Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

bureau de poste du plateau

  • BUREAU DE POSE DU PLATEAU DE VANVES : DEPART A LA RETRAIRE ET FERMETURE EN NOVEMBRE

    Christiane,  la personne qui était au guichet du bureau de poste du Plateau «qui avait un grand sens du service public » part à la retraite.  Mardi et mercredi dernier, elle avait invité tous les habitués à passer boire le « verre de l'amitié ». Et beaucoup de clients sont venus la saluer lui offrant quelques cadeaux. Avec ce départ, c’est tout une page  de l’histoire des services publics qui se tourne, puisque ce bureau de poste va fermer définitivement comme l’a rappelé la ville, une nouvelle fois,  lors du Conseil Municipal du 10 Octobre

    Une éniéme question orale avait été posée par  le  groupe socialiste à la suite de l’annonce de la création de 2 points relais de La Poste,  «l’un chez un commerçant du quartier du bas de Vanves et l’autre chez un commerçant du quartier des Hauts-de-Vanves et qu’un 3ème serait tout prochainement créé chez un commerçant du quartier du Plateau. Nous déplorons qu’en réduisant ses horaires d’ouverture et en fermant régulièrement le bureau sur des périodes d’une semaine à 15 jours, La Poste détériore volontairement le service public devant être rendu à la population et force la main à la Municipalité pour trouver des solutions alternatives. Il est certain que ces points relais apportent un nouveau service de proximité, plus adapté notamment aux horaires des actifs. Mais ceux-ci n’apportent aucune solution pour les services financiers des clients de la Banque Postale (Conseiller financier, distributeur permettant de retirer de l’argent sans frais etc.)» constatait Anne Laude Mondon (PS).             

    «Depuis deux ans nous avons eu l’occasion d’évoquer à diverses reprises l’ensemble des démarches menées par la Commune pour conserver une activité postale complète dans le quartier du Plateau. Monsieur le Maire est intervenu avec plusieurs courriers en 2017 et jusqu’en début de l’année 2018 pour demander l’examen de toutes les solutions possibles permettant le maintien du bureau postal au moins dans sa configuration actuelle. Malheureusement, il est clair que la Poste est engagée dans un mouvement de restructuration nationale dont dépend sa survie à moyen terme du fait d’un recul historique des correspondances par lettres classiques. La Poste évolue aujourd’hui dans un environnement concurrentiel extrêmement dur et il est difficile, voire impossible, de l’empêcher au niveau local de mettre en place sa politique nationale» avait répondu Xavier Lemaire, adjoint chargé du commerce.

    «Devant ce contexte et afin d’éviter d’être brutalement dépourvu de tout service postal sur le Plateau, Monsieur le Maire a demandé aux responsables locaux de la Poste de trouver rapidement un commerce susceptible de remplir l’activité d’agence postale de proximité pour toutes les opérations liées à l’envoi et la réception de lettres et colis.Une solution a pu récemment être trouvée avec la boulangerie «l’Intendant du Roy » dont l’exploitante a accepté de remplir ces fonctions à compter de début décembre prochain. En attendant la mise en place de ce nouveau point de service postal, le bureau actuel devrait continuer à fonctionner jusqu’à la fin du mois de novembre dans des conditions malheureusement dégradées du fait de problèmes internes que rencontre la Poste. A l’issue d’une période de 6 à 7 semaines qui risque d’être un peu compliquée, nous disposerons d’un nouveau point postal dans le quartier du Plateau qui s’ajoutera aux deux qui fonctionnent déjà rue de Châtillon et Place de Lattre de Tassigny. Il est difficile d’avoir un bilan précis sur la fréquentation des deux points postaux actuellement en service. Celui de la rue de Châtillon fonctionne depuis plus de 10 ans et il est très apprécié de tout le secteur du Haut de Vanves ; celui de la place de Lattre de Tassigny fonctionne depuis quelques semaines et il est trop tôt pour faire un bilan » a-t-il précisé. « S’agissant de la capacité du service postal local à répondre aux besoins futurs des nouveaux vanvéens, nous n’avons aucune inquiétude puisque 4 points de service postal fonctionneront dès le mois de décembre ce qui devrait couvrir les besoins. Quant au bureau de Vanves-Hôtel de Ville il fera l’objet d’importants travaux dès le début 2019 pour améliorer les conditions d’accueil et le confort des usagers » avait-il annoncé.

  • LES RENDEZ-VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE…ENCORE ENTRE DEUX PONTS

    Lundi 14 Mai

    A 14H30 au Conseil Départemental des Hauts de Seine : Isabelle Debré, viceprésidente participe à la commission permanete

    A 19H30 à l’école Marceau : En Marche 92 célébre la première année de mandat d’Emmanuel Macron avec de nombreuses personnalités et militants altoséquanais dont Gabriel Attal, député de la 10éme circonscription, la ministre de la Santé

    Jeudi 17 mai

    A 8h30 Espace Danton :  Réunion publique de la Municipalité au sujet du bureau de poste avec des représentants de La Poste.

    A 10h30 à Paris : Vanves Art et Cultute organise une visite du Musée Guimet, écrin des arts asiatiques

    Dimanche 20 Mai

    A 10H à Saint François, à 10H30 Chez les Bénédictines, à 11H15 à Saint Remy : Messe de la Pentecôte

  • LES RENDEZ-VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE APRES UNE TREVE DES CONFISEURS BIEN TRISTE

    Ce lundi de rentrée avait encore un arrière goût de vacances, avec une ville de Vanves encore endormie et presque calme, après une alerte neige et verglas sur toute l’ile de France, un week-end de la Saint Sylvestre glacial, une fin d’année sous le brouillard -  une véritable purée pois couvrait la Région samedi dernier -  et un nouveau pic de pollution les deux derniers jours de l’année 2016, mais il n’y pas eu de circulation alternée. Cette trêve des confiseurs à Vanves, par rapport à l’année dernière, a été bien triste pour ceux qui sont restés, à l’image de cette place de la République déserte entre Noël et le nouvel an, ses trois restaurants étant fermés, dont deux totalement, contrairement à l’année dernière où ils avaient créé une certaine animation.

    Sur le Plateau, ce n’était guère mieux avec un bureau de poste fermé durant ces quinze jours  alors qu’à cette époque, les vanvéens comme tous les français envoient colis, cartes de vœux…Malheureusement c’est à l’image de cette commune qui perd ses commerces, plus de papeteries, plus de marchands de journaux digne de ce nom, plus de restaurants sur des places qui devraient être animées. Le contraste était saisissant avec Issy les Moulineaux ou Malakoff et même Boulogne, pleines de lumières. Vanves va devenir une véritable ville dortoir si cela continue, malgré des associations actives et dynamiques, quelques animations et timides décorations,  car à force de dire « je n’y peux rien » cette commune joue à la « belle endormie ». Qui va la réveiller un jour ?    

    Dimanche 8 Janvier

    A 8H30 à la cahédrale Sainte Geneviève de Nanterre  : Des vanvéens devraient participer au traditionnel pèlerinage diocésain qui devraient les emmener en bateau  puis à pied jusqu’à Saint Etienne Du Mont et Notre Dame de Paris, à la suite de Sainte Geneviéve de Nanterre à Paris

    A 16H à la paroisse Saint François Xavier : Galette des Rois

    A 17 heures à la Salle Panopée : L'équipe de La Nuit de Noël invite les vanvéens à la seule et unique représentation publique de la pièce dont la totalité des bénéfices sera reversée à l' association "Parenthèse", qui lutte contre le cancer.