Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

espaces verts - Page 3

  • LES CONSEQUENCES D’ARC DE SEINE POUR VANVES

    Trois semaines avant la fusion d’Arc de Seine et de Val de Seine,  pour créer la Communauté d’Agglomération (CA) Grand Paris Seine Ouest (GPSO), le Conseil municipal du 9 décembre dernier avait pris plusieurs décisions, en dehors de l’élection de ses 10 représentants dont maintenant 2 de l’opposition municipale, qui traduisent le renforcement de l’interco sur notre ville. Le premier conseil communautaire de GPSO se tiendra le 5 Janvier avec l’élection du son président qui devrait être Pierre Christophe Baguet, député maire de Boulogne

     

    CONSERVATOIRE :

    Le Conseil Municipal a renouvelé la convention d’occupation des locaux situés, pour l’instant encore rue Mary Besseyre, sachant que depuis le 1er Septembre 2006, l’Interco dans le cadre de sa compétence en matière d’enseignement de la musique, de la danse et de l’art dramatique, avait repris la totalité des activités de l’association « conservatoire de Vanves ». Ce qui est considéré comme un exemple et un succès de transfert de compétence à un Etablissement Public de Coopération Communale (EPIC) même si l’ensemble des cadres enseignants avait été réticent au début, ce qui n’est plus le cas aujourd’hui.

    ESPACES VERTS ET PUBLICS :   

    Cette compétence doit être transféré à l’interco au 1er Janvier 2010 alors qu’elle s’élargit le même jours avec GPSO et a pour conséquence de transférer 31 agents communaux des services Espaces Verts, Gardiens de square et fleurissement des espaces verts du service des sports à la Communauté d’Agglomération. L’ensemble des syndicats représentants le personnel communal se sont abstenus sur cette décision lors de la Commission Paritaire traduisant les craintes et les inquiétudes de ce personnel concernant la mobilité professionnelle, craignant d’aller travailler dans d’autres communes. « Lorsqu’il y a des changements dans une organisation, cela suscite des craintes légitimes » a constaté Bernard Gauducheau en ajoutant « que les agents ont l’exemple des services déjà transférés où cela s’est bien passé ». La Ville devrait passer des conventions de partenariats et la CA pour permettre aux gardiens de square de continuer à effectuer les points Ecoles, et à d’autres agents de participer aux astreintes de la ville.

    STATIONNEMENT

    Il en est de même pour la compétence relative au stationnement. Ce qui entraînera la mise à disposition des 3 agents de Surveillance de la Voie Publique (ASVP) de la ville à la CA GPSO. « Mais ils exerceront leurs activités sur Vanves, car ils relèvent du pouvoir de police du maire » a précisé Bernard Gauducheau.

     

    AUTRES DECISIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

     

    COUP DE POUCE : Une convention d’objectifs et de financement a été signée entre la Ville et la CAF (Caisse d’Allocation Familiale) des Hauts de Seine pour permettre à Vanves de recevoir une subvention (à hauteur de 4000 €)  pour son dispositif « coup de pouce » au titre du Contrat local d’Accompagnement à la Scolarité (CLAS) pour 2009/10. Il s’agit d’un dispositif d’aide à la scolarité en direction des enfants scolarisés de la primaire jusqu’au lycée. 41 enfants sont concernés à Vanves par ce dispositif, et 15 autres par Coup de Pouce Clef. Guy Janvier a déploré « que des enfants arrivent en 6éme en ayant des difficultés de lecture, alors que l’on pourrait faire quelque chose dés la primaire. Et surtout lorsqu’ils ne peuvent pas pas bénéficier d’un soutien des parents. C’était le sens de la mise en place de « Coup de pouce » pendant mon mandat (de maire) » a t-il déclaré en insistant sur l’importance de ce dispositif

     

    AUGMENTATIONS :

    Le conseil municipal a décidé de nombreuses revalorisations et actualisations. Il a tout d’abord  voté une augmentation de 2% des tarifs des prestations Education  (+ 2,5% pour la restauration scolaire, + 2% pour les prestations accueils de loisirs, études dirigées, centre de vacances, classes de découvertes pour 2010). L’opposition s’est abstenue sur ces hausses. Il a ensuite réactualisé les droits de place des commerçants du marché de 2,58%, actualisé les participations de la ville aux frais de transports des associations et des établissements scolaires entrant dans le cadre des échanges avec le ville jumelle, sachant que cette prise en charge est limitée à un voyage par an et par association ou établissement scolaire pour un groupe de 30 personnes au maximum, et à une hauteur de 50% du prix global du voyage des élèves ou des participants.

     

    BIBLIO CLUB

    A l’occasion du renouvellement du Contrat d’Objectifs et de Moyens conclu entre la ville et les associations qui reçoivent une subvention importante, la ville a demandé au Biblio-club (150 000 € de subvention) à contribuer à l’épanouissement des enfants vanvéens de 2 à 13 ans, en portant une attention particulière aux plus défavorisés, en les familiarisant dés leur plus jeune âge avec le livre (accueil du public, des crèches, écoles, centres de loisirs) au travers d’animations, d’heure du conte et par un suivi personnalisé des lecteurs, et en développant leur créativité et leur personnalité à travers différents types d’ateliers.

     

    HANDICAPES

    Le maire a apporté une autre précision à la question de Guy Janvier qui s’étonnait que les Bons pour Handicapés (attribués à l’occasion des fêtes de Noêl) soient utilisables dans les grandes surfaces : « On peut les utiliser chez les commerçants de Vanves et dans les grandes surfaces. C’est l’aide aux personnes handicapées qui est visé, et non l’aide aux commerçants ».