Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ville de vanve

  • LE MAIRE DE VANVES DEFEND LA MISE EN ACCESSIBILITE DES LYCEES AU CONSEIL REGIONAL QUI DEBAT DE LAPOLITIQUE EDUCATION DE PECRESSE

    Le Conseil régional a ouvert depuis hier, une nouvelle session très importante, consacrée au plan éducation de Valérie Pécresse (LR) à laquelle participe bien sûr Bernard Gauducheau, maire de Vanves  Prés d’une dizaine de rapports sont présentés depuis l’accélération de la rénovation des lycées en avançant d’un an la révision du PPI (Plan Pluri-annuel d’investissements), jusqu’à la lutte contre les addictions (alcool, drogue) avec  le rétablissement des bourses au mérite et des aides sociales aux lycées privés,   la mise en place d’un budget autonomie, la lutte contre le décrochage scolaire, l’ouverture des lycées au monde de l’entreprise, la carte des formations débouchant sur l’emploi, la lutte contre la radicalisation grâce à l’opération « grands témoins contre le terrorisme » grâce à Samuel Sandler pére de Jonathan  et Latifa Ibn Ziaten,  mére d’Imad  assassiné tous les deux par Mohamed Mehar en 2012 qui ont accepté de témoigner. «La Région entend ainsi prendre toute sa part dans la réaffirmation des valeurs de la République» a expliqué Valérie Pécresse. Des décisions dont devrait profiter le lycée Michelet bien sûr. Le maire de Vanves (sur la photo en train de voter électroniquement pour ses collègues absents)  est même intervenu sur la révision du PPI au nom du groupe UDI  et adéfendu la mise en accessibilité de ses établissements

    Ses lycées qui représentent 6,5  millions de m2 sont dans un état préoccupant, car les délais de constructions (9 ans) ou de rénovations sont trop longs, les crédits affectés à la maintenance ont été baissé de 370 à 240 M€, comme il l’a fait remarqué,   la plupart n’ont pas été équipés en THD (Très haut débit)... Des moyens qui n’ont pas été à la hauteur pour rattraper un retard en matière de rénovation et  pour remettre à niveau ces lycées qui doivent faire face aux effets du baby boom des années 2000 : 10% des lycées sont en sur-effectifs. Et beaucoup de classes sont installées dans des BD (Bâtiments Démontables) qui  coûtent extrêmement cher. L’exécutif a décidé d’avancer d’un an la révision du PPI (2016-22)  en mettant sur la table toutes les procédures (avec une approche opérationnelle « projet », la révision du référentiel régional des lycées franciliens qui définit le cadre et les normes de construction…) afin d’accélérer les chantiers. Quite pour aller vite à utiliser la procédure du  PPP (Partenariat Public Privé) même si cela représente un coût plus cher. La présidente de Région a même obtenu une dérogation du préfet de région, et le feu vert des recteurs pour valoriser du foncier  lycée disponible  pour  mener des opérations immobilières qui permettront de financer ces travaux, grâce aux nouvelles recettes générées

    « L’adoption du PPI est un acte important de la mandature, d’autant plus que la construction et la rénovation des lycées ont pris beaucoup de retards depuis 17 ans, 3 chantiers de rénovation sur 4 étaient en retard sous la précédente mandature. Au total, plus de 100 chantiers sont en retard » a-t-il déclaré en prenant l’exemple de Paul Langevin à Suresnes où il s’est écoulé 7 ans entre le début des études et le démarrage du chantier. « Il faut ajouter à cela un manque de transparence. Il était difficile d’avoir un bilan des chantiers en cours tant au niveau de la construction que de la rénovation, et de s’y retrouver. Il a fallut attendre 2012 pour connaître le PPI de la précédente mandature, lequel n’était pas articulé très clairement avec le précédent PPI »  a-t-il constaté. «A tout cela s’ajoute le baby boom de l’an 2000 qui n’a pas été pris en compte dans le précédent PPI » a t-il ajouté.

    « Une des premières demandes faîtes lorsque vous avez été élu, a été celle des recteurs d’académies demandant de réviser le PPI démontrant ainsi l’urgence et l’insatisfaction de la situation. Il devenait urgent de procéder à des changements de méthodes tant au niveau de la conception des espaces et conditions de vie des études que de la maîtrise d’ouvrage régionale sans oublier la maintenance des équipements » a-t-il expliqué en constatant que cette façon de faire permettra de tenir compte des réalités de territoire. « Enfin, force est de constater que très peu de lycées sont accessibles aux PMR » malgré un  schéma de mise en accessibilité lancé en 2013, avec des travaux dans 49 lycées, qui se termineront dans  24 lycées  fin 2016. Par ailleurs, une quarantaine de travaux de rénovation sont en cours respectant les normes d’accessiblités.

  • LES EVENEMENTS SPORTIFS DE CE WEEK-END A VANVES

    COURSE DES ENFANTS : Belle réussite pour la 6éme édition de la course des enfants du Stade de Vanves qui ne s’est pas déroulée cette année à la veille de Noël mais après l’épiphanie, samedi matin au PMS A.Roche. Comme la piste d’athlétisme était verglacée, il a fallu improviser à la dernière minute en faisant un tracé au-delà des barrières entourant la piste d’athlétisme et le terrain d’honneur et un autre plus court sur la pelouse, pour accueillir les 3/5ans à 11/13 ans. 160 enfants de Vanves uniquement ont participé à ces courses, accompagnés par les parents et encadrés par les entraîneurs et animateurs de la section Athlétisme dont certains sont adhérents. Cette matinée animée par Bruno Chauvet président du Stade de Vanves  s’est teminée par la remise de médailles et de diplômes (sur la photo)  et surtout la galette des rois du Stade de Vanves confectionnées par le Moulin des Lavandières, en présence de Maxime Gagliardi et de Philippe Thieffine. Tous les enfants ont eu droit à une couronne !  

    EXPOGRAH VANVES : « Les 2 équipes Nike et Expograph ont vraiment fait honneur au football entreprise de haut niveau samedi derniedr car chaque équipe a eu sa mi-temps, Expograph toujours avec un football académique, bien léché, en première et Nike en seconde. Des spectateurs étaient présents, malgré le temps froid, enthousiasmés par le spectacle malgré le terrain (à vaches) dont Maxime Gagliardi accompagné de Philippe Tieffîne. Tous sont fiers, je pense, de la prestation de nos joueurs qui se sont battus jusqu'au bout,  du bout du temps additionnel pour égaliser à la 94éme minute suite à un ballon récupéré sur le côté droit,arraché par Amadou,et repris dans une forêt de jambes par notre Jocker de luxe Sofiane rentré 5minutes avant 1/1 » raconte Jean Royer, coprésident et coach. « Nos joueurs ont montré qu'ils méritaient beaucoup mieux que ce terrain indigne du leader du championnat le plus élevé d'île de France. À quand leur récompense promise?  S'ils gagnent le titre sur cela, je leur tire mon chapeau. Messieurs les décideurs ne nous décevez pas, ne décevez pas leur envie de jouer un football sain sur un beau terrain attendu depuis 20 ans, pour le nom d'une ville qu'ils portent dans le dos et d'un patron qu'ils portent fièrement sur la poitrine..! Les 22 acteurs sont à créditer d'un très bon match, et reste au coude à coude pour le titre. Bravo messieurs ! Le vrai football c'est aussi cela, grâce à vous. ! »

  • VANVES PAR LE PETIT BOUT DE LA LORGNETTE : SECURITE, PAUVRETE, NAUTIQUE

    De nombreux événements se déroulent ce week-end à Vances et à ses portes : Le téléthon depuis Jeudi soir avec la soirée au Tout Va Mieux qui a attiré beaucoup de monde et  au Plaisir des Mets hier soir, avec un stand sur le marché aujourd’hui et le  village du Téléthon au centre commercial du plateau aujourd’hui, et une choucroute party aux Platanes ce soir. A cette occasion, la section escrime du stade de Vanves a mobilisé des tireurs du club (ou d'autres clubs) pour se relayer et pour assurer un assaut en continu de 12h à 22H au gymnase Maurice Magne, « soit 10 heures d’escrime, d’effort sportif et de convivialité pour montrer notre solidarité pour le combat que mènent les chercheurs contre la maladie » selon ses responsables.  Une Manifestation à 15H  porte de Versailles, contre la Tour Triangle, tour de 180 m de haut prévu le long du hall 1, avec un collectif d’associations parisiennes, les sections Modem de Vanves, Issy les Moulineaux et Paris 15éme. Ils ont choisi exprés cette date car le salon nautique ouvre ses portes aujourd’hui au parc des expositions où devraient être présents quelqus vanvéens.  

     

    SECURITE :

    Le maire de Vanves avait expliqué lors de la réunion publique du quartier Saint Remy la semaine dernière qu’une caméra de vidéosurveillance avait été installée au carrefour Vieille Forge/République/Dardenne. Deux élus du quartier qui avaient des doutes, sont allés vérifier si c’était le cas. Aucune caméra n’avait été installée comme ils l’ont constaté. Il parait que « cela a ronflé » dans les services municipaux, surtout du côté des services techniques. Mais ce n’était pas fini, car le week-end dernier, beaucoup de véhicules de la rue de Chatillon ont été détérioré, dont celle d’un conseiller municipal. Ce qui est remonté là aussi en mairie où certains élus relayés par des militants UMP,   UDI  et des habitants ont exprimé leurs exapérations d’une situation qui se dégrade depuis l’été dernier à cause de jeunes qui traînent, dealent, allument des feux dans les caves… etc. A tel point que, pour la première fois, cette semaine, des vigiles ont fait le guet plusieurs nuits de suite jusqu'au week-end.

     

    PAUVRETE :

    La commission des affaires sociales du Sénat a adoptée cette semaine, la proposition de loi d’Isabelle Debré, Sénateur UMP des Hauts-de-Seine,  membre du Conseil d’Orientation des Retraites, destinée à lutter contre la pauvreté des personnes âgées qui devrait être examiné le 12 Décembre prochain, au lendemain de la Conférence Nationale contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale. « Ce texte a pour objet d’autoriser le cumul du minimum vieillesse avec des revenus tirés de la reprise d’activités déclarées (menus travaux, jardinage, garde d’enfants….), ce que ne permet pas le droit en vigueur. Il s’agit d’une mesure de justice sociale qui doit permettre de traiter de la même manière les retraités les plus démunis et les retraités du secteur public et du secteur privé qui ont la possibilité de cumuler leur pension de retraite avec des revenus d’activité » indique le communiqué de presse en précisant « que 600 000 personnes âgées en France ont pour seule ressource le minimum vieillesse constitué d’une pension de retraite parfois très modeste complétée par l’allocation supplémentaire vieillesse ou par l’allocation de solidarité vieillesse ».

     

    NAUTIQUE :

    Il n’a pas de stand cette année, mais Pascal Vertanassian, vanvéen très actif, fondateur du Classic Yacht Club, le club house digital du Yachting classique, sera présent au salon nautique qui ouvre ses portes aujourd’hui. Avec un ouvrage « Naviguer à l’heure de la mer », le premier guide des montres nautiques qu’il lancera à cette occasion. Son auteur, HC Schroeder, fait un point très complet de la production de montres nautiques, avec le témoignage de plusieuers skippers renommés sur l’importance de la maîtrise du temps en mer et d’un chronographe multifonction spécialisé à bord. Rappelons que le Classic Yacht Club est un portail d’information, gratuit et ouvert à tous, rassemblant tous les acteurs de l’univers de la voile classique et des yachts de tradition, avec un magazine en ligne, son encyclopédie (en ligne), ses dossiers dédiés au yachting classique ainsi que son espace d’échanges.  Il regroupe 800 membres et une page facebook suivie par plus de 1500 persones à travers le monde. Mais il ne sera pas le seul vanvéen à fréquenter les allées du salon : Un membre vanvéen de la famille du ministre Glavany devrait y préparer ses virées en voiliers  du côté de la Finlande et de la Turquie pour l’été prochain. Ainsi qu’un architecte qu vogue beaucoup sur son voilier du côté de la Bretagne lorsqu’il n’est pas du côté du club nautique de l’île Monsieur à Sévres.