Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

carrefour market

  • VANVES ET SON PLATEAU DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    HOMMAGE A LA SDF DU PASSAGE DES REFLETS

    Beaucoup de Vanvéens ont réagi à la fin de la semaine dernière, à la disparition de Monique, une SDF de 68 ans qui s’installait très souvent dans le passage des Reflets, tant les habitués qui ont installé spontanément un autel  pour lui rendre hommage que le maire, le député de Vanves, l’association Agir pour le Plateau par un tweet de Claudine Charfe « Une bien triste nouvelle. Une dame douce, humble, qui semblait toujours à l'écoute de ses compagnons d'infortune. Assise sur son carton sans jamais rien demander. 17 ans que nous la croisions tous. Il y aura comme un vide. Qu'elle trouve la paix et la sérénité » réagissait Emmanuel Delmas, l’un de ses passagers des Reflets, sommelier de métier. Un article du Parisie, vendredi dernier faisait état de cette émotion

    LE PASSAGE DES REFLETS SUSCITE CRAINTES ET MECONTENTEMENTS

    Autant du côté Malakoff, l’accés du passage des reflets est verdoyant avec sa coulée verte et sa piste cyclable, autant du côté de Vanves, même si le square de l’îlot du métro est verdoyant, son accés est vraiment un sujet de préoccupation avec ses petits pavés glissant, comme devant l’église Saint Remy. A tel point que la municipalité envisagerait d'installer une main courante centrale afin de sécuriser la descente de personnes âgées ou à mobilité réduite en cas de risque de glissade (neige, pluie, feuilles, ...). Il parait que les avis divergent, certains préférant une main courante sur les côtés pour éviter d’entraver le trafic piétonnier assez important. Mais la propreté du sol du passage des Reflets qui laisse pour le moins à désirer, fait l’unanimité de ses utilisateurs : il serait bon que le service de nettoiement augmente le nombre de ses interventions. Ainsi que l’ouverture permanente de ce passage, notamment la nuit, car beaucoup circulent entre Vanves et Malakoff, pas uniquement pour prendre le métro, mais aussi le Noctilien dont l’arrêt se trouve côté Malajoff. Un service de bus de nuit de la RATP qui circulent lorsque le métro s’est arrêté, entre 1H et 5H30 du matin

    PLUS DE PALETTES A CARREFOUR MARKET ?  

    L’action de l’association Agir sur le Plateau ainsi que les réactions sur les réseaux sociaux et de quelques membres du Conseil de Quartier ont produit des effets : les habitués de Carrefour Market ont constaté ce week-end que les allées de ce supermarché était vide de toute palette et tout carton qui entravaient la circulation des clients et leur accès aux rayons. Des écriteaux indiquaient même pourquoi certains produits manquaient ou les raisons d’un dysfonctionnement dans certains rayons. A la satisfaction des habitués qui ont réagis sur les réseaux sociaux en se félicitant d’avoir été écouté par son directeur

  • PLATEAU DE VANVES : LE CARREFOUR MARKET RELEVE PLUS D’UN ENTREPOT QU’UN SUPERMARCHE

    La présence du Carrefour Market sur (ex-Champion) sur le Plateau, rend énormément de services aux vanvéens, mais la qualité du service s’est dégradé, comme l’ont constaté tant ses fidéles clients que l’association « Agir pour le Plateau » ses dernières semaines, à tel point que des vanvéens s’en font fait l’écho sur les réseaux sociaux  : Encombrement permanent des allées, dû à l’approvisionnement des rayons, étalement inconsidéré des marchandises dans les allées, impossibilité à des chariots de se croiser, dangerosité de la circulation des palettes au milieu des clients, sans oublier les palettes qui s’ajoutent aux rayonnages, empêchent l’accès libre aux armoires réfrigérantes, certaines palettes étant parfois même disposées devant les issues de secours

    « Cette accumulation de palettes laisse un doute sur la propreté et l’hygiène de la structure » note l’association Agir Pour le Plateau  alors que des clients ont constaté que les dates de préemption de certains produits frais étaient dépassés, certains les jetant même par terre. Sans parler de l’accès, rendu difficile, au dépôt des piles et ampoules, relégué actuellement derrière des caisses et point livraison à domicile. « Pour résumer votre magasin relève plus de l’entrepôt que d’un supermarché ouvert à la vente » constate Agir pour le Plateau qui n’a pas manqué aussi de constater sur les abords extérieurs, le manque de propreté de la galerie marchande mais surtout l’état du quai de réception des marchandises qui se situe dans une zone résidentielle. « Les riverains souhaiteraient une rénovation sérieuse du sol jusqu’au trottoir et de la porte qui est bien endommagée. La fréquence du nettoyage pourrait avantageusement être améliorée » indique t-elle Sans parler de l’enseigne posée sur le 52 rue Jean-Jaurès qui a été renouvelée sans prendre en compte les traces de détérioration du support laissées par l’enseigne précédente.  

    « Pour cet emplacement central de la vie du Plateau, votre image et l’image du quartier souffrent de votre négligence qui pourrait être rapidement effacée » a-t-elle décrit dans un courrier à la direction de ce magasin en souhaitant la recontrer pour en discuter.  « En tant qu’association de quartier nous sommes de plus en plus souvent interpellés par des résidents du quartier du Plateau de Vanves, qui sont des clients de votre enseigne située dans la galerie marchande. Les plaintes sont nombreuses et récurrentes depuis plusieurs années que les gérants se succèdent sans apporter la qualité de services attendue par une clientèle particulièrement fidèle et ce malgré nos multiples interventions » indique t-elle. Mais voilà, « notre intention de rencontrer prochainement le responsable de ce magasin se heurte à son absence indéterminée ».

  • EN MARCHE A VANVES SUR LE TERRAIN A LA RENCONTE DES HABITANTS POUR L’OPERATION KIOSQUE

    Le Comité local d’en Marche était de sortie hier matin sur le plateau à l’entrée de Carrefour Market, comme pour tous les autres comités en France , pour l’opération Kiosque : Une sorte de totem planté de ballons bleu blanc rouge qui a fait la joie de certains enfants.Ses militants distribuaient le tract présentant ses 8 principales propositions face à l’entrée  de Carrefour Market où s’était installé pour leur permanence mensuelle, le Conseil de Quartier, et où des militants du Front de Gauche faisaient signer (péniblement) une pétition contre le compteur Linky. Les Macronistes  ont reçu bon accueil de la part des vanvéens venus faire leurs courses, même si certains jouaient l’indifférence, refusant tout tract. Un signe constaté par des militants et des élus aguerris à cet exercice par rapport à d’autres campagnes, avec quelques commentaires : « Au moins lui, il est jeune. Il ne traîne pas de casseroles comme Fillon ! Pourquoi pas ! ».

    Quelques uns d’entre eux ne comprenaient pas pourquoi certains journalistes, sans parler des réseaux sociaux, s’évertuaient à faire croire que le général Soubelet aurait l’investiture sur la 10éme circonscription des Hauts de Seine (Vanves/Issy) alors que les instances nationales du mouvement En Marche l’ont démenti. « Que faut il de plus ? Cet homme qui traîne des casseroles fait pression d’une manière éhonté, en se servant de ses relations avec les médias pour faire croire que c’est lui le candidat désigné, alors que 90 candidatures ont été déposées pour cette circonscription » tonnait l’un d’entre eux bien placé pour pouvoir être affirmatif. « A quoi jouent ils sur les réseaux sociaux ? ». Malgré cela, cette distribution de tract s’est terminé dans la bon humeur, malgré la pluie,  avec quelques bouquets de mimosas qu’ont ramené du marché 2 ou 3 militants qui sont allés distribués des tracts là bas. Mais point de militants socialistes ou républicains ce jour là.