Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

carrefour market

  • PLATEAU DE VANVES : CARREFOUR MARKET : QUELQUES AMELIORATIONS

    A la suite de l’intervention de l’association Agir Pour le Plateau concernant Carrefour Market, qui s’était plaint avec les fêtes d’allées encombrés de carton et de chariots pour réapprovisionner lex rayons, sur quelques produits aux dates dépassées, la direction consommateur de Carrefour France et le directeur de Vanves les ont rassuré, ce dernier recevant ses responsables,  et informé, par courrier,  dans le courant Janvier, des mesures prises pour améliorer la situation : Réorganisation du travail avec une meilleure gestion du flux des marchandises pour un meilleur approvisionnement et faciliter la circulation de la clientéle, ce qui s’est vu rapidement, renforcement du contrôle de la rotation des produits avec sensibilisation des équipes, remis en état du carrelage en ligne de caisse, nettoyage de l’enseigne «Market» sur la rue Jean Jaurés, remise en état du sol du quai de réception, et projet de remise en état du quai livraison

  • SECURITE SUR LE PLATEAU DE VANVES : MAIRE ET COMMISSAIRE DE POLICE METTENT LES PIEDS DANS LE PLAT

    La réunion publique du Plateau à l’école Marceau, jeudi soir, a été riche d’informations pour les vanvéens qui ont affrontés un début de pluie neigeuse, en ressortant après plus de 3H d’échanges. Occasion pour le maire de Vanves de rendre hommage à Jacques Dumont, décédé, grand figure du Plateau qui ne ratait aucune de ses réunions, et président d’honneur de la FNACA, dont les obsèques seront célébrés le 5 Décembre à 14H30 à Saint François d’Assise

    Les premiers échanges ont bien duré une heure avec le commissaire de police de Vanves. Il a commencé tout d’abord à leur expliquer que «Vanves est une commune relativement calme, peu touchée par la délinquance.  Cela ne veut pas dire qu’il ne se passe rien. Des points de crispations existent, avec des regroupements place de la République, sur le Plateau… qui ont suscité des opérations anti-stupéfiants qui ont ramené le calme » a-t-il indiqué en donnant quelques chiffres pour le Plateau : « 120 interventions depuis les dix premiers mois de l’année, sur le Plateau dont 31 pour des individus indésirables sur la voie publique ou à domicile, 25 différents familiaux dont certains avec rixes, 6 interpellations pour usages de stupéfiants et une pour trafic, 6 pour des dégradations etc… ». Il n’en pas moins rappelé que le commissariat compte 80 personnes, un véhicule équipé, et un second en semaine pour faire de la recherche de délinquance, et qu’il y a une hiérarhisation des interventions : les atteintes aux personnes et aux biens sont prioritaires, la salle de commandement (du département) envoyant un véhicule si celui du commissariat de Vanves est déjà occupé, par les nuisances, ni les différents de voisinages etc…

    Les vanvéens présents ont commencé par lui poser des questions  sur les nuisances de Carrefour Market, sur la sécurité routière, sur les cyclistes qui roulent dans le passage des Reflets auxquels le maire a surtout répondu et sur lesquels le blog reviendra. Par contre sur le regroupement sur un espace public, le commissaire de police  a indiqué que « la police peut intervenir en cas de tapage, de consommation d’alcool, à l’extérieur, ainsi que lorsqu’ils occupent des halls d’immeubles  et  faire des contrôles, ce qui permet de garder des traces ». Il a indiqué, à la suite d’une autre question, que la police mène des opérations de surveillances et de contrôles aux deux stations de la ligne 13 et à la gare Transilien-SNCF de Vanves-Malakoff régulièrement, même si elles ne se voient pas. A l’occasion d’un échange sur la vidéoprotection, il a indiqué que toutes les caméras sont reliées à la police municipale avec un déport au commissariat. « On peut ainsi envoyer des réquisitions avec les images enregistrées ». Face aux demandes récurentes  des vanvéens pour installer caméras de vidéoprotection, notamment au passage des Reflets, où elles ont été installées, mais ne fonctionnement pas encore, le maire de Vanves a fait remarquer qu’il fallait régler une question technique de relais des images en mettant une antenne sur un toit d’immeuble. Mais voilà « ceux qui font de telles demandes, refusent que l’on mette une antenne relais sur leur immeuble ». Et c’est bien le problème à Vanves comme ailleurs, car beaucoup d’habitants demandent plus de sécurité mais ne sont pas prêt à assumer leurs reponsabilités de citoyens comme l’y invitent les pouvoirs publics.  

    A Suivre…         

  • AU CARREFOUR MARKET DE VANVES LA SITUATION COMMENCE A S’AMELIORER

    Le Blog indiquaitvoilà présdedeuxsemaines que l ’action de l’association Agir sur le Plateau ainsi que les réactions sur les réseaux sociaux et de quelques membres du Conseil de Quartier avaient produit des effets : les allées de ce supermarché avaient  vide de toute palette et tout carton qui entravaient la circulation des clients et leur accès aux rayons. Des écriteaux indiquaient même pourquoi certains produits manquaient ou les raisons d’un dysfonctionnement dans certains rayons. A la satisfaction des habitués qui ont réagis sur les réseaux sociaux en se félicitant d’avoir été écouté par son directeur  (par  intérim) que des membres de l’association ont même rencontré le 24 Novembre dernier.

    Il leur a indiqué qu’il prévoit de revoir avec ses différents prestataires ou sous-traitants les problèmes de livraison, horaires et volumes, de corriger les différents points techniques défaillants ainsi les portes des réfrigérateurs et congélateurs, les lignes de caisse endommagées, l’étiquetage manquant,  les casiers de consigne défectueux etc….reconnnaissant « qu’il en va du respect de l’hygiène, de la chaîne du froid et de l’information du consommateur ». Il a constaté l’état de l’espace de déchargement et de sa dégradation, du sol au plafond, envisageant le nettoyage de l’enseigne appliquée sur le 52 rue Jean-Jaurès ainsi que celui du mur arrière. Enfin, il a proposé revoir le recrutement et en conséquence les plannings des personnels, afin de mieux fournir les caisses.