emma Cosse Vice Président du Conseil Régional et Lucile Schmid. « Le projet des écologistes, c’est un logement pour chacun et l’habitat choisi pour tous grâce à la consctruction de 500 000 logements par an (70 000 en Ile de France) dont 160 000 sociaux, un accés facilité et transparent au logement social, la rénovation thermique, la maîtrise des loyers, le renforcement de la loi SRU… Une autre manière de construire la ville en enrayant la spéculation et en respectant un seuil minimum de densité » : « Au tous propriétaire de Nicolas Szrkozy, inefficace et dispendieux, et qui alimente la bulle immobilière, je préfére un logement décent pour tous » déclare Eva Joly

    MARDI 14 FEVRIER  

    A 9H30 au 27 rue Jean BLeuzen :Le magasin de vente de produits surgelés Picard ouvrira ses portes à Vanves. Il sera ouvert du lundi au samedi de 9h30 à 20h et le dimanche de 9h30 à 13h.

    A 19h à l’Espace Giner : vernissage de l’exposition de Nikol Lisielewic artiste vanvéen

    MERCREDI 15 FEVRIER

    A 19H30 à Panopée dans le cadre du festival d’Art Danthé : Représentation de « He matado al principe (mon cœur est un océan) » de Marta Isquierdo Munoz qui a été créé à Vanves en 2011

    JEUDI 16 FEVRIER

    A 9H30 au Conseil Régional : B.Gauducheau siége en séance pléniére au cours de laquelle, le groupe ARES auquel il appartient, proposera d’améliorer la politique de soutien régional aux employeurs d’apprentis. Dans le cadre de la « niche » procédure parlementaire qui permet à chaque groupe politique de présenter à tour de rôle lors des séances plénières du Conseil Régionale une délibération qui est généralement votée, et appliquée avec plus ou moins de bonheur …comme ce fut le cas avec cette propositon des centristes qui remonte au temps de l’UDF de subventionner les créches et qui a fait son chemin malgré les réticences de l’Exécutif à l’époque, présidé par JP Huchon. Là, il s’agit de la mise en place d’un médiateur de l’apprentissage entre les jeunes et les employeurs, et la convocation dans l’année, d’une conférence régionale consacrée au soutien et à l’accompagnement des employeurs d’apprentis. « Les jeunes franciliens se trouvent confrontés à une situation paradoxale : Alors que plusieurs milliers d’entre eux sont candidats à l’apprentissage, 17 000 jeunes n’ont pas aujourd’hui d’employeurs prpêts à les accueillir et à ls former dans de bonnes conditions » constate le groupe ARES qui a décidé de réagir alors  que les responsables régionaux se gargarisent d’avoir augmenté le nombre d’apprentis.

    A 18H Square Marceau (et du Général de Gaulle ) : Les enseignants de Vanves-Malakoff Issy les Moulineaux organisent une manifestation pour protester contreles 80 000 postes supprimés dans l'Education Nationale depuis 2007, les 5700 cette année qui « ne permettent plus de travailler dans des conditions qui doivent nous permettre d'accompagner tous nos élèves.

    Moins de remplaçants. Moins de RASED. Plus d'élèves. Nous avons un gout amer et trouvons la note salée ! » expliquent les responsables de cette manifestation pacifique qui invitent les vanvéens « à prendre un peu de temps pour le dire, pour ne pas rester silencieux et rejoindre le rassemblement proposé par les enseignants, à venir avec un gilet fluo, une boisson chaude pour partager et dire ensemble que nous n'acceptons pas cette destruction de l'école ». L’UMP comme le commissariat et les RG peuvent être tranquille, ses enseignants et parents d’éléves ne viendront pas perturber la réunion publique prévu le même soir à Vanves, avec le ministre Laurent Wauquiez, à l’autre bout de la ville, même si certains en ont eu la tentation. Ce qui n’a pas empêché certains édiles de gauche (dont Claudine Charfe) de téléphoner à la permanence UMP pour confirmer leur venue.

    A 19H au CAUE 92 : Cet organisme  altoséquanais qui s’occupe beaucoup d’architecture, d’urbanisme et d’environnnement, situé à Vanves organise une soirée conférence sur le théme « Connexions : Architectures et lieux publics »

    A 19H30 à l’école du Parc : Réunion publique UMP dans le cadre de l’élection présidentielle, avec Laurent Wauquiez, ministre des Universités et de la Recherche, avec Isabelle Debré, Maxime Gagliardi. Cette réunion interviendra peut être le jour de l’annonce de la candidature de Nicolas Sarkozy que tous les analystes politiques prévoient le 16 Février après son interview dans le Figaro Magazine. En tous les cas, l’UMP Vanves recevra un ministre qui a beaucoup fait parler de lui ses derniers temps lorsqu’il s’est investi pour sauver l’entreprise Lebajy située à Yssingeaux, pas très loin du Puy en  Velay dont il est le maire 

    SAMEDI 18 FEVRIER

    A 8H à Rumilly (Savoie) : Dans le cadre des échanges entre les clubs de Boules Lyonnaises d’Albens (Savoie) et de Vanves (Hts de Seine), une quinzaine de stadistes de Vanves participent ce week-end au challenge de Rumilly, comme c’est le cas depuis prés de 15 ans, dans un immense boulodrome couvert tout neuf.

    A 21H au Théâtre dans le Cadre d’Artdanthé : « Yvonne princesse de Bourgogne » de Witold Gombrowicz qui sera joué aussi au théâtre de la Cité Internationale, mise en scéne et joué par Guillaume Bailliart qui joue dans les pièces de Fanny de Chaillé et Mélanie Bourgeois. Il s’agit d’une pièce très accessible et assez folle à ne pas râter d’un écrivain polonais (1904-1969) dont les œuvres ont été interdites par les régimes nazis et communistes, et qui ont influencée considérablement de nombreux écrivains européens.

    DIMANCHE 19 FEVRIER

    A 10H à la Mairie : Assemblée générale de la 71éme section de  l’UNC-UNCAFN sous la présidence de Paul Guillaud

  • PAS DE GALETTE DES ROIS MAIS UN CAFE POLITIQUE POUR LES VERTS DE VANVES SUR LE THEME « COMMENT SORTIR DE LA Véme REPUBLIQUE ? »

    Aprés le nucléaire et la crise qui ont été les deux premiers thémes du café politique lancé par la section EELV de Vanves à la Rentrée 2011, la Véme République était au centre de leurs préoccupations avec cette question  qui revient à chaque débat : « Comment s’en sortir ? » Jeudi soir, les Verts s’étaient installés au Relais de Vanvres et avaient invités un professeur de science politiques à Paris I Panthéon-Sorbonne, conseiller régional comme Marc Lipinski qui animait la réunion : Bastien François, candidat de surcroît aux législatives de Juin 2012 à Paris. Et surtout ancien éléve du lycée Michelet pour lequel il garde un attachement particulier «  J’ai été interne car je venais de l’étranger, et ce lycée était ma seule maison à ce moment là ! ». En arrivant à Vanves, il n’a pas pu s’empêcher d’aller jusqu’à la porte du lycée sur le boulevard éponyme pour jeter un coup d’oeil sur la piscine qu’il avait fréquenté à l’époque.

     

    « Chacun constate dans la pratique qu’on est loin d’un fonctionnement démocratique ! S’en sortir, c’est sortir d’une concentration des pouvoirs intolérables, c’est approfondir la démocratie, c’est impliquer tout le monde, et le plus grand nombre dans la décision…Notre programme n’est réalisable qu’à cette condition !» a-t-il déclaré d’emblée en expliquant que « cette opération « démocratie » consiste à rechercher quelle est le meilleur niveau de représentativité ». Tout en constatant que « notre parlement est le plus vieux d’Europe » avec une majorité de plus de 60 ans : « l’Assemblée Nationale est un club de vieux mâles bourgeois ». Du coup, « c’est compliqué pour changer la société, car le décalage est trop important ! ». D’autant plus que « l’on a un mode de scrutin qui facilite les notabilités ! » D’où l’idée d’inclure de la proportionnelle, le vote des étrangers, la parité, de réfléchir à un statut des élus qui les normalise dans la vie sociale, avec des systémes de formations, qui  interdise le cumul des mandats, et qui organise un retour à l’emploi. « J’ai même proposé de permettre à des députés qui ont rempli 2 mandats de postuler au tour extérieur dans les grands corps d’Etat et valoriser ainsi leur temps d’engagements... Ce qui a fait hurler les hauts fonctionnaires… » a-t-il confié en commentant un premier paquet de propositions sur lesquels réfléchissent et planchent les grosses têtes pensantes d’EELV.

     

    Le second paquet est lié à la participation des citoyens : Il s’agit de redéfinir les modes de décision en mettant le plus possible de gens dans le coup, de relancer la possibilité donner aux citoyens d’imposer un débat à l’Assemblée Nationale (à certaines conditions), de relancer les budgets participatifs. Le troisiéme paquet est plutôt constitutionnel et s’intéresse au Président de la République en s’étonnant que « sur 12 pays élisant  au suffrage universel leur chef de l’Etat, la France soit le seul où il gouverne, en n’étant pas responsable devant le Parlement, sans aucun contre pouvoir ». Les Verts défendent l’idée d’en faire un garant du long terme, de lui donner la possibilité d’interpeller et de saisir ? Et de confier la puissance gouvernementale au Premier Ministre. C’est revenir au régime parlementaire, mais pas style IVéme République, plutôt primo-parlementaire. Enfin le quatriéme paquet concerne l’organisation terrritoriale de l’Etat de type fédéral, avec une réforme du Sénat…bien sûr.

     

    Ce qui a suscité beaucoup de questions dans l’assistance sur le danger d’un retour à la IVéme, sur le pouvoir de nomination du Présidet de la République, sur le référendum, sur le financement des partis, sur le traité de Lisbonne,   sur le tirage au sort qui revient à la mode : « On l’a redécouvert cheze EELV. Certains voudraient le proposer pour les législatives. Cela a été retoqué. Du coup d’autres ont proposé une 3éme assemblée dont la moitié des membres serait tiré au hasard ! » a-t-il indiqué.Ce qui a provoqué un débat sur l’amélioration de la désignation des élus, beaucoup reconnaissant « qu’il faut le désir » d’exercer la fonction – surtout pour un président de la République. « On ne peut pas être gouverné par des gens qui ne le veulent pâs. Je l’ai vécu pendant 6 ans où cela été difficile » a reconnu Véronique Hazéra qui a été adjointe au maire chargé de l’urbanisme entre 1995 et 2001, un peu contre son gré, en n’étant pas préparé, puisque le PS ne pensait pas gagner cette élection municipale du 18 Juin 1995 à une voix. Lorsque le local rejoint le national.