Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

conseil régional

  • LES RENDEZ-VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE D’ENTREE EN CAMPAGNE POUR LES EUROPEENNES

    Bien évidemment, l’événement de la semaine, a été la 20éme édition de la Vanvéenne samedi  avec 1150 participants, un record olympique depuis sa création. Ce fut une véritable fête du sport auxquels ont participé quelques élus, en courant ou en marchant, comme Anne Caroline Cahen, maire adjoint aux sports ou Séverine Edou, conseillère municipale…mais aussi beaucoup de spectateurs. Cette course a aussi donnée une idée de la façon dont la zone autour du trajet emprunté par les cyclistes lors des JO qui traversera la ville, sera sécurisé et interdit à la circulation grâce un dispositif de barriérages impressionnant et inédit. Une répétition.       

    Première semaine sans « Pont », a été marquée par l’inauguration du restaurant « Pot-O-Pho », restaurant spécialisé dans la cuisine vietnamienne, mercredi, la fête des mères hier que les commerçants du marché ont célébré en offrant un  sac en forme de fleurs, la kermesse de Saint François samedi et dimanche, « occasion où les fidèles accueillent les autres, où les lieux prennent vie »

    D’ailleurs, les militants écologistes avaient succédé ce samedi à ceux de Renaissance et l’UDI (samedi dernier) pour distribuer des tracts pour les éléctions Européennes devant le marché, avec les Républicains conduits par Sandrine Bourg devant la Poste. D’ailleurs les panneaux électoraux ont été installés par les services municipaux dans différents points de la ville car la campagne officielle commence aujourd’hui. Les communistes ont été les premiers dés ce week-end à y apposer leur affiche officielle. Cette semaine sera marqué par la réunion publique de Renaissance à Boulogne (salle Bernard Palissy) avec Gabriel Attal Premier Ministre – qui marquait ses 140jours à Matignon par une grande interview dans la Tribune Dimanche -  et Valérie Hayer, la tête de liste de Besoin d’Europe à laquelle devraient participer des vanvéens bien sûr 

     

    Mardi 28 Mai

    A 11H à Paris Expo : Inauguration du Salon de l’association des Maires d’Ile de France qui se déroulera durant ses deux jours auquel devrait participer le maire de Vanves. Le théme cette année est « les maires franciliens face au changement climatique »

    A 19H30 à Boulogne (Salle Bernard Palissy) : Réunion publique de la liste Besoin d’Europe de Renaissance avec le vanvéen  Premier Ministre Gabriel Attal et Valérie Hayer

    Mercredi 29 Mai 24

    A 9H au Conseil Régional : B.Gauducheau participe à la séance pléniére durant les conseillers régionaux examineront le compte administratif 2023, le budget supplémentaire 2024…et et auditionneront Denis Robin, nouveau directeur général de l’Agence Régional de Santé (ARS)  

    A14H devant le parc F.Pic : Atelier vélo de GPSO

    A 19H30 à l’hôtel de Ville : La LICRA Vanves organise la projection du film «Relais de la Mémoire » suivi du témoignage d’Esther Senot survivante des camps nazis. «Esther, promets moi de dire au monde  ce que des hommes ont été capables de faire aux autres homes, leurs semblables ». Ce sont les dernières paroles de Fany, sa soeur, avant son assassinat dans les chambres à gaz d’Auschwitz. Depuis 40 ans, Esther tient sa promesse

    Jeudi 30

    A 15H à la Maison paroissiale Saint Remy : Réunion d’information sur les legs avec Isabelle Ousset, responsable des relations bienfaiteurs du diocése des Hauts de Seine

    Vendredi 31 mai 24

    A 12H30 à la Table 12 : Repas des seniors  

    A Partir de 18H dans des immeubles et des rues de Vanves : Fête des Voisins

    Samedi  1er Juin

    A 10H à l’école Marceau : Journée Porte ouvertes des Ateliers d’Expression avec Expositions des œuvres et réalisations des adultes et enfants, qui témoignent de la créativité t du dynamisme de cette association

    A 20H Chez Manu : Soirée Fado

    Dimanche 2 Juin

    A 8H à Issy les Moulineaux : Grande vide Grenier entre Corentin Celton et la mairie d’Issy les Moulineaux auquel devraient participer des vanvéens  

  • LA RENTREE POUR LE MAIRE DE VANVES AU CONSEIL REGIONAL OU LE GROUPE UDI EST A L’INITIATIVE D’UN CHOC DE DECENTRALISATION

    C’était la Rentrée hier au Conseil régional où Bernard Gaducheau siégeait alors que le Roi Charles III arrivait à Paris Il était accueilli par Emmanuel Macron  à l’Arc de Triomphe avec cérémonie de ravivage de la Flamme à laquelle participait un vanvéen, Paul Guillaud, président de l’UNC mais aussi commissaire à la Flamme (que l'on aperçoit à gauche du roi sur la photo)

    Les conseillers régionaux ont commencé très fort en votant 40 propositions pour « un choc de décentralisation » dont le groupe UDI, dont fait parti le maire de Vanves, est à l’initiative puisque Jean François Vigier, son président,  a animé pendant un an un groupe de travail sur ce thème. Il avait d’ailleurs présenté quelques unes de ses mesures dans une tribune paru dans le Figaro fin Août et signé avec Valérie Pécresse : « Nous n’en pouvons plus de voir l’État perdre pied dans les territoires alors qu’il se disperse dans l’accessoire, en étouffant par exemple les élus locaux par un contrôle a priori et a posteriori au moindre ravalement de façade dans une école primaire. Résultat: l’État assume de plus en plus mal les missions régaliennes qu’il est pourtant le seul à pouvoir assurer » expliquaient ils. Comme l’a encore expliqué le président du groupe UDI, ils ont ressorti « une disposition passée sous les radars » : un droit de saisine des Régions, qui leur permet de demander à l’État l’exercice de compétences nouvelles, ou la modification de dispositions législatives et réglementaires s’appliquant dans un territoire…. En l’occurrence l’Ile de France  

    Les médias s’en sont fait l’écho ces jours-ci sur un SMIC régional  qui serait adapté au coût de la vie très élevé en Ile de France. Il serait ainsi  augmenté de 9% . À l'heure actuelle, le smic est de 1 747,20 euros brut par mois et pourrait, si cette proposition venait à être validée, passer à 1904,44 euros brut par mois pour les Franciliens. Mais Valérie Pécresse tempère néanmoins ses propos et ne souhaite pas pour l'heure « s'engager sur ce chiffre » de 9 %, tant qu'il n'y a pas eu de « discussion avec les partenaires sociaux ». Il n’en reste pas moins que certaines propositions décoiffent avec : la régionalisation de Pôle emploi et des aides aux PME en font évidemment partie. L’expérimentation d’une régionalisation de la gouvernance des règles de l’assurance-chômage, le transfert des moyens de l’Agence nationale de l’habitat avec MaPrimeRénov’ « pour nous laisser dans la Région la plus dense de France accélérer la rénovation des passoires thermiques »,

    Ils proposent une véritable gouvernance partagée du système éducatif, comme en Allemagne avec la gestion totale des lycées professionnels et la création d’écoles primaires régionales sous contrat avec l’État et de lycées régionaux autonomes dans les quartiers prioritaires de la ville, avec une liberté et une autonomie assumée dans le recrutement des enseignants et le projet pédagogique. Le transfert des routes nationales et des autoroutes à IDF Mobilités qui est devenu « une évidence pour créer davantage de synergies avec les transports en commun », mais aussi  de la  réglementation des taxis et des chauffeurs VTC à IDF  Mobilités.  Enfin, les présidences de l’AP-HP et de l’ARS pourraient être confiées à la Région  « Notre démarche n’est pas un acte de défiance à l’égard du gouvernement: c’est une main tendue pour initier en partenariat un choc de décentralisation puissant. L’État incapable de se réformer de l’intérieur laisserait les territoires agir en proximité pour apporter des réponses spécifiques, innovantes et différenciées aux réalités vécues de leurs citoyens, libérant les Français d’une bureaucratie qui les inhibe et les étouffe. Toutes les révolutions françaises ont commencé en IDF : nous proposons au gouvernement de lancer la révolution girondine depuis l’IDF » expliquaient ils

  • VANVES ET LE PERIPH : LA DROITE CONTRE LE PROJET DE VOIE RESERVEE

    «Touche pas à mon périph ! »: tel est l'intitulé de la pétition lancée jeudi dernier par le groupe des élus de droite du Conseil Régional « Île-de-France Rassemblée » LR et UDI), dans le cadre de la consultation lancée par la maire de  Paris le 17 avril sur la création d’une voie dédiée au covoiturage et aux transports en commun après les JO  2024. Un projet qui fait bondir la présidente Valérie Pécresse. En 2021, elle avait déjà organisé une consultation en ligne montrant que 90 des votants refusaient cette voie réservée : «Cette opération a pour but de sensibiliser les franciliens sur ce nouveau projet fou porté par la maire de Pari qui veut toujours refermer Paris sur lui-même, au détriment des millions de franciliens qui y travaillent sans avoir les moyens de s’y loger» explique le groupe de la Majorité en considérant que «supprimer une voie (celle de gauche, qui plus est), c’est garantir un enfer quotidien à tous les automobilistes et motards qui travaillent à Paris ou en proche banlieue» sur cette voie rapide où prés d’un million de véhicules se croisent chaque jour.

    «Sans prévoir la moindre étude d'impact, la mairie de Paris veut profiter d'une expérimentation prévue pendant les trois semaines des Jeux olympiques en plein été, pour saisir l'opportunité de ne jamais rendre aux automobilistes la voie qu'ils sacrifient temporairement au bon déroulement des Jeux», dénonce t-elle dans un communiqué où elle s’alarme sur les conséquences environnementales d’un tel projet : «En plus defaire vivre un calvaire à un million d’usagers de la route tous les jours, Anne Hidalgo prend le risque de faire exploser la pollution ans et aux abords de Paris. Rien ne pollue plus qu’un véhicule dans un bouchon». Et de prévenir : «La campagne ne devrait pas s’achever tant que des études d’impact sérieuses et indépendantes n’auront pas été réalisées et publiées»