Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

passage des reflets

  • LA PHOTO DU JOUR A VANVES : DES PIETONS CANALISES PLACE DE LA REPUBLIQUE

    Comme l’accés au passage des Reflets où avait été installé un tapis sur sa partie pentue pour éviter les chutes malencontreusement dû à la neige et au gell, la place de la République est une véritable patinoire, non seulement losqu’il neige et géle, mais aussi lorsqu’il pleut. La Ville a ainsi créé un cheminement barriéré et salé par sécurité. Peut être servira t-il de nouveau puisqu’un nouvel épisode neigeux est annoncé pour Mercredi

  • LA PHOTO DU JOUR A VANVES : TAPIS MAGIQUE AUX PASSAGES DES REFLETS

    Alors que lors d'un des conseils municipaux du second semestre 2017, les élus avaient débattu de la meilleure façon de sécuriser l'accés du passage  des Reflets, à cause de pavés glissants, l'épisode neigeux de cette semaine a précipité les choses. Le maire de Vanves a fait installer ce fameux tapîs au niveau de la partie pentu de ce passage piéton du métro pour éviter des chûtes malencontreuses

  • REUNION PUBLIQUE DU PLATEAU DE VANVES : VOTATION SUR LE PASSAGE DES REFLETS

    Durant cette réunion publique du Plateau jeudi dernier à l’école Marceau, il a été  beaucoup question du passage des Reflets tant pour l’installation d’une main courante que pour sa fermeture engree 1H et 5H30 du matin lorsque le métro ne fonctionne pas

    Tout d’abord la présentation de Yann Texier responsable technique territorial de GPSO pour Vanves/Issy les Moulineaux sur la solution retenue pour une installation d’une main courante au centre du passage, sur sa partie pentue, très utile car le sol est glissant lorsqu’il pleut ou neige. Elle a suscité un long échange sur sa meilleure disposition, au centre, ou sur les côtés contre les murs, cette solution étant plus chére que la première (1800 €) sur laquelle le représentant de GPSO a insisté. « Mais au milieu, on doit se tenir par la main gauche, et les passages seraient trop étroits, car la plupart des passants marchent à droite ! » ont expliqué beaucoup d’utilisateurs face à un maire qui exliquait que l’on peut marcher à gauche. « On peut rien faire ! Je ne veux pas vous contraindre. Je sens que ce n’est pas mûre. On va s’abstenir et réfléchir. Et on ressortira les tapis anti-dérapants » leur a-t-il dit avant de faire voter l’assistance à main levée dont une majorité s’est prononcée pour une main courante au centre. 

    Mais ce n’était pas fini, car après échanges et explications, le maire les a fait voter sur l’installation de rideaux métalliques aux deux extrémités du passage des Reflets pour pouvoir le fermer durant la nuit, ce qui lui a été refusé par une majorité de vanvéens présents. « Une idée m’est venu après la réfection du passage de sreflets : Face au phénoméne de dégradation de l’espace public qui coûte cher, j’envisagede mettre un rideau métallique à chaque extrémité du passage que l’on puisse fermer durant l’arrêt du métro entre 1H et 5H30 du matin peu fréquenté à ce moment là ! » a t-il expliqué en prenant l’exemple de l’espace Cabourg qui est resté ouvert la nuit jusqu’au jour où il y a eu du vandalisme l’obligant à fermer le passage la nuit. « On est contre ce projet, car beaucoup de malakoffios et vanvéens circulent la nuit pour aller au théâtre, chez des amis, et surtout à cause de l’arrêt du bus Noctilien côté Malakoff. Etes-vous passé en pleine nuit du côté du pont coté Pértiph où c’est glauque ? » a demandé Claudine Charfe  

    Enfin, lors de la première partie de la réunion, avec le commissaire de police de Vanves, un participant s’était plaint de ces cyclistes qui roulent sur les trottoirs et dans le passage : « Il faudrait empêcher les cyclistes de rouler dans le passage des Reflets et veiller à sa propreté » a demandé un vanvéen qui s’étonnait que les fleurs fanées déposées pour rendre hommage à la SDF décédée n’ait pas été enlevées. « Je vais le faire. Pour éviter les vélos, on pourrait mettre des tourniquets qui se désactive aux heures de pointe du matin et du soir . Mais cela va bloquer vu la fréquentation. Et on va encore dépenser de l’argent à cause de dix gugusses ! »