Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

le groupe la poste

  • VANVES , VOISINS SOLIDAIRE ET LA POSTE LANCENT AVEC LES GARDIENS D’IMMEUBLES LA PROCURATION DE PROXIMITE

    Prés d’une cinquantaine de gardiens d’immeubles étaient présents hier en milieu d’après-midi à la mairie pour lancer l’opération « Procuration de proximité » avec Voisins Solidaire et le Groupe La Poste. Il s’agissait aussi de  les mettre à l’honneur pour les remercier d’être un lien social, de jouer les « anges gardien » comme l’a rappelé Françoise Saimpert, maire adjoint chargé de la Participation qui s’est énormément mobilisé sur cette opération

     

    « Le travail de gardien n’est pas simple. Nous avons les mêmes clients, car nous faisons finalement le même travail. Ils sont sympathiques, grognons souvent, grincheux, râleurs…On aimerait bien leur dire ce que l’on a sur le cœur quelquefois, mais on se retient, on ne le fait pas. On aime notre travail car on aime les gens, car certains sont quand même charmants. On a aussi la satisfaction du travail bien fait, car vous vous sentez responsable de ce qui se passe dans votre immeuble comme les maires pour leur ville » leur a déclaré Bernard Gauducheau, maire de Vanves. « C’est une façon d’exprimer la reconnnaissance de la ville aux « anges gardiens. C’est l’occasion de de se retrouver pour faire le point, avec chacun de vous  dans votre immeuble, votre quartier, afin d’améliorer le cadre de vie, nous aider dans nos décisions, car on ne voit pas tout ! ». Les élus ont toujours mis en avant ses gardiens d’immeubles, car ils sont véritablement un lien social, qu’a mis en avant l’opération Voisins Solidaires. Certains ont même insisté voilà très longtemps, sur la nécessité de leur présence pour lutter contre l’insécurité, lorsque syndics et gestionnaires d’immeubles avaient tendance à les supprimer…pour faire des économies.

     

    Justement Atanase Périfan, le créateur de la fête des Voisins et de Voisins Solidaires, président de la Fédération Européenne des Solidarités de Proximité, était présent hier après midi avec les responsables du groupe La Poste pour lancer l’opération « Recommandé de proximité » : « Nous vivons dans une société où nous avons peur de l’autre. L’idée de lancer Voisins solidaires est une réponse à la question « Est-ce que l’on a envie de vivre les uns avec les autres » a-t-il expliqué en ne revenant pas sur les différentes opérations lancées grâce à Voisins Solidaires depuis deux ans dont la dernière : « Recommandé de Proximité ». « Nous avons peu de pays avec un  tel service qui fait un super bon boulot, où une lettre mis à la poste arrive dés le lendemain dans une boîte au lettres au bout de l’hexagone, même si elle est critiqué. Et nous avons des gardiens d’immeubles que beaucoup ne voient pas. Or vous êtes les derniers à mettre de l’humain dans les immeubles. La fête des voisins est en quelque sorte votre fête ». D’où l’idée de lancer ce dispositif dont ils font partie naturellement « afin de développer cette « bonne pratique de voisinage »  et en « ajoutant le mot « réciprocité » à « solidarité »

     

    Les représentants du Groupe La Poste ont expliqué le dispositif simple  à mettre en place grâce à une procuration postale dite de « proximité » qu’il faut remplir et remettre à son facteur qui valide la souscription, « car la lettre recommandée à une valeur juridique et que la personne qui la reçoit s’engage à la donner à son destinataire » ont-ils expliqué.  Elle lui permet de ne pas se déplacer au bureau de Poste pour la retirer, puisqu’elle aura été déposée chez son voisin ou son gardien.  La Poste et l’association Voisins Solidaires ont testé un dispositif astucieux et très pratique dans le XVIIème arrondissement à Paris. « Avec ce nouveau service, un voisin que vous avez mandaté peut prendre, à son domicile, votre recommandé. La Poste vous prévient ensuite par SMS de la remise de votre lettre recommandée ». A Vanves, c’est parti grâce aux gardiens que la ville vient de mobiliser.

  • VANVES, LA POSTE ET VOISINS SOLIDAIRE LANCE LA PROCURATION DE PROXIMITE !

    Un an après le lancement officiel de « Voisins Solidaires » à Vanves le 20 Décembre 2019 avec le Noël des Voisins, les mêmes se retrouvaient le 9 Décembre 2011 dans la salle des fêtes de la Mairie pour le lancement de la « procuration de proximité » avec Atanase Perifan fondateur d’Immeubles en fête et de Voisins Solidaire, Bernard Gauducheau, maire de Vanves, Françoise Saimpert adjointe au Maire, Olivier Gouzel, le référent administratif de Voisins Solidaires, et les responsables de la Poste du 92 et du Bureau Vanves-Malakoff, avec les ambassadeurs de Voisins Solidaires.

     

    Il s’agit d’un service destiné à ceux, qui, souvent absents de chez eux, trouvent difficilement le temps d’aller chercher leurs courriers recommandés et n’ont personne à domicile à qui donner procuration. Grâce à ce nouveau service, les Vanvéens vont avoir la possibilité de donner procuration à leur voisin le plus proche pour réceptionner leurs courriers recommandés en leur absence. « Cette procuration de proximité fait changer d’échelle le rôle de chacun : La personne âgée  à qui l’on rend généralement service va donner un coup de main à celui qui l’aide généralement. Et c’est toujours un pretexte pour créer ce lien social qui manque en donnant une responsabilité à une personne disponible qui serait ravie de rendre service, d’être utile ou tout simplement de recevoir la visite du facteur  » a expliqué Atanase Périfan, tout en rendant hommage à la poste et surtout « aux postiers qui sont des facteurs de lien social ».

     

    Les responsables de la Poste ont expliqué « qu’elle s’inscrit dans cette démarche de solidarité avec différentes initiatives » en citant la lettre au Pére Noël, « Bonjour Facteur » qui permet aux postiers de rendre visite à des persones isolées, d’apporter des médicaments à des personnes âgées, des livres, des CD ou DVD d’une bibliothéque. D’ailleurs les postiers ont participé à l’accompagnement des personnes âgées et fragiles lors du passage des 22 régions françaises à la TV tout numérique où ils ont fait un travail formidable.  « Le métier de facteur est un vrai lien de solidarité » ont-ils conclu en présentant cette opération et le kit avec lequel les participants sont repartis. « Je trouve formidable qu’un groupe de votre importance s’inscrive dans cette démarche » a déclaré Bernard Gauducheau en parlant de la poste et de cette initiative « à laquelle la ville apporte sa légitimité. On se rend moins compte en ville que le postier créé ce lien social entre beaucoup d’habitants »