Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

pms andré roche

  • L’EVENEMENT DU WEEK-END A VANVES : L’INAUGURATION DE LA TRIBUNE DU PMS

    Cette inauguration samedi fut finalement la fête d’une grande de famille, de la famille sportive de Vanves, avec les élus, les dirigeants du Stade de Vanves et de sections, les licenciés, leurs champions.

    Ils ont pu découvrir les nouvelles installations réparties dans les deux bâtiments qui enserrent la nouvelle tribune de 300 places avec ses fresques réalisées par Christine Feff avec d’autres artistes. « Superbes installations » commentait un des dirigeants de la section Athlétisme. «Nous oeuvrons à l’amélioration de la pratique sportive à Vanves. André Roche maire de 1965 à 1980 est à l’origine de ce PMS qui porte son nom depuis 1981, avec son gymnase, sa piscine » a indiqué Bernard Gauducheau. Cet illustre prédécesseur avait fait bénéficier Vanves  de subventions du Conseil Général des Hauts de Seine dont il était le 1er vice président chargé des sports. Tout comme Isabelle Debré qui a doublement contribué à ces équipements, à hauteur  903 500 € à comme vice présidente du Conseil départemental et de 120 000 € comme sénatrice grâce à  la réserve parlementaire lorsqu’elle siégeait au Sénat.  «Pour un coût de 4,6 M€ de travaux, les subventions représentent 1,8 M€» a précisé le maire qui a rendu hommage aux dirigeants des sections sportives : «25% de vanvéens pratiquent un sport  grâce à la richesse du mouvement sportif vanvéens, à la mobilisation de ses dirigeants et à ses équipements bien sûr rénovés, construits et entretenus par la ville». Occasion de rappeler que depuis 2001, plusieurs réalisations ont vu le jour : les tennis couverts, les deux terrains en synthétique, la tribune  avec sa toiture végétalisée et ses deux bâtiments latéraux, et les locaux pour les gardiens dont les conditions de travail ont été amélioré, sans compter les accés sécurisé du PMS avec vidéosurveillance

  • EXPOGRAPH VANVES DECOUVRE LES NOUVEAUX EQUIPEMENTS DU PMS A.ROCHE

    Les entrainements d’Expograph Vanves ont repris intensivement la semaine dernière jusqu’au 3 Septembre, dans un contexte tout à fait nouveau avec ses nouveaux équipements construits autour de la tribune rénové : «Personne n’a rien à redire  sur ces nouveaux locaux. Le fait que tout soit sécurisé a perturbé nos joueurs au début, mais les a rassuré. La clarté, l’espace plus fonctionnelle et la sobriété des installations plaisent. Ils se sont coulés doucement dans ce nouvel environnement» indiquait Jean Royer Co président d’Expograph Vanves sur la petit terrasse aménagé devant son bureau au 1er étage du bâtiment de droite qui accueille les bureaux de la section Football du Stade de Vanes, d’Expograph Vanves, une petite salle de réunion et au rez de chaussée la salle de musculation et une grande salle polyvalente. Sous la tribune et le bâtiment de gauche des vestiaires avec des placards. Le tout n’étant accessible qu’avec un badge. «C’est la première fois où les joueurs en font venir d’autres, peut être à cause à cause de ces nouvelles installations et de cet environnement » ajoute t-il

    Sur 28 joueurs, 9 sont nouveaux pour cette nouvelle saison, Expographg Vanves évoluant en division d’honneur dans le championnat de France d’entreprise, la plus haute, depuis 2011 avec un titre en 2012. «La saison se présente bien ! Comme disait Guy Roux, l’essentiel est de se maintenir. Primordial pour être dans les six premiers pour accéder à la division d’Elite». Début du championnat le 7 Septembre contre Maisons Alfort mais en extérieur. Avec un projet : la constitution d’un club des partenaires et des supporters  d’Expograph Vanves sur lequel, il a travaillé duirant cet été. « L’objectf est de fédérer le maximum de commerçants et d’entreprises pour en faire des actionnaires actifs de l’équipe Expograph » indique Jean Royer.

  • RETOUR SUR UNE REUNION PUBLIQUE DE QUARTIER A VANVES : TRAVAUX ET CIRCULATION, L’EFET DU SYNDROME HIDALGO

    Beaucoup d’annonces ont été faites le 21 mai dernier lors de la première réunion de quartier publique consacrée au centre ancien-Saint Remy, en plein fin de campagne des élections européennes qui les ont occultées.

     Revenons tout d’abord aux travaux : La requalification du cimetière qui est un lieu important pour beaucoup de vanvéens dont le chantier a démarré en Mars et devrait être financé en partie par la MGP (Métropole du Grand Paris). «Il y avait un sentiment de laissez-aller» reconnaissait le maire. Il s’agissait de re-végétaliser les allées notamment l’allée centrale où tous les arbres (malades) ont été abattus et remplacés – «on a doublé le nombre d’arbres » - adapter les cheminements pour supporter le passage des véhicules, sans toucher aux sépultures, bien évidemment. Le PMS (Parc Municipal des Sports) avec sa tribune et les deux bâtiments qui l’entourent dont les travaux ont été plus long que prévus «à cause de difficultés d’entreprises» : Ils devraient être livrés ces jours-ci avec commission sécurité le 14 Juin pour une ouverture pour la Vanvéenne le 15 Juin. Un cheminement a été aménagé entre la piscine municipale et le gymnase  en stabilisé et en goudron qui était attendu depuis longtemps, et surtout depuis que le secrétariat du Stade Vanves est installé au 1er étage de la Piscine. Enfin l’église Saint Remy dont les accés latéraux devraient être rendus accessibles aux PMR (Personnes à mobilité réduite).

    Il a été beaucoup question de voiries et de circulation : Le maire de Vanves a indiqué que depuis le changement de sens de circulation rue Pruvot, le trafic aurait baissé de 40%, mais augmenté de 14% place Kennedy à cause des véhicules venant de la rue Valentine Jacquet pour reprendre les rues de la République ou Louis Dardenne, avec moins de circulation rue Falret ( ?) parait il. Il n’en a pas moins constaté que «la question de la circulation est complexe, comme ailleurs. Depuis l’utilisation du GPS, les automobilistes sont conduits sur des voies secondaires plutôt que principales qui générent de l’insécurité routière. Face à de telles situations, nous avons entendus les plaintes des riverains qui voient ce qui se passent. L’objectif est de ne pas reporter le problème chez le voisin en lançant une expérimentation. C’est ce que nous avons fait avec la rue Pruvot qui a limité le trafic de cette voie secondaire (qui sera finalement pérénnisé). C’est que nous avons fait rue Cabourg où on a mis en place un sens interdit pour éviter qu’elle soit utilisée afin de rejoindre l’avenue Antoine Fratacci pour  rejoindre le carrefour de l’insurrection», tout en reconnaissant qu’il y a un problème rue Raymond Marcheron (avec une file ininterrompue de véhicules depuis la boulangerie jusqu’à InterMarché) et en annonçant (enfin) la nécessité de la mise en place d’un nouveau plan de circulation dans la ville «afin que moins de véhicules circulent» comme à Paris. Le syndrome Hidalgo

    Enfin, GPSO continue à requalifier les voiries de Vanves, petit à petit, comme ce sera le cas avec la rue Aristide Brinad, depuis la fin des chantiers immobiliers dont la résidence Niwa de Bouygues Immobilier récemment inaugurée. Le Maire a indiqué que le sens interdit sera pérénnisé avec requalification de la chaussée, surélevée au niveau de passages piétons, et aux carrefours, aménagement d’un contre sens cycliste et circulation douce, remise aux normes des trottoirs, de l’éclairage, deux déposes-minutes, un stationnement deux roues, la plantation de 14 arbres, l’installation de jardinières…